Notre guide d’achat pour choisir le meilleur launchpad

Le launchpad est un instrument de musique de plus en plus utilisé aujourd’hui. Même si de nombreuses personnes n’ont aucune idée du type d’appareil dont il s’agit, ceux qui souhaitent en acheter un doivent se baser sur plusieurs critères. Ce guide d’achat vous apportera les informations nécessaires afin que vous puissiez entreprendre le meilleur choix.

Critère de choix : comment bien choisir son launchpad ?

Le launchpad est un instrument de musique qui présente de nombreux paramètres de choix. Parmi ceux-ci, il y a le nombre de touches ainsi que la compatibilité du dispositif. Ils vous permettront d’acheter le meilleur modèle selon vos préférences. Voici une sélection des éléments importants à étudier pour un choix plus éclairé.

Le logiciel MAO

D’emblée, vous devez garder en tête que le launchpad utilise avec un logiciel MAO pour fonctionner. Il ne suffira donc pas d’en posséder un pour prétendre l’utiliser. Il sera nécessaire de sélectionner le bon logiciel afin d’effectuer une utilisation optimale de votre appareil.

À ce titre, vous avez un large choix. Vous pouvez sélectionner le logiciel Ableton Push, le logiciel Logic ou le logiciel ProTools. En fonction de vos exigences, le logiciel FL Studio ou le logiciel Cubas vous conviendront également. Quel que soit le logiciel pour lequel vous opterez, assurez-vous qu’il est authentique.

Toutefois, si vous avez l’embarras du choix en ce qui concerne les logiciels, il serait préférable d’opter pour Ableton. Il est considéré comme étant l’application la plus utilisée pour faire fonctionner un launchpad. En plus, la majeure partie des appareils de musique sont compatibles avec ce logiciel.

Composition ou live ?

Utiliser un launchpad suppose que vous souhaitez créer de la musique à travers un ordinateur. Pour cela, il y a deux techniques que vous pouvez utiliser : le live et la composition. Celles-ci supposent une production musicale dont le but est de composer un morceau. Il sera donc nécessaire d’appuyer sur le bouton « Play » et d’écouter votre morceau sans effectuer une quelconque action.

Lorsqu’on parle de live, il s’agit d’une performance en direct. Cela signifie donc que vous devez lancer la lecture de certains sons à des moments précis. Vous serez ainsi en mesure de gérer les effets en direct. En clair, pendant que la composition implique l’enregistrement d’un morceau en studio, le live suppose de jouer le morceau en direct.

Cependant, les launchpads sont principalement conçus pour le live. Toutefois, il vous est également possible d’effectuer la composition de morceau et de jouer du live ensuite. Le choix en la matière dépendra donc de l’utilisation que vous souhaitez en faire. Si vous êtes un débutant, vous pouvez opter pour la composition. Cela vous permettra de vous exercer. Si vous êtes un professionnel de la musique, l’alternative du live sera plus adaptée.

Le nombre de touches

Le launchpad est un appareil qui présente une quantité impressionnante de touches. Celles-ci vous permettent de créer plusieurs effets sonores que vous avez la possibilité de mixer. Dans ces circonstances, il est préférable que le launchpad que vous allez sélectionner présente le plus de touches possible.

Par conséquent, votre palette musicale sera extrêmement colorée. Toutefois, il existe des launchpad qui proposent un nombre de touches assez réduit. C’est en cela que la moyenne est estimée à 16 touches. Certaines marques proposent des appareils qui sont dotés de 32 touches environ.

Dans un autre registre, il est possible que certains launchpad présentent 64 touches. Avec ces appareils, vous aurez un large choix en matière de composition musicale. En tant que débutant, il serait préférable de choisir un appareil avec le moins de touches. Cette approche vous permettra de mieux appréhender l’appareil. Les professionnels quant à eux peuvent opter pour un launchpad à 64 touches.

L’attribution des sons

Il s’agit d’un critère essentiel en ce qui concerne le launchpad. Considérant le nombre de touches que cet appareil est capable de posséder, il sera nécessaire que chacune d’entre elles soit accordée à un son spécifique. Cela vous permettra d’utiliser de façon efficace votre instrument musical.

Ce critère est considéré comme primordial par les professionnels de la musique, car il constitue l’essence même du launchpad. Pour attribuer un effet sonore à une touche, il faudra connecter votre appareil à un ordinateur. Utiliser ensuite le logiciel approprié pour entreprendre cette attribution.

Néanmoins, vous devez le faire en veillant à ce que l’utilisation ultérieure de votre appareil soit facile. Il faudra donc veiller à ce qu’un type de son soit attribué aux différentes couleurs du launchpad. Vous pouvez entreprendre cette tâche à travers votre PC pour un résultat plus probant.

Le rétroéclairage des touches

Sélectionnez également un launchpad qui présente des touches rétroéclairées. Vous n’aurez aucune difficulté à en trouver un dans la mesure où la majeure partie de ces appareils en dispose. Cela rendra l’appareil ergonomique. En réalité, c’est grâce à cette particularité que vous avez la possibilité de vous situer par rapport aux touches. Vous serez ainsi, en mesure de distinguer la touche capable de produire tel ou tel effet sonore.

Le caractère essentiel de l’attribution des touches prend ainsi tout son sens. Il faudra veiller à ce que chaque touche dispose de sa propre couleur. Ainsi, plus il y a de touches, plus il doit y avoir de couleurs. Effectuer le choix d’un launchpad qui ne possède pas de touches éclairées n’est certainement pas une bonne option. Veillez donc attentivement à ce critère avant d’en effectuer l’achat.

La présence de faders

Les launchpads sont des accessoires incontournables lorsqu’il s’agit de table de mixage. Étant de la même nature que cette dernière, le launchpad est un dispositif qui doit en être doté. La principale mission des faders est de vous aider à réguler le niveau du signal électronique émis par chaque effet sonore. En clair, cela vous permettra de déterminer la basse ou l’aiguë de votre effet sonore.

Il convient de dire que ce sont des éléments capitaux dans la mesure où chaque son devra être différent pour créer votre musique. Faites donc au préalable le choix du niveau ou de la catégorie de son qui devront être associés à chaque touche. Votre appareil n’en sera que plus pratique ainsi. Il apparaît évident qu’un launchpad sera incomplet s’il ne dispose pas de faders.

Lors de l’achat, assurez-vous que le vendeur peut vous présenter toutes les caractéristiques du produit et insistez sur les faders. Si l’appareil que vous souhaitez acheter n’en dispose pas, optez pour un modèle plus complet. Prenez le temps de bien analyser chaque modèle pour identifier le meilleur d’entre eux.

Le launchpad pour une bonne qualité audio

Que vous soyez un amateur ou un professionnel, vous savez désormais que la qualité audio de votre dispositif varie selon les fonctionnalités dont il dispose.

Les questions fréquemment posées — FAQ

Des milliers de questions sont posées chaque jour sur le launchpad. Il faut avouer que cette forge logicielle est beaucoup moins connue que certaines autres. Trouvez la réponse à sept principales questions autour du sujet.

C’est quoi un contrôleur MIDI ?

Les données MIDI se définissent ainsi : Musical Instrument Digital Interface. Le contrôleur MIDI est par conséquent un logiciel qui facilite la génération et le transfert de données MIDI vers des appareils qui sont compatibles avec ce même logiciel. Généralement, ces créations et ces transferts sont destinés à déclencher des sons. Ils servent également au contrôle des performances de la musique électronique en matière de paramètres notamment.

Le contrôleur MIDI ne génère pas des données de son propre chef. Pour qu’il puisse y arriver, un interprète doit le manipuler. Autrement dit, il ne sert que d’interface. Le clavier musical électronique est le contrôleur MIDI que l’on utilise le plus. On retrouve toutefois sur le marché plusieurs autres classes de contrôleur MIDI.

On retrouve surtout les contrôleurs de vent. Le musicien souffle dans ces derniers tout en appuyant sur les touches pour le transfert des données. Un contrôleur MIDI peut également servir à contrôler les unités d’effets, les mélangeurs audios et les éclairages de scène.

C’est quoi Launchpad ?

Le launchpad a été lancé en janvier 2004. Il a pour propriétaire la société Canonical. Cette forge logicielle intègre six différentes composantes à savoir le code, les systèmes bugs, les systèmes bluesprints, les traductions ou translations, les aides ou answers et enfin les soyuz.

Bazaar est le système de contrôle des versions qu’utilisent les codes sur le launchpad. Les codes hébergent en effet le code source. C’est ainsi que ce nom leur a été donné. Les systèmes bugs favorisent le suivi des bogues dans autant de contextes que possibles.

Les systèmes bluesprints sont utilisés pour le suivi des nouvelles fonctionnalités et des spécifications. Les bluesprints viennent en aide à l’utilisateur du launchpad. Les traductions ou translations permettent que les applications puissent être traduites dans plusieurs langues.

Les aides ou answers concernent principalement les aides apportées à tous les utilisateurs du launchpad à travers le monde entier. Les soyuz assurent une gestion efficace de la distribution. Par ailleurs, le fait qu’elles se retrouvent en dernière position dans cette liste n’enlève en rien leur importance pour le dispositif.

En plus des composantes susmentionnées, on peut remarquer la présence des teams au niveau du launchpad. Elles facilitent l’inscription des utilisateurs et sont de trois types : la team ouverte, la team restreinte et la team modérée.

Comment se servir d’un Launchpad ?

Se servir du launchpad revient à pouvoir l’ouvrir et à pouvoir organiser les applications présentes sur le Mac. Aucune de ces opérations ne révèle de l’un des douze travaux d’Hercule. L’une est aussi facile que l’autre. Pour ouvrir la forge logicielle Launchpad, cliquez sur l’icône de votre launchpad présente sur votre appareil.

Utilisez ensuite votre pouce pour rapprocher le trackpad. Vous pourrez également faire usage de trois doigts. Cliquez enfin sur l’application que vous souhaitez ouvrir avec le launchpad. Au cas où cette option ne vous conviendrait pas, il est possible de procéder à la saisie de l’application à ouvrir dans le launchpad.

Dès que vous terminez, faites pression sur la touche « retour » afin d’ouvrir ladite application. Il se pourrait par ailleurs que vous vouliez fermer votre launchpad, sans que l’application ne se soit ouverte. Cliquez sur l’arrière-plan ou écartez vos trois doigts ou votre pouce.

L’organisation de vos applications sur le launchpad est beaucoup plus facile que vous ne le pensez. Glissez n’importe laquelle de vos applications vers un autre emplacement. Si vous désirez créer un dossier, faites glisser l’une de vos applications sur une autre. Pour la fermeture des dossiers, cliquez en dehors d’eux. Du reste, ouvrez les applications, cliquez sur les noms et saisissez leur nouveau nom si vous comptez les renommer.

Comment supprimer des choses sur le Launchpad ?

Autant il est facile d’ajouter des applications sur votre launchpad, autant il est possible d’en supprimer. En effet, chaque fois que vous téléchargez une application à partir de l’App Store, vous la retrouvez dans le launchpad. Le processus est le même pour les applications fournies avec un Mac. Si l’application téléchargée ne provient d’aucune de ces sources, ajoutez-la dans le dossier « Applications » de votre launchpad. À propos de la suppression, il vous suffira de faire un clic droit sur l’icône de suppression. Cette dernière est facilement reconnaissable sur l’interface du lauchpad. Du reste, vous pouvez supprimer autant d’application que vous le souhaitez.

Comment faire apparaître le LaunchPad dans le dock ?

Vous pourrez avoir besoin de faire apparaître votre launchpad dans votre dock. Cette situation peut intervenir après une disparition ou une mauvaise manipulation. Ouvrez donc le Finder de votre Mac et rendez-vous dans la barre de recherche. Elle se trouve en haut et plus précisément du côté gauche de la page de votre Finder. Une fois que vous y êtes, saisissez juste « Launchpad ».

Cliquez maintenant sur « Ce Mac ». Avec cette approche, vous pouvez généraliser votre recherche. Tout votre MacBook Pro est donc mis à contribution pour vous retrouver votre lauchpad. Cette recherche aboutit généralement à un dénouement rapide. Pour ramener votre launchpad au niveau du dock, il ne restera plus qu’à appuyer sur le logo et à le déposer dans le dock.

Quel contrôleur pour Ableton Live ?

Ableton Live est un logiciel de type DAW que l’on utilise au cours des concerts. Son interface est conviviale et il est possible de le piloter avec une souris. Toutefois, il a besoin d’un contrôleur pour fonctionner de façon optimale. Le choix de ce dernier n’est pas aisé en raison de la multitude de propositions disponibles. Une marque spéciale ne pourrait vous être recommandée.

Certains éléments par contre vous aideront à détecter le contrôleur qu’il faut pour votre Ableton Live. Veillez à la compatibilité des deux dispositifs. Dans le cas contraire, aucune liaison ne pourrait être faite. La compatibilité en question doit concerner aussi bien Windows et Android que iOS et Mac OS.

Prenez également en compte l’aspect personnalisable de votre futur contrôleur. Les possibilités de contrôle doivent également être variées et le paramétrage doit être consultable sur la toile. N’omettez pas la praticité du paramétrage, l’ergonomie et le calibrage de toutes les touches. Pensez enfin à l’éclairage, au confort et à la simplicité dans l’utilisation.

Comment choisir un bon clavier maître ?

Le clavier maître est une surface de contrôle. Il ne produit donc aucun son. Il a pour mission l’envoi d’informations MIDI à des synthétiseurs, à des expanseurs et à des séquenceurs. En fonction du hardware ou du software, ces informations seront envoyées directement ou de façon indirecte.

Ainsi, le choix d’un clavier maître dépend d’un certain nombre de critères à ne pas négliger. Pour être sûr qu’il s’agit du bon, vous devez avoir une nette idée de vos besoins, mais aussi adapter votre choix en fonction de votre bourse. Misez également sur la robustesse de l’appareil.

Vérifiez par ailleurs le nombre de touches, les fonctionnalités et le type de toucher. Les claviers maîtres 88 notes toucher par exemple conviennent beaucoup plus aux pianistes. Les claviers 49 ou 25 touches quant à eux sont faits pour être utilisés en informatique musicale.