Notre guide d’achat pour choisir le meilleur camescope

Si vous souhaitez faire de belles vidéos aujourd’hui, il est indispensable de posséder de bons appareils photos ou encore de smartphones assez performants. Toutefois, pour les professionnels et les personnes les plus exigeantes, il n’y a rien de mieux qu’un bon caméscope. À ce sujet, il y a un bon nombre de critères que vous devez considérer afin de faire le meilleur choix de cet appareil très utile.

Critère de choix : comment choisir son caméscope ?

Pour acheter la perle rare des caméscopes, il sera nécessaire de vous pencher sur le type, l’optique, la taille du capteur et l’ouverture. Gardez aussi à l’esprit que le zoom, la stabilisation, la mémoire et la batterie sont des critères de choix importants.

Le type de caméscope

Il existe actuellement sur le marché trois types de caméscopes. La première catégorie renferme les caméscopes mini-DV qui sont assez plébiscités au sein des documentaristes. Toutefois, les bandes magnétiques laissent aujourd’hui leur place aux disques durs. L’avantage avec ce type d’appareil est que vous pouvez enregistrer entre 60 et 90 minutes de vidéo.

La deuxième catégorie, quant à elle, comporte les caméscopes DVD. Malheureusement, il n’est pas conseillé de les sélectionner si vous êtes un documentariste. Il n’en demeure pas moins qu’ils sont très pratiques et qu’ils ne coûtent pas cher. Ils sont donc recommandés si vous souhaitez faire des vidéos ou prendre des images amateurs.

La dernière catégorie contient les caméscopes à disque dur. Il s’agit du type le plus récent et qui est doté comme son nom l’indique de disques durs. Ici, le HDD est directement relié à l’appareil. Il vous permettra donc d’économiser de grosses sommes, car vous n’aurez pas besoin d’acheter des DVD ou des cassettes. Par ailleurs, il est possible d’utiliser plusieurs fois le disque dur pour le stockage de vos fichiers vidéo.

L'optique et la taille du capteur

Noter qu’un caméscope est avant tout une caméra. Cela signifie donc que les performances de cet appareil seront déterminées par son optique. Il faudra alors que votre caméscope dispose de lentilles de qualité, telles que celles des fabricants Leica ou Zeiss.

Il faudra également prendre en compte la technologie numérique incorporée dans votre caméscope. Il s’agit là du capteur qui est capable de transformer la lumière en bits. Ces derniers seront ensuite exploités par le microprocesseur de votre appareil. Sur ce point, la majeure partie des caméscopes sont dotés d’un capteur CCD qui utilise un bon nombre de pixels. Plus le nombre est grand, plus votre image sera de qualité.

Néanmoins, il est aussi possible de trouver sur le marché des caméscopes qui proposent des fonctionnalités capables de vous aider à améliorer la qualité de l’image. Ces appareils sont dotés de capteurs tri-CCD.

L’ouverture

On parle d’ouverture pour désigner la taille de l’ouverture au sein de l’objectif qui permet à la lumière d’entrer. Cela peut vous paraître banal, mais ce point est d’une grande importance, surtout si vous avez pour habitude d’enregistrer dans des zones à faible luminosité.

Tournez-vous vers les caméscopes à faible ouverture, car ces dernières permettent à une grande quantité de lumière de frapper le capteur. Ainsi, lorsque la luminosité de votre environnement est faible en lumière, vous serez moins susceptible d’augmenter la sensibilité du capteur.

Pour identifier l’ouverture de votre caméscope, notez qu’elle est souvent écrite comme une plage. Un caméscope HD aura une plage d’ouverture de F/1,8-4,5. En clair, elle signifie que vous disposez d’une grande ouverture de F1.8 au niveau de l’extrémité du grand-angle de l’objectif. Ajouté à cela, vous aurez une ouverture très étroite de F/4.5.

Le zoom et la stabilisation

Sur les caméscopes actuels, les zooms sont aussi puissants les uns que les autres. Cela est dû à la définition numérique qui favorise l’augmentation des zooms jusqu’à 700 x parfois. C’est d’ailleurs ce qui rend cette fonctionnalité très pratique.

Toutefois, vous aurez certainement constaté que les zooms altèrent la qualité de l’image (celle-ci devenant plus floue). Cela a tendance également à accentuer l’effet de tremblement. Pour pallier cette situation et faire en sorte que votre image ne bouge pas trop, les caméscopes sont dotés de stabilisateurs numériques ou optiques.

Malheureusement, les stabilisateurs numériques sont moins efficaces que ceux optiques. En effet, ces derniers offrent une qualité d’image bien meilleure à celle des premières. C’est la raison pour laquelle les professionnels préfèrent utiliser un pied pour effectuer leur enregistrement avec le zoom.

Concrètement, lors de votre choix, il faudra déterminer le nombre de zooms dont vous avez besoin. Ainsi, pour des actions au premier plan, il est préférable d’opter pour un appareil disposant d’un zoom de 5 x à 10 x. Pour des vidéos dans des zones lointaines, un zoom de 25 x au minimum sera parfait.

La mise au point et la qualité de l’image

L’un des facteurs à prendre en compte lors de votre choix est le débit binaire encore appelé la mise au point. Il s’agit essentiellement du débit d’enregistrement de votre appareil. Plus celui-ci est volumineux, plus la qualité de votre vidéo sera grande. L’inconvénient ici est que plus votre vidéo est de qualité, plus la mémoire interne se remplira rapidement.

Par rapport à la qualité de l’image justement, elle est déterminée par la résolution de votre appareil. Cela vous renseignera sur la précision et la clarté de l’affichage de la vidéo de votre écran. Il y a donc des caméscopes qui sont dotés d’une résolution 4K et d’autres qui possèdent une résolution Full HD. D’autres encore sont capables de vous proposer une qualité d’image HD. Faites donc votre choix en fonction de l’usage que vous souhaitez en faire.

En outre, si vous possédez un écran 4K, vous devez savoir que les vidéos prises en HD apparaîtront sous forme pixélisée sur celui-ci. Par conséquent, ce sont les caméscopes qui offrent des résolutions élevées qui sont considérés comme étant les meilleurs.

La vitesse d’enregistrement

C’est encore un élément d’une très grande importance à prendre en compte lors de votre choix. Sachez en effet qu’une caméra capable de capturer des images d’une grande vitesse d’enregistrement réalisera des vidéos fluides.

De façon générale, la plupart des caméscopes disponibles sur le marché sont capables de filmer entre 50 et 60 images par seconde. D’autres, plus sophistiqués, sont capables de capturer 100 à 500 images par seconde. Vous aurez donc l’impression de réaliser un film d’une qualité impressionnante.

Cependant, vous devez garder en tête que plus les images par seconde seront enregistrées, plus la taille de votre fichier vidéo sera grande. C’est la raison pour laquelle une vitesse d’enregistrement élevée implique forcément un caméscope doté d’une carte SD ou d’un disque dur. Vous pouvez même ajuster les paramètres de la vitesse d’enregistrement comme bon vous semble.

Le son

Le choix de votre caméscope devra également se baser sur un autre élément essentiel. Il s’agit de la qualité sonore. Sur ce point, il existe deux types de qualité : la qualité mono et la qualité stéréo. Tous les caméscopes disponibles sur le marché disposent d’un microphone intégré.

Malheureusement, la qualité varie en fonction du modèle. C’est la raison pour laquelle il vaudrait mieux se tourner vers un caméscope HD doté d’un microphone stéréo. Il est également recommandé d'opter pour un appareil qu’il est possible de relier à un microphone externe. La qualité sonore sera ainsi décuplée.

Il faut également garder un œil sur la technologie de son intégrée à votre appareil. Si vous trouvez un modèle qui favorise un enregistrement en Dolby 5.1, n’hésitez surtout pas à en faire l’achat.

La connectivité

Elle doit être également un critère à ne pas négliger lors de votre choix. Heureusement, il existe aujourd’hui plusieurs types de connectivité qui peuvent être compatibles avec votre caméscope. Vous pouvez donc sélectionner un appareil disposant d’une technologie connectée comme le Wi-Fi ou le NFC. Cela vous permettra de connecter le caméscope à votre tablette ou à votre smartphone.

C’est l’une des fonctionnalités les plus intéressantes d’un caméscope, dans la mesure où vous pouvez utiliser votre téléphone comme une télécommande. En fonction du fabricant de l'appareil, vous aurez même la possibilité de créer des vidéos multi-caméra.

Outre ces deux technologies, il est également possible que votre caméscope soit doté du Bluetooth. Cela favorise le transfert de fichiers entre lui et d’autres appareils disposant de cette technologie. Toutefois, il est rare de tomber sur des caméscopes disposant de la technologie infrarouge. Celle-ci n’étant plus autant d’actualité.

Certains appareils peuvent même être connectés à un vidéoprojecteur. Il suffit de disposer du câble adéquat et le tour est joué. Bien entendu, il faudra aussi ici se baser sur vos besoins pour faire votre choix.

La mémoire

Il va de soi que la mémoire est une caractéristique à ne pas négliger. En ce qui concerne les caméscopes modernes, ils sont capables d’effectuer les enregistrements sur une carte mémoire encore appelée carte SD. Cela est également possible sur une mémoire flash interne. Toutefois, il est préférable de posséder un caméscope doté d’une mémoire interne. Vous n’aurez ainsi pas besoin d’acheter une carte SD ou d’en avoir toujours une sur vous.

Si vous optez pour un caméscope disposant d’un binaire élevé et d’une très grande résolution, attendez-vous à ce que vos fichiers vidéo soient très lourds. Ils sont donc en mesure de remplir très rapidement une carte mémoire. C’est pour cette raison que certains se tournent vers des appareils dotés d’un disque dur interne.

La batterie

L’autonomie de la batterie est un critère des plus importants. Elle vous permet en effet de déterminer la durée d’enregistrement de vos vidéos. Il est recommandé de vérifier les spécifications de votre caméscope et de sa batterie avant de faire votre choix.

En moyenne, l’autonomie d’un caméscope de qualité standard est estimée à 1 heure. Cependant, il est possible de disposer de 2 batteries. Cela vous permettra de rallonger l’autonomie de votre caméscope. Notez aussi que plus la valeur de votre batterie en milliampères est élevée, plus l’autonomie sera importante. Privilégiez aussi des batteries faites en lithium-ion. Il s’agit de la qualité de batterie la plus élevée. En effet, elle surpasse de loin les batteries en NiCad et en NiMH.

Autrement dit, il est possible que vous puissiez trouver des batteries de caméscope capable de vous faire profiter d’une autonomie de 2 heures ou 3 heures dans certains cas. L’essentiel est de bien effectuer vos vérifications ou de demander l’avis du vendeur.

Conclusion

En dehors de ces critères, vous devez aussi vous baser sur les dimensions, le poids et les fonctionnalités spéciales pour faire le meilleur choix de caméscope.