Notre guide d’achat pour choisir le meilleur aiguiseur de couteau

Un couteau émoussé peut être parfois plus dangereux qu’un couteau affûté. Ainsi, bien les aiguiser est l’une des tâches les plus importantes dans une cuisine. Les aiguiseurs de couteaux se présentent sous différents types et modèles. De ce fait, pour déterminer le meilleur outil à utiliser, il faut prendre en considération plusieurs aspects. Parmi lesquels figurent : la rapidité, l’efficacité et la sécurité. Découvrez notre guide d’achat pour choisir le meilleur aiguiseur de couteau.

Critères de choix : Comment bien choisir son aiguiseur de couteau ?

L’usure concerne tous les types de couteaux, même ceux haut de gamme. Pour donc entretenir un couteau, le recours à un aiguiseur est indispensable. Cet accessoire qui redonne à vos couteaux leur tranchant vous permet d’utiliser ces derniers plus longtemps. Aussi, aiguiser son couteau soi-même permet d’économiser du temps et de l’argent. Ainsi, afin de choisir le meilleur aiguiseur de couteau, plusieurs critères sont à considérer. Ceux-ci concernent le mode d’alimentation, le matériau, le type de lame, la maniabilité, et le guide magnétique.

Électrique ou manuel ?

De manière générale, les différents aiguiseurs de couteau sont soit de type «pierres à aiguiser », soit de type « pull-through » (manuels ou électriques). Les aiguiseurs manuels et électriques se basent sur le même principe de fonctionnement.

  • La pierre à aiguiser est plus compliquée à maîtriser. Souvent, elle est utilisée que par des personnes qui ont le savoir-faire ou l’expérience nécessaire.
  • L’aiguiseur manuel est conseillé aux novices pour sa facilité d’utilisation. Néanmoins, il exige une certaine maîtrise, au risque d’abîmer le couteau. L’un de ses avantages est qu’il peut être emporté lors de sortie, de voyages, etc. Toutefois, les aiguiseurs manuels sont conçus la plupart du temps, pour un seul modèle de couteaux.
  • L’aiguiseur électrique est plus rapide et plus adapté si vous avez plusieurs couteaux à aiguiser. Même s’il a souvent un angle d’affûtage préréglé, il prend en charge plus de modèles de couteaux que le manuel. Toutefois, son action érode plus la lame que l’aiguiseur manuel.

La différence entre ces aiguiseurs se trouve également dans le prix. Choisissez donc celui qui convient à votre budget.

Le matériau d’aiguisage

Les matériaux pour aiguiseur de couteau les plus couramment utilisés sont :

  • l’acier ;
  • la céramique ;
  • le tungstène ;
  • et le diamant.

Le choix du matériau est important si vous souhaitez uniquement redresser une lame ou bien aiguiser un couteau. Sur les pierres à aiguiser, on retrouve évidemment les pierres naturelles. Le carbone de tungstène est le plus courant des matériaux utilisés. Il est plus dur que l’acier, donc aiguise mieux. Les tiges d’affûtage en céramique et en diamant sont quant à eux rapides et faciles à ranger.

Elles sont idéales pour entretenir un couteau déjà tranchant, mais moins efficace pour donner une seconde vie à des couteaux usés. La céramique est utilisée notamment pour avoir plus de finesse. Les aiguiseurs en acier sont, eux, efficaces pour réaligner le trancher d’une lame. Quand ils sont striés ou diamantés, ils sont aussi très efficaces sur les couteaux émoussés. Aujourd’hui, les pièces métalliques sont de plus en plus remplacées par des roues rotatives.

Le type de lame à aiguiser

Le choix du modèle d’aiguiseur de couteau peut également dépendre du type de lames à votre disposition. Certains aiguiseurs sont prévus pour des lames plates et d’autres modèles peuvent être utilisés sur les couteaux à dent. Le couteau dentelé est difficilement aiguisable avec une pierre. Le type de biseaux (convexe, biseauté, double biseau, plat, creux ou Bevel) détermine aussi le choix de l’aiguiseur.

L’angle de la lame, elle aussi doit être conservée en utilisant l’aiguiseur qui convient. Ces spécificités sont le plus souvent prises en compte par les modèles électriques et expliquées par des guides. En effet, les modèles d’aiguiseurs indiquent en général le type de lames supporté. Le matériau de la lame à aiguiser permet aussi de déterminer la fréquence d’utilisation de l’aiguiseur. Les couteaux en acier doivent être rodés après 2 à 4 utilisations. Quand ils sont en acier de carbone, ils doivent l’être après chaque utilisation.

La prise en main

La sécurité lors de l’utilisation d’un aiguiseur de couteau est primordiale surtout pour un novice. L’affûtage des couteaux peut intimider plus d’un. Ainsi, l’aiguiseur doit être facile à utiliser. Malgré le fait que la prise en main d’un aiguiseur est facile, des risques sont toujours présents. L’accent doit donc être mis sur le confort d’utilisation et la stabilité de l’outil. Les instructions d’utilisations doivent être claires et l’appareil peut contenir des fentes protégées.

Aussi, certains modèles peuvent être fixés grâce à une ventouse. D’autres modèles présentent quant à eux des protections au niveau des poignées, ce qui favorise leur stabilité. Les aiguiseurs manuel et électrique, eux, sont faciles à ranger et permettent de placer facilement le couteau. Leurs fentes préétablies permettent une prise en main aisée. Toutefois, il est souvent nécessaire de tremper sa pierre à aiguiser avant de l’utiliser. Le fusil à aiguiser peut aussi être utilisé sans beaucoup d’effort. Par ailleurs, l’apprentissage de l’usage d’un aiguiseur de couteau peut être utile.

Le guide magnétique

Afin de vous rendre la tâche facile, il est utile d’avoir un guide magnétique. En effet, la manière d’aiguiser doit être conforme pour garder l’angle de la lame. De ce fait la présence ou non d’un guide magnétique est importante. Les aiguiseurs électriques ont souvent des guides magnétiques pour des angles d’aiguisages plus adaptés. Certains ont un système d’aiguisage guidé, ce qui leur offre un lissage droit.

Un couteau avec des erreurs d’aiguisage ou un lissage imparfait peut être difficilement utilisable ou ne plus servir. Selon votre niveau d’expérience, bénéficier d’un guide magnétique peut vous assurer un rendu parfait. Les éléments à vérifier au niveau du guide magnétique sont : l’adhérence, la taille et le positionnement. Ceux-ci vous permettent d’utiliser votre outil pour différents couteaux. Quant à son utilisation, il vous suffit de vous référer aux instructions.

En conclusion

L’affûtage consiste à retirer de petites quantités d’aciers de la lame pour ne pas abîmer vos couteaux, et pour ce faire, vous devez choisir le meilleur aiguiseur de couteau.

Les questions fréquemment posées – FAQ

Comment utiliser un aiguiseur de couteau ?

Les aiguiseurs de couteau peuvent être classés en deux grandes catégories : les aiguiseurs électriques et les fusils aiguiseurs.

Les aiguiseurs électriques sont plus faciles à utiliser. Ils sont dotés de fentes où la lame est introduite à plusieurs reprises. Une manière très simple d'affûter votre couteau. C'est d'ailleurs la solution la plus pratique pour ceux qui n'ont jamais utilisé ce type de matériel. Ils ne sont cependant pas conseillés pour les couteaux de poche. Ces derniers ont des lames fines, alors que l'aiguiseur électrique ramollit l'épaisseur de la lame sur la durée.

Pour les fusils aiguiseurs, il faudra tenir la manche de l'outil par une main et le couteau dans l'autre main. Placez ensuite la lame du couteau sur le fusil, de façon à ce qu'un angle de 15 à 25 degrés soit formé entre les deux objets. Déplacez la lame le long du fusil au moins 6 fois pour l'affûter, puis répétez la même action avec l'autre face. Enfin, vous pouvez utiliser un mouchoir pour essuyer la surface polie afin d'enlever de potentielles particules créées lors de l'opération.

Pourquoi utiliser un aiguiseur de couteau ?

Un couteau utilisé au quotidien devient moins efficace au fil du temps. La pression qu'il exerce sur les éléments à couper sera réduite. Pour le rendre plus tranchant, l'utilisation d'un aiguiseur de couteau s'impose. En effet, ce sont des dents invisibles à l'œil nu qui se forment sur la surface de coupe. Ainsi, la force de pression qui sera exercée sur les objets à trancher sera atténuée.

L'aiguiseur servira donc à rendre plus lisse la lame et réduire l'épaisseur du fil. De cette manière, la pénétration de la lame dans l'objet à couper sera plus nette puisque les frottements seront limités. Il s'agit des mêmes caractéristiques qui sont appréciées sur un sabre de combat. Par ailleurs, il est plus simple et pratique d'utiliser un aiguiseur de couteau pour affiner une lame. L'aiguisage manuel est fastidieux et moins performant. D'autant plus que ces outils sont commercialisés à des prix économiques, vous êtes certain de bénéficier d'un bon rapport qualité/prix.

Quel aiguiseur pour quel type de couteau ?

Comme indiqué plus haut, les aiguiseurs électriques sont très performants. Leur utilisation n'est cependant pas adéquate pour des couteaux aux lames fines. Assurez-vous également que le modèle choisi est adéquat pour le type de lame de votre couteau. Il existe en effet des appareils qui conviennent uniquement aux lames plates. Tandis que d'autres peuvent également servir pour des couteaux aux formes irrégulières.

Pour les fusils aiguiseurs, ils peuvent servir à l'aiguisage de différents types de couteaux. Notez toutefois que le choix d'un fusil pour un type de couteau peut dépendre de la matière de la mèche. Les professionnels des métiers en bouche, par exemple, ont une préférence particulière pour les tiges en acier. Cette matière est d'ailleurs préconisée pour aiguiser la majeure partie des couteaux de cuisine en France.

Une tendance est apparue : la fabrication des aiguiseurs de couteau avec la céramique. Ces modèles de fusils sont employés pour polir les lames les plus épaisses comme celles des couteaux japonais. Cet outil a les mêmes atouts que l'appareil en diamant qui est aussi utilisé pour aciers durs.