Notre guide d’achat pour choisir la meilleure poussette bébé

La poussette bébé est un moyen de transport fabriqué pour aider les parents lors des déplacements avec leur nourrisson. Inventé dans les années 1733, cet équipement connaît de perpétuelles améliorations pour s’adapter aux usages quotidiens. C’est ce qui explique d’ailleurs le fait qu’elle soit devenue un objet quasi indispensable. Êtes-vous de jeunes parents à la recherche de la poussette parfaite ? Ou, souhaitez-vous offrir ce véhicule pour bébé à un proche ? Voici dans notre guide d’achat, les critères sur lesquels vous attarder pour réussir le choix de la meilleure poussette bébé.

Critères de choix : comment choisir sa poussette bébé ?

Le marché est inondé de plusieurs modèles de poussette bébé. Pour parvenir à faire le meilleur choix en fonction de vos besoins, vous ne devez pas négliger certains critères.

Quel type de poussette ?

Légitime, cette question vous permet de définir vos besoins et exigences, car les offres sont diversifiées. On retrouve principalement deux types de poussettes. Il faudra opter pour celle qui répond le mieux à vos besoins.

  • La poussette bébé multifonction

Elle se distingue par ses nombreux harnachements. Elle embarque en formule 2 en 1 ou 3 en 1 un ensemble articulé de lit, nacelle et siège nouveau-né. Selon le couplage proposé, l'enfant peut dormir couché ou assis sans tomber. En fonction du choix effectué, ce type de poussette convertible peut vous servir jusqu’à ce que l’enfant ait 3 ans.

  • La poussette bébé démontable

Celle-ci se veut avant tout évolutive. C’est pour cela qu’elle offre la possibilité de changer de nacelle au fil du temps. Bien évidemment, vous ne serez pas contraint de la démonter pour la remplacer. L’intérêt de choisir ce landau est d’anticiper la croissance rapide du bébé. Elle bénéficie également de la fonction de réversibilité.

Les normes de sécurité

Une fois le type de poussette bébé défini, vous devez vérifier le niveau de protection. En raison du fait que les fabricants sont nombreux à commercialiser des articles pour enfants, des normes de sécurité ont vu le jour pour protéger ces derniers. Elles imposent aux entreprises industrielles du domaine de la puériculture de mentionner les conformités auxquelles ont été soumis leurs produits avant commercialisation.

Les poussettes vendues en France doivent être estampées du marquage CE qui est la réglementation d’harmonisation technique européenne. Les fabrications provenant hors de l’UE peuvent étiqueter la mention en cas de conformité technique.

En premier lieu, vous devez retrouver sur les étiquettes la norme NF S 54-001 qui est un gage de sécurité et de qualité. À titre de renforcement, le décret français n° 91-1292 dédié à la puériculture et datant du 20 décembre 1991 prime. Il exige sur la poussette bébé, la présence de harnais, ceintures, roues contrôlables, siège adaptable en voiture, etc. Elle doit être facile à ranger et fournir sur son étiquette, l’origine, l’identité de l’entreprise ainsi que les mentions de conformité aux normes.

L’ergonomie

L’ergonomie, bien qu’elle s’apprécie majoritairement pendant l’utilisation de la poussette, peut néanmoins se vérifier lors de la sélection. Pour un meilleur confort de l’enfant, il est important que la structure permette l’inclinaison du dossier. Ensuite, vous devez apprécier le degré d’inclinaison qui peut parfois être compromis par la forme du manche ou son emplacement.

Pour la mobilité, vérifiez toujours le dispositif de freinage. Certaines marques placent le frein entre le train à deux roues. D’autres préfèrent le mettre au centre de la branche soutenant les roues arrière. Pour freiner rapidement, vous devez choisir le modèle qui vous semble le plus adapté à votre condition physique. La taille de la pédale doit être également prise en compte.

En outre, les compartiments sont des critères non négligeables. Ils évitent de surcharger le sac à main. Avec un nouveau-né par exemple, la quantité de bagages à chaque sortie est considérable. Les poches, bacs ou étagères de rangement sont très exploités dans ces cas-là.

Le pliage

Pour simplifier le transport en voiture de votre landau bébé, il est indispensable d’acheter un modèle avec plusieurs articulations. Il s'agit de multiples joints se trouvant de part et d’autre du châssis de l’équipement. Grâce à ces dispositifs de commodité, la poussette peut se ranger rapidement et aisément dans la malle arrière et parfois dans l’espace de la banquette arrière ou du siège avant. Certains modèles extrêmement pliables deviennent très compacts et similaires à un sac de voyage ou à un sac à dos.

La facilité de stockage que confère la poussette dépend donc du pliage. Il existe trois types de pliage. Le pliage en longueur consiste en un rangement à partir des latéraux. Le pliage carré s’effectue du haut vers le bas à l’aide de torsions soutenues par des jointures. Enfin, il y a le pliage ciseau, similaire au précédent, mais pauvre en articulations. Ici, le haut est rabattu depuis le manche sur l’ensemble roulette. Pour un pliage rapide à une main, ces trois modes sont des références.

L’assise

En matière de siège, la poussette est disponible en offre monoplace. C’est d’ailleurs la plus répandue. On retrouve également sur le marché des poussettes pour jumeau, triplé et quadruplé. Il y a la possibilité de monter une assise supplémentaire sur certains modèles. Elle est destinée, selon la structure, à accueillir un bébé jumeau ou un enfant d’âge similaire ou de 5 ans environ.

Pour le confort, il faut bien examiner le niveau de remboursement et de profondeur du siège. Ces caractéristiques s’avèrent importantes pour la santé lombaire du nourrisson. Les harnais et ceinturons doivent être arrimés à l’ensemble pour la sécurité du petit. L’assise doit surtout disposer de mousse sur les faces latérales pour que le bébé ne heurte pas son front au châssis.

Lorsque l’enfant grandit, il est toujours bien que l’assise soit dotée d’une base pour les pieds. Dans le cas contraire, vous pouvez acheter un socle à arrimer à l’armature.

Le châssis

Afin d’envisager une exploitation pérenne de votre poussette bébé ou landau, vous devez vérifier la solidité du châssis. Ce critère est le premier garant de la sécurité de votre enfant. Il est constitué de toute la structure sans le siège, les roues et espaces de rangement.

Pour éviter d’avoir à acheter une nouvelle poussette bébé, optez dès la première commande pour un châssis évolutif. Plus il est possible de le régler plus tard, plus il vous épargnera des dépenses. Ce faisant, vous devrez choisir entre une armature flexible et une rigide. La première vous permet de modeler votre équipement en fonction de la croissance de l’enfant. Si elle est suffisamment extensible, vous pouvez y installer des sièges plus hauts, des étagères supplémentaires ou y agripper un sac.

Les roues

Les roues sur les poussettes bébés sont devenues un critère de sélection par excellence. Elles sont présentées en option trois ou quatre. Certains de ces moyens de transport bébé sont équipés de doubles roues par alignement pour plus de stabilité. Il peut arriver de les retrouver uniquement à l’avant ou à l’arrière.

Outre cela, les roues sont de plus en plus multidirectionnelles et sont dotées de systèmes de freinage sur les trains arrière. Ces dispositifs permettent de franchir sereinement les terre-pleins, trottoirs ou passages en pente. Toutefois, il n’est pas impossible de trouver des supports distincts de blocage des roulants. Ils permettent de désactiver la fonction multidirectionnelle sur les roulettes choisies.

Par ailleurs, pour plus de dynamisme sur des surfaces difficiles, certaines marques proposent des roues équipées de pneus tout-terrain. Ces pneus peuvent affronter plus facilement les zones sablonneuses, caillouteuses et même un niveau donné de neige. Cependant, veillez à avoir les roues arrière plus grandes.

Le poids de la poussette

Le poids de la poussette dépend de sa taille et des différentes embarcations. L’armature pèse aussi dans la balance. Bien qu’à l’achat il puisse paraître souple, vous ne devez pas négliger les usages futurs. Pour cela, privilégiez les modèles de poussettes inscrites dans la fourchette de 5 à 14 kg. C’est le poids idéal pour toutes les personnes et également un avantage notable lorsqu’il faudra grimper les escaliers. Il suffit de plier le pousse-pousse bébé et le prendre dans une main tout en gardant l’enfant à califourchon dans l’autre bras.

Il faut aussi tenir compte des dimensions de votre malle arrière pour le choix de la poussette. Il peut arriver en effet que vous soyez obligé de l'y ranger.

L’habillage

L’habillage est un ensemble de revêtements que vous pouvez exploiter pour renforcer la sécurité de votre enfant. Ces kits servent également à apporter une touche esthétique à la poussette de bébé. Cela dépend toutefois du modèle.

Cependant, l’habillage ne s’utilise pas à plein temps et convient mieux pour un usage saisonnier. Cela étant, vous avez des revêtements contre le froid qui enveloppe entièrement le lit, la nacelle ou le siège auto. Ils sont sollicités par mauvais temps. C’est également le cas pour des habillages parapluies qui sont quant à eux utiles quand il pleut. Vous pourrez également trouver des versions semi-auvent et semi-moustiquaire.

Généralement, ces différents kits sont munis sont conçus de manière à faciliter les interactions entre le parent et l'enfant. Que ce soit avec une ouverture en élastique ou à glissière, vous êtes libre de choisir l'option qui vous convient. Il existe d’autres habillages qui sont conçus pour protéger le siège ou la face intérieure de l’abri. Il est important pour des raisons d’hygiène d’opter pour des revêtements lavables.

Les accessoires et les options

En cours d’usage de la poussette, des pièces peuvent se dégrader à cause de l’exploitation intensive. Il peut s’agir des crochets qui permettent de fixer les harnais. Lorsqu'ils s'abîment ou se déchirent, il est possible de les remplacer. Toujours en matière d'accessoires de protection, vous trouverez des moustiquaires très compactes et à peine remarquables qui sont efficaces pour protéger le bébé des insectes.

Vous avez, selon l’offre, la possibilité d’acheter en option le siège auto. Il est à utiliser dans les premiers mois, dès que le nourrisson est en mesure de s’asseoir assez longtemps. Comme l'exigent les normes de sécurité, le fabricant a le devoir de vous renseigner sur les restrictions d’usage.

La fameuse capote peut être dans une offre distincte sur certains modèles de poussette. Elle fait office d’auvent et empêche les rayons solaires d’atteindre votre bébé. Vous avez le choix entre les conceptions extensibles jusqu’à 90° et 120°.

Enfin, il y a la housse. Cet accessoire est toujours bien accueilli et convient parfaitement quand on désire ranger la poussette pour de longues durées ou lors des voyages. Elle préserve le véhicule bébé de la poussière et des déchirures.

Conclusion

Pour bien choisir la poussette de votre bébé, prenez en compte ces quelques critères et vous pourrez profiter pleinement de votre achat.