Notre guide d’achat pour choisir le meilleur clavier gamer

Dans le monde du gaming la compétition est souvent féroce et les victoires se jouent souvent sur de petits détails. Ainsi, il est possible de perdre un combat ou un match à cause d’une souris ou d’un clavier pas assez réactif. Pour s’éviter ce genre de déconvenues, il est conseillé d’opter pour un clavier gamer. En plus de cela, il faut que ce dernier soit adapté au mieux à vos besoins en tant que gamer. Une seule solution s’impose, comprendre les différences fondamentales existantes entre les claviers gaming afin d’opérer un choix judicieux.

Critères de choix : Comment bien choisir son clavier gamer ?

Le choix d’un clavier gamer demande forcément de faire un arbitrage concernant certains éléments clés d’un clavier. Ces derniers sont au nombre de six et se présentent comme suit.

Les différents types de claviers (mécanique, à chiclet, à membranes)

Il existe fondamentalement deux types de claviers populaires chez les gamers, les claviers mécaniques et les claviers à membranes. Les claviers mécaniques se démarquent par des contacteurs dotés d’une grande réactivité et offrent une sensation plus physique à chaque frappe. Cependant, leur utilisation ne se fait pas sans bruit, contrairement aux claviers à membranes. Avec ces derniers, les bruits liés aux frappes sont presque inexistants.

Par ailleurs, les deux types de claviers ont beaucoup progressé ces dernières années. Les récents claviers sont beaucoup plus discrets et réactifs qu’importe leur type. Ainsi, choisir l’un ou l’autre revient pratiquement à la même chose. Toutefois, le prix des claviers à membranes est plus abordable. En dehors de ces types, vous avez également les claviers à chiclet encore appelés « claviers gomme ». Ils sont moins populaires que les deux précédents et disposent de touches similaires à celles des télécommandes.

Le format du clavier TKL ou classique ?

La question liée au format d’un clavier renvoie à la taille dont dispose celui-ci. Ainsi, il est important de tenir compte des usages qu’on compte en faire. Déjà, il existe différents formats de clavier qui vont des claviers classiques aux claviers les plus compacts. Pour une utilisation dans le domaine du jeu vidéo, les modèles trop compacts ne sont pas conseillés. Si vous cherchez un modèle pas trop large pouvant être très proche de votre souris, optez pour le clavier TKL. Signifiant « TenKeyless », ils sont plus faciles à transporter, mais ne disposent pas de pavé numérique.

Si vous disposez d’un espace conséquent sur votre table de gamer, vous pouvez opter pour le clavier large classique. Celui-ci est d’autant plus adapté à vos besoins si vous n’aurez pas à vous déplacer régulièrement avec ce dernier. Privilégiez également ceux qui permettent un ajustement facile en hauteur.

Avec ou sans fils ?

Le critère se rapportant à la présence ou non de fils sur un clavier demeure une question de préférence. Contrairement à une souris, un clavier d’ordinateur n’a pas vocation à être déplacé continuellement lors de l’usage. Ainsi, un clavier avec fil est loin de causer de problèmes si ce n’est du côté esthétique. En plus, certains gamers préfèrent opter pour les claviers avec fil pour réduire les temps de latence durant l’utilisation. Toutefois, cette assertion n’est plus tellement vérifiée aujourd’hui. Les fabricants de souris sans fil ont fait un gros travail pour rattraper ce retard qu’avait le clavier sans fil sur le clavier avec fil. Les performances des deux classes de clavier sont quasi similaires avec les modèles actuels. Par contre, un clavier sans fil est limité par l’autonomie de sa batterie ainsi que par d’éventuels problèmes d’interférence. Ainsi, le clavier avec fil reste le meilleur choix pour un gamer, même si son design n’est pas très élégant.

Les différents switches

Les switches sont également très importants lorsqu’il s’agit de choisir un clavier pour gamer. On rencontre généralement deux types de switches sur les claviers, les switches linéaires et les switches tactiles. Les switches tactiles se distinguent par le fait qu’ils ne s’activent qu’à partir d’une certaine hauteur donnée. Les switches linéaires de leur côté ne disposent pas de cette option. Ces derniers ont une course complètement fluide. En plus de ça, il faut dire que les switches tactiles ne présentent pas les mêmes caractéristiques. Certains font des bruits de clic tandis que d’autres n’en font pas.

Pour finir, les switches de manière générale sont classés en suivant la pression nécessaire à leur activation. Plus cette pression est basse et mieux un switches est rapide et sensible. Prenez donc ces caractéristiques en compte pour profiter du meilleur clavier gamer. Par ailleurs, il existe des switches hybrides qui combinent les avantages liés aux deux types de switches.

Le rétroéclairage

Si le rétroéclairage avait à ses débuts juste une fonction esthétique, il faut dire qu’aujourd’hui, il est très important. Le premier point qui prouve l’importance du rétroéclairage est certainement la possibilité d’utiliser son clavier dans l’obscurité. Cette fonction est disponible sur tous les types de claviers rétroéclairés. À ce niveau, le choix à faire tient plus sur des arbitrages liés au goût de chacun. Néanmoins, il est conseillé de choisir les modèles RGB au détriment de modèles à couleurs fixes.

L’autre point se rapporte aux possibilités de personnalisation du rétroéclairage. En effet, certains logiciels livrés avec ce type de clavier permettent de configurer les couleurs touche par touche. Cette possibilité offre un avantage indéniable à un gamer. Celui-ci peut par exemple décider d’éclairer sur le clavier uniquement les touches dont il se sert pour jouer. Il peut également choisir différentes couleurs en fonction de l’action que doivent réaliser les différentes touches.

Les options et accessoires

Le dernier critère à prendre en compte s’agissant d’un clavier de gamer est celui lié aux options et aux accessoires. Certains d’entre eux comme l’anti-ghosting, les macros ou le port USB sont très importants. L’anti-ghosting est la possibilité pour un clavier d’être capable de faire reconnaître à un ordinateur une pression exercée simultanément sur plusieurs touches. Certains claviers reconnaissent une pression simultanée s’exerçant sur 10 touches là où d’autres peuvent reconnaître une pression s’étendant à l’ensemble du clavier. Cette capacité d’un clavier se définit par la mention « KRO ». Le chiffre accompagnant la mention définit le nombre de touches reconnu simultanément par le clavier.

Les macros sont la possibilité d’affecter à une touche une série de combinaisons. Ceci se fait par l’intermédiaire de logiciels spéciaux. Les touches dédiées aux macros sont parfois intégrées à certains claviers. L’option du port USB permet essentiellement de connecter une souris ou une clé USB au clavier.

Conclusion

Afin de vous assurer de détenir le meilleur clavier, vous devez avant tout faire un choix qui correspond à votre personnalité de gamer.