Notre guide d’achat pour choisir le meilleur réchaud

Que ce soit pour partir en randonnée ou pour faire du camping, le réchaud est un dispositif incontournable. Le marché en propose une large diversité et il peut être très difficile de faire un choix éclairé. Pour vous aider à trouver le meilleur réchaud, nous vous détaillons les principaux critères à prendre en considération.

Critères de choix : Comment bien choisir son réchaud ?

Pour juste bouillir de l'eau ou cuire ses aliments, le réchaud offre une réelle autonomie aux adeptes des activités de plein air. Pour répondre aux divers besoins du marché, de nombreux modèles existent. Chacun d'entre eux présente des avantages et des inconvénients à confronter avec l'usage que l'on souhaite en faire. Pour vous orienter vers le bon réchaud, nous vous présentons ci-dessous les principaux critères de choix à étudier.

À gaz, à alcool, à bois ou électrique ?

La principale caractéristique à prendre en compte est le mode de combustion. Le choix doit notamment tenir compte de la disponibilité du combustible sur place. Quatre systèmes existent.

Le réchaud à gaz : fiable, puissant et facile à utiliser, il supporte toutefois mal le froid. De plus, il n'est pas toujours évident de trouver une cartouche de gaz adaptée selon la destination.

Le réchaud à alcool : peu onéreux, c'est également le plus simple d'utilisation et il ne nécessite aucun entretien. On peut utiliser de l'alcool liquide, en gel ou solide.

Le réchaud à bois : avec cette ressource naturelle et abondante, l'approvisionnement se fait sur place et gratuitement. Il faut cependant collecter du petit bois et entretenir le feu. Ce système plus écologique nécessite de la vigilance et est déconseillé en zones sensibles aux incendies.

Le réchaud électrique : puissant et plutôt onéreux, ce dispositif offre toutefois une grande sécurité. Aussi, son utilisation nécessite de disposer d'une prise électrique.

La rapidité de chauffe

Les fabricants proposent sur le marché une large diversité de réchauds en matière de performance et de rapidité de chauffe. Pour faire le bon choix, on retiendra que plus un réchaud est puissant, plus son temps de chauffe est rapide. En termes de rapidité de chauffe, sachez que les modèles les plus performants offrent un temps d'ébullition inférieur à 3 minutes. En termes de puissance, ces derniers présentent alors une puissance de 3 000 watts au minimum. À l'inverse, les réchauds au temps de chauffe supérieur à 5 minutes sont peu intéressants.

Ces modèles sont à éviter si l'on désire une destination aux conditions climatiques extrêmes. Par ailleurs, il est important de noter que les types de combustibles ont une réelle influence sur le temps de chauffe. Par exemple, les réchauds à alcool sont caractérisés par un temps d'ébullition plutôt long. À l'inverse, les réchauds électriques présentent l'avantage d'être très rapides en termes de chauffe.

Le réglage de la flamme

Pour choisir le bon réchaud, le réglage de la flamme est un autre critère à considérer. En effet, il permet d'adapter la cuisson tout en assurant la sécurité de son utilisateur. En effet, rappelons qu'une flamme jaune est indicatrice de formation de monoxyde de carbone toxique. Il est donc nécessaire d'être prudent lors du réglage de la flamme. Un bon réchaud doit permettre de trouver le bon réglage pour une flamme vigoureuse, régulière et précise. Par ailleurs, de nombreux modèles vous permettront de régler la taille de votre flamme et de l'adapter à l'usage que vous faites du réchaud.

Concernant les types de combustion, sachez que les réchauds à gaz sont les plus intéressants en termes de réglage. Ils offrent par ailleurs une précision de flamme optimale en plus de leur grande performance. Les réchauds à alcool quant à eux sont à utiliser avec la plus grande précaution. En effet, la flamme est invisible et le réglage est particulièrement peu précis, ce qui comporte des risques importants.

L'autonomie

Entre les adeptes de longs treks et ceux qui préfèrent les week-ends calmes en camping, les besoins en matière d'autonomie diffèrent. Ainsi, le choix d'un réchaud doit dépendre de l'usage que l'on souhaite en faire. Les réchauds à bois sont bien entendu ceux qui confèrent la meilleure autonomie. Les réchauds électriques quant à eux dépendent intégralement de la présence d'électricité.

Entre ces deux extrêmes, le réchaud à gaz nécessite l'approvisionnement en cartouches de gaz, ces dernières existant en plusieurs capacités de 100 à 450 g de gaz. Notons qu'une cartouche de 230 g permet de disposer de 1 à 2 heures d'autonomie. Enfin, avec les réchauds à alcool, on pourra se munir de 0,2 l à 0,3 l d'alcool liquide pour une semaine à deux. Sachez par ailleurs que l'autonomie dépend beaucoup de la météo (vent, température, etc.), de la puissance et de l'utilisation du dispositif.

L'encombrement

Pour de nombreux randonneurs, l'encombrement du réchaud, autrement dit son volume une fois plié, compte bien plus que sa puissance. En effet, rien de tel qu'un petit réchaud pour gagner de la place dans son sac à dos et voyager léger. Concernant les modèles existants sur le marché, sachez que les réchauds à alcool sont de loin les moins encombrants. Peu volumineux, les réchauds à bois séduisent également de plus en plus les voyageurs aguerris.

Concernant les dispositifs à gaz, les dimensions correspondent généralement à la taille du brûleur plié. On notera que ces dernières sont plutôt variables d'un modèle à l'autre. Finalement, en matière d'encombrement, les réchauds électriques sont peut-être ceux qui séduisent le moins les aventuriers. Ils sont en général plus volumineux et on les préférera plutôt pour des usages plus sédentaires et confortables.

Le poids

Enfin, pour choisir le meilleur réchaud possible, le dernier critère à prendre en compte est le poids. Comme pour l'encombrement, les grands voyageurs préféreront s'orienter vers les modèles les plus légers possible. En effet, ils s'assureront ainsi une plus grande facilité de transport et une meilleure mobilité. Dans cet esprit, les réchauds à bois qui se transportent sans combustibles et les réchauds à alcool peuvent être des choix intéressants.

Si l'on exclut le poids de l'alcool, ces derniers pèsent souvent à peine 30 g, tandis que les réchauds à bois les plus légers peuvent descendre jusqu'à 200 g. Par ailleurs, à condition de s'orienter vers des modèles classiques, le poids des réchauds à gaz est également plutôt faible. Comme pour l'encombrement, les dispositifs électriques sont les plus lourds et ne sont pas vraiment adaptés ni aux randonnées ni aux treks.

Conclusion

Que ce soit pour camper ou pour randonner, le choix d'un réchaud doit être mûrement réfléchi et fait selon ses besoins et sa destination.