On a testé pour vous 3 façons d’obtenir un prêt immobilier

Obtenir un prêt immobilier n’est généralement pas facile et ceci pour plusieurs raisons. Découvrez ici les trois façons d’y arriver qui ont déjà fait leurs preuves.

Prêt immobilier : pourquoi ça bloque ?

S’offrir une maison est le rêve de tout travailleur après des années d’effort et de dur labeur. Pour ce faire, le prêt immobilier est la solution à laquelle recourir lorsque le budget est insuffisant. Ceci dit, ce prêt nécessite plusieurs conditions qui font que tout le monde n’arrive malheureusement pas à en bénéficier. En effet, les institutions financières se montrent parfois réticentes à l’idée d’octroyer le prêt de la somme demandée.

C’est surtout ce qui arrive quand vous n’avez pas un emploi stable. C’est-à-dire quand vous n’êtes pas sous un contrat à durée indéterminée avec la structure pour laquelle vous travaillez. Si vous avez déjà tenté plusieurs approches pour obtenir le prêt immobilier qu’il vous faut sans succès, sachez qu’il y a trois différentes façons pour y parvenir.  Le pret immobilier sans cdi n’est pas impossible à faire.

Trois façons d’obtenir un prêt immobilier sans CDI

Vous avez un projet immobilier qui a l’air d’être en bonne voie mais vous n’êtes pas sous un contrat à durée indéterminée. Alors, toutes les banques avec qui vous êtes entré en contact pour un prêt immobilier n’ont pas accepté de vous l’accorder. Vous pouvez essayer d’autres approches pour que votre banquier soit rassuré et ainsi maximiser vos chances d’y arriver.

  • Prouver qu’on a un emploi stable

Le premier point important pour avoir un prêt immobilier sans CDI est d’avoir tout au moins un emploi plus ou moins stable. Même si vous n’êtes pas sous un contrat à durée indéterminée, il faut que la banque sache que vous avez un boulot qui vous génère un revenu mensuel régulier. La banque serait beaucoup plus en confiance si l’entreprise qui vous engage vous paye toutes les fins de mois et ceci, sans retard.

  • Avoir un apport dans les normes

Un autre point qui sera aussi déterminant dans votre démarche pour obtenir le prêt immobilier est d’avoir un apport dans les normes. De façon générale, les banques sont d’accord pour un apport de 10 % de la somme que vous souhaitez emprunter. Vous pourriez trouver ce taux trop élevé mais sachez qu’il revient aussi à votre emprunteur d’assurer les coûts de notaire.

  • Le choix du bien immobilier

Le troisième et dernier point qui est tout aussi important que les deux premiers est le choix de votre bien immobilier. Il vous faut savoir que les banques n’étudient pas uniquement votre situation professionnelle. Elles étudient également le type d’immobilier choisi ainsi que son emplacement. Si les banques prennent en compte ces détails, c’est pour évaluer les chances que vous avez de revendre l’immobilier en question. Plus grand sera l’immobilier que vous voulez acheter, plus élevés seront vos chances d’obtenir le prêt.

En clair, le prêt immobilier sans CDI est bel et bien possible. Il vous suffit de réunir les bonnes conditions : un emploi stable, un apport dans les normes, un bon choix du bien immobilier.