Notre guide d’achat pour choisir le meilleur matelas de camping

Un bon sommeil en plein air ne peut s'offrir sans un bon matelas. Le matelas de camping est le mieux approprié pour garder les randonneurs après une journée pleine de fatigue. C’est la raison pour laquelle la plupart mettent un matelas parmi les bagages. Cependant, l’achat de cet outil peut s’avérer très complexe au regard des nombreux modèles disponibles sur le marché.

Critères de choix : comment bien choisir son matelas de camping ?

L’achat d’un matelas de camping vous oblige à tenir compte d’un nombre important de critères.

Le type de matelas

Tous les matelas ne sont pas appropriés pour un séjour au camping. En effet, ceux qui répondent le mieux à cette utilisation sont les suivants :

  • le matelas pneumatique
  • le matelas autogonflant
  • le matelas en mousse.

Le matelas pneumatique est le type de matelas le plus fréquent. C’est un matelas gonflable qui dispose d’une enveloppe en caoutchouc protégée à son tour par un revêtement confortable. Il ne contient pas d’air et sait dissimuler parfaitement les bruits de crissement. Le matelas pneumatique peut être comparé à un ballon. Il exige que vous disposiez d’un gonfleur pour résoudre les problèmes de crevaison.

En ce qui concerne le matelas autogonflant, il est une évolution du matelas pneumatique. C’est le type de matelas idéal pour les amateurs de jeux en plein air. Son avantage premier se trouve dans sa protection par une ou plusieurs couches de mousse et sa praticité. De plus, il est intégré d’un système de gonflage automatique. Il promet donc un confort maximal même quand il se dégonfle. Par contre, il coûte un peu plus cher que le matelas pneumatique. Il peut également se montrer encombrant.

Quant au matelas en mousse, c’est un matelas assimilable à un tapis de sol en mousse. Il s’agit d’un modèle d’entrée de gamme qui ne nécessite pas un gros budget. Il est d’un faible poids et peut donc être déplacé facilement. Les derniers modèles sont d’une épaisseur non négligeable et disposent d’un renfort en mousse.

Le poids

Le poids du matelas est un critère que vous devez impérativement prendre en compte. En plus d’une tente et d’un sac de couchage, le matelas de camping sera aussi porté au dos. Pour cela, il est important que ce dernier soit compact mais surtout léger. Plus le matelas est d’un faible poids et plus vous pouvez le porter lors d’une longue randonnée. Toutefois, les matelas les plus légers ont un coût un peu élevé.

La longueur et la largeur

La longueur et la largeur jouent un rôle crucial dans le choix d’un bon matelas de camping. Le confort des épaules et de la hanche de l’utilisateur en dépend. Il est question de faire un choix entre le confort du corps et un confort complet. Les matelas de camping courts protègent uniquement le torse et laissent les jambes à découvert. L’avantage est qu’ils permettent d’économiser de l’espace et nécessitent moins de pression au porteur. Ils sont faciles à charger. En revanche, les matelas de camping longs offrent un confort optimal. Ils permettent aux utilisateurs de rester bien au chaud de la tête jusqu’aux pieds. La seule contrainte relative à la longueur est le portage.

S’agissant de la largeur du matelas, elle est relative à la manière de dormir de chaque utilisateur. Pour ceux qui dorment sur le côté, un matelas de taille normale peut faire l’affaire. Les personnes qui dorment sur le dos préféreront sans doute un matelas plus large. Ce dernier pourra contenir le bras, l'empêchant ainsi de traîner au sol. Que vous soyez petit ou grand, vous trouverez toujours un matelas de camping à votre taille. Il est conseillé de toujours essayer le matelas dès l’achat.

Toutefois, un matelas de taille importante n’est pas synonyme d’un matelas lourd. La taille n’ajoute que quelques grammes au poids du matelas.

Le confort

Le confort regroupe tous les critères dont vous devez tenir compte pour acheter votre matelas de camping. Votre matelas ne saurait répondre convenablement à vos besoins s’il n’est pas du tout confortable. Tous les futons n’ont pas le même niveau de confort.

Les matelas en mousse sont assez durs et ne tolèrent pas une grande flexibilité en cas de mouvements. Concernant les matelas pneumatiques, quelques points faibles entravent le confort des utilisateurs. En premier, les ballottements issus de l’air du matelas peuvent se montrer désagréables pour certains. Secundo, ce type de matelas émet des bruits compte tenu du matériau de couverture. Cela peut être parfois gênant.

Par ailleurs, le confort au niveau des matelas autogonflants est impeccable. Ils s’adaptent parfaitement à tous les types de sol un peu comme les matelas de maison. Ils sont également moins ou pas du tout bruyants.

La résistance

Autrefois, la résistance d’un matelas était laissée à la guise de chaque fabricant. Les distorsions remarquées ont obligé les autorités à établir une norme à propos de la résistance des matelas. En effet, elle est symbolisée par la mention « valeur R » inscrite dans la description de produits. Elle indique à quel niveau les matériaux peuvent supporter la perte de chaleur. Les valeurs les plus fréquentes sont 2.0, 3.5 et 4.5.

Votre matelas de camping dispose d’une bonne résistance uniquement si la valeur R est élevée. Particulièrement en hiver, la résistance se doit d’être bien élevée. Pour une meilleure compréhension, les valeurs R sont présentées en fonction d’une échelle de température. Cette échelle est la même pour l’isolation d’une habitation.

Pour aborder la solidité, elle est aussi relative à chaque type de matelas. Les modèles autogonflants et en mousse se révèlent très résistants. Ils sont dotés de plusieurs protections qui ne facilitent pas la détérioration. Malheureusement, les matelas pneumatiques peuvent se percer et donc se détériorer en un laps de temps.

Le maintien au chaud

Le matelas de camping idéal saurait normalement vous tenir au chaud lorsque les températures chutent pendant la nuit. Tous les matelas portent une valeur de référence qui évalue leur capacité à maintenir au chaud. En général, les matelas de camping font une valeur de référence :

  • de 0 à 2 pour un maintien au chaud quand les températures sont clémentes
  • de 2 à 4 pour un maintien au chaud en 3 saisons
  • de 4 à 6 pour un maintien au chaud pour des températures inférieures ou égales à 0 degré.

En d’autres termes, plus il fait frais, plus la valeur de référence du matelas doit être élevée. Vous opterez pour l’inverse si la météo tend vers la canicule.

L’épaisseur

C’est l’épaisseur du matelas qui détermine le confort du sommeil de son utilisateur. On a tendance à penser que plus le matelas est épais et plus il sera confortable. Malheureusement, ceci n’est pas une réalité absolue. Un matelas de camping de bonne épaisseur est celui qui ne vous fait pas toucher le sol. Cela implique que vous devrez obligatoirement prendre en compte la structure du matelas. Ce dernier ne doit pas se déformer ou s’aplatir facilement dès que vous vous couchiez dessus.

L’épaisseur idéale pour un matelas en mousse oscille entre 9 et 18 mm. Pour un modèle autogonflant, il vous faut songer à un matelas de 2 à 10 mm d’épaisseur. Le système de gonflage se charge de booster le calibre du matelas. Il procure un bon niveau d’étanchéité et d’isolation. Le confort avec les matelas pneumatiques exige un certain niveau d’épaisseur. Celle-ci varie entre 10 et 22 voire 30 mm.

Le bruit

Le bruit est l’un des points faibles communs à la plupart des matelas de camping. Nombreux sont ces accessoires qui font du bruit de grincement dès un petit mouvement. Cela s’avère extrêmement désagréable pour les utilisateurs au sommeil léger.

Cependant, tous les matelas n’émettent pas le même niveau de bruit. Certains sont plus bruyants que d’autres. Les matériaux autogonflants sont les meilleurs, car aucun bruit n’est issu de ceux-ci. Vous pouvez donc dormir sans que vos mouvements contraignent votre sommeil.

Le matériau de fabrication des matelas pneumatiques est responsable des bruits qu’émettent ces derniers. Le niveau n’est pas négligeable et peut entraver votre confort, mais cela peut s’estomper avec le temps.

Bien que cela soit rare, les matelas en mousse ne sont pas entièrement à l’abri des bruits. Certes, ils n’ont aucun composant métallique, mais quand ils commencent à prendre de l’âge, ils peuvent faire du bruit. C’est le moment de penser au renouvellement de votre matelas de camping.

Que retenir ?

En conclusion, la prise en compte rigoureuse des critères présentés ci-dessus vous permettra d’acheter un meilleur de matelas de camping.