Notre guide d’achat pour choisir la meilleure scie sabre

Le bricolage est aujourd’hui une activité de plus en plus pratiquée. Grâce aux outils de bricolages de plus en plus sophistiqués et simples d’utilisations, vous n’avez plus besoin d’avoir beaucoup d’expérience pour bricoler aisément. Rêvez-vous de vous mettre au bricolage en commençant par l’achat d’une scie sabre ? Cet article est fait pour vous. Voyons ensemble comment bien la choisir.

Critères de choix : Comment bien choisir sa scie sabre ?

Scie sabre électrique filaire, à batterie ou pneumatique ?

La scie sabre n’est autre que la version électrique et plus ergonomique de la scie égoïne. Il existe trois types de scies sabre : la scie sabre électrique filaire, la scie sabre à batterie, et la scie sabre pneumatique.

  • La scie sabre électrique filaire

Elle dispose d’un fil qui permet de la brancher au secteur et s’utilise mieux là où il y a de l’électricité. Plus puissante que les autres scies sabres, elle peut atteindre les 2 300 coups par minute. C’est l’idéal pour des travaux de grande envergure.

  • La scie sabre à batterie

Elle est équipée d’une batterie incorporée rechargeable qui fournit l’énergie dont elle a besoin pour fonctionner. Conçue pour les endroits dépourvus d’électricité, elle se transporte facilement. Moins puissante qu’une scie sabre filaire, elle est idéale pour les travaux de courtes durées.

  • La scie sabre pneumatique

Elle fonctionne avec de l’air comprimé. Ici, c’est le compresseur d’air qui grâce à la pression d’air générée se charge de faire bouger la lame. La principale utilité de cette scie sabre, c’est qu’elle est conçue pour les environnements difficiles, comme les mines de charbon. Ceci en plus d’être légère et polyvalente.

Le variateur électrique

En général, pratiquement toutes les scies sabres sont équipées d’un variateur électrique de vitesse. Du moins, les scies les plus professionnelles en sont équipées. Ce qu’il faut savoir, c’est que la vitesse d’une scie sabre est déterminée par le nombre de coups par minute qu’elle produit. Généralement, elles produisent entre 500 et 3 000 coups par minute. Le nombre de coups par minute permet de savoir à quelle vitesse tourne son moteur et avec quelle aisance elle pourra couper les différents matériaux qui lui seront soumis. Pour un modèle moyen de gamme, le nombre de coups de minutes est de 2 500. Ce n’est pas le plus rapide, mais suffisant pour faire un bon travail.

Toutefois, pour une utilisation polyvalente, mieux vaut donc choisir un modèle de scie sabre possédant un variateur de vitesse incorporé. Ce variateur vous permettra d’ajuster la vitesse de découpe au matériau que l’on veut couper. Ceci permet notamment un travail plus délicat et plus soigneux, sur les surfaces fragiles.

La facilité de changement de lame

Les lames permettent la découpe. Il est donc important de savoir les choisir afin de prendre la plus adaptée au matériau à découper même s’il existe des lames dites universelles qui peuvent découper une multitude de matériaux. Il existe deux façons de changer la lame : avec outil ou sans outils.

  • Changement de lames sans outils

Sur les scies sabre ne nécessitant pas d’outils pour le changement de la lame, le changement se fait tout simplement en agissant sur ce qui maintient la lame en place. Il suffit de clipser la lame, de l’attraper, de la glisser hors de son emplacement, puis d’en remettre une autre qui sera maintenue par les clips. Cette action rendue facile grâce au dispositif de fixation SDS adopté par un bon nombre de fabricants de scies sabre sur les têtes de sciage. Le changement est donc pratique et rapide.

  • Changements de lames avec outils

Généralement, sur ces modèles de scie sabre, enlever et remplacer la lame se fait par pincement à l’aide d’une clé 6 pans. Il suffit d’insérer la clé dans son emplacement, desserrer pour sortir la lame, introduire une nouvelle et resserrer.

Le réglage de la profondeur

La profondeur de la coupe est un paramètre important en ce qui concerne le choix de telle ou telle autre scie sabre. Tous les matériaux que vous serez amenés à découper avec votre scie n’ont pas la même épaisseur, la même profondeur. Et, il est aussi possible que vous ne vouliez pas faire de coupe profonde, mais juste des entailles. Une scie sabre équipé d’un système de réglage de profondeur se montre donc particulièrement efficace. Elle permet d’avoir un certain contrôle sur la coupe, mais aussi de réaliser de nombreux types de travaux notamment les travaux en surface. Entre autres, pouvoir régler la profondeur de coupe permet de déterminer la capacité de coupe de la scie sabre. Quoique dépendant des matériaux à couper, la profondeur de coupe d’une scie sabre peut varier entre 100 et 300 mm dans le bois.

Le système antivibrations

La scie sabre est déjà un outil de coupe assez puissant en soi. Sur les modèles aux performances élevées, mieux vaut avoir pris solidement position au moment de l’utiliser pour ne pas être entraîné par le mouvement de va-et-vient. En plus, un moteur en fonctionnement même à bas régime génère toujours des vibrations. Vibrations que le système antivibrations permet entre autres de gérer avec plus ou moins d’efficacité. Personne n’a envie que sa scie sabre se transforme en marteau-piqueur et personne n’a envie non plus de perdre le contrôle de sa scie sabre durant utilisation et de se blesser ou de blesser quelqu’un par inadvertance. Le système anti-vibration est conçu pour éviter tous ces écarts.

Si le système d’antivibrations est efficace, l’utilisateur ressentira très peu de vibrations pendant l'utilisation et ceci même en utilisation prolongée à cadence élevée. Sinon les vibrations seront de trop et l’utilisateur sera incapable de bien manier son outil. Même si toutes les vibrations ne sont pas éliminées, certaines scies sabre grâce à leur système antivibrations permettent de réduire les vibrations de 30 %.

L’ergonomie

C’est un point essentiel, quel que soit l’outil qui sera choisi. En effet, il faut déjà se concentrer sur la coupe que l’on est en train de faire et cette concentration est d’autant plus facile lorsque la scie se trouve être ergonomique (et antidérapante). Comment tient-elle en main d’une manière générale ? Comment est la prise en main lorsqu’elle est en utilisation ? Ce sont des questions dont les réponses déterminent l’achat d’une scie ou non.

D’une manière générale, il est conseillé d’acheter avec un manche en caoutchouc souple. Ceci facilite la prise en main et la rend confortable. Aussi, mieux vaut s’assurer que la poignée est dessinée pour une utilisation ambidextre. Dans certaines conditions, l’on est amené à changer de main. Ainsi, mieux vaut pouvoir se servir de la scie sabre, aussi bien de la main gauche, qu’avec la droite. Entre autres choses, l’équilibre général de la scie est aussi important.

La puissance

La capacité et les performances de la scie dépendent en grande partie de la puissance de son moteur. Plus le moteur est puissant, plus les coups seront vifs, rapides, puissants, mais aussi, la lame sera capable de couper des matériaux résistants. Ceci permet idéalement de faire un travail rapide, sans risque d’abîmer le matériau que l'on est en train de couper. Cependant, qui dit plus puissant, dit plus exigeant en énergie et plus chère. Il faudra donc en tenir compte avant achat. Si vous décidez d’acheter une scie sabre filaire par exemple, il faut savoir que la puissance varie entre 400 W et 1 800 W et 600 W, c’est le minimum pour des travaux courants. Si pour une raison ou une autre, vous décidez de choisir une scie à batterie, il faut savoir qu’elles sont équipées de batterie dont les tensions varient entre 10,8 et 24 V. Toutefois, en dessous de 18 V, les coupes sont molles et manquent de vigueur.

Le mouvement de coupe

La scie sabre effectue un mouvement de coupe en va-et-vient ou de cisaillement suivant le prolongement de la lame. Ce mouvement perpendiculaire par rapport au matériau en découpe permet de faciliter le déplacement de la lame au travers du matériau surtout lorsque les matériaux présentent une forte résistance. En plus, ceci limite l’effort à fournir par celui qui tient l’appareil, ce mouvement perpendiculaire est très utile en raison de l’amplitude du mouvement qu’il offre. Ce mouvement permet également de réaliser des découpes nettes.

La science a permis de mettre en évidence l’efficacité des mouvements de cisaillements en ce qui concerne la découpe des matériaux mous. Et, avec son mouvement spécifique similaire à celui d’une scie sauteuse, la scie sabre est en mesure de couper aisément aussi bien matériaux mous que matériaux résistants avec aisance. Ce qui permet de rendre les mouvements fluides et d’éviter les pertes d’énergie et de temps.

Conclusion

Le choix de votre scie sabre peut maintenant être conséquent.