Notre guide d’achat pour choisir la meilleure cuisinière mixte

Simplifier les tâches du quotidien tout en faisant gagner du temps ! C’est ce qu’offre l’électroménager de nouvelle génération, qui n’a cessé d’évoluer au fil du temps, avec des technologies de plus en plus performantes, précises et sûres. Si vous êtes sur le point d’acheter une cuisinière mixte mais que vous ne savez comment choisir, cet article est fait pour vous.

Critères de choix : Comment choisir sa cuisinière mixte ?

La table de cuisson

L’un des premiers éléments à prendre en compte pour acheter une cuisinière mixte, c’est la table de cuisson. Encore appelée plaque de cuisson, c’est elle qui va permettre de cuire et/ou de réchauffer vos préparations culinaires. Pour ce faire, elle procède par l’échange de chaleur avec la marmite, ou tout autre ustensile de cuisine posé dessus. Il existe divers types de table ou plaque de cuisson : électrique, à induction, vitrocéramique, au gaz, ou même encore mixte.

La plaque de cuisson d’une cuisinière mixte peut être unique ou mixte. En d'autres termes, toutes les plaques peuvent être à induction ou une utilisera une source d’énergie différente. Généralement, la table de cuisson dispose de 04 foyers. Selon le modèle, elle peut être : gaz et électrique ou gaz et induction. Un exemple : trois plaques fonctionnant au gaz et une qui fonctionnera avec de l’électricité. Le choix devra aussi tenir compte des dimensions des plaques afin de maximiser l’effet zones de cuissons, et de leur forme. Cuisiner sur une plaque incurvée permet d’éviter les débordements des liquides.

Induction, vitrocéramique ou mixte ?

Quand on parle de plaque de cuisson électrique à l’ère d’aujourd’hui, il en existe de deux types : la plaque de cuisson électrique à induction, et la table de cuisson électrique vitrocéramique.

  • La plaque à induction

La plaque à induction produit de la chaleur par induction électromagnétique. C'est une véritable évolution classique plaque de cuisson électrique qui produisait de la chaleur à partir de résistances chauffantes. Elle est moins énergivore, et beaucoup plus sécurisante, tout en étant très précise et très réactive.

  • La plaque vitrocéramique

Elle utilise le même procédé pour produire de la chaleur, tout en étant plus moderne que la plaque à induction. Cette fonctionnalité est assurée grâce aux foyers halogènes, radiants ou mixtes en dessous de la plaque de verre.

  • Mixte

Une plaque mixte permet de tirer parti du meilleur de chaque système de cuisson. Aussi, en cas de panne, plaque mixte gaz et induction par exemple : si le gaz fini et que les plaques à gaz sont hors-jeu, vous pourrez toujours vous servir de la plaque à induction.

Le four

Les cuisinières mixtes, c’est une table de cuisson mixte et un four électrique qu’il est important de bien choisir. Il existe en effet trois types de four : à convection naturelle, à chaleur tournante, et le four multifonction, combinant les deux principes.

  • Le four à convection naturelle

Avec ce four, la convection est naturelle sans ventilateur pour l’orienter. L’air chaud est réparti naturellement. La cuisson est lente et beaucoup plus délicate. C'est l'idéal pour les préparations culinaires qui doivent lever style pâtisserie/boulangerie.

  • Le four à chaleur tournante

Ici, l’air chaud du four est reparti à l’intérieur du four par un ventilateur ajouté par le constructeur sur la paroi arrière du four. Ceci permet notamment une répartition plus homogène et plus uniforme de la chaleur afin d’obtenir une cuisson bien entendue plus homogène des préparations culinaires. Selon le mode de répartition de la chaleur, on a le four à chaleur tournante brassée, et le four à chaleur tournante pulsée. Ce dernier est équipé d’une résistance placée sur le ventilateur qui envoie ainsi l’air directement sur les plats.

  • Le four multifonctionnel

C’est tout simplement un four qui tire parti des deux modes de cuisson, combinant chaleur tournante et convection naturelle.

La capacité du four

La capacité du four ou taille du four est aussi un facteur clé en ce qui concerne le choix de la cuisinière mixte à acheter. Si dans certains domaines la taille ne compte pas, ici, elle compte bel et bien.

Généralement, l’espace d’un four varie entre 25 et 65 L. Le choix d’une capacité doit tenir compte de la taille de la famille, si c’est pour une utilisation familiale, ou de la taille de votre entreprise si vous êtes dans la restauration. Plus particulièrement, lorsque vous travaillez dans le monde de la restauration, la capacité du four est très importante. Si vous choisissez un four de petite ou de capacité moyenne, il se pourrait qu’il y ait certaines recettes et quantité de recettes que vous ne puissiez faire. Ce qui bien évidemment pose problème lorsque vous vous retrouverez en face à de grosses commandes. Une plus grande capacité revient donc dans ce cas-ci à un gain notable de temps de cuisine.

A-t-il une fonction pyrolyse ?

Cuisiner, c’est beau, c’est agréable, mais quand vient le moment de nettoyer tout le monde n’est pas toujours emballé. Heureusement, pour faciliter la tâche aux utilisateurs, les constructeurs ont équipé les fours récents de système de nettoyages pratiques et efficaces. Il existe en effet trois systèmes de nettoyage de four : le nettoyage manuel, le nettoyage par catalyse, et le nettoyage par pyrolyse.

Le système de nettoyage par pyrolyse utilise de très haute température de chaleur (dans les 500 °C) pour carboniser tout ce qui est salissure à l’intérieur du four. Il suffit alors après opération de se servir d’une éponge pour nettoyer le four, et le débarrasser de toutes ces salissures. Intéressant, pratique, facile mais aussi très efficace, pour se faire, il suffit de retirer plaques et grilles du four, et de le mettre en marche.

Si donc le nettoyage manuel semble être une corvée, vous pouvez très bien choisir un four à fonction pyrolyse qui vous donnera autant de plaisir à cuisiner qu’à nettoyer.

Conclusion

Maintenant que vous savez quels critères prendre en compte pour l’achat d’une cuisinière mixte, faites votre choix.