Notre guide d’achat pour choisir le meilleur laminoir

Lorsque vous faites la cuisine, votre principal objectif est de réaliser des plats réussis. Il faut indéniablement compter sur vos propres talents culinaires, mais aussi sur des équipements et accessoires haut de gamme. À ce titre, le laminoir est incontournable en pâtisserie, notamment pour réaliser des spaghettis, des raviolis ou des pizzas. Dans cet article, vous trouverez les critères de sélection les plus déterminants pour choisir le meilleur modèle de laminoir.

Critères de choix : Comment bien choisir son laminoir ?

Le laminoir est une machine à pâte qui existe sur le marché sous divers modèles. Ces variantes permettent généralement de gagner du temps et de l’énergie. Pour faire un bon choix, il faut prendre en compte certains paramètres importants.

Le matériau

L’un des premiers critères sur lesquels vous mettrez l’accent pour choisir votre laminoir est le matériau de fabrication. Cela vous permettra de mieux apprécier le rapport qualité/prix proposé. Le matériau avec lequel est fait le laminoir déterminera sa durabilité dans le temps. C’est également à partir du matériau que vous pourrez apprécier l’esthétique du laminoir.

Sur le marché, les modèles de laminoir sont conçus avec deux principaux matériaux : le métal et le plastique. Les laminoirs en métal sont soit faits en acier inoxydable ou soit en acier chromé. Ils offrent une élégance exceptionnelle et une grande robustesse. Malheureusement, ils rouillent souvent et sont difficiles à entretenir sur le long terme.

Les modèles de laminoir en plastique offrent moins de robustesse, mais ils présentent l’avantage de ne pas rouiller. En outre, vous pourrez facilement les entretenir pour une utilisation durable. C’est la raison pour laquelle de nombreux professionnels et particuliers optent pour les modèles de laminoir en plastique.

L’entretien

L’entretien est un critère déterminant dans le choix de votre laminoir. Ce critère peut être lié à celui du matériau. Un laminoir en plastique est en effet plus facile à entretenir qu’un modèle en métal. Il est donc important de considérer toutes les informations relatives à l’entretien de votre modèle de machine à pâte. Un modèle de laminoir facile à entretenir signifie qu’il peut être utilisé aussi longtemps que possible.

Cela suppose également des efforts moins importants à fournir pour nettoyer le laminoir en question. L’idéal est donc de choisir un modèle de laminoir doté d’éléments amovibles qui pourront être enlevés après l’emploi pour le nettoyage de l’appareil. Il existe sur le marché des modèles de laminoir qui facilitent l’évacuation des restes de pâtes. Par contre, d’autres modèles auront besoin d’être plongés dans un lave-vaisselle pour enlever toute trace de pâte ou de saleté.

Ses dimensions

La dimension constitue un autre critère important pour choisir votre laminoir. Selon le type d’utilisation que vous en ferez, vous devez choisir une taille de laminoir adaptée. La dimension de votre laminoir sera fonction par exemple de la taille et l’épaisseur de la pâte que vous souhaitez étaler. Plus le rouleau de la machine à pâte est grand, plus vous obtiendrez des morceaux de pâte impressionnants. Un laminoir doté d’un rouleau à pâte de grande taille sera donc parfait pour réaliser des pizzas d’un diamètre considérable.

Les pizzas obtenues peuvent ainsi faire plus de 30 cm. La dimension du laminoir englobe également son poids. La meilleure option est de sélectionner un modèle qui confère une utilisation simple et confortable. Plus le laminoir sera lourd, plus vous aurez du mal à le manipuler comme il se doit. Pour une utilisation domestique, le choix d’un modèle de laminoir aux dimensions moyennes est grandement conseillé. En adoptant cette approche, vous bénéficierez d’une utilisation et d’un entretien faciles.

Les accessoires

Le fonctionnement optimal d’une machine à pâte telle que le laminoir implique un ensemble d’accessoires. Ces divers équipements accompagnent le modèle lors de la livraison. Il faudra donc être très exigeant sur les accessoires qui sont fournis. Plus ils sont nombreux, plus le laminoir sera facile à utiliser.

Dès lors, vous pourrez préparer de nombreuses recettes avec aisance. Grâce à cet ensemble d’accessoires, vous pourrez vous permettre de diversifier vos menus à chaque utilisation. Pour un usage domestique, il serait idéal d’opter pour l’appareil avec le plus grand nombre d’accessoires possibles.

Au-delà de l’assurance que procure cette approche, elle favorise la réalisation de plats adaptés à chaque type d’évènement. Vous pouvez ainsi passer des spaghettis à la pizza sans aucune difficulté. Les beignets, les raviolis et même les tagliatelles seront des choix accessibles à tout moment.

Chaque modèle ou marque de laminoir possède ses propres spécificités notamment en ce qui concerne le type d’accessoires. L’idéal est d’opter pour des modèles de laminoir commercialisés avec des accessoires tels que les moules, les roulettes de découpe, le séchoir, l’étau ainsi que la manivelle.

Électrique ou manuelle ?

Le laminoir à pâte existe sous deux modèles : électrique et manuelle. Il faudra faire votre choix en prenant en compte vos besoins réels. Une machine à pâte manuelle est équipée de deux rouleaux et d'une molette. Cette configuration permet d’écarter les rouleaux pour un meilleur fonctionnement.

Le choix d’une molette avec un chiffre très bas permet d’obtenir une pâte très épaisse. Optez donc pour un indice élevé pour obtenir le résultat contraire. Un modèle de laminoir manuel se manipule avec les mains et est très efficace pour aplatir la pâte. Vous serez obligé de réaliser vous-même l’ensemble des tâches pour pétrir ou découper la pâte. Si vous aimez contrôler toutes les étapes de la préparation, cette variante est faite pour vous.

Pour ce qui est du laminoir électrique, il est doté d’un moteur électrique et permet d’économiser vos efforts. Le modèle est autonome et assurera seul le mélange, le laminage et la découpe de la pâte. Il offre donc plus de rapidité et un gain de temps non négligeable. C’est pour cela qu’il est privilégié par bon nombre d’utilisateurs professionnels ou particuliers.

En conclusion !

La prise en compte de cet ensemble de critères permet de choisir le meilleur laminoir à pâte possible pour réaliser de succulents repas à base de pâte.

Les questions fréquemment posées — FAQ

Si vous n’êtes pas un utilisateur aguerri du laminoir, il est normal que vous vous posiez certaines questions par rapport à cette machine dont le rôle est de découper et de façonner les pâtes. Voici quelques questions et leurs réponses pour vous aider à mieux vous en sortir au cours de l’utilisation de cet appareil.

Comment utiliser le laminoir ?

Après avoir préparé votre pâte, prenez-en un morceau, aplatissez-le un peu avec la main, puis enfarinez-le pour qu’il ne colle pas au rouleau du laminoir. Enfarinez le rouleau du laminoir également pour que la pâte ne s’y colle pas.

Réglez ensuite votre machine en mettant le bouton de réglage de l’épaisseur au niveau où l’épaisseur est la plus grande, puis passez le morceau de pâte une première fois dans le rouleau. Après ce premier passage, pliez la pâte en trois, enfarinez-la de nouveau et repassez-la dans le rouleau. Repassez encore la pâte deux à trois fois dans la machine en diminuant l’épaisseur à chaque passage.

Lorsque votre pâte est assez fine, passez-la autour du rouleau à pâtisserie associé ou bien recueillez-les dans un bac si votre laminoir ne nécessite pas l’usage du rouleau.

Comment étaler un pâton de pizza ?

Pour étaler un pâton à pizza, vous avez besoin d’un laminoir à pizza encore appelé façonneuse horizontale. Cette machine dispose d’un tapis roulant sur lequel, il faut déposer le pâton. Ce dernier subit ensuite un passage au rouleau avant de sortir à l’autre bout de la machine. Avec certains modèles, il est possible d’obtenir une pâte ronde en une seule manipulation grâce à un système de rotation et de double rouleau dont ils sont dotés. Cette machine prend cependant beaucoup plus de place dans une cuisine et est plus appropriée à un usage professionnel.

Si vous ne disposez pas de ce genre de laminoir, vous pouvez aussi étaler votre pâton de pizza à la main. Pour cette opération à la main, placez votre pâton sur le plan de travail légèrement enfariné et étalez-le progressivement du centre vers les bords. N’hésitez pas à faire régulièrement un quart de tour afin que l’épaisseur soit homogène partout.

Comment laminer des pâtes ?

Aplatissez, puis donnez une forme rectangulaire à un morceau de pâte fraîche en vous servant d’un laminoir. Glissez ensuite le rectangle enfariné dans la filière désirée. Généralement, les laminoirs proposent une filière pour tagliatelles et une autre filière pour spaghettis. Mettez votre rectangle dans la partie tagliatelle, puis actionnez la manivelle pour découper la pâte. Il faut pour finir, bien séparer les lamelles obtenues pour qu’elles ne collent pas.

Vous pouvez aussi laminer vos pâtes en utilisant un couteau. Après l’avoir aplatie, il vous suffit de l’enfariner et de vous servir du couteau pour la découper en lamelles. Pour que vos lamelles soient uniformes et droites, vous pouvez vous servir d’une règle pour bien les découper.

Comment faire sécher ses pâtes ?

Le séchage des pâtes se fait selon la taille de celles-ci. Pour les pâtes courtes, vous devez les placer sur un cadre ou sur une grille perforée. Le cadre ou la grille doit permettre une bonne circulation de l’air aussi bien au-dessus qu’au-dessous de la pâte. C’est seulement ainsi que le séchage sera uniforme, rapide et optimal.

En ce qui concerne les pâtes longues (spaghettis, tagliatelles, feuilles de pâtes fraîches à lasagne…), il vous faut utiliser des séchoirs spéciaux. Si vous n’en avez pas, vous pouvez toujours utiliser des bâtonnets de bois ou des supports faits maison. Pour sécher vos pâtes longues, étendez-les sur les bâtonnets de bois. N’oubliez pas de bien les espacer pour permettre une bonne ventilation.

Dans les deux cas, vous devez, si vous n’avez pas les accessoires de séchage appropriés, retourner régulièrement vos pâtes au moins deux fois par jour afin que chaque côté puisse bien sécher. Les pâtes courtes sèchent généralement au bout de 12 heures. Quant aux pâtes plus grandes, elles peuvent prendre jusqu’à 2 jours.

Quelle est la meilleure machine à pâtes ?

Pour réussir à faire ses spaghettis, ses lasagnes et autres avec une machine à pâte, il faut non seulement savoir manipuler la machine, mais aussi avoir un modèle performant. La meilleure machine à pâte doit donc respecter certains critères.

Il existe trois types de machines à pâte dans le commerce. Il y a les machines manuelles, les machines électriques/automatiques et les accessoires pour robot. Les premières sont moins chères, ne consomment pas d’électricité, mais ont besoin d’un coup de main pour fonctionner. Travailler avec elles requiert aussi du temps. Avec les machines électriques, on gagne en temps tandis que les machines automatiques peuvent pétrir les pâtes. Les deux modèles sont plus chers que le modèle manuel. De leur côté, les accessoires de robot sont de bonnes alternatives au cas où on n’a pas les autres.

Une machine à pâte en acier inoxydable est un modèle plus durable que les autres. Il est facile à entretenir, ne s’oxyde pas et ne s’abîme pas. Une bonne machine à glace doit aussi avoir les accessoires indispensables. Prenez les accessoires nécessaires à chaque type d’usage que vous souhaitez faire. N’oubliez pas que le séchoir à pâte est indispensable pour sécher vos pâtes. Côté budget, il vous faut juste prévoir un montant entre 20 et 300 euros pour trouver un bon modèle. Aussi, retenez que vous n’avez pas besoin de dépenser une importante somme pour avoir un modèle de qualité.