Notre guide d’achat pour choisir le meilleur couscoussier

Le couscous est un plat oriental qui a conquis les ménages en France depuis des années. Pour réussir sa préparation, il est indispensable de disposer d’un couscoussier. Toutefois, au regard des propositions de modèles sur le marché, il n’est pas toujours évident de faire le choix à la mesure de ses besoins. Le présent guide vous explique les critères à ne pas négliger afin d’effectuer le choix du meilleur couscoussier.

Critères de choix : comment bien choisir son couscoussier ?

Le choix de votre cuiseur à vapeur doit prendre en compte certains paramètres qui vous permettront d’user pleinement de cet accessoire. En effet, les retours de saveurs escomptés en dépendent.

La contenance

Plusieurs modèles de couscoussiers sont disponibles sur le marché. Certains d’entre eux sont imposants par leur forme et d’autres beaucoup moins. Cela dit, il ne faut pas s’y fier automatiquement. Le choix doit être fait en fonction de vos besoins. La capacité à son importance puisqu’il faut prendre en compte le nombre de personnes à servir au quotidien. Que vous viviez seul ou avec un nombre réduit de personnes, un modèle permettant de préparer pour 2 à 8 personnes peut répondre idéalement à vos attentes.

Si vous avez plus de monde à domicile, un couscoussier dont la contenance peut satisfaire jusqu’à 20 personnes est la solution. Aussi, la contenance s’apprécie au litre. Ceci étant, il est possible de trouver des modèles de 2 l à 100 l. Pour vous faire une idée, une contenance entre 4 et 8 litres peut servir pour cuisiner le couscous pour 5 à 8 personnes. Il existe néanmoins une différence entre la capacité de la marmite et celle du bac à semoule. C’est la capacité de cette dernière qui doit être considérée pour l’effectif à nourrir.

Le matériau

La matière utilisée pour la fabrication du couscoussier est la première garantie de sa qualité et de sa résistance. Appelée à subir la pression des flammes, cette casserole à vapeur pour la cuisson de couscous doit être solide et durable. Toutefois, la solidité ne doit pas être un frein pour un chauffage rapide de la matière. Le matériau le plus exploité par les fabricants est l’inox. Ce type d’acier est connu justement pour être inoxydable, il convient donc parfaitement.

Bien que l’inox soit plus en vogue, il y a aussi l’éternel aluminium dont sont faits plusieurs de nos ustensiles de cuisine. Celui-ci permet d’avoir un chauffage rapide, tout en restant assez léger. Pour les puristes, les amateurs du couscoussier traditionnel, il y a les modèles en terre cuite ou en fonte. Ces derniers sont moins efficaces en ce qui concerne la rétention de chaleur à l’intérieur.

Notez également que la matière utilisée pour la conception du couscoussier impacte considérablement sur son prix.

Le diamètre

Le diamètre permet d’évaluer la place qu’occupera le couscoussier sur la cuisinière. Il est donc judicieux de connaître le diamètre des foyers de votre cuisinière avant d’opérer votre choix. Les formes des couscoussiers varient d’un modèle à l’autre. La mesure la plus importante reste donc celle de la base de la partie inférieure. Il s’agit de celle qui sera au contact du foyer.

On note aussi que plus grande est la contenance et plus important est le diamètre de la marmite. D’une part, cela s’explique par le volume d’eau à recevoir et d’autre part, il y a la hauteur qui ne doit pas être excessive, sinon la manipulation risque d’être extrêmement difficile sur la cuisinière. Veillez donc à choisir la taille de couscoussier adéquat.

Est-il tous feux ?

Tous les ménages ne sont pas équipés du même type de cuisinière. Selon le modèle dont vous disposez à la maison ou dans votre restaurant, vous avez soit des foyers qui fonctionnent avec :

  • le feu à induction ;
  • le feu de gaz ;
  • la vitrocéramique ;
  • et la plaque électrique.

Au risque de choisir un couscoussier inadapté à votre cuisinière, il est important de vérifier à la mention « compatible avec tous les types de feux » avant d’acheter. Certains fabricants font omission ou donnent peu d’informations sur ce critère, pourtant très important pour l’acheteur. De manière générale, le défaut de compatibilité à tous les feux provient de l’induction. Malgré ce point négatif, il existe des couscoussiers conçus spécifiquement pour ce type de feu.

A-t-il un couvercle en verre ?

L’utilisation d’un couscoussier pour la préparation de la semoule de couscous implique une cuisson à la vapeur. Pour réussir la recette, il faut régulièrement contrôler l’état des grains de couscous afin qu’ils ne deviennent pas pâteux. Pour ce faire, il est nécessaire d’observer une corrélation entre la vapeur et le temps. Ce qu’il y a lieu de comprendre par là est le fait que plus la vapeur s’échappe, plus le couscous dure au feu. Ce qui bien sûr vous prend plus de temps pour la cuisson de votre couscous.

Il est alors préférable de ne pas ouvrir le couscoussier de façon intempestive au risque de perdre de grandes quantités de chaleur. D’où l’intérêt d’avoir un couvercle en verre. Ce dernier permet de voir à l’intérieur du couscoussier, ce qui évite d’ôter le couvercle à tout bout de champ. La surveillance de la cuisson se fait alors plus simplement. Il vous suffira d’ouvrir votre couscoussier uniquement pour remuer la semoule de couscous, et ce, en cas de besoin.

Est-il électrique ?

L’une des spécificités du couscoussier électrique est la présence de la minuterie. Tout comme sur la cocotte-minute, elle permet de programmer la durée nécessaire pour cuire le couscous. D’autres éléments complètent la multitude de fonctionnalités que propose cet accessoire. Au nombre de celle-ci, on retient donc une sonorisation qui sert d’alerte une fois que le temps de cuisson est atteint. Il y a aussi le thermostat qui offre plusieurs variances de température à chaud. Ce dernier est important au regard du rapport entre le temps et la chaleur.

Ce multicuiseur à vapeur électrique est également composé d’un isoloir qui maintient la paroi interne chaude et l’extérieur froid. Vous n’êtes donc pas exposé à des risques de brûlures. Le couscoussier peut être utilisé simultanément pour cuire d’autres aliments en exploitant la partie inférieure et celle au-dessus pour le couscous. Par ailleurs, le potentiel du thermostat peut être utilisé avec subtilité pour gagner du temps. Comme on peut s’y attendre, il embarque une batterie qui assure l’autonomie pendant le temps d’utilisation. Si vous ne souhaitez pas surveiller la cuisson à chaque préparation, c’est le modèle électrique qu’il vous faut.

Est-il facile à nettoyer ?

Le couscoussier est un accessoire de cuisine dont on espère tirer profit le plus longtemps possible. Mis à part le matériau de fabrication qui doit avoir une bonne résistance dans le temps, le lavage régulier est de rigueur pour un maintien en bon état de marche du couscoussier. Un nettoyage après chaque utilisation est vivement recommandé. De plus, l’entretien n’est pas si compliqué. A priori, le lavage nécessite de l’eau, une éponge, du savon, un chiffon ou du papier absorbant.

Il faut aussi ajouter du temps à prendre en compte afin d’essorer l’eau après le rinçage. Selon les divers usages que vous en faites, le fond de la partie inférieure peut brûler. Tout est avant tout dû à la matière de fabrication du couscoussier. Là également, soyez sans crainte, du bicarbonate et du vinaigre blanc suffisent amplement. Pour vous épargner toutes ces manœuvres, certains couscoussiers peuvent être nettoyés au lave-vaisselle. Pour donc éviter de passer par toutes les étapes suscitées pour le nettoyage, il convient de choisir un couscoussier facile à nettoyer, si possible au lave-vaisselle.

Sur un couscoussier électrique, le nettoyage est encore plus simplifié. On y retrouve un revêtement antiadhésif qui permet de nettoyer rapidement la partie inférieure à l’aide de chiffon trempé d’eau savonneuse. Du moment où il est électrique, il faut éviter l’eau sur sa façade externe.

Conclusion

Le couscoussier est un accessoire très pratique pour la cuisson du couscous, il convient donc de bien le choisir afin d’en profiter au maximum.

Les questions fréquemment posées – FAQ

Comment utiliser un couscoussier ?

Comportant généralement deux compartiments, le couscoussier est un ustensile de cuisine que l’on utilise généralement pour faire du couscous. Cependant, vous pouvez également l’utiliser pour cuire tous vos aliments à la vapeur. En effet, le dispositif permet de cuire à la perfection tous les aliments à la vapeur grâce à son système.

Pour utiliser de façon optimale votre couscoussier, la première règle est d’utiliser convenablement chacun des deux compartiments de l’ustensile. Ainsi, la marmite de l’ustensile doit uniquement être utilisée pour cuire un bouillon, bouillir de l’eau ou toute autre préparation du genre. En ce qui concerne la partie qui se présente sous la forme d’une passoire, c’est elle qui doit servir à cuire votre semoule de blé ou tout autre aliment que vous souhaitez cuire à la vapeur.

Il faut noter que l’ustensile fonctionne comme un ensemble. C’est la vapeur qui est issue de la cuisson du bouillon qui va cuire l’aliment posé dans la passoire. La passoire est juste posée au-dessus de la marmite, c’est pourquoi chaque compartiment doit être utilisé convenablement.

Comment cuire la semoule sans couscoussier ?

Lorsque vous n’avez pas un couscoussier ou qu’il tombe en panne, il est bien possible de cuire votre semoule sans cet appareil. Pour le faire, vous aurez besoin des ingrédients suivants. Pour deux personnes, il faut 150 grammes de semoule avec des grains moyens, 200 ml d’eau, un peu de sel et une cuillère à soupe d’huile d’olive.

  • Versez dans un saladier la semoule puis faites bouillir de l’eau.
  • Ensuite, ajoutez du sel à l’eau bouillante puis versez les 2/3 sur la semoule. Sans remuer, couvrez le saladier avec un torchon propre et humide avant de laisser gonfler pendant environ 5 minutes.
  • À l’aide d’un accessoire de cuisine adapté, égrenez la semoule, ajoutez le reste de l’eau puis passez-le aux micro-ondes pendant 2 minutes.
  • Au bout des deux minutes, retirez le saladier puis ajoutez-y du beurre ou de l’huile d’olive selon vos préférences. Égrenez à nouveau puis votre semoule peut être servie.

Il faut noter que si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter des épices à l’eau de cuisson. Aussi, pour que le résultat soit parfait, anticipez l’évaporation de l’eau à la cuisson en ajoutant un peu. En effet, la quantité d’eau indiquée est exactement celle qui peut suffire à cuire la semoule, pas plus ni moins.

Comment remuer un couscoussier ?

Lorsque vous utilisez un couscoussier pour cuire du couscous ou tout autre aliment, vous pourrez avoir besoin de le remuer. Pour ce faire, vous avez plusieurs alternatives. Pour commencer, les personnes qui ne sont pas très sensibles à la chaleur peuvent utiliser leur main pour le remuer. Vous pouvez également utiliser une simple fourchette ou une cuillère en bois.

Cependant, ce qui compte au-delà de tout, c’est comment vous remuez. Vous devez donc faire attention à remuer délicatement le couscoussier. Cette précaution permet d’éviter que les graines se collent davantage.

Comment entretenir son couscoussier ?

Pour garantir à votre couscoussier une longue durée de vie, il est important de l’entretenir et de le nettoyer convenablement. Le nettoyage doit se faire après chaque utilisation du couscoussier. Bien qu’entretenir cet ustensile soit très simple et facile, vous devez savoir comment vous y prendre.

Pour le nettoyage, il vous faut un chiffon, un torchon et de l’eau savonneuse. Après la préparation, assurez que l’ustensile est bien froid puis passez-le à l’eau savonneuse. Avec le chiffon, nettoyez-le de manière à enlever toutes les tâches. Aussi bien l’intérieur que l’extérieur aura besoin d’un coup de chiffon. Ensuite, rincez le couscoussier avec de l’eau. Pour éviter tous les risques de rouille, utilisez le torchon en coton pour sécher votre ustensile.

Dans le cas où le fond a été brûlé lors de la préparation, vous pouvez faire recours au vinaigre blanc et au bicarbonate. Versez en quantité raisonnable ces deux substances dans le couscoussier puis laissez agir pendant environ 30 minutes. Après les 30 minutes, vous n’aurez plus de mal à nettoyer le couscoussier.

Après le nettoyage, rangez le couscoussier dans un endroit adapté en prenant le soin de le remettre dans son carton ou en le couvrant avec un linge. Aussi, vous devez éviter de le faire tomber régulièrement.

Quelle est la taille idéale pour mon couscoussier ?

Lors du choix d’un couscoussier, plusieurs critères sont souvent pris en compte. Au nombre de ces critères, la taille apparait comme l’un des plus importants, car c’est elle qui détermine la quantité d’aliments que vous pouvez cuire d’un coup avec l’ustensile. Ainsi, pour choisir la taille adaptée, il faut tenir compte de la taille de votre famille, de la quantité de couscous que vous cuisinez souvent. Pour vous orienter dans le choix de la contenance, voici quelques indications. Pour faire un repas pour :

  • 6 à 8 personnes, il faut un couscoussier de 8 L ;
  • 8 à 10 personnes, il faut un couscoussier de 10 L ;
  • 12 à 15 personnes, il faut un couscoussier de 15 L.

En dehors de la contenance, vous devez également tenir compte du diamètre. Sur le marché, vous trouverez des couscoussiers dont le diamètre varie entre 24 et 28 cm. Pour choisir un diamètre, il faut tenir compte des dimensions des plaques de cuisson que vous utilisez.

Comment réussir sa semoule au couscoussier ?

Pour réussir votre semoule au couscoussier, voici les étapes que vous devez suivre. Pour commencer, choisissez un grand plat, étalez-y la semoule puis aspergez les graines avec un peu d’eau salée (pour 300 g de semoule, il faut 35 cl d’eau). Ensuite, patientez pendant 5 min afin que les graines absorbent complètement l’eau. En utilisant vos doigts ou une fourchette, essayez de détacher les graines. Pour que la tâche soit plus facile, il est recommandé d’ajouter progressivement de l’huile d’olive. Dès que vous remarquez que la semoule est assez légère et fluide, étalez-la dans la passoire du couscoussier. Après avoir mis de l'eau bouillante dans la marmite, fermez et laissez pendant 15 minutes environ. Au bout de ces 15 minutes, les graines doivent déjà être bien cuites. Avant de servir, versez à nouveau la semoule dans un plat puis égrenez.