Notre guide d’achat pour choisir le meilleur WC suspendu

Le WC suspendu est une nouveauté en matière de toilettes. Très à la mode, il répond à un certain nombre de mécanismes. Si vous avez décidé d’opter pour ce type de WC, il vous faudra suivre quelques éléments essentiels afin de choisir celui qui vous convient.

Comment bien choisir son WC suspendu ?

Le choix d’un WC suspendu adapté et de qualité répond à 5 critères essentiels.

Le bâti support

Il s’agit du premier critère à prendre en compte pour choisir son WC suspendu. Le bâti support est un dispositif constitué de trois systèmes :

  1. une construction qui soutient le réservoir contenant de l’eau ;
  2. un système d’apport d’eau et de chasse ;
  3. et un dispositif d’évacuation.

Il faudra opter pour un bâti support selon les types de sols et de murs présents. Trois possibilités s’offrent donc à vous.

  • Le modèle à fixer au mur

Ce bâti support est habituellement destiné à une construction en brique. Il peut aussi s’apposer contre un mur en parpaing.

  • Le bâti support destiné au sol

Comme son nom l’indique, le support pour ce modèle est le sol. Ce dernier se doit alors de disposer d’une certaine solidité. La structure en béton est celle souvent préférée pour ce type de modèle.

  • Le bâti support universel

Il est posé contre les deux précédents supports (sol et mur). Ainsi, ce modèle présente une double sécurité et est plus rassurant. On ne le retrouve que dans les nouvelles habitations. Certains habitats en rénovation aussi en possèdent.

Le coffrage d’habillement

Il s’agit de la structure recouvrant le bâti support. Le coffrage d’habillement sera utile pour camoufler le réservoir d’eau ou encore le système alimentation-chasse. En plus, il protège les canalisations du WC pour que ce dernier ait une beauté d’ensemble. Le choix du coffrage d’habillement se fera parmi deux possibilités. Un modèle prêt pour utilisation ou un modèle personnalisé.

Pour un modèle prêt pour utilisation, plusieurs sous-types de coffrages sont présents. Ainsi, le premier coffrage fera intervenir quelques coups de pinceau. Il s’agit du modèle prêt à peindre. Le choix de la peinture idéale sera de rigueur ici. Outre ce type, le modèle prêt au carrelage est aussi disponible. Ce dernier offre une plus grande efficacité grâce aux propriétés des carreaux, il reviendra donc plus cher que le modèle prêt à peindre. Enfin, il y a le coffrage 100 % prêt qui ne nécessitera pour sa part aucune finalisation.

Il sera également possible de concevoir soi-même, donc de personnaliser, son coffrage d’habillement. Le choix de chaque équipement sera laissé au bon vouloir du fabricant.

La hauteur d’assise

La hauteur d’assise d’un WC suspendu se doit d’être adaptée en fonction des utilisateurs. Ceci pourra garantir un confort, mais surtout une expérience sécurisée. Ainsi, la hauteur standard de pose d’une cuvette pour WC standard est évaluée entre 40 et 46 centimètres. Ceci en partant de l’extrémité supérieure des toilettes jusqu’à la surface du sol.

Cette valeur est modifiée pour les personnes victimes de handicap. Devant permettre une certaine aisance des déplacements de la cuvette aux toilettes, elle est augmentée. Ainsi, la hauteur d’assise passe de 47 cm en moyenne à 60 cm dans ce cas.

La dernière valeur de hauteur d’assise concerne les WC suspendus destinés aux enfants. Du fait de leur petite taille, la dimension cuvette-sol se doit d’être réduite. Elle est évaluée à environ 30 centimètres. C’est la valeur idéale pour le confort d’utilisation des enfants et pour prévenir d’éventuels accidents.

La plaque de commande pour WC suspendu

Il s’agit d’un dispositif pratique et très important lors du choix du WC suspendu. Il permet en effet le déclenchement du système de chasse d’eau. Pour choisir la bonne plaque de commande pour votre WC suspendu, vous aurez besoin de considérer quelques éléments.

  • Le type de bâti support

Il faudra choisir une plaque qui cadre avec le type de bâti support du WC. Ceci permettra une harmonie d’installation pour une efficacité optimale.

  • Les mesures de la plaque

La plaque de commande devra s’adapter efficacement à la trappe prévue à cet effet. Pour y parvenir, il faudra choisir la plaque de commande dont les dimensions cadreront. Une connaissance de la longueur, de la largeur et de l’épaisseur de celle-ci sera nécessaire.

  • La couleur

Il existe en effet une variété de décorations à choisir pour la plaque de commande. Si le blanc est souvent retrouvé, ce n’est pas le seul coloris disponible. Les plaques de commande de couleur chrome ou grise sont notamment présentes. On retrouve également selon la préférence des plaques de commande de couleur noire.

  • Le matériau de la plaque

La résine est le principal matériau retrouvé pour les plaques de commande. Toutefois, les modèles en verre ou en laiton restent disponibles à la préférence. Les conservateurs opteront quant à eux pour une plaque de commande en bois.

La qualité de matériau

C’est un élément important entrant également dans le choix du WC suspendu idéal. Le matériau de fabrication varie selon la préférence de chaque utilisateur. Ainsi, concernant la cuvette, on retrouve par exemple ceux en céramique. Le modèle en porcelaine est toutefois le plus disponible et le plus utilisé. On dénote aussi des cuvettes réalisées à base d’inox.

Aussi, la qualité de matériau pourra concerner l’abattant du WC suspendu. Le plastique est le matériau le plus retrouvé. Il est toutefois moins solide que les autres matériaux utilisés. Pour une plus grande esthétique, le bois peut rapidement devenir une option intéressante. Il propose une meilleure qualité en comparaison avec le plastique. Un autre matériau pour abattant est le polyester. Il se distingue des habituels matériaux par son originalité et son aspect décoratif. Mieux, il offre une certaine robustesse par sa ténacité contre les chocs.

Enfin, le composite est le dernier matériau que nous aborderons. Il s’agit d’une solution participative au respect de l’écologie. L’abattant en composite se veut aussi un modèle esthétique. De plus, il faut noter qu’il est d’une grande facilité d’entretien.

Conclusion

Le WC suspendu est un modèle de toilettes pratique et très avantageux pour ses utilisateurs.

Les questions les plus fréquemment posées — FAQ

C’est quoi des w.-c. sans bride ?

Pour comprendre ce que sont des w.-c. sans bride, il faut d’abord rappeler ce que c'est qu’une bride. En effet, cette dernière est la partie qui se situe à l’intérieur et en haut d’une cuvette. C’est un composant qui se trouve en dessous de la lunette en céramique et qui cache la zone ou passe l’eau de la chasse. Sur les anciens modèles, la bride est totalement fermée. Elle est également percée de trous à travers lesquels l’eau est propulsée.

On parle donc de w.-c. sans bride, quand cette bride évoquée plus haut peut être ouverte ou tout simplement supprimée. L’avantage avec ce modèle de w.-c., c’est qu’il n’y a plus de recoins cachés ou douteux. Ce qui veut dire que certaines zones deviennent alors accessibles pour le nettoyage. En plus, l’intérieur de la cuvette est totalement lisse et propre.

Avec les toilettes sans bride, l’entretien est beaucoup plus facile. En effet, vous n’aurez pas pratiquement besoin de vous équiper de balai ou de brosse. Vous pouvez aisément atteindre les parois de la cuvette avec une éponge ou un produit ménager pour faire le nettoyage.

Qu’est-ce qu’une cuvette carénée ?

Pour mieux comprendre ce concept, il faut rappeler que dans les toilettes traditionnelles, on peut facilement voir la buse de sortie ainsi que les vis servant à la fixation. Ce qui rend l’entretien parfois compliqué à réaliser. En effet, l’accessibilité n’était pas toujours garantie. En plus, les considérations d’ordre esthétique n’étaient pas totalement prises en comptes avec ces genres de w.c..

En revanche, pour ce qui est d’une cuvette carénée, ces composants (la buse de sortie et les vis de fixation) ne sont pas visibles. Les formes d’une cuvette carénée présentent plus d’homogénéité. Pour l’entretien de ce modèle de cuvette, vous ne rencontrez pas d’obstacles. Aussi, il n’y a pas de pied de cuvette qui vous gênera. Par conséquent, il sera facile de procéder au balayage et passer une serpillière sans grandes difficultés.

Comment installer un bol de toilette ?

La première étape dans cette installation est de fermer l’arrivée d’eau. En général, il y a une petite poignée d’arrêt juste près de la cuve. Ensuite, vous pourrez installer les boulons dans la bride. Ce sont des boulons qui vous permettront de fixer votre toilette. Installez donc une rondelette de cire. Tout en installant la rondelette, tournez petit à petit la cuvette. Vous pouvez maintenant vous aligner sur les boulons pour installer la toilette comme cela se doit. Par la suite, vous pourrez installer les boulettes de serrage et les rondelettes en utilisant une clé à molette. Fixez donc les capuchons décoratifs sur la tige et au-dessus des boulons.

Voici venu le moment d’installer le réservoir. Vous devez bien fixer la rondelle faite de caoutchouc pour ensuite, poser les boulons de serrage. Ensuite, vous allez installer le réservoir tout en veillant à l’alignement approprié des boulons de fixation. Il est important de bien serrer les boulons à l’aide d’un tournevis. Raccordez le tuyau d’alimentation d’eau avant d'installer la toilette. N’oubliez pas de bien fixer le siège. Et voilà ! Votre bol de toilette est installé et prêt à être utilisé.

Quelle largeur pour toilettes ?

Les dimensions sont un aspect important dans le choix de toilettes. En effet, une fois que les dimensions requises sont connues, il sera plus facile de déterminer l’espace pour l’installation. Pour ce qui est de la largeur des toilettes, elle est généralement de 40 cm au minimum. Ceci est valable aussi bien pour les w.-c. en bloc que les w.-c. suspendus.

Toutefois, connaissant la largeur de l’appareil, il est indispensable d’adapter votre pièce aux dimensions de l’équipement pour plus de praticité. Dans ce cadre, il est conseillé d’avoir un espace compris entre 20 et 30 cm de chaque côté du w.c.. Ceci vous garantira une plus grande fluidité dans vos déplacements. Par conséquent, on peut dire que la largeur idéale est d’un mètre.

Grâce au surplus d’espace, il sera plus facile de rajouter un point d’eau ou encore, un petit rangement.

Comment installer des toilettes suspendues ?

Installer des toilettes suspendues nécessite le respect des certaines étapes que nous allons expliquer.

Il est important de réussir l’installation. Cette étape consiste à couper l’arrivée d’eau et préparer l’ensemble des pièces et des outils que l’on va poser à côté de l’accès au raccordement. Vous devez au préalable bien vérifier le bâti (son horizontalité). Il faudra ensuite, le positionner à la verticale de l’évacuation. Après avoir déterminé la hauteur appropriée et identifié les points d’ancrage, vous pouvez passer à l’assemblage et au raccord au tuyau d’évacuation d’eau. Vous pouvez à présent fixer le bâti.

L’étape suivante sera de réaliser l’habillage pour y faire les ouvertures essentielles à l’installation de certains composants. Il s’agit de la plaque de commande, de la cuvette et des manchons d’alimentation. Ensuite, après avoir bien vérifié que la cuvette est de niveau, vous passez à sa fixation. N’oubliez pas de vérifier que l’évacuation et l’alimentation sont bien raccordées.

Pour cela, vous allez devoir installer la plaque de commande pratiquée lors de l’habillage. Enfin, il faudra la brancher au mécanisme de la chasse d’eau avant de procéder à sa fixation.

Quelle évacuation pour w.-c. ?

Les systèmes d’évacuation peuvent varier selon le type de w.-c. dont vous disposez.

S’il s’agit des w.-c. équipés d’un broyeur, une évacuation standard suffit. Pour ce type de w.-c., le diamètre du conduit est très petit (entre 32 et 40 mm). Ce diamètre relativement faible est dû au broyage des déjections qui précède l’évacuation au niveau de la fosse. Pour son installation, il sera nécessaire de recourir à une prise électrique.

Pour ce qui est de l’évacuation d’un w.-c. classique, on distingue deux types d’évacuation : la sortie verticale et la sortie horizontale. La sortie verticale est installée au sol. Toutefois, elle est de moins en moins utilisée. Un raccordement au sol sert à mieux cacher l’évacuation. Pour la sortie horizontale, on remarque la présence d’un conduit d’évacuation qui se trouve derrière la cuvette et est raccordé au mur.

Par ailleurs, concernant les w.-c. avec chasse d’eau alimentée en eau de pluie, ils utilisent une cuve qui n’est pas enterrée.