Notre guide d’achat pour choisir le meilleur ventilateur

En temps de canicule, les habitations sont invivables. Pour ceux qui n’ont pas un système de climatisation, la chaleur reste beaucoup plus difficile à gérer. Pour pallier ce phénomène, le ventilateur reste un meilleur choix. Il offre un coût moins élevé par rapport à la climatisation pour un travail efficace. Beaucoup de personnes optent pour cette alternative, mais ne savent pas bien choisir leur ventilateur. Un bon choix constitue la garantie de la durabilité et d’une bonne performance. C’est pourquoi il est important de tenir compte d’un certain nombre de critères afin de bien faire son choix.

Voici un véritable guide qui oriente dans le choix du ventilateur en fonction des besoins de l’utilisateur.

Critères de choix : Comment bien choisir son ventilateur ?

Bien choisir son ventilateur fait appel aux caractéristiques et à la performance souhaitée de l’équipement. Certains critères à contrôler sur le ventilateur avant l’achat restent incontournables. Il faut bien se renseigner et demander des précisions avant toute acquisition afin de ne pas regretter son choix.

Sur socle, sur pied ou à colonne ?

Il existe trois types de ventilateurs : ventilateur sur socle, sur pied ou à colonne. Ces trois types de ventilateurs sont disponibles et se distinguent par certaines caractéristiques. Il faut faire ici son choix en fonction de l’usage souhaité, du nombre de personnes et de l’espace à rafraîchir.

  • Ventilateur sur socle

Les modèles de ventilateur sur socle constituent ce qu’il y a de mieux sur le marché pour rafraîchir une seule personne. Ces modèles sont encore appelés ventilateur de table et sont adaptés à une surface de 20 m2. Ce modèle peut être posé sur une table, un bureau ou un meuble.

  • Ventilateur sur pieds

C’est un modèle recommandé pour rafraîchir une grande pièce. Ce modèle peut être installé n’importe où et dispose d’un pied réglable en hauteur. Un moyen efficace pour régler la direction de l’air.

  • Ventilateur colonne

Ce modèle est beaucoup plus adopté pour l’esthétique qu’il offre. C’est aussi un ventilateur qui occupe un espace réduit. Il faut le disposer en hauteur afin qu’il rafraîchisse mieux la pièce.

La puissance

La puissance reste un élément fondamental dans le choix du ventilateur. La puissance de l’outil renseigne sur sa capacité à rafraîchir une pièce. Ce paramètre n’est pas du tout à négliger. La puissance de l’appareil est déterminée en fonction du moteur. Elle renseigne sur la vitesse de rotation du rotor auquel sont fixées les pales.

L’unité de mesure de la puissance du ventilateur est le Watt (W). L’utilisateur doit choisir un modèle avec une puissance selon ses besoins. Plus les données en watt du ventilateur sont élevées, plus il offre une meilleure puissance. Un moteur de 60 watts est assez puissant et recommandé.

La puissance reste un aspect déterminant dans le débit d’air libéré par l’appareil. La plupart des modèles de ventilateur disposent d’options permettant d’augmenter la puissance de l’appareil. Elle peut donc être augmentée lorsque l’utilisateur élève la vitesse du ventilateur.

Le bruit

Le bruit de l’appareil doit vraiment être pris en considération. Il n’est pas souhaitable d’avoir un ventilateur qui empêche de dormir ou dont le bruit empêche de se concentrer. Pour le confort d’utilisation, le niveau sonore de l’appareil doit être très faible.

La bruyance de l’appareil est exprimée en décibels. Tout acheteur devrait prendre soin de chercher les références du niveau sonore de l’appareil qu’il a choisi. Si le bruit de l’appareil est trop élevé, son utilisation au fil du temps deviendra une punition. Un bruit trop élevé indique parfois aussi que l’appareil consomme assez d’énergie.

Lorsque le niveau sonore dépasse largement 60 décibels, il vaut mieux s’en passer. En moyenne, sur le marché, on trouve des modèles avec un niveau sonore de 50 décibels. Ce niveau sonore est acceptable et est souvent recommandé. Un niveau sonore de 35 décibels indique un ventilateur silencieux. Un ventilateur silencieux est recommandé pour l’air frais et le calme qu’il offre.

Le débit d'air

Le débit d’air aussi reste un paramètre important dont il faut tenir compte avant tout achat. Le débit d’air indique la quantité d’air propulsée par le ventilateur. Il n’est pas uniquement lié à la puissance du moteur du ventilateur, mais en reste tout de même proportionnel. Il est clair qu’un moteur puissant libère un débit d’air assez élevé. Un utilisateur qui souhaite un bon débit d’air doit penser à faire aussi attention au moteur qu’il choisit.

L’unité de mesure du débit d’air est le mètre cube par heure (m3/h) ou le mètre cube par minute (m3/min). Le débit d’air recommandé pour un ventilateur sur socle est de 15 m3/min pour une surface de 5 m². Pour un ventilateur sur pieds ou un ventilateur colonne, il est recommandé 100 m3/min pour un espace de 20 m². Dans le cas d’un Ventilateur sur pied ou ventilateur colonne, il faut 150 m3/min pour un espace de 30 m².

L’oscillation

L’oscillation permet de mieux faire passer l’air dans toute la pièce. Un ventilateur avec une bonne oscillation est très recommandé pour des raisons de santé également. Le ventilateur produit de l’air artificiel. Il n’est pas recommandé qu'il soit centré sur une personne pendant une longue durée. Il faut acheter un ventilateur avec un large champ d’oscillation si la pièce à aérer est assez grande. C’est aussi un moyen pour faire parvenir de l’air à plusieurs personnes présentes dans une même pièce.

L’angle d’oscillation recommandé est de 55 à 60 degrés au minimum. En dessous de cette mesure, il vaut mieux ne pas acheter. Il est conseillé de bien se renseigner chez le vendeur et de lire correctement le guide d’utilisation du ventilateur afin d’avoir une idée claire de l’oscillation de l’équipement à acheter.

Fait-il de la brume ou est-il ionisant ?

Certains modèles de ventilateur sont dotés de brumisateur et d’autres d’un système d’ionisation. Le choix à faire dans ce cas dépend beaucoup plus du niveau de pollution de l’environnement ou du niveau de rafraîchissement souhaité.

La brumisation permet au ventilateur de libérer non seulement de l’air, mais aussi de l’eau sous pression. C’est une fonction dont l’effet est très rafraîchissant. Les ventilateurs dotés de cette fonction sont à usage fixe comme nomade. Un ventilateur brumisateur peut être utilisé à l’extérieur, mais reste peu adapté à une grande surface.

L’ionisation permet de charger l’air d’ions négatifs afin de le rendre stable. L’équilibre entre les cations (ions positifs) et anions (ions négatifs) est très important pour le confort et le bien-être de l’utilisateur. L’ionisation est beaucoup plus recommandée dans les milieux où l’environnement est plus pollué. Elle reste un moyen efficace pour purifier l’air.

Ce qu’il faut retenir

Le choix du ventilateur doit prendre en compte l’espace à rafraîchir, le nombre de personnes à rafraîchir et plusieurs autres facteurs pour un bon choix.