Notre guide d’achat pour choisir la meilleure ponceuse girafe

La ponceuse girafe permet de poncer plus facilement les endroits difficiles d’accès comme les hauts de murs et le plafond tout en étant au sol. Avec elle, il est possible de travailler divers matériaux, dont le bois, le plâtre, le crépi et le béton. Elle est utilisée pour de nombreux travaux et les fabricants rivalisent d’ailleurs d’ardeur dans sa conception. Pour satisfaire la demande, ces derniers font sortir des modèles avec diverses fonctionnalités et performances. Alors, comment reconnaître la meilleure ponceuse girafe qui pourra répondre adéquatement à ses besoins. C’est à cette question que répond le présent guide.

Comment bien choisir sa ponceuse girafe ?

Pour choisir la meilleure ponceuse girafe, il faut faire attention aux caractéristiques du modèle qu’on s’apprête à acheter. En effet, de ces caractéristiques dépendent la performance de l’outil et sa maniabilité. Vous devez notamment faire attention aux paramètres suivants.

La longueur

Avant d’opter pour un modèle ou un autre, il vous faut vérifier la longueur. D’abord, faites attention à la longueur du tuyau de votre appareil. Celle-ci est très importante, car c’est le tuyau qui permet de relier la ponceuse à un aspirateur. Plus la longueur du tuyau sera grande, plus le tuyau sera flexible et plus vous aurez la liberté de mouvement.

Après la longueur du tuyau, il vous faut tenir compte de la longueur du bras télescopique. C’est le bras télescopique qui permet de travailler au niveau du plafond ou sur les parties les plus hautes des murs. Ainsi, plus le bras télescopique est long, plus vous aurez la possibilité de travailler sans avoir à recourir à une échelle ou à un escabeau. Notez que le bras télescopique peut permettre de travailler jusqu’à 4 mètres de hauteur.

Est-elle télescopique ?

Sur le marché, vous aurez accès à des ponceuses classiques et à des ponceuses girafes encore appelées ponceuses à bras télescopique. Avant donc d’acheter votre outil, assurez-vous qu’il s’agit bien d’une ponceuse télescopique.

La ponceuse à bras télescopique est une ponceuse orbitale excentrique. Elle est équipée d’un long manche ajustable qui lui permet de faire des travaux de ponçage en hauteur et sur les plafonds. Elle dispose aussi d’un plateau de ponçage circulaire. Ledit plateau repose sur le mouvement rotatif d’un moteur électrique. L’outil dispose également d’un moteur d’entraînement installé à côté de la poignée de commande.

La ponceuse à bras télescopique ou ponceuse girafe peut être aussi reliée à un aspirateur de chantier pour faire du nettoyage notamment pour dépoussiérer. Ce type d’aspirateur est entièrement inclinable. Ce qui permet à l’utilisateur d’atteindre aisément des endroits difficilement accessibles. La tête de l’appareil peut être orientée jusqu’à 180° grâce à une transmission souple.

La puissance

La puissance est un critère à ne pas négliger quand il s’agit de choisir une ponceuse girafe. C’est d’elle que dépend la performance de l’outil. Il faut toutefois choisir la puissance en fonction des travaux qu’on souhaite effectuer. La puissance de la ponceuse girafe est exprimée en Watt et définit la rapidité de fonctionnement de la ponceuse ainsi que la qualité du résultat final.

Généralement, la puissance de ponceuse à bras télescopique varie de moins de 100 à plus de 1 200 watts. Notez que plus le travail est moindre, plus la ponceuse est légère et moins puissante. Pour vos grands projets, vous pouvez ainsi opter pour un modèle de 700 watts ou plus. Le résultat que vous obtiendrez sera ainsi à la hauteur de vos espérances.

Le type d’abrasif

Avant l’achat d’une ponceuse girafe, il faut aussi prendre en compte le type d’abrasif. Le choix de l’abrasif ne doit pas se faire au hasard, car à chaque type de surface à poncer correspond un type d’abrasif précis. Pour le ponçage du bois et de la peinture, il est par exemple recommandé de privilégier du papier verre. On peut aussi utiliser le papier corindon pour ces matériaux ainsi que pour le ponçage du plastique.

On préférera cependant une trame réversible pour faire des travaux de ponçage sur des matériaux tels que les plâtres et les enduits. En ce qui concerne le ponçage du vernis ou du bois résineux, le papier anti-écrasant est un choix plus adapté. Pour choisir votre abrasif, n’oubliez pas non plus de tenir compte du type de finition souhaité ainsi que de l’étape où vous en êtes au niveau de votre ponçage.

La vitesse de rotation

La vitesse de rotation de la ponceuse girafe est exprimée en tours/minute. C’est aussi un point culminant dans le choix de cet outil électroportatif. De la vitesse de rotation dépend la rapidité des travaux à faire. La vitesse de rotation garantit aussi la performance de l’appareil. En effet, plus le nombre de tours sera important par minute, plus les travaux seront effectués à une bonne vitesse. Les ponceuses girafes disponibles dans le commerce font généralement entre 1 000 et 2 500 tours par minute en fonction des modèles.

Il est aussi possible d’améliorer la rotation de sa ponceuse girafe. Pour y parvenir, il suffit de choisir en accessoire les disques qui sont compatibles avec les dimensions de la surface à poncer. Vous devez veiller à ce que chaque disque soit parfaitement fixé sur la tête de l’appareil. N’exercez pas non plus de pression sur l’outil pendant votre manipulation.

Le variateur de vitesse

C’est une option incontournable quand on veut faire un travail parfait. La présence d’un variateur de vitesse sur une ponceuse girafe rend son utilisation encore plus pratique. Le variateur de vitesse permet de réguler la vitesse de rotation. Cette fonction permet à l’utilisateur de l’appareil de l’adapter au travail à effectuer ou en cours. L’utilisateur a la possibilité d’ajuster la vitesse de son appareil en fonction de la surface à traiter. Cela lui permet d’obtenir le meilleur résultat possible.

Vous devez donc opter pour un modèle disposant de cette fonctionnalité si vous voulez faire un travail de qualité. Pour un rendu satisfaisant, il est recommandé de régler la vitesse sur le niveau minimum au début des travaux. Ensuite, il faut augmenter au fur et à mesure que les travaux avancent.

Les accessoires inclus

Contrairement à ce qu’on peut s’imaginer, les accessoires sont très importants pour le fonctionnement de la ponceuse à bras télescopique. Pour commencer, optez pour un modèle qui inclut les disques abrasifs de tailles différentes. La disponibilité de ces disques dont la taille standard est de 225 mm vous permettra de travailler dès l’achat de votre appareil. En plus, il est difficile de trouver où acheter ces disques après achat dans le commerce. Vous gagnez donc à prendre un modèle les incluant en même temps, même si ce genre d’abrasif n’est pas tout le temps de bonne qualité.

Outre les disques abrasifs, la ponceuse girafe est aussi livrée avec un sac ou une mallette de rangement, un set d’outils (clés à douille, tournevis, etc.), des adaptateurs pour aspirateur, des charbons de remplacement permettant de démarrer la ponceuse, un sac anti poussière réutilisable… Il est conseillé de choisir une ponceuse girafe dotée d’au moins deux charbons de rechange.

Pour pouvoir manipuler facilement votre outil sur de très grandes surfaces, il vous faudra vous-même vous procurer une rallonge. La rallonge vous permettra de manipuler l'appareil sans avoir à débrancher pour changer de prise à chaque fois que vous vous déplacez. Vous pouvez aussi vous procurer un plateau interchangeable afin d’adapter l’évolution de votre travail et le changement des disques selon les besoins du chantier.

Le poids

Le poids n’est pas un point qui joue en faveur de la ponceuse girafe. En effet, les ponceuses girafes disponibles dans le commerce sont bien souvent lourdes. Elles peuvent peser entre 2,5 à 4,5 kg. Pour cette raison, il faut nécessairement faire attention au nombre de kilos que pèse l’appareil avant de faire son achat. Ceci est d’autant plus important quand on souhaite faire des travaux qui s’étendent sur une longue durée. Comme vous le savez, le bras a tendance à s’épuiser quand on travaille avec un objet en main et encore en hauteur. Ainsi, il vaut mieux privilégier un appareil qui n’est pas trop lourd afin de ne pas très vite se fatiguer les bras, surtout quand on est censé travailler pendant des heures.

Conclusion

Pour dénicher la meilleure ponceuse girafe, il faut prendre en compte plusieurs paramètres techniques de l’appareil et ne pas surtout oublier les accessoires indispensables à son bon fonctionnement.

Les questions fréquemment posées – FAQ

Quelles sont les informations les plus utiles qui pourraient vous être données à propos de la ponceuse girafe ? Découvrez-en quelques-unes.

Comment poncer un plafond avant de le peindre ?

Poncer un plafond est une tâche très facile si l'on dispose du matériel qu'il faut. Ici, une ponceuse girafe suffit largement pour faire tout le travail. N'utilisez pas de ponceuse à main ou de ponceuse électrique, au risque de vous fatiguer très rapidement. Commencez donc par préparer votre environnement de travail en vidant la pièce de tous ses meubles. Si cette option est impossible, recouvrez alors ces derniers de draps usagés et le sol, de bâches ou de film en polyéthylène.

Quant à la rainure de votre porte, elle doit être calfeutrée avec des serviettes de bain ou de vieux torchons. Évitez de travailler dans la chaleur : ouvrez donc les fenêtres, et protégez-vous enfin avec un masque, des lunettes et des gants. Raccordez votre ponceuse à une rallonge électrique, et faites en sorte que le conteneur à poussière dispose d'un sac. Un disque auto-agrippant doit ensuite être placé sur le bout de la girafe qui elle, doit être réglée à la hauteur qui vous convient.

Faites ensuite la prise en main, après avoir réglé à la vitesse minimum. Augmentez enfin la vitesse, et poncez tout votre plafond. Après un premier ponçage, changez le disque pour un second polissage. Enfin, utilisez un aspirateur pour enlever la poussière du sol, et un chiffon pour enlever la micropoussière du plafond.

Quelle marque de ponceuse girafe choisir ?

En matière de marque pour ponceuse girafe, vous aurez beaucoup de peine à vous en référer à une seule d'un seul coup. Elles sont très nombreuses, et proposent des ponceuses girafes tout aussi intéressantes et très performantes. Dans ce cas, il est souvent recommandé de se tourner vers les marques déjà très anciennes, et bien connues. La marque Bosch par exemple, est spécialisée depuis des siècles dans l'outillage. Elle propose des articles de différentes gammes par conséquent, peu importe votre bourse, vous n'aurez aucune peine à acheter une ponceuse girafe Bosch.

Il en est de même pour la marque allemande Einhell, qui ne cesse d'ailleurs d'améliorer au jour le jour, la qualité de ses ponceuses girafes. Si toutefois vous désirez uniquement faire dans du haut de gamme, les modèles de la marque Feider sont mis à votre disposition. Vous aurez par ailleurs préféré une ponceuse girafe professionnelle ? Pourquoi ne pas alors vous intéresser à ces deux marques que sont Festool et Metabo ? Vous en reviendrez certainement très satisfait.

Quel aspirateur pour ponceuse girafe ?

Un plafond ou un mur qui est en train d'être poncé, produit de la poussière. Il peut s'agir de grosses poussières ou de petits grains de poussière. Les premières salissent le sol et l'utilisateur de la ponceuse. Lorsque les secondes sont inhalées, elles peuvent représenter un danger pour l'organisme. C'est pour éviter tous ces inconvénients que l'aspirateur pour ponceuse se fait indispensable. Dans le cas d'une ponceuse girafe, on peut utiliser un simple aspirateur, comme on peut préférer un aspirateur asservi.

  • Le simple aspirateur

Tant que votre ponceuse girafe dispose d'un plateau perforé, d'un tuyau d'évacuation et d'un disque à poncer perforé, il peut être relié à n'importe quel aspirateur. Vous pouvez également choisir une cale à ponce aspirante : elle remplacera alors le sac à poussières. Préférez toujours un aspirateur eau-et-poussières.

  • L'aspirateur asservi

C'est le meilleur choix à opérer. Un tel aspirateur est équipé d'une prise électrique sur laquelle sera branché le cordon d'alimentation électrique de votre ponceuse girafe. Il suffira alors de presser la gâchette de ce dernier pour que l'aspirateur se mette à aspirer toutes les poussières. Lorsque vous relâchez la pression, il s'arrête également.

Comment fonctionne une ponceuse girafe ?

La ponceuse girafe fonctionne avec quatre éléments que sont :

  • son mécanisme orbital
  • son plateau de polissage orientable
  • son aspirateur ;
  • une protection pour son moteur électrique.

En dehors de ces quatre éléments, on peut aussi mettre en exergue les deux moteurs de l'outil. C'est sur le plateau orientable de la ponceuse qu'on installe le bras télescopique. L'outil est ensuite relié à une rallonge, et le moteur, déclenché. Le premier moteur de la ponceuse girafe, permet l'orientation de la tête de ponçage. Le second optimise son fonctionnement électrique.

En fonction de la puissance de ses moteurs, la ponceuse girafe peut ne pas faire que poncer les murs et les plafonds. Elle est également capable d'enlever tout ce qui fait office de revêtement. Elle offre aussi à son utilisateur de ne pas être éclaboussé par la poussière, puisqu'elle est rattachée à un aspirateur de type industriel. Elle va même plus loin en s'accommodant d'un sac collecteur de poussière.

Qu'est-ce qu'une girafe pour poncer ?

À l'origine, la ponceuse girafe est une ponceuse orbitale de type excentrique. Orbitale parce qu'elle fait faire à un abrasif fixé à sa structure, un mouvement rotatif ou oscillatoire. C'est ce mouvement qui permet le retrait de la matière. Lorsqu'un bras télescopique est ajouté à la ponceuse orbitale, elle devient une ponceuse girafe. Ce bras télescopique ressemble alors à un long cou, qui offre à l'utilisateur de pouvoir travailler sans peine en hauteur. La ponceuse girafe possède un moteur d'entraînement qui se trouve à côté de la poignée de commande. C'est lui qui permet les mouvements, grâce à une transmission très souple.

Le bras télescopique ou girafe, et la tête de ponçage peuvent donc facilement s'orienter à 180 degrés. Quant au second moteur, le moteur électrique, il ne peut être endommagé par les poussières de plâtre, car il est spécialement protégé contre elles. Le plateau de la ponceuse girafe, lui, doit posséder un très grand diamètre.

Quel grain pour poncer les joints de placo ?

Le grain est relié au papier à poncer. Il s'agit en effet de la rugosité de ce dernier. Le papier à poncer est fait de papier, de toile, de colle animale, de résine synthétique, et d'une matière abrasive. Cette matière pourrait être du silex, du corindon ou du carbure de silicium. Les grains du papier à poncer sont classifiés en fonction de leur taille. Dans le cas des joints de placo, il est recommandé de faire usage de papier à poncer fait de corindon. La taille du grain doit être située entre 24 et 220.

Quant aux disques, ils doivent être à treillis, et faits avec du carbure de silicium de taille 60 au moins, ou 120 au plus. En effet ici, la grosseur du grain de papier dépend fortement de la surépaisseur de l'enduit. Très souvent, c'est du 120 qui est utilisé. Il ne faut surtout pas utiliser du 600, puisqu'il s'agit de grains assez fins.

Quel grain pour poncer de la peinture ?

Aussi bien pour les peintures que pour les laques, le grain très fin, et même ultra-fin, est ce qui est recommandé. La classification standard des grains du papier à poncer veut que les grains à utiliser pour les peintures 800 et 1 200. Lorsque par exemple vous optez pour du grain 800, il est conseillé de travailler avec de l'eau : l'utilisation ici est en effet facultative. Dans le cas des grains 1 000 et 1 200, l'utilisation de l'eau est impérative. Toutefois, l'utilisation de cette taille de grain n'est pas systématique. Pour une finition poussée par exemple, vous pouvez faire usage d'un grain très fin. Toujours dans la classification standard, les grains très fins sont entre 240 millimètres et 600 millimètres.

Quel grain pour poncer une porte en bois ?

S'il ne s'agit par exemple que d'une porte ou d'une toute petite surface, il est recommandé de procéder à un ponçage manuel. Si vous devez utiliser une ponceuse girafe sur du bois nu, celle-ci doit être classée au numéro 80, selon la classification standard. Selon la classification traditionnelle, votre grain doit être de numéro 3. Il s'agit par conséquent de grain très moyen. Pour un dégrossissage, utilisez du grain 20 millimètres ou 40 millimètres. Dans le cas d'une finition, c'est du grain 120 millimètres qui doit être utilisé. Penser à passer un chiffon mouillé après chaque stade de votre ponçage, afin de faciliter un décollage des poussières.