Notre guide d’achat pour choisir le meilleur rameur

Le rameur fait partie des appareils de musculations les plus appréciés par les sportifs, professionnels comme débutants. Aussi complet que pratique, il permet en effet à son utilisateur de renforcer le mouvement des muscles de son corps. Autrement dit, c’est l’un des meilleurs moyens de prévenir les douleurs ou maladies musculaires. Cependant, quand on ne s’y connaît pas en technologie, il n’est pas si évident de faire un choix judicieux.

Il existe sur le marché, différentes marques de rameurs pour différents modèles, chacun d’eux présentant des caractéristiques bien spécifiques. De ce fait, il est important de prendre en considération plusieurs paramètres et critères avant de prétendre acheter un rameur. Ce guide vous présente les critères à considérer pour le choix du meilleur rameur.

Critères de choix : Comment bien choisir son rameur ?

Acheter un rameur de meilleure qualité revient d’abord à définir le profil d’utilisateur tant à son poids qu’à sa taille. Vous devez aussi prendre en compte les critères techniques relatifs à la machine que vous envisagez d’acheter. Qu’il s’agisse du type de rameur, de sa fluidité ou de ses programmes, les conseils et paramètres ci-dessous présentés vous aideront à choisir le meilleur rameur.

Rameur à piston hydraulique, magnétique, électromagnétique ou à eau ?

Le système de résistance est sans doute l’un des points déterminants que vous devez vérifier avant d’acheter un rameur. Qu’il s’agisse d’un rameur à piston magnétique, à eau ou hydraulique, le système de freinage ou de résistance influence en partie votre pratique du rameur.

Un rameur à freinage magnétique est généralement silencieux proposant un mode de réglage sur l’écran. Bien qu’il ait un bon rapport qualité prix, le mouvement n’est pas aussi fluide comme celui d’un rameur à eau. En effet, un rameur avec résistance à l’eau est plus agréable à utiliser, car il offre une plus grande fluidité dans les mouvements. Cependant, il occupe assez d’espace et est parfois plutôt onéreux.

Quant au rameur à piston hydraulique, il est peu pratique. On retrouve généralement ce système de résistance sur les rameurs scandinaves, des modèles qui sont très peu sollicités de nos jours. À défaut d’opter pour l’un des systèmes de freinage précédemment mentionnés, vous pouvez vous tourner vers rameur à freinage électromagnétique. Ce dernier propose un système de résistance à la fois précis et silencieux. En réalité, l’ensemble de ses mouvements est assuré par un électro-aimant. Peu importe le système de résistance d’un rameur, le choix doit être fait en fonction des besoins de l’acheteur et surtout de son budget.

Le type de tirage (central, vertical ou horizontal)

Après avoir vérifié le système de résistance, vous devez à présent vous focaliser sur le type de tirage proposé par le rameur. On retrouve généralement sur le marché, 3 systèmes de tirage. Selon vos attentes et vos préférences, vous trouverez en effet, des rameurs à tirage central, vertical ou horizontal.

Assez populaires dans les salles de fitness, les rameurs à tirage central sont les plus recommandés. Très pratiques pour les novices comme les professionnels, ils sont dotés d’une grande poignée (palonnier), ce qui optimise le mouvement de tous les muscles. Le mouvement de leur rame n’est cependant pas guidé.

Quant aux rameurs à tirage vertical, encore appelés rameurs scandinaves, ils sont pour la plupart équipés d’un système de tirage guidé. Bien qu’ils soient peu recommandés pour les professionnels, les rameurs scandinaves permettent de travailler efficacement les muscles du dos et des épaules.

Aussi appelés rameurs latins, les rameurs à tirage horizontal sont des appareils à doubles rames. Le tirage est fait suivant un mouvement croisé mettant ainsi à contribution les épaules et les bras. Tout comme les rameurs à tirage vertical, les rameurs latins ne sont pas très indiqués pour les grands gabarits et les grands sportifs.

La console et les programmes

Une chose est de bien s’entraîner avec son rameur et une autre consiste à avoir une idée sur ses performances à la fin d’une séance de musculation. La console de votre rameur est ce panneau de contrôle qui vous permettra d’avoir une idée sur vos statistiques. Il est donc d’une grande importance d’effectuer la vérification de ce détail avant l’achat de tout rameur.

La plupart des consoles vous renseignent sur la durée d’entraînement, la cadence, la vitesse, le nombre de calories brûlées, etc. Certains modèles intègrent des programmes d’entraînement préréglés ou manuels. Grâce à la console, vous pouvez également configurer plusieurs profils d’utilisateurs à la fois. Aussi, afin de mieux jouir de votre rameur, il est recommandé d’opter pour une console dotée d’un écran lumineux et proposant un affichage à fenêtres multiples. Cela vous permet d’avoir non seulement plus de lisibilité, mais également de facilement enregistrer vos données.

La fluidité

La fluidité d’un rameur dépend en partie de son ergonomie. Prendre en compte ce paramètre revient en fait à vérifier la barre de tirage, le siège coulissant ainsi que le pédalier. La taille de l’appareil ainsi que le système de tirage peuvent également influencer sur la fluidité. En ce qui concerne le siège coulissant, il est important qu’il soit assez large et ergonomique. Ce détail permet non seulement à l’utilisateur de s’asseoir confortablement, mais également d’effectuer avec fluidité de longues séances de musculation sur son rameur. Il est également important que le coulissement du siège de l’appareil se fasse sans bruit.

S’agissant des pédales, elles doivent avoir de bonnes dimensions afin de permettre à l’utilisateur de maintenir ses pieds dans de bonnes positions pendant les séances. Par ailleurs, elles doivent présenter des surfaces antidérapantes et être à hauteur de réglage. Quant au palonnier, sa forme doit favoriser à l’utilisateur une tenue irréprochable pendant les entraînements. À ce point s’ajoute celui les poignées. Ces dernières doivent en effet être aussi douces que possible afin de protéger les mains de l’utilisateur pendant les phases de traction et de relâchement.

Le confort

Le confort est également un critère important que vous devez observer lors de l’achat d’un rameur. Cela vous permettra en effet de profiter au maximum de l’efficacité de votre appareil. Autrement dit, il sera toujours agréable de faire ses exercices de musculation dans un confort irréprochable que de vivre le calvaire pendant les séances de musculation.

Vérifier le confort du rameur revient également à contrôler la rigidité du siège et des poignées. Plus ces derniers sont rigides, plus votre pratique sera inconfortable. Un siège coulissant et des poignées non glissantes devront être priorisés. Pour un utilisateur grand de taille, il est important de vérifier l’ajustement des cale-pieds. Dans la plupart des cas, il est conseillé de miser sur un modèle de rameur dont les cale-pieds s’ajustent parfaitement à votre taille.

Toujours pour votre confort, opter pour rameur assez lourd vous sera bénéfique. Ce détail permet en effet à la machine et à son utilisateur d’être plus stables pendant les séances. Par ailleurs, il est recommandé de choisir un rameur ayant des sangles de blocages et des repose-pieds de choix.

En bois, en aluminium ou en acier ?

À l’instar de tout appareil d’entraînement, le rameur se présente sous différentes formes. Il n’est donc pas rare de retrouver sur le marché, des rameurs en acier, en aluminium ou en bois. Ce critère est logiquement défini en fonction du goût de l’acheteur.

Les rameurs en bois sont reconnus pour être esthétiques, solides et surtout écologiques. Comparativement aux modèles en acier, ceux en aluminium sont fiables et proposent des mouvements très silencieux. Certains fabricants proposent même des rameurs à la fois en acier et en bois. Peu importe le cas, il est conseillé d’opter pour un appareil à la fois silencieux, robuste et stable. En cas de doute, il n’est pas interdit de solliciter l’aide d’un expert en la matière.

Est-il simple à ranger ?

Le rameur étant à la base destiné à être utilisé à l’intérieur, il est logique que vous preniez en compte son mode de rangement. Idéalement, un modèle simple à ranger devra être priorisé.

Si vous disposez d’un espace intérieur réduit, il serait opportun d’opter pour un rameur ayant un empattement au sol moins important. Par ailleurs, il est recommandé d’opter pour un appareil équipé de roues. Cela vous donne l’avantage de facilement déplacer votre rameur à la fin d’une séance de musculation et donc de libérer de la place. Un détail qui permet entre autres de réduire l’impact du poids de votre appareil, s’il est éventuellement important.

Un rameur facile à ranger, c’est également un appareil offrant la possibilité d’être plié. Un modèle pliable occupera à l’évidence un espace très réduit. En somme, il vaut mieux choisir un rameur facilement transportable qu’un modèle peu commode et encombrant.

Le poids maximal de l’utilisateur

Avant d’opter pour un modèle de rameur, vous devez prendre en considération la charge maximale de l’utilisateur. Ce critère assez important permet en effet d’éviter que votre rameur cède ou bascule pendant une séance d’entraînement. Généralement, un rameur supporte un poids compris entre 100 et 150 kg. Cela revient donc à miser sur rameur ayant une charge maximale supérieure à 10 kg.

Autrement dit, vous devez vous assurer que le poids maximal autorisé par le rameur est supérieur d’au moins 10 kg au poids corporel d’utilisateur. La prise en compte de ce paramètre vous permet d’utiliser votre appareil aussi longtemps que possible. Dans le même temps, votre sécurité est assurée durant l’utilisation de votre rameur. Vous courez moins de risque que celui-ci cède ou bascule alors que vous êtes en pleine séance d'exercices.

La roue d’inertie

La roue ou le volant d’inertie est le composant de votre rameur qui fait office de résistance. Il est généralement situé à l’avant du rameur. Pour que vous ayez des sensations semblables à celles de l’aviron, la roue d’inertie doit être suffisamment lourde. Plus clairement, son poids doit varier entre 6 et 9 kg. Il s’agit d’un détail non négligeable qui permet à l’utilisateur d’effectuer efficacement ses entraînements.

En optant pour une roue d’inertie adéquate, vous êtes sûr que chaque séance d’exercices sur votre rameur aura l’impact voulu. Vous arriverez ainsi au résultat escompté.

Conclusion

Dès lors que vous aurez vérifié tous ces points, vous pourrez ainsi opter pour un rameur de qualité parfaitement adapté à vos besoins.