Notre guide d’achat pour choisir la meilleure machine à glaçons

Il n’y a rien de plus pratique qu’une machine à glaçons pour rafraîchir vos cocktails et boissons. Que ce soit à usage domestique, ou en grande quantité pour les fêtes, cette petite merveille technologique vous sort des glaçons en quelques minutes. Mais attention ! Une machine à glaçons ne se choisit pas au hasard. Pour faire un bon choix, il y a certains critères à ne pas négliger.

Critères de choix : Comment bien choisir sa machine à glaçons

Le réservoir d’eau

Le volume du réservoir d’eau de votre machine à glaçons est un critère d’achat indispensable. Car, c’est lui qui va déterminer la capacité de production de votre appareil, en l’occurrence la quantité de glaçons qu’il peut produire en une journée. Selon les modèles, le volume du réservoir d’eau peut varier de 2 litres à 3,5 litres, voire plus pour les modèles les plus performants.

Pour déterminer le volume du réservoir d’eau qui vous conviendra, il faut a priori définir l’utilisation que vous désirez en faire. Voudriez-vous juste rafraîchir vos boissons quotidiennes et celles de votre famille ? S’il s’agit alors d’un simple usage domestique, un appareil d’une capacité de production de 10 kg à 15 kg fera l’affaire. Par contre, s’il s’agit d’une machine destinée à servir plus de 100 personnes, il vous faudra alors une machine professionnelle.

Par ailleurs, Il vaut mieux choisir une machine à glaçons disposant d’un conduit de branchement à l’arrivée d’eau. Un tel dispositif permet à votre appareil d’être indépendant, et de ne pas vous attendre avant de fonctionner. En effet, la majorité des machines à glace arrête automatiquement de fonctionner quand le récupérateur est plein ou quand le réservoir d’eau est vide. Ainsi, il ne reprendra automatiquement que lorsque vous auriez vidé le bac récupérateur et rempli à nouveau le réservoir d’eau.

Le temps pour produire des glaçons

C’est aussi un critère déterminant, surtout quand les glaçons sont attendus pour une consommation immédiate. En effet, le temps de production de la glace dépend d’un appareil à un autre. Certaines machines permettent de produire de la glace en un temps record de 7 minutes ou 8 minutes, pendant que d’autres nécessiteront plus de 15 minutes. Toujours est-il que la vitesse de production de la glace est inhérente à la puissance de production.

Notez toutefois que plus le temps de formation des glaçons est court, plus la consommation en électricité sera très élevée. C’est pourquoi nous vous conseillons des modèles dont le temps de production se situe entre 13 minutes et 15 minutes. La puissance en énergie ne devrait donc pas excéder 500 watts. Mais si les factures d’électricité salées ne vous posent aucun problème, alors optez pour un modèle haut de gamme à grande puissance.

La taille des glaçons

Les machines à glace n’offrent que trois différentes tailles de glaçons. Il s’agit notamment de la grande, moyenne, et petite taille. Cependant, la majorité des machines à glaçons de comptoir ne produisent qu’une taille déterminée. Il faudra donc choisir votre taille en fonction de votre besoin. Ce qui est certain, si vous optez pour les glaçons de petite taille, vos boissons se rafraîchiront plus rapidement. Par contre, si vous ne désirez pas vite finir votre verre, les glaçons de grande taille sont les plus indiqués. Certains modèles haut de gamme permettent toutefois d'obtenir toutes les tailles.

On ne saurait parler de taille sans évoquer la forme. Si les anciens modèles de machines à glaçons n’offrent que la forme cubique, de plus en plus d’appareils en proposent différentes formes. Ainsi, vous aurez le choix entre des glaçons cylindriques, rondes, etc.

Le filtre à eau

Le système de filtre à eau est une fonction supplémentaire dont ne disposent pas toutes les machines à glaçons. Or, associé à l’auto-nettoyage, le filtre à eau est l’élément qui garantit l’entretien régulier de votre machine. Il veille donc à votre santé. Il permet d’assurer la qualité de l’eau transformée en glaçons. Ceci en améliorant le goût par l’élimination des odeurs et la teneur en chlore ou en calcaire, sans oublier les impuretés qui persistent dans le réservoir et le bac. L’entretien s’effectue automatiquement au travers de 4 niveaux de traitements, qui filtrent minutieusement l’eau avant le processus de solidification. Pour lancer cette fonction, il suffit de presser sur le bouton indiqué.

Si vous tenez donc à obtenir des glaçons de qualité, dépourvus de saletés, il est alors indispensable d’acheter une machine à glaçons munie d’un filtre à eau. Car en plus d’espacer les nettoyages complets, il garantit la durabilité de votre machine.

L’encombrement

La capacité d’encombrement est de même un critère à évaluer avant l’achat de votre machine à glaçons. Un critère relatif puisqu’il dépendra du fait que vous décidez l’installer sur une étagère à la cuisine ou autre, ou plutôt sur un plan de travail. Le tout est de choisir une machine esthétique, mais dont les dimensionnements sauront répondre à votre consommation quotidienne. ceci sans oublier votre espace de vie pour moins attirer l’attention. À ce propos, même si les turbines à glace sont celles qui disposent de la plus grande capacité de production, elles sont les plus encombrantes. Contrairement aux sorbetières qui ne demandent de la place que dans le congélateur, les turbines à glace peuvent peser une quinzaine de kilos.

Optez donc pour une machine à glaçons d’une capacité de production moyenne de 10 à 15 kg, et donc compacte, avec un design soft.

Conclusion

Vous comprenez désormais qu’il existe plusieurs modèles de machines à glaçons dont l’achat dépendra uniquement de l’utilisation que vous désirez en faire.

Les questions fréquemment posées – FAQ

En été, la plupart des ménages réveillent leur machine à glaçon de sa longue « période d’hibernation ». Avec un peu de chance, celle-ci répond à l’appel et fonctionne sans problème apparent. En revanche, il y en a qui refusent de s’allumer, tandis que d’autres présentent des imperfections. Dans ce cas, une maintenance devient nécessaire. Toutefois, il est possible que vous la fassiez vous-même quand il s’agit de certaines pannes.

Comment réparer une machine à glaçons ?

Il est possible qu’après une longue période d’inactivité, votre appareil ne s’allume plus. Cela arrive d’ailleurs sur toute sorte d’appareils. Cependant, avant de céder à la panique, vérifiez si ce dernier est bien branché. S’il est bien branché et qu’il ne s’allume toujours pas, le souci devrait provenir d’un composant électronique défectueux. La plupart du temps, il s’agit d’un fusible qui cède dans l’appareil.

Si vous ne vous y connaissez pas en électronique, veuillez contacter le SAV. Dans le cas contraire, référez-vous au manuel d’utilisation de votre machine. Vous y trouverez la référence de la pièce concernée pour la commander. Par ailleurs, il est possible que la machine coule ou que le voyant d’eau fonctionne mal. Ce problème est identique à celui de la chasse des toilettes. Il faut revoir le flotteur, nettoyer le système ou débloquer la vis en fonction du modèle.

Par ailleurs, il faut noter que la plupart des pannes sont dues à une absence ou au mauvais nettoyage de la machine.

Comment nettoyer une machine à glaçons ?

Il n’est pas rare de rencontrer des problèmes lors de l’utilisation d’une machine à glaçons. Ceux-ci loin d’être la preuve d’une mauvaise qualité de l’appareil relèvent plutôt d’une question d’entretien. Il est donc important de savoir s’y prendre avec ces machines.

En effet, quelle que soit la marque du dispositif, les étapes du nettoyage sont similaires. Commencez en débranchant l’appareil, puis enlevez le réceptacle amovible. Utilisez un chiffon doux pour nettoyer l’intérieur de la machine et faites de même pour le réceptacle.

Ensuite, procédez au nettoyage du filtre à air et à eau. Vous ne les raterez pas en ouvrant votre appareil. Après cette étape, il faut remonter le dispositif dans l’ordre normal et lancer le cycle de nettoyage. Lancez ensuite un cycle normal avant de commencer l’utilisation. Si votre machine est neuve, la première procédure éliminera tous les résidus de plastique et les formaldéhydes. Notez aussi qu’il faut nettoyer la machine en fonction de la fréquence d’utilisation et de la dureté de l’eau.

Comment détartrer une machine à glaçons ?

La non-utilisation pendant une période plus ou moins longue d’une machine peut avoir plusieurs conséquences sur elle. Il s’agit de l’apparition des tartres qui rend le dispositif moins performant ou défectueux. L’absence d’entretien ou une fréquence de nettoyage inadaptée peut aussi créer ce problème. Alors, pour éviter que celle-ci ne cesse vraiment de fonctionner, il faut la détartrer.

Pour y arriver, la plupart des fabricants conseillent d’utiliser un nettoyeur de vaisselle dépourvu de Nickel. Il suffit de le passer plusieurs fois dans l’appareil en y ajoutant un désinfectant au dernier tour. En revanche, pour un détartrage après une longue période, il faut démonter l’appareil après l’avoir débranché. Il faut ensuite nettoyer chaque pièce avec le même produit sans nickel ou avec du vinaigre blanc.

Il faut ensuite rincer soigneusement toutes les pièces à l’eau claire et essuyez-les avant de remonter l’appareil convenablement. Laissez votre machine sécher à l’air libre avant de la rebrancher et n’utilisez pas les premiers glaçons produits. Après cela, votre machine peut tenir toute la saison.

Comment bien utiliser une machine à glaçons ?

Il fut un temps pour obtenir des glaçons, on s’en remettait au réfrigérateur pour en produire. Ce processus étant d’une certaine lenteur, il ne pouvait pas couvrir les besoins urgents en glaçons. L’évolution de la technologie a donc pensé à une meilleure alternative. C’est de là que sont nées les machines à glaçons. Celles-ci depuis leur création accomplissent cette mission avec rapidité et efficacité, quel que soit le modèle.

L’utilisation de la machine à glaçons est un jeu d’enfant, mais il faut la mettre sous tension comme tout appareil électrique. Ensuite, il faut remplir le réservoir avec de l’eau plate. Le remplissage des modèles récents se fait automatiquement à partir d’un tuyau raccordé au robinet. En revanche, pour d’autres modèles, cela se fait manuellement.

L’étape suivante consiste à fermer le réservoir, puis à sélectionner la taille désirée pour les glaçons. Il faut ensuite activer la machine et attendre 10 minutes environ pour obtenir les glaçons. Si votre appareil est automatique, vous n’aurez pas à la remplir d’eau à chaque utilisation.

Comment régler sa machine à glaçons ?

L’utilisation de la machine à glaçons est très simple. Cependant, il faut spécifier à la machine la taille de glace voulue. Une glace trop grosse pour un petit verre à cocktail n’est pas idéale, une trop petite non plus. Il faut donc régler la grosseur des glaçons au niveau de la commande lors du lancement de la machine.

Pour cela, il faut localiser le bouton ou la manette de réglage. Il se situe souvent à côté du bouton de démarrage. Tournez ce dernier dans le sens antihoraire pour avoir des glaçons moins épais. Pour une grande épaisseur, tournez dans le sens inverse. En revanche, il est conseillé de ne pas créer un grand écart d’amplitude dans un temps réduit.

L’idéal est de passer par palier de 10 ° et de contrôler rapidement si l’épaisseur vous convient. Dans le cas contraire, attendez un peu et reprenez. Pour avoir une épaisseur exacte et adéquate, il est possible que vous suiviez ce processus à plusieurs reprises.

Ma machine ne produit pas beaucoup de glaçons, pourquoi ?

La production moyenne d’une machine à glaçons est 13 kg de glaçons par jour. Même les anciens modèles sont dans cette marge, alors si votre machine ne l’atteint pas, c’est qu’il y a un problème. Lorsque ce problème survient, le premier coupable est le condensateur de l’appareil. En effet, celui-ci nécessite un nettoyage régulier pour être au mieux de ses performances. Dans le cas contraire, il devient défaillant et provoque une baisse de la production de glaçons.

En dehors de ce paramètre, il est possible que le levier au niveau du bac à glaçons soit mal positionné. Il faut dans ce cas retirer le bac et le repositionner. Une présence de tartre peut aussi causer la baisse de la production. Ainsi, détartrer régulièrement votre machine sera d’une grande aide. Par ailleurs, si votre réservoir ne se remplit pas convenablement, vous pouvez avoir une petite quantité de glaçons. Ici, c’est le flotteur qui est en cause et il faut le régler pour que le réservoir se remplisse normalement.