Notre guide d’achat pour choisir le meilleur rafraichisseur d’air

C'est bientôt l'été et vous avez hâte d'y être. Toutefois, cette saison apporte souvent des températures élevées qui peuvent être insupportables. Que diriez-vous d'un rafraîchisseur d'air ? C'est la solution idéale et le meilleur allié pour bien profiter de la plus chaude des saisons. Cet article vous fait découvrir les critères à prendre en compte pour faire le meilleur choix de cet appareil.

Critères de choix : Comment bien choisir son rafraîchisseur d'air ?

Sur le marché, il existe une variété de rafraîchisseur d'air. Ainsi, se procurer un bon rafraîchisseur peut s'avérer une mission très délicate. Pour cela, certains critères importants sont à considérer avant tout achat. Ce sont entre autres la surface de la pièce à aérer, le bruit, la capacité du réservoir, la puissance, le débit d'air, etc.

La surface de la pièce à refroidir

La surface de la pièce à refroidir est le premier critère de choix d'un rafraîchisseur d'air. Avant l'achat de votre appareil de refroidissement, il est impératif que vous évaluez la surface de la pièce à refroidir. L'efficacité énergétique d'un rafraîchisseur d'air varie d'une potentialité à une autre. Il convient de ce fait, de prendre en compte la dimension de chaque espace, ainsi que la qualité de l'isolation. En effet, une maison qui est mal isolée ne s'accommodera pas à la nouvelle atmosphère.

Pour une diminution de chaleur optimale, la surface de la pièce ne doit pas excéder 30 m2. Le rafraîchisseur d'air doit donc être suffisamment énergique pour normaliser la température ambiante. Alors, pour que le fonctionnement du rafraîchisseur soit adapté à votre pièce, que la surface de celle-ci ne surpasse pas 30 m2. Afin que la surface envisagée soit recouverte, la contenance du réservoir ainsi que le débit et la puissance sont à prendre en compte.

La contenance du réservoir

Pour choisir un bon rafraîchisseur d'air, il convient de s'en tenir également à la contenance de son réservoir. Il est important de savoir que plus la pièce à refroidir est vaste et plus la contenance en eau du réservoir doit être maximale. Cet équilibre permet d'assurer une utilisation efficace et satisfaisante. Pour un effet permanent, il faut suffisamment d'eau dans le réservoir lequel peut être rempli continuellement. L'idéal est d'opter pour un rafraîchisseur muni d'un réservoir de 10 litres environ.

La capacité du réservoir permet aussi de déterminer l'autoconsommation du rafraîchisseur d'air. Si ce dernier possède un réservoir assez grand, il fonctionnera sur une longue durée (6 h à 10 h) et ce, même étant éteint. Un bon rafraîchisseur doit être pratique et donc, son réservoir doit contenir un bac de glaçons. Ainsi l'eau est froide, et l'atmosphère plus rafraîchie.

Le débit d'air et la puissance

Pour une bonne aération de la pièce, le débit d'air est le critère à prendre en compte. Quand il est élevé, le refroidissement est optimal. Pour jouir d'un rafraîchissement agréable, le débit d'air du rafraîchisseur doit être alors estimable et sa ventilation énergique. Il se mesure en m3/h et renvoie à la puissance de l'électroménager. Autrement dit, c'est le débit d'air qui permet de définir la rapidité à laquelle la pièce sera aérée. Il convient alors de choisir un rafraîchisseur dont le débit est d'au moins 150 m3/h.

En ce qui concerne la puissance, il faut s'assurer que le rafraîchisseur possède des vitesses lentes, moyenne et rapide. Certains rafraîchisseurs d'air disposent de la fonction de rythmes substitués, ce qui permet d’imiter le souffle du vent naturel. D'autres modèles de rafraîchisseur sont dotés de programmes qui vous permettent de vous adapter de façon automatique aux conditions climatiques. Pour cela, choisissez un rafraîchisseur multifonctionnel afin d'en bénéficier entièrement.

Le bruit

À l'achat de votre rafraîchisseur, assurez-vous du nombre de décibels qu'il fournit. Cette information est disponible sur la fiche technique qui est établie par le fabricant du rafraîchisseur. Si vous choisissez un appareil excessivement bruyant, vous aurez de difficultés à en profiter. Il constituera une source de pollution sonore, surtout s'il est mis en place dans une pièce où vous vous reposez. Une astuce : évitez les rafraîchisseurs de moindre coût car ils sont généralement criards.

Certains rafraîchisseurs sont silencieux et donc, pendant la nuit vous pouvez avoir un sommeil facile sans vous soucier de leur sonorité. Pour une utilisation en journée, privilégiez un rafraîchisseur d'air avec un niveau sonore d'environ 50 décibels. En revanche, pour une utilisation nocturne, préférez un appareil de refroidissement qui n'excède pas 40 décibels. Même le balancement des lames n'a aucun effet au niveau de la sonorité du rafraîchisseur.

Le système de filtration

Un bon rafraîchisseur d'air doit être doté d'un système de filtration. En d'autres termes, il s'agit d'un système de purification de l'air qui assure l'assainissement de la température tout en la rafraîchissant. C'est une fonction accessoire que possèdent certains rafraîchisseurs.

Le système de filtration, en effet, est muni d'accessoires qui sont avantageux en fonction de l'utilisation faite du rafraîchisseur. Assurez-vous donc que votre appareil dispose d'un filtre à charbon. Ce filtre à charbon permet de retenir les odeurs et les poussières. Les molécules de poussières qui sont dans l'air sont alors filtrées. Cette filtration conserve un air pur au sein de la pièce. Le système de filtration permet également d'assimiler les odeurs qui ne sont pas désirées et qui nuisent à l'atmosphère.

En plus de la filtration, l'ionisation est une fonction qui assure autant l'assainissement de l'air. Par ailleurs, l'humidification apparaît comme une option très intéressante si vous avez une pièce dont l'air est peu sec.

Permet-il d'humidifier l'air ?

Le rafraîchisseur d'air est un excellent humidificateur. Certes, il joue le même rôle qu'un climatiseur, mais il se distingue de cet appareil par son système d'humidification.

Le rafraîchisseur absorbe l'air de la pièce où il est installé et assure son passage par un conteneur d'eau intégré. Il rejette un air plus rafraîchi avec 10 degrés de moins que l'atmosphère chauffante. Plus clairement, il baisse la température d'une loge par un processus de vaporisation. Préférez un appareil de refroidissement qui possède un filtre comportant de l'eau qui humidifie l'air ambiant absorbé. Le radiateur de l'appareil provoque l'évaporation de l'eau de sorte que le vent qui en découle soit frais et humide.

Aujourd'hui, plusieurs modèles de rafraîchisseurs d'air existent sur le marché avec un système d'ionisation favorisant l'humidification de l'air. Notez que pour une pièce pour laquelle l'air est obstrué et déjà humidifié, les performances de l'appareil peuvent être amoindries. Faites alors un bon choix.

Peut-on facilement le déplacer ?

On peut facilement déplacer un rafraîchisseur d'air. La mobilité de cet électroménager constitue son principal avantage. En choisissant votre appareil de refroidissement, vérifiez qu'il peut être transporté et donc commodément déplaçable. Un rafraîchisseur d'air mobile est l'appareil idéal de refroidissement qu'il vous convient. Ses 4 roues solides et ses poignées de transport permettent de le rouler dans la loge où il sera utilisé.

La plupart des rafraîchisseurs d'air sont munis de roulettes et de poignées qui facilitent leur déplacement. La facilité de déplacement est un critère primordial, car vous aurez sans doute à quitter une chambre pour une autre. En considérant que votre pièce est à l'étage, vous serez obligé de passer par les escaliers. Ultime besoin de ce fait d'opter pour un rafraîchisseur d'air dont le poids est gérable. Un bon rafraîchisseur est suffisamment léger et pratique à porter. C'est un bon compagnon de maison, parfait pour le service et les voyages. Généralement, les rafraîchisseurs pèsent en dessous de 10 kilogrammes.

A-t-il une minuterie ou est-il programmable ?

Le rafraîchisseur d'air est un appareil équipé d'une minuterie. Quand il est équipé d'une minuterie, vous pouvez programmer son allumage ou son arrêt. C'est un système de fonctionnement très utile en ce sens qu'il vous permet de planifier à l'avance l'appareil pour le rafraîchissement. Grâce à la minuterie, nul besoin d'allumer ou d'arrêter soi-même l'appareil. Elle est très pratique et efficace.

Cette fonction vous évite également les surveillances constantes du rafraîchisseur. En fonction de l'heure définie, il pourra s'allumer et s'arrêter lui-même. De ce fait, votre logement sera rafraîchi avant votre retour le soir. Retenez que le rafraîchisseur d'air après avoir été allumé met quelque temps avant d'agir nettement sur l'atmosphère ambiante.

Certains rafraîchisseurs sont fournis avec une télécommande qui vous facilite leur pilotage sans avoir à faire de déplacement. Que vous soyez donc présent ou pas, à l'aide de cet accessoire vous pouvez programmer et gérer efficacement votre rafraîchisseur.

En conclusion

Avec ce guide d'achat, choisissez le meilleur rafraîchisseur d'air et profitez constamment d'une atmosphère confortable chez vous.

Les questions fréquemment posées — FAQ

Le rafraîchisseur d’air est une alternative au climatiseur et au ventilateur. La présente FAQ vous apporte plus d’informations à son sujet.

Est-ce qu’un rafraîchisseur d’air est efficace ?

L’efficacité d’un rafraîchisseur d’air s’apprécie individuellement, car les besoins des utilisateurs ne sont pas les mêmes. La première chose qui influe sur sa performance est le cadre de vie ou plutôt la superficie de la pièce où il sera rangé. L’air frais produit par cette machine est ressenti dès que la chaleur ambiante oscille entre 29 et 30 degrés.

L’efficacité du dispositif est surtout perceptible quand l’air est sec. Il faut cependant ravitailler l’eau dans le réservoir. L’appareil procure une fraîcheur dans les limites possibles avec une puissance maximale de 100 watts pour les ménages. L’entretien n’exige pas l’intervention d’un professionnel.

Pour qu’il fonctionne à merveille, il est préférable de le mettre dans les conditions optimales. Évitez de le placer à proximité d’autres appareils électroménagers et de surcroît ceux produisant beaucoup de chaleur. Il doit être mis à l’abri des rayons solaires.

Quelle est la différence entre un ventilateur et un rafraîchisseur ?

Le ventilateur et le rafraîchisseur d’air sont des appareils qui influent sur l’air ambiant dans une pièce. Chacun a cependant une finalité particulière en raison de sa structure. Un ventilateur est accessible à un coût abordable. Il produit du vent en brassant l’air grâce à ses hélices. De ce fait, si la température ambiante est très élevée, on ne ressent plus son efficacité. C’est un dispositif bruyant lorsque la vitesse est augmentée. Il reste néanmoins simple d’utilisation.

En revanche, le rafraîchisseur d’air renouvelle l’air ambiant. Il fonctionne en aspirant l’air environnant, en le vaporisant puis en l’expulsant à nouveau dans la pièce. Ce processus se répète en permanence et sans être bruyant. Son fonctionnement nécessite de l’eau et un réservoir. Il est également équipé d’un filtre contre la poussière ainsi que d’un moteur plus grand que le ventilateur. Du reste, il coûte plus cher que ce dernier. Il est cependant lourd et moins mobile.

Quelle est la différence entre un climatiseur et un rafraîchisseur d’air ?

Le climatiseur et le rafraîchisseur d’air, bien qu’ayant des points similaires, ont également des différences. Un climatiseur est statique. Il se fixe au mur, contre une surface élevée ou dans un plafond. La puissance du moteur est très élevée. C’est la raison pour laquelle il est gourmand en énergie. Son installation est complexe, car elle implique la percée des murs et la mise en place de conduit d’évacuation d’eau. Il dispose d’un refroidisseur externe et d’une télécommande. Alimenté directement sur le circuit du bâtiment, il dispose d’un interrupteur mural. Il produit la fraîcheur et donne le froid.

Par contre, le rafraîchisseur d’air est moins onéreux et consomme moins d’énergie électrique. Il est aussi mobile, car certains modèles sont configurés pour le mobilier de table ou de lit. D’autres versions disposent d’un système roulant. Il se recharge en eau et est un dispositif tout-en-un. Il présente plusieurs boutons de commande et de nombreux voyants. Il dégage uniquement une sensation de fraîcheur et se branche sur une prise secteur. Tous les modèles ne sont pas dotés de télécommande.

Comment entretenir un rafraîchisseur d’air ?

L’entretien d’un rafraîchisseur d’air n’est pas très rigoureux en soi. Toutefois, le dispositif nécessite un nettoyage régulier. Voici comment vous y prendre pour un entretien efficace. Avant tout, débranchez l’appareil de la prise d’alimentation.

  • Dépoussiérer le filtre

L’état du filtre est déterminant pour la qualité de l’air frais. Cet élément sert de barrière à la poussière environnante qui s’accumule sous forme de touffe après un certain temps d’utilisation. Pour déboucher le filtreur, faites usage d’un aspirateur ou rincez-le dans de l’eau. Laissez sécher le filtre avant de le replacer.

  • Entretenir le tampon

C’est l’acteur principal de l’humidification. C’est une pièce sensible au calcaire qui peut être colonisée par les mousses par manque d’entretien. Il s’endommage très facilement au point d’être remplacé chaque fois.

  • Laver le réservoir

Quand l’eau est stockée pendant longtemps, des particules visqueuses font leur apparition. Le lavage du réservoir est nécessaire de temps à autre. Il faut utiliser de l’eau savonneuse avec une mousse ou une éponge. Une fois le lavage terminé, laissez égoutter puis nettoyez-le à sec au besoin avant de le remonter.

Comment chasser l’air chaud d’une pièce ?

En temps de chaleur, l’air ambiant est souvent insupportable à vivre. Le mieux est de rafraîchir l’intérieur de la pièce. Pour ce faire, il y a le climatiseur et le ventilateur. Vous pouvez également faire usage du rafraîchisseur d’air. Ceux-ci fonctionnent à l’énergie électrique et dégagent aussi de la chaleur. Il faut dans ce cas éteindre les appareils qui émettent le plus de chaleur dans la maison.

Il existe néanmoins des solutions alternatives qui n’impliquent pas l’utilisation de machine. De manière générale, l’eau a un apport de fraîcheur. Un coup de serpillière au sol permet de remonter un peu d’air frais. L’intensité des rayons solaires dans une pièce apporte de la chaleur si les fenêtres ne filtrent pas la lumière du soleil. Pour cela, il faut placer des films solaires qui vont servir d’anti-chaleur.

Les plantes d’intérieur, loin d’être des accessoires de décoration et de désodorisation, ont la capacité d’humidifier l’air en absorbant la chaleur. L’architecture de la maison n’est pas toujours favorable et impose l’ouverture des fenêtres à plein temps pour évacuer l’air chaud. Selon le type de revêtement, il faut prévoir un isolement adéquat.

Comment vider l’eau d’un rafraîchisseur d’air ?

La vidange du rafraîchisseur d’air n’est pas un travail de longue haleine. Elle se fait en évacuant l’eau restante du réservoir. Prenez le soin de débrancher en premier lieu l’appareil électroménager du secteur d’alimentation. Certains modèles disposent d’un conduit d’évacuation intégré armé d’un bouchon à l’extrémité. Si tel est le cas, il suffit d’ouvrir l’embout de ce dernier pour vider l’eau qui s’y trouve.

Vous trouverez généralement ce bouchon en bas de la machine ou à l’arrière. Il ne faut surtout pas se hâter au cours du processus. Vous devez prendre le temps de bien assécher le récupérateur d’eau avant de charger à nouveau de l’eau. Suivant l’usage qui en est fait, un nettoyage mensuel ou saisonnier peut être le choix idéal.

Quel est le meilleur rafraîchisseur d’air ?

Le rafraîchisseur d’air connaît une renommée non négligeable au sein des ménages. Le risque est quand même grand de faire plusieurs achats avant de tomber sur le bon. Pour anticiper ces probables échecs dans le choix, certains critères doivent être appréciés :

  • La surface de la pièce doit être considérée. cet appareil (selon le modèle) est conçu pour rafraîchir pendant 30 min 2 s
  • La capacité du réservoir (en litre) et la consommation d’eau (litre/jour). Elles déterminent la vitesse à laquelle le réservoir se vide et la fréquence à laquelle il faudra recharger le réservoir d’eau.
  • La puissance de ventilation en dit long sur la vitesse d’expulsion de l’air conditionné.
  • Le rafraîchisseur d’air doté d’un moteur puissant peut-être bruyant. Vérifiez donc le débit du bruit maximal indiqué par le fabricant sur la fiche technique.

De manière générale, le rafraîchisseur d’air est économique en ce qui concerne la consommation d’énergie. Les moins gourmands n’excèdent pas les 60 watts. Pour un besoin professionnel (supérieur à 100 m2), la disponibilité est de 510 à plus de 1 500 watts. Certains modèles sont dotés de minuterie qui rend l’appareil programmable. La mobilité est également un critère déterminant de même que la présence d’une télécommande.