Notre guide d’achat pour choisir la meilleure poussette combinée

Il y a une multitude d’offres de poussettes combinées sur le marché. Choisir la meilleure pour votre bébé peut s’avérer assez complexe si vous ne prenez pas en compte les critères essentiels. C’est pourquoi nous vous présentons dans cet article notre guide d’achat pour choisir la meilleure poussette combinée.

Critères de choix : Comment bien choisir sa poussette combinée ?

Si vous avez opté pour un « Tout en un », il faudra penser au confort de bébé avant d’effectuer un choix. Ainsi, au nombre des critères à évaluer pour bien choisir la poussette combinée de votre bout de chou, nous retrouvons le type (duo ou trio), le nombre de roues, le poids, l’inclinaison, le pliage et les accessoires livrés avec.

Duo ou trio ?

Pour le confort de votre bébé, vous avez le choix entre le pack duo et le pack trio. Le premier est constitué d’une poussette et de sa coque. Ce pack est utilisable avec le siège auto jusqu’à ce que votre bébé ait fêté son premier anniversaire. En effet, c’est la coque qui s’adapte aux sièges auto pour effectuer des balades. Avec la poussette duo, votre bébé pourra garder une position semi allongée. La version hamac quant à elle lui permet d’opter pour la position assise entre 6 mois et 3 ans.

Par ailleurs, le pack Trio est constitué d’une poussette, d’une coque et d’une nacelle. Il peut être utilisé par un enfant jusqu’à ses 4 ans. La nacelle permet de rester en position allongée. Si votre bébé est dans sa première année, vous pouvez utiliser la poussette trio avec uniquement la coque (serviable aussi pour les balades en voiture), pour une position semi allongée. Dès que votre petit fêtera ses 6 mois, l’option hamac lui permettra de s’asseoir et d’avoir une vue panoramique.

Trois ou quatre roues ?

Celle qu’on qualifie de tout terrain, est la poussette trois roues. Elle est flexible et maniable, et s’adapte à tous les terrains. Que vous soyez à la campagne ou sur des sols rocailleux, la poussette s’en sort aisément. Cependant, il faut veiller à ce que les roues ne soient pas petites, sinon vous ne vous en sortirez pas sur tous les terrains. La poussette 3 roues peut constituer le moyen de déplacement de bébé jusqu’à ses 3 ans.

La poussette à 4 roues a la réputation d’être confortable, pratique et surtout stable. Lorsqu’elle est pliée, elle encombre moins que la poussette à 3 roues. Elle est très utile pour les balades dans la ville, mais moins sur les sols accidentés. Comparée à la poussette ayant 3 roues, elle est peu lourde et également peu large. Elle accompagne votre enfant pendant les 4 premières années de sa vie.

Quel est son poids ?

Le poids est plutôt très important si vous ne voulez pas vous retrouver avec un dispositif encombrant ou peu adapté à votre bébé. Bien choisir votre poussette combinée, c’est évaluer sa facilité à être transportée dans le coffre d’une voiture ou pour monter des escaliers par exemple.
Aussi, le poids de la poussette doit prendre en compte le poids ou l’âge du bébé. Jusqu’à ses 6 mois, il peut donc utiliser une poussette de 9 kg environ. Puisqu’il dort minimum 18 heures par jour, ces poussettes lui seront plus confortables. Il pourra donc être soit couché soit en position semi allongée.

Lorsque votre enfant rampe, marche ou saute déjà, la poussette deuxième âge lui servira de dispositif de repos pendant une promenade. Ainsi, entre 9 mois et 36 mois, il faudra lui choisir une ce type de poussette. Elle a un poids qui tourne autour de 15 kg.

Quelle est l’inclinaison de l’assise ?

En ce qui concerne l’inclinaison de l’assise, elle dépend en majeure partie de l’âge du bébé. Lorsque votre petit amour a entre 0 et 6 mois, il faut préférer une poussette qui lui permet de rester allongé. C’est pour cela que les modèles avec nacelle sont les plus recommandés. Lorsque l’enfant peut déjà supporter (légèrement) la position assise, il aura besoin d’une poussette avec une coque.

La coque lui permettra d’adopter une position semi allongée et lui servira de siège auto. Néanmoins, elle n’est pas recommandée pour bébé lors des longs voyages, car ce dernier a encore un dos fragile. L’inclinaison du hamac quant à elle offre une position assise au bébé. Il peut donc être utilisé quand votre petit grain d’amour arrive à s’asseoir. La poussette hamac peut être utile pendant l’évolution de votre enfant, jusqu’à ce qu’il ait environ 4 ans.

Le pliage

Pour choisir la meilleure poussette combinée, il est important d’évaluer son type de pliage. Il en existe trois différents modes. En premier lieu, on note le pliage en longueur qu’on appelle généralement parapluie ou encore canne. Ensuite, il existe aussi le pliage carré ou concertina. Et pour finir, on distingue le pliage en forme de ciseau.

Choisir une poussette combinée aux dimensions adéquates permet d’être à l’aise quand vous la repliez pour la déplacer en voiture par exemple. Elle ne doit pas être très gourmande en place. L’idéal serait d’opter pour les poussettes qui se plient et se déplient d’une main et qui sont facilement maniables. Ainsi, vous pourrez garder une main de libre tout en pliant ou dépliant sans gêne la poussette avec la seconde main. Le type de pliage que vous choisirez doit donc prendre en compte les besoins de confort du bébé et la facilité d’utilisation de la poussette.

Quels sont les accessoires livrés avec ?

Les maisons de fabrication de poussettes offrent plusieurs accessoires pour accompagner les packs. En effet, ces diverses options ajoutées leur permettent de revoir le prix des poussettes à la hausse. Ainsi, il existe des options adaptées aux enfants de tout âge. On compte parmi ces accessoires, la nacelle. C’est un petit lit qu’on fixe sur le châssis d’une poussette 3 en 1. La nacelle permet au bébé de garder une position allongée et dispense les parents de l’achat d’un landau.

L'autre accessoire livré avec la poussette combinée est la coque. Elle est recommandée pour les enfants capables de garder une légère position assise. Jusqu’à l’âge de 1 an, le bébé peut l’utiliser comme siège auto. Son avantage est qu’elle permet de mettre le nourrisson dans la voiture sans le réveiller pour lui faire faire des balades.

Pour certains modèles, vous pouvez même personnaliser la couleur du châssis. En fait, les concepteurs permettent une personnalisation complète des accessoires si vous êtes prêt à mettre la main à la poche. Vous pourrez alors revoir l’ajustement de la hauteur de l’assise, ou une profondeur plus adaptée à votre bébé. D’autres accessoires tels que la sangle et les parois latérales permettent de mettre la poussette à l’épaule et offrir un cocon pour bébé.

En résumé

Gardez à l'esprit que la meilleure poussette combinée est celle qui est en adéquation avec les besoins de votre enfant.

Les questions fréquemment posées – FAQ

Pour s’informer et en connaître suffisamment sur les poussettes combinées, certaines questions sont fréquemment posées par les utilisateurs. Forte heureusement, nous y apportons des réponses.

Quelles sont les meilleures marques de poussettes ?

Faire le choix d’une poussette est assez complexe puisque de nombreuses marques en proposent sur le marché. Certaines se distinguent pour la qualité de fabrication qu’ils concèdent à leurs modèles. Elles sont très appréciées des utilisateurs et s’imposent dans leur domaine comme des références. Il s’agit entre autres de la marque Bébé Confort qui s’applique à rendre disponibles des poussettes à la fois confortables et de bonne qualité. Elle propose tous types de modèles, qui s'adaptent aussi bien pour les nouveau-nés que pour tous les bébés jusqu’à l’âge de 4 ans.

D’un autre côté, la marque Britax Römer occupe aussi une très bonne place sur le marché des poussettes. Elle met à disposition des produits de qualité et testés, dans le but d'assurer la sécurité des enfants. Ces modèles sont parfaitement adaptés pour tous les bébés dès la naissance jusqu’à 4 ans. D’autres marques font également partie des meilleurs pour leurs poussettes de qualité. Il s’agit de Cybex, Recaro, ou encore Bambisol.

Comment plier facilement sa poussette ?

Pour qu’elles puissent être compactes et faciles à transporter, certaines poussettes ont l’avantage d’être pliables. Cela peut se faire manuellement ou de manière automatique en fonction du modèle choisi. Le pliage manuel dans un premier temps nécessite un certain effort bien qu’il ne soit pas complexe. Dans la plupart des cas, il vous faut tout simplement relever une barre métallique et par la suite rabattre les poignées. Enfin, l’appareil est doté de deux petits crochets sur lesquels il faudra tirer avant de la pousser vers le bas.

Pour ce qui est du pliage automatique, il ne requiert aucun effort et ne prend que peu de temps. Pour le mettre en marche, les poussettes sont généralement dotées d’un bouton pour assurer cette fonction. Il vous suffit d’appuyer sur ce dernier et le tour est joué. En ce qui concerne le dépliage, il s’effectue de la même manière, grâce à un appui sur un bouton.

Comment fixer un cosy sur une poussette ?

Pour apporter plus de confort à votre bébé, certains modèles de poussettes vous donnent la possibilité d’y installer un cosy. Cela peut s’effectuer grâce à des adaptateurs que vous devrez disposer à chaque côté du châssis de l’outil. Ces derniers possèdent une partie mobile qui permet de les rabattre et de procéder au pliage de la poussette sans avoir à les retirer du châssis. La pose des adaptateurs ne demande que peu de temps et est très facile. Il vous suffit de veiller à ce que les deux pinces dont ils sont dotés soient parfaitement accrochées au châssis.

Dès que les adaptateurs sont correctement fixés, vous pourrez installer le cosy sur ces derniers. Il vous suffit de le poser sur ceux-ci et de vous assurer qu’il est bien fixé. Pour cela, faites attention au clic audible qui est émis lors de la mise en place pour être certain que cela est bien effectué.

Comment nettoyer une poussette non déhoussable ?

L’entretien d’une poussette est d’une grande importance pour le bien-être de votre bébé. Son nettoyage doit s’effectuer en toute facilité pour éviter de la détériorer. Si vous possédez une poussette non déhoussable, il faudra vous munir d’une éponge ainsi que d’un liquide vaisselle. Il vous suffira de mouiller l’éponge avec de l’eau chaude à laquelle vous aurez ajouté un petit peu de liquide vaisselle. Utilisez-le ensuite pour nettoyer correctement la poussette non déhoussable et prenant le soin d’atteindre tous les recoins.

D’autre part, il est recommandé de privilégier le choix d’un savon liquide bio pour éviter d’abîmer l’objet. À défaut, le savon noir est tout aussi adapté. Une fois le nettoyage effectué, vous pourrez ensuite laisser la poussette se sécher à l’air libre après l’avoir rincé. Dans le cas où vous voudriez vous en servir assez rapidement, il est possible de se servir d’un sèche-cheveux pour accélérer le séchage.

Comment remplacer la roue d’une poussette ?

Lorsqu’elle est usée, la roue d’une poussette doit être substituée par une nouvelle. En premier lieu, il faut bien évidemment retirer l’ancienne avant de la remplacer par une autre. Pour ce faire, il faudra enlever les caches ainsi que les rondelles d’arrêt de la roue. En ôtant la roue par la suite, prenez le soin d’observer la superposition des rondelles afin de pouvoir les replacer lors de la mise en place de la nouvelle roue. Faites ensuite une trace sur l’axe pour y effectuer une rainure sur laquelle sera posé un circlips.

Procédez à la réalisation de la rainure à l’aide d’une perceuse et assurez-vous qu’elle ne dépasse pas 1 mm. Vérifiez aussi que le circlips se pose correctement et procédez au remontage des roues. Mettez la nouvelle roue à sa place, ensuite les rondelles et le circlips. Pour déplacer la poussette avec beaucoup plus de facilité, il est conseillé d’ajouter de la graisse. Remettez les caches et voilà votre roue remplacée.

Comment réparer le frein d’une poussette ?

Il n’est pas nécessaire de s’adresser à un professionnel pour réparer le frein d’une poussette. Cela peut s’effectuer chez soi à condition que l’on se munisse des outils nécessaires et qu’on suive minutieusement quelques différentes étapes. Ces dernières sont la plupart du temps renseignées dans les notices d’utilisation qui sont fournies avec les poussettes. La réparation peut différer d’une poussette à une autre, puisqu’elle est fonction de la mécanique de l’objet.

D’un autre côté, le problème peut avoir différentes origines. Cela pourrait provenir du câble du frein. Dans ce cas, il vous suffira d’ajuster les écrous comme il le faut pour résoudre le souci. Si vous n’êtes pas bricoleur et que vous n’arrivez pas à réparer le frein malgré les indications, vous devrez faire appel à un professionnel pour ne pas aggraver le problème. Dans la plupart des cas, vous ne devriez pas avoir à dépenser une grosse somme.

Comment passer facilement un trottoir avec sa poussette ?

Lorsque vous sortez avec votre poussette en ville, il est important que vous preniez certaines précautions. Ainsi vous évitez de vous retrouver dans des situations compliquées qui peuvent être risquées pour votre enfant. Circuler sur un trottoir lorsqu’il n’y a pas d’obstacle est assez facile, mais cela ne peut pas tout le temps être le cas. Il se pourrait effectivement que l’on se retrouve face à une voiture mal stationnée par exemple.

Dans cette situation, il est conseillé de vérifier que la voie est libre. Tout en gardant la poussette sur le trottoir, descendez et circulez sans vous précipiter. D’un autre côté, des sorties de garage peuvent également se retrouver sur votre chemin. Il serait complètement insensé de passer devant ces dernières sans faire attention. Il faut dans un premier temps vous assurer que la voie est sécurisée en vous arrêtant un moment pour vérifier. Ensuite, vous pourrez passer sans vous presser.

Comment installer le siège-auto sur la poussette ?

L’installation d’un siège auto sur une poussette est une opération qui s’effectue sans aucune difficulté. En effet, des remplacements sont prévus pour cela sur la plupart des sièges. Tout d’abord, il faut procéder à l’ouverture des clapets sur les accoudoirs. Disposez ensuite le siège auto sur le châssis en vous assurant qu’il est correctement positionné, c’est-à-dire face à vous. Fixez le siège auto sur la poussette grâce aux guides de fixation dont il est doté.

Il est important après cela que vous vous assuriez que l’opération est correctement effectuée. Vous pouvez le faire en essayant de soulever le tout, c’est-à-dire le siège et la poussette en vous servant de la poignée du siège. L’ensemble devrait rester en place si la fixation est parfaitement effectuée. Dans le cas contraire, ou si vous avez le moindre doute, il faudra tout recommencer pour garantir la sécurité de votre enfant. L’installation du siège auto sur une poussette ne nécessite qu’un minimum de temps et ne vous demandera aucun effort particulier.