Notre guide d’achat pour choisir la meilleure lampe frontale

Elle était au départ utilisée dans les mines, mais l’usage de la lampe frontale a bien évolué dans le temps. Elle est très appréciée pour son ergonomie et sa puissance d’éclairage. Peu importe l’activité pour laquelle vous en avez besoin, vous êtes obligés de faire un bon achat. Sauf que le choix n'est pas toujours aisé, en raison de la variété de modèles sur le marché. Pour s'en sortir avec le meilleur, il faut au préalable définir des critères. Découvrez donc ici comment choisir votre meilleure lampe frontale.

Critères de choix : Comment bien choisir sa lampe frontale ?

La meilleure lampe frontale ne se déniche pas sur un coup de tête. Vous devez tenir compte des critères suivants.

Le type de lampe frontale

Il est défini par la technologie d’éclairage qu’utilise la lampe. On distingue ainsi les lampes frontales à ampoule classiques, les LED, les halogènes et les types mixtes. Il en existe d’autres un peu moins répandus éclairés au xénon et au krypton. À ceux-là s’ajoutent les luxeon et les HyperBright.

Les ampoules classiques utilisent le chauffage par l’électricité d’un filament à l’intérieur d’une boîte en verre. Les LED se servent des diodes pour produire de la lumière à partir de la transformation de l’énergie. Elles ont une meilleure durée de vie et sont économiques. Quant aux halogènes, elles sont incandescentes et contiennent des gaz de la famille, du même nom. Beaucoup plus puissantes, mais aussi très consommatrices d’énergie.

Les types mixtes sont un mélange d’halogène et de LED tandis que les types krypton et xénon utilisent les gaz dont ils portent le nom. Les Luxeon sont une innovation basée sur la technologie LED. Elles deviennent HyperBright quand on les équipe d’une lentille spéciale.

Le champ d'éclairage

Il est déterminé par le type de faisceau que produit la lampe. Il peut être dirigé ou large. Certaines lampes frontales sont capables d’émettre les deux types de faisceau. Lorsque ce dernier est dirigé, il est étroit et permet de faire un éclairage linéaire orienté vers un objectif précis. Cet éclairage est plus adapté pour les sorties nocturnes dans la nature et assure un peu plus la sécurité. L’éclairage large par contre prend en compte un périmètre élevé sur une petite portée. Il est plus indiqué pour des usages peu mobiles comme des travaux de bricolage ou l’éclairage d’un campement.

Les lampes permettant d’avoir les deux types de faisceau sont très utiles et sont adaptées à tous les besoins. La distance de l’éclairage est aussi à prendre en compte dans ce critère. Elle varie selon les marques, mais surtout selon le type de faisceau et le nombre de lumens que possède la lampe.

Les modes d'éclairage

La majorité des lampes frontales proposent trois modes d’éclairage. Le mode faible, le moyen ou le mode élevé encore appelé amplifié ou turbo. Certaines offrent aussi la possibilité d’un mode clignotant. Ce dernier est utile pour bien indiquer sa présence dans une situation où c’est nécessaire. Le mode faible, d’une luminosité déployant un petit nombre de lumens (au moins 25), est pratique dans les coins restreints et sombres ou en groupe.

Le mode d’éclairage moyen nécessite au moins 200 lumens. Il est souvent utilisé pour les randonnées dans l’obscurité, les activités peu intenses et pas trop dangereuses. L’éclairage à pleine puissance utilise un nombre de lumens allant au-delà de 1000. Il est recommandé pour des besoins d’éclairage très intenses dans les sentiers et à la montagne par exemple. La même lampe peut donc se montrer faible et très puissante. Son éclairage maximal est en fonction du nombre de lumens dont elle dispose et que vous pouvez consulter au besoin.

L'autonomie

Elle résulte des performances de la source d’alimentation de votre lampe frontale. Il existe deux types de modèles selon ce critère. Il s’agit des lampes alimentées par des piles changeables et celles alimentées par des piles rechargeables. Le premier modèle permet d'acquérir facilement les piles de n’importe où. En plus, il est plus indiqué lorsque vous aurez à passer plusieurs jours loin d’une source d’énergie électrique. Le deuxième modèle grâce à son port USB offre la possibilité de recharger sa pile à partir de n’importe quelle source d’électricité.

Notez que certains modèles sont en mesure de supporter les piles remplaçables ainsi que les piles rechargeables. L’autonomie de chacune dépendra ensuite du mode d’éclairage que vous utilisez. En effet, elle baisse en même temps que la puissance d’éclairage augmente. Cependant, lorsque la pile s’affaiblit, la luminosité aura tendance à se réduire progressivement pendant environ 1 heure pour vous laisser le temps de réagir.

Il est possible d’avoir les informations concernant l’autonomie de chaque lampe frontale selon le mode d’éclairage.

L'ergonomie

La taille et le poids sont très déterminants dans l’ergonomie de la lampe frontale. Il faut qu’elle soit suffisamment légère pour que son utilisation ne soit pas une corvée. Ou tout au moins, d’une taille acceptable de telle sorte à ne pas encombrer celui qui la porte. La ceinture doit être également confortable à porter et aisée à ajuster selon la taille désirée. Ce ne serait pas agréable si elle provoque des douleurs et de la chaleur.

En même temps, elle doit tenir fermement à la tête pour épargner d’un emploi des mains afin de réajuster régulièrement. Certaines marques utilisent des ceintures en sangles élastiques, un bandeau respirant souple et agréable à porter. D’autres ceintures sont rembourrées, flexibles et anti-transpirant. Lorsque la lampe frontale dispose d’une tête pivotante, son utilisation est encore plus facile. La lampe peut être dotée d’une fonction de verrouillage pour permettre une manipulation sans risque de l’allumer involontairement.

Les options

En plus des critères précédemment décrits, vous pourriez avoir besoin de certaines caractéristiques importantes. C’est le cas de l’étanchéité. Son degré varie d’une lampe à une autre. Elle représente la capacité de cette dernière à résister à l’eau pendant une certaine durée d’éclaboussure ou d’immersion. Considérez aussi la résistance de la pile en période froide. Les modèles qui ont un bloc-piles externe offrent une meilleure option pour ce critère. Ils permettent de conserver les piles au chaud dans le but d’éviter une perte de puissance due au froid.

Vous trouverez des lampes dotées d’une lumière rouge et d’autres, non. Cette fonctionnalité donne la possibilité de sortir la nuit sans importuner les autres avec une lumière aveuglante. Le bandeau réfléchissant représente une chance pour de possibles situations de détresse. Si votre lampe frontale, pour une raison ou une autre, vous lâche au milieu de nulle part, vous pouvez vous faire repérer facilement grâce à cette fonction. Elle convient aussi aux enfants.

Conclusion

Après connaissance des différents critères à considérer, évaluez vos besoins et choisissez la lampe frontale qui vous convient le mieux.