Notre guide d’achat pour choisir la meilleure machine à coudre

Afin de bien choisir votre machine à coudre, il est indispensable de prendre en compte plusieurs critères : le temps que vous souhaitez y consacrer, mais également vos désirs créatifs. C’est seulement après avoir défini vos projets que nous pourrons vous guider dans le choix de votre machine à coudre.

Critères de choix : comment bien choisir sa machine à coudre

Choisir sa machine à coudre n’est pas une chose facile, surtout quand vous ne vous y connaissez pas vraiment. En effet, tout dépendra de vos projets (habillement, décoration, patchwork, broderie, etc.) et de votre niveau de couture. Vous devez également prendre en compte certains critères tels que : le poids de la machine, le moteur de la machine, de la qualité de la machine à coudre, du type de points souhaité et les diverses options.

Les différents types de machines à coudre

En effet il existe plusieurs types de machines :

  • Les machines entrée de gamme : si vous êtes débutants ou que vous souhaitez réaliser simplement des travaux de couture très occasionnels, vous devrez opter pour celles-ci. Généralement très mécaniques, ces machines sont très faciles à enfiler qui ne dépassent pas les 200 €.
  • Les machines milieu de gamme : ce type de machine est plus robuste. Si vous souhaitez progresser ou que vous effectuez des travaux d’ameublement qui demandent de travailler avec des tissus épais, sachez que c’est le meilleur choix à faire. Vous aurez aussi la possibilité de prendre un modèle électronique, ce qui vous fournira d’ailleurs plus de confort.
  • Les machines haut de gamme : si vous êtes une couturière avertie, ce type de machine vous est destinée. En effet, elle offre un très large choix de pieds presseurs ainsi que d’autres accessoires aux points forts multiples. Cette machine très perfectionnée sera d’une grande aide pour vous, et vous permettra d’accomplir au mieux vos projets.

Son niveau de couture

  • Niveau débutant : vous êtes débutant quand vous n’avez pas une très grande maîtrise dans le domaine. Toutefois, il ne faut par confondre un couturier débutant à un amateur. En effet, un débutant a la capacité de couper le tissu dans le droit fil, de comprendre les assemblages en couture et de maîtriser la machine à coudre. Il sait également épingler et thermocoller. Il maîtrise aussi le fer à repasser et sait coudre à la main un bouton, poser un passepoil et réaliser un ourlet. En définitive, en tant que débutant, vous pourrez réaliser des projets de couture comme des bonnets bébés, des bavoirs, des coussins ou des capes de bain.
  • Niveau intermédiaire : vous êtes intermédiaire si vous avez acquis une certaine expérience dans ce domaine. En tant qu’intermédiaire, vous savez coudre une boutonnière machine, poser un biais, réaliser des plis ainsi que des fronces, monter une patte de boutonnage ou patte capucin, poser un appliqué, dégarnir les angles, etc. Vous serez donc en mesure de réaliser des robes chasubles, des gilets réversibles, des barboteuses ou encore des salopettes.
  • Niveau confirmé : vous êtes confirmé, si vous savez poser une fermeture glissières, des boutons-pressions, poser un enforme, coudre en courbe, mais également faire des vêtements doublés. Vous serez donc capable de faire des gigoteuses, des valisettes, des dors bébé et des bodies.

Le type de points souhaité

Quel que soit le budget que vous souhaitez investir dans une machine à coudre elle doit vous proposer des points de couture de base :

  • Le point droit
  • Le point zigzag,
  • La boutonnière qui sera de préférence automatique en 1 voire 4 temps.

S’il est mentionné lors de l’achat de la machine à coudre : boutonnière en 4 temps, sachez que vous devrez changer 4 fois vos paramètres de couture afin de coudre les 4 côtés de la boutonnière. Le point de couture stretch quant à lui, peut s’avérer très utile afin de travailler les tissus extensibles. Le point surjet aussi appelé point overlock vous permettra de réaliser des ourlets de bonne facture.

La fréquence d’utilisation

La fréquence d’utilisation d’une machine à coudre dépend en grande partie de l’ampleur ou la taille de vos projets ou travaux. La fréquence d’utilisation rime forcément avec fréquence d’entretien. Il n’y a pas de fréquence exacte ou générale d’utilisation, tout dépend de la taille de votre activité. Mais sachez que comme tout appareil, l’excès est nuisible. Il faut parfois savoir s’arrêter et laisser sa machine se reposer pour lui permettre de durer et optimiser sa performance.

L’entretien de votre machine à coudre est une opération qui doit être faite en fonction de votre fréquence d’utilisation. Si vous utilisez régulièrement votre machine, l’entretien doit donc être fait au moins une fois par semaine. Si votre utilisation est moins régulière, elle doit être faite au moins une fois par mois voire tous les deux mois.

Lors du nettoyage, il est donc primordial d’enlever toute la poussière qui est accumulée à l’intérieur de votre machine à coudre. Vous devrez également penser à huiler le mécanisme.

Les options de la machine à coudre

Il demeure, en effet, très important d’avoir des options ou un certain nombre de points sur votre machine à coudre afin de pouvoir régler ou encore ajuster certains points.

  • Coupe-fil : cette option est très importante. Le plus souvent le coupe-fil est une simple petite encoche dans un morceau d’acier, qui quand on passe le fil à l’intérieur tout en tirant un, coupe.
  • Variateur de vitesse : il peut être un point en plus sur les machines délicates. Son but principal est de ralentir l’allure afin d’effectuer les passages difficiles.
  • Pieds presseurs : la machine à coudre doit en effet proposer un minimum de pieds presseurs, pour les fermetures éclair, les boutonnières automatiques, etc.
  • Position d’arrêt de l’aiguille : ce bouton vous permet de fixer la position de l’aiguille lorsque vous finissez une piqûre.
  • L’enfile-aiguille : c’est un outil très pratique, mais aussi très utile pour enfiler les aiguilles de machine à coudre. Elles peuvent être simples ou automatiques. Cet accessoire demeure un indispensable de votre trousse à couture.

Machine électrique ou machine ?

Il faut noter qu'une machine à coudre électronique propose des réglages qui sont prédéfinis des différents paramètres des points de couture ce qui facilite ainsi leurs utilisations. Mieux encore, le réglage de la largeur et de la longueur des points demeure très fin. Un autre avantage des machines à coudre électriques est qu’elles sont souvent silencieuses et possèdent un écran LCD.

Par contre, une machine à coudre mécanique est plus robuste, elle est souvent conseillée pour les débutants, et vous coûtera moins cher lorsque vous devrez y apporter des réparations. Mais ses réglages demeurent toutefois très complexes, car ils demandent du temps et de la patience parce que rien n’est automatisé.

Le moteur

Vous devez savoir qu’une bonne machine à coudre doit être dotée d’un moteur qui est suffisamment puissant pour pouvoir traverser les épaisseurs significatives de tissu, les ourlets de jean par exemple. Retenez donc que les meilleures machines à coudre sont celles de haut de gamme qui proposent une vitesse de couture d’au moins 1000 points par minute et même plus.

Il existe différents types de moteurs pour cet équipement :

  • Moteur ocel
  • Les moteurs à charbon pour machine à coudre
  • Les moteurs pour machine à coudre industrielle
  • Les moteurs électroniques pour machine à coudre industrielle, etc.

Le poids

Afin de bien choisir votre machine à coudre, vous devrez également prendre en considération le poids, mais également l’encombrement de la machine. Le poids peut varier en moyenne de 5 à 10 kg selon les différents modèles.

D’habitude, les machines à coudre mécaniques sont les plus légères, de ce fait, si vous devez transporter très fréquemment la vôtre, il faudra éviter les machines qui avoisinent les 10 kg. Un choix qui sera certes très compliqué à faire surtout si vous êtes intéressés par les machines à coudre électroniques.

Cependant, vous ne devrez pas inquiéter pour ce point, car en cherchant bien sur les bons sites de vente, vous ne manquerez pas de trouver des machines à coudre qui rempliront tous les critères dont vous aurez besoin pour la réalisation de vos projets.

Conclusion

En définitive, choisir une machine à coudre facile à utiliser et munie d’une notice très compréhensible, vous aidera à réaliser facilement vos projets.

Les questions fréquemment posées – FAQ

Quelle machine pour coudre du jersey ?

Maille fine tricotée et assez élastique, le jersey est un tissu particulier qui ne peut en aucun cas être cousu avec n’importe quelle machine à coudre. Pour coudre du jersey, il vous faudra vous tourner vers un type de machine à coudre dénommée surjeteuse. Utilisée pour coudre des tissus élastiques, elle permet aussi de piquer, de surfiler, de raser et tout cela en une seule action. Mais, il est également possible de coudre un tissu jersey en utilisant une simple machine à coudre.

Toutefois, quel que soit le type de machine à coudre que vous déciderez d’utiliser, il vous faudra nécessairement utiliser une aiguille spéciale pour cela. Cette aiguille, appelée jersey ou stretch est muni d’une pointe un peu plus ronde mais qui n’est pas visible à l’œil nu. C’est justement grâce à cette pointe ronde que l’aiguille arrive à glisser entre les mailles du tissu et ce, sans l’endommager.

Quelle machine à coudre pour grosse épaisseur ?

Les tissus épais tout comme le tissu jersey ne peuvent pas être cousus avec tout type de machine. Avec une machine qui n’est pas adaptée aux tissus épais, vous aurez beau tout mettre en place, le tissu bloquera à un niveau et refusera d’avancer. Une situation qui sans aucun doute pourrait endommager votre appareil. De ce fait, il est conseillé de faire usage d’une machine semi-professionnelle. Ce type de machine possède un certain nombre de fonctions qui vous permettra de régler la machine en fonction l’épaisseur du tissu. Vous pourrez par exemple adapter le pied de presseur de votre appareil à l’épaisseur du tissu que vous souhaitez coudre. Certaines de ces machines peuvent posséder plusieurs griffes d’entraînement également (d’une à sept ou tout simplement un double entraînement), ce qui vous permettra de coudre facilement votre tissu. Toutefois il est à préciser que la machine adaptée pour coudre un tissu épais doit posséder un pied-de-biche dont la valeur sera supérieure ou égale à l’épaisseur du tissu.

C'est quoi un rhéostat ?

Le rhéostat est une sorte de résistance électrique qui peut être réglée. Positionné en série dans un circuit électrique, le rhéostat permettra notamment de modifier (augmenter ou diminuer) l’intensité du courant. Un rhéostat est également utilisé dans le secteur de la couture. En effet, le rhéostat est un élément constitutif de la machine à coudre mécanique. C’est la pédale sur laquelle le couturier doit actionner de temps à autre afin de faire fonctionner sa machine. Le rhéostat permet également de régler la vitesse de la machine à coudre mécanique. En effet, plus vous appuierez la pédale, et plus la vitesse de votre machine à coudre sera grande. Et si vous ralentissez le rythme, la vitesse diminuera tout simplement.

Il est à noter qu’un même rhéostat ne peut pas être utilisé pour plusieurs machines différentes. Existant sous différentes formes, il est spécifique à chaque machine et de ce fait, en voulant changer de rhéostat il vous faudra tenir compte du modèle et des références de la machine.

Quelle machine à coudre pour débuter ?

Si vous êtes un novice en matière de couture, il est tout à fait normal que vous n’optiez pas pour la même machine à coudre qu’un professionnel. En effet, il vous faudra prendre une machine qui pourra vous faciliter l’apprentissage de la couture. De ce fait, une machine électronique basique serait beaucoup plus facile d’utilisation qu’une machine mécanique pour une personne qui démarre à peine la couture. Ils n’auront donc pas besoin d’utiliser trop d’énergies pour démarrer la machine et vu qu’elle est basique, ils ne se perdront pas dans les fonctions de l’appareil.

Les débutants devront également privilégier des machines à coudre sur lesquelles la longueur et la largeur des points de couture sont préréglées. Bien que cela les limite dans leur création, ce type de réglage leur permettra de maîtriser assez vite les bases de la couture. Aussi est-il que l’idéal serait d’opter pour une machine assez légère.

Comment coudre droit à la machine à coudre ?

Il est aussi important de savoir coudre droit avec une machine à coudre. Cela peut s’avérer ne pas toujours être évident mais avec quelques astuces, vous pourrez facilement y arriver.

L’une des premières astuces pour coudre droit avec une machine, est d’utiliser le guide qui se trouve sur la plaque aiguille. S’exprimant en pouces ou en centimètres, ils pourront vous permettre de coudre droit. Pour cela, il vous suffira de placer la partie du tissu à coudre sur le long de la ligne.

Si vous ne disposez pas d’un guide de couture, vous pourrez tout simplement recourir à la craie. Pour cela, il suffira de tracer une ligne à la craie sur la partie du tissu que vous désirez coudre. Il ne vous suffira plus qu’à suivre la ligne. Il faudra donc veiller à ce que la ligne tracée soit bien droite.

Comment faire des patrons de couture ?

Avant tout, il est nécessaire de disposer des bons instruments. Au nombre de ces instruments figurent une règle, un crayon, du scotch, un critérium, une paire de ciseaux à papier, du papier à patron, l’équerre, une règle japonaise, un perroquet et une roulette à patron.

Une fois que vous possédez ses instruments, vous pourrez vous servir d’un patron préexistant afin de faire votre patron de couture. Pour cela, il suffira d’ajuster les patrons déjà faits sur votre papier.

Si vous ne possédez pas des patrons à l’avance, il est possible de se servir d’un habit. Il suffira de le plier sur la longueur, de le poser sur la longueur du papier et de le maintenir ensuite avec une épingle. À l’aide d’un crayon, il faudra ensuite reporter tous les repères du vêtement sur le papier.

Lorsque vous vous serez familiarisé avec les patrons de couture, vous pourrez vous-même faire vos propres patrons. Il suffira de trouver l’inspiration et ensuite de prendre les mesures et les reporter ensuite sur le papier. Le patron sera ensuite placé sur le tissu et le tour est joué.

Comment régler le point d'une machine à coudre ?

Pour bien régler le point de couture d’une machine à coudre, il faut tout simplement bien régler la tension du fil. Il se peut que le problème soit lié au fil supérieur ou au fil inférieur.

Si le problème se trouve au niveau du fil supérieur il faudra vous servir d’une molette. Si vous désirez augmenter la tension du fil, il faudra tourner la molette vers la droite. Dans le cas où vous désirez la diminuer, il faudra tourner la molette vers la gauche. Il faudra répéter l’opération voulue jusqu’à régler complètement le problème.

Si le problème se trouve au niveau du fil inférieur il faudra soit serrer ou desserrer la vis. Pour augmenter la tension, il faudra la serrer et ce, dans le sens des aiguilles d’une montre. Si vous désirez diminuer la tension, il sera nécessaire de tourner la vis dans le sens contraire.

Comment coudre une grosse épaisseur à la machine ?

En premier lieu, pour coudre une grosse épaisseur à la machine, il est important de posséder une machine qui permet d’effectuer de telles coutures. Ensuite, il faudra veiller à vous munir de fils et d’aiguilles de bonne qualité. Les aiguilles quant à elles, doivent être de bonne taille.

Pour cela il est conseillé d’opter pour des aiguilles 90, 100, 110 ou tout simplement choisir une aiguille pour jean. Cela est primordial. Il faudra par la suite veiller à repasser plusieurs fois le tissu épais que vous désirez coudre. Vous pourrez aussi essayer de tasser le tissu avant de le coudre.

Dès que cela est fait vous pourrez passer à la couture tout en dégarnissant les marges et les angles. Cela vous permettra d’éviter l’amas de matière. De plus, il faudra veiller durant la couture à bien équilibrer votre pied presseur. En procédant de cette manière, vous pourrez facilement réaliser votre ouvrage.

Pourquoi le fil se casse sur ma machine à coudre ?

Durant votre ouvrage de couture à la machine à coudre, il peut arriver que votre fil se casse. Cela peut être dû à un certain nombre de raisons.

L’une des premières causes de la rupture du fil est une tension trop élevée. En effet, lorsque la tension est trop forte, le fil n’arrive pas à supporter et conséquence, il se rompt. Heureusement ce problème peut être vite détecté lorsque l’on remarque que les fils s’entrelacent sur le tissu. Lorsque la tension est faible, l’aiguille peut également se briser. Dans ce cas précis, vous remarquerez que les fils s’entremêlent dans votre navette.

Si vous avez mal placé votre aiguille, le fil peut se casser et dans certains cas, l’aiguille aussi.

Ce problème peut également être lié au régulateur de tension. En effet, lorsqu’il n’est pas bien monté, l’ensemble du filetage peut se briser. Un ressort mal réglé peut également être à la base de ce problème.

Comment régler la tension du fil de la canette ?

Bien régler la tension du fil de la canette est nécessaire si vous désirez parfaire votre point de couture. Pour régler cette tension, il faudra vous servir d’un tournevis que vous utiliserez pour desserrer ou serrer les vis du boîtier de votre cannette. Il faudra à cet effet vissé en suivant le sens des aiguilles d’une montre si vous désirez serrer et dans le sens inverse si le réglage nécessite un desserrage. Certaines machines au lieu d’un boîtier à canette sont munies d’un porte-navette. C’est sur le porte navette qu’il faudra dans ce cas effectuer votre réglage.

Il est important de serrer ou de desserrer plusieurs fois en fonction du problème afin de trouver le juste équilibre. Dans le cas où vous ne savez pas trop comment vous prendre pour effectuer ce réglage, il vous suffira de vous référer au guide d’instruction de votre machine pour y parvenir.

Comment se servir d'un enfile aiguille automatique ?

Pour vous servir d’une enfile aiguille il faudra dans un premier temps vous saisir de l’aiguille d’un côté et du fil de l’autre. Ensuite, vous allez devoir insérer la boucle de fil de votre enfile aiguille dans le chas de votre aiguille. Une fois que cela est fait il faudra tenir d’une main à la fois l’aiguille et l’enfile-aiguille. Il faudra veiller à cet effet à maintenir la boucle de fil de votre enfile aiguille dans le chas de l’aiguille. Par la suite il sera nécessaire d’insérer le fil à travers la boucle de fil puis le tirer afin d’avoir une bonne longueur.

Il faudra après, plier la longueur du fil en deux pour qu’ils puissent ainsi se toucher et les tenir ensemble. Vous allez devoir ensuite tirer la boucle de fil de l’enfile aiguille hors du chas de votre aiguille et relâcher l’extrémité. Les deux longueurs devront être séparées pour permettre de faire passer tout le fil. Il faudra bien tirer dessus pour que les deux longueurs puissent être égales.

Pour éviter que le fil ne ressorte, il sera nécessaire de faire un nœud sur les extrémités des fils et bien le serrer.

Comment coudre un trou ?

Bien souvent vos vêtements peuvent s’accrocher à des objets et faire ainsi des trous. Si vous savez comment vous y prendre avec une machine à coudre, vous pourrez très facilement régler ce petit problème. En premier lieu, il vous suffira de disposer de fil et d’une aiguille adaptée pour la matière dont il est question. S’il s’agit d’un tissu épais il faudra opter pour une aiguille de jean.

Une fois que vous avez le matériel adapté, vous allez devoir découper une longueur de fil qui convient à la grandeur du trou. Ensuite, enfiler l’aiguille dans le chas de l’aiguille puis, placer votre aiguille au centre du fil et joindre les deux extrémités tout en réalisant une boucle avec elles.

Par la suite, vous allez devoir piquer le fil de part et d’autre du trou et ce, sur toute la longueur. Une fois fait, vous allez devoir resserrer pour ainsi refermer le trou. Il est à noter qu’un dernier nœud devra être fait en vue de fixer votre fil dans les mailles de votre tissu.

Comment enfiler facilement une aiguille de machine à coudre ?

La première chose à faire est d’installer la bobine de fil sur le porte bobine. Elle doit être positionnée de sorte à ce qu’elle soit dans le sens contraire des aiguilles d’une montre. Ensuite, il faudra dérouler le fil et l’enrouler tout autour du disque de tension de votre machine. Par la suite, il vous faudra introduire le fil dans un des trous se trouvant sur les faces plates de votre canette. Il faudra ensuite installer la canette puis la remplir en pédalant sur le bouton de remplissage.

Une fois fait, il faut maintenant installer le fil supérieur. Pour l’installer il faut d’abord placer la bobine, enrouler le fil autour du guide puis tirer le fil vers le bas. Dès que c’est fait vous allez passer le fil dans le releveur, le faire redescendre et enfiler votre aiguille.

Après le fil supérieur il faudra maintenant placer le fil inférieur. À cet effet, vous allez en premier lieu ouvrir le compartiment à canette, dérouler le fil inférieur, installer la canette et enfin, faire remonter le fil.