Notre guide d’achat pour choisir le meilleur lèche frites

Encore appelée plaque à pâtisseries, le lèche-frites est cet ustensile qui permet de collecter l’huile ou la graisse pendant une cuisson au four. Certains s’en servent pour cuire des frites ou des pâtisseries. Lorsqu’il se fait vieux, se casse ou s'abîme, il est logique de songer à le remplacer. Cela revient donc à prendre en considération certains points afin de faire un bon choix. Découvrez dans ce guide d'achat, quelques-uns de ces critères.

Critères de choix : Comment bien choisir son lèche-frites

Choisir un lèche-frites de qualité n’a rien de compliqué. La prise en considération des critères ci-dessous présentés vous aidera certainement à opter pour le meilleur modèle. Il s’agit essentiellement du type de lèche-frites, du matériau proposé et du mode de nettoyage.

Universel ou extensible ?

Le modèle de lèche-frites proposé est probablement le premier point que vous devez vérifier lors de l’achat. Il existe en effet sur le marché, différents modèles de cet ustensile. Le choix sera fait en fonction de vos besoins et attentes, et surtout selon le type de four que vous avez.

On retrouve généralement des modèles universels et extensibles. Comme son nom l’indique, le lèche-frites universel s’adapte à tout type de four. La seule tache que vous aurez à faire est de vérifier ses dimensions par rapport à votre plaque d’origine ou à votre four. Son aspect pourrait être différent de celui de votre lèche-frites actuel, mais il conviendrait à votre four et jouera bien son rôle.

Quant au lèche-frites extensible, il nécessite un réglage afin de s’adapter parfaitement au four. Ce type de lèche-frites est beaucoup plus réservé à ceux qui utilisent plusieurs fours de différentes tailles. Ce choix devra être également fait quand après plusieurs recherches, vous ne trouvez toujours pas de plaque à pâtisseries pour votre modèle de four.

Quel matériau ?

Après avoir identifié le type de lèche-frites adapté à votre four, vous devez vérifier la matière proposée. Généralement, les modèles de lèche-frites sont émaillés, mais on retrouve le plus souvent, deux types de lèche-frites. Il s’agit de ceux ayant un revêtement en aluminium et de ceux proposés en acier inoxydable.

Très prisé par les ménages, le lèche-frites en aluminium revêtu offre l’avantage d’être anti-adhésif. Bien qu’il s’agisse d’un revêtement qui pourrait s’abîmer dans le temps, ce type de lèche-frites permet à l’utilisateur de cuire directement sans sa plaque. C’est d’ailleurs lui qui est recommandé pour les personnes qui utilisent occasionnellement leurs fours. Il convient également de préciser qu’un lèche-frites en aluminium revêtu présente de bonnes caractéristiques thermiques.

Quant à la plaque en acier inoxydable ou en inox, elle propose un mode nettoyage plus facile que celui de l’aluminium. Par ailleurs, elle présente généralement une surface capable de résister aux déformations. Comme vous pouvez le constater, le choix du matériau se fera en fonction de vos besoins et de la fréquence d'utilisation.

Est-il facile à nettoyer ?

La facilité à nettoyer son matériel dépend en partie du type de matériau choisi. Certains modèles proposent un nettoyage à chaud. C'est un mode de lavage qui nécessite le graissage de la plaque avec une huile à une température bien précise. Bien qu’elle soit peu complexe, l’opération de graissage pourrait ne pas plaire à tout le monde. De ce fait, il est recommandé, dans la plupart de cas, d’opter pour un modèle compatible au lave-vaisselle. Ce type d’entretien requiert l’utilisation d’un produit type sans pour autant abîmer le revêtement.

Vérifier le mode de nettoyage de votre lèche-frites revient également à vous assurer que le modèle choisi peut être frotté avec le côté non abrasif d’une éponge.

Conclusion

Au regard de tous les critères ci-dessus évoqués, vous disposez désormais d’un bon repère pour faire le meilleur choix de lèche-frites.

Les questions fréquemment posées – FAQ

La lèchefrite a souvent soulevé plusieurs questions. Son nom, son entretien sont des questions sur lesquelles reviennent souvent les internautes pour avoir plus d’éclaircissements.

Pourquoi le nom de lèchefrite ?

Il serait erroné de s’imaginer que cet outil sert à lécher la frite. Il n’en est nullement le cas. L’utilisation d’un tel ustensile en cuisine remonte à bien longtemps, mais son appellation actuelle a été attestée au XIIe siècle. Ce terme est en réalité une altération d’un mot de l’ancien français. Il s’agit du terme : lèchefroie. En observant bien ce terme, il est facile de faire sa décomposition en deux autres termes qui sont des verbes : lécher et froiier. C’est du verbe froiier qu’est né le verbe frotter. Le lèchefroie était l’appellation donnée à l'ustensile qui servait à recueillir tout ce qui pouvait tomber de la broche.

Aujourd’hui, la lèchefrite ne s’éloigne pas de la mission du lèchefroie. Celle-ci est utilisée pour récupérer la graisse et le jus de la viande rôtie. Son appellation est acceptée au féminin, mais aussi au masculin depuis le XVIII siècle. Son entretien est aussi facile par des astuces simples et pratiques.

Qu'est-ce que la lèchefrite du four ?

Il s’agit ici aussi de l’une des questions les plus récurrentes sur la lèchefrite, qui n'est pas très différente de la lèchefrite du four. En effet, en parlant de la lèchefrite du four, on fait allusion à un plateau métallique émaillé disposé dans le four pour récupérer le jus et les graisses issus de la cuisson. C’est la fonction initiale qui lui a été attribuée. En plus de cette fonction, elle est conçue aujourd’hui pour être posée sur la grille ou sur la sole pour réaliser certaines recettes.

La lèchefrite du four est un ustensile de cuisine qui protège le four en recueillant des résidus de cuisson et en limitant l’entretien du four au strict minimum. Son utilisation n’est pas indispensable, mais se montre toujours utile pour recueillir les débordements. En plus de sa fonction de protection, elle reste un bon ustensile pour la cuisine et facilite la cuisson des frites, des tartes, des biscuits, etc. En cas de grille-pain en panne, la lèchefrite du four constitue une bonne alternative.

Comment nettoyer une lèche frite ?

L’hygiène reste un élément capital lorsqu'on utilise des ustensiles de cuisine. Ainsi, après une utilisation régulière de la lèchefrite, vous pourrez remarquer sur elle des traces de graisse cuite ou de résidus de cuisson. Dès lors, il faut procéder à son nettoyage. Cet entretien peut se faire à partir des astuces simples. Sachez donc que le vinaigre blanc est un produit naturel permettant de nettoyer efficacement la lèchefrite sans avoir à la frotter vigoureusement. Il suffit de savoir s’y prendre. La méthode est simple :

  • mettre une petite quantité de vinaigre blanc dans un récipient
  • verser 6 cuillères à café ou 2 cuillères à soupe de sucre sur le vinaigre puis mélanger
  • répartir la solution obtenue sur toute la surface de la lèchefrite pendant qu’elle est chaude
  • laisser reposer pendant 60 min
  • rincer correctement et sécher la lèchefrite.

Comment enlever de la graisse brûlée ?

L’une des plus grandes difficultés en matière d’entretien de la lèchefrite est liée au nettoyage de la graisse brûlée. Débarrasser sa plaque de la graisse brûlée n’est pas très aisé et demande d’adopter une méthode efficace. Le bicarbonate de soude est un composant dont l'efficacité pour retirer la graisse n'est plus à démontrer. Ainsi, pour en faire usage, voici les étapes à suivre :

  • faire une pâte avec de l’eau et du bicarbonate de soude dans un récipient
  • passer la pâte sur les résidus et les traces de graisses brûlées
  • laisser la pâte agir pendant une durée considérable (allant jusqu’à 6 heures)
  • enlever la pâte et la graisse brûlée avec une éponge
  • rincer la plaque pour finir.

Il n’est pas conseillé de frotter la lèchefrite avec le côté grattant de l’éponge au risque de causer des rayures sur le plateau. Dans le cas où des traces de graisse brûlée résistent, il est conseillé de renouveler l’opération.

Comment retirer des rayures sur plaque céramique ?

Plusieurs techniques permettent de retirer efficacement les rayures sur les plaques céramiques.

  • Pâte dentifrice

L’utilisation de la pâte dentifrice est une astuce très recommandée pour les rayures peu profondes. Pour réussir cette méthode, il faut appliquer la pâte dentifrice blanche sur un torchon en coton. Il s’agira ensuite de frotter la zone à corriger avec le torchon jusqu’à l’obtention du résultat souhaité.

  • L’ammoniaque

Une solution à base d'ammoniaque constitue aussi une bonne astuce pour estomper les rayures se trouvant sur les plaques céramiques. Pour préparer la solution, il suffit de verser 20 cl à 25 cl d’ammoniaque dans une quantité d’eau de 50 cl. Par la suite, il faudra mettre en petite quantité la solution sur un torchon doux et l’appliquer sur les rayures, en faisant des gestes circulaires. Il faut continuer l’opération jusqu’à satisfaction.

Par ailleurs, notez que les produits nettoyants pour les métaux sont aussi efficaces pour éliminer les rayures sur les plaques céramiques.