Notre guide d’achat pour choisir la meilleure camera embarquée

Il y a quelques années, parler de caméra embarquée faisait penser au monde du sport. Cependant, ce n'est plus le cas actuellement, car ces caméras intéressent de plus en plus de monde. Leurs avantages ne sont plus à démontrer. Néanmoins, pour en choisir une il faut tenir compte d'un certain nombre de critères. Nous vous proposons ici une liste d'éléments sur lesquels se baser pour faire un meilleur choix !

Critères de choix : comment choisir sa caméra embarquée ?

La demande de caméras embarquées ayant augmenté sur le marché, c'est tout naturel que l'offre suive également. Par conséquent, il vous sera beaucoup plus difficile de procéder au choix d'une caméra embarquée. Cependant, en vous servant de ces critères, vous parviendrez à faire un choix optimal.

La résolution de l'image

La caméra embarquée est encore appelée dashcam. Sa fonction principale est d'enregistrer tous les faits qui se passent sur la route. Ainsi, il faut que la résolution des images soit assez suffisante pour qu'aucun détail ne soit négligé. En effet, une caméra embarquée avec une nette résolution d'image, permet par exemple une lecture précise des marques, des numéros de plaques d'immatriculation, et de toute autre information importante. La résolution de l'image garantit également le type HD des vidéos que vous prendrez. Sur le marché, les caméras embarquées disponibles ont une définition HD de 720p. Certaines sont en Full HD, plus précisément à 1080p. Vous trouverez également des caméras embarquées 4K, mais celles-ci nécessitent un important espace de stockage. Notez que la résolution Full HD 1080 est celle qu'il faut pour une bonne résolution d'images. Elle est en effet le meilleur compromis entre le poids des vidéos que vous enregistrez, et la qualité des images. Ainsi, celles-ci seront facilement exploitables.

Permet-elle d'enregistrer en continu ?

En dehors des sportifs, la caméra embarquée est également utilisée par les conducteurs de voiture. Ne soyez donc pas étonné d'en trouver dans la voiture d'une personne qui tient à sa sécurité. Ainsi, si vous décidez de mettre aussi un tel dispositif dans votre voiture, il doit pouvoir enregistrer en continu et surtout, ne pas vous lâcher au dernier moment. Il est alors important de prendre en compte le critère de l'enregistrement en continu. Aussi, la caméra embarquée que vous choisirez d'acheter, doit pouvoir déclencher elle-même les enregistrements chaque fois que vous faites démarrer votre voiture. En effet, il est facile d'oublier d'activer l'enregistrement. Or avec une caméra à déclenchement automatique, l'enregistrement se fera aussitôt que vous mettrez en marche votre véhicule. Ainsi, elle continuera d'enregistrer jusqu'à ce que vous stoppiez. Vous pourrez par la suite visualiser les séquences présentes sur la carte micro SD et supprimer celles qui ne vous plaisent pas. Toutefois, l'enregistrement en continu est différent de l'enregistrement en boucle. Lorsque cette dernière option est activée, les vidéos très anciennes sont effacées au profit des nouvelles. Ainsi, avec l'enregistrement en boucle, vous pourrez enregistrer une section sélectionnée de façon continue et sans interruption. Veillez donc à bien activer l'option enregistrement continu.

A-t-elle la vision nocturne ?

Voilà un tout autre critère à ne pas négliger. En effet, une dashcam ou une caméra embarquée qui ne peut prendre des images ou des vidéos la nuit ne vous sera pas d'une grande utilité. Dans la mesure où elle ne vous servira qu'en journée. Option qui limite assez vos sorties et vos mouvements. Par conséquent, il serait très judicieux de prendre en compte la fonctionnalité « vision nocturne » de la caméra embarquée que vous vous apprêtez à acheter. Fort heureusement, presque toutes celles qui sont proposées sur le marché, disposent de cette fonctionnalité. Elles permettent donc, à l'aide de la fonction LED de type infrarouge, de filmer des images nettes et claires en pleine obscurité. La nécessité de cette fonctionnalité pourrait paraître inutile si vous vous basez sur la présence des phares allumés et de l'éclairage public. Toutefois, il vaut mieux que votre caméra embarquée intègre cette fonctionnalité. Le cas échéant, elle pourra vous servir de caméra de surveillance lorsque vous vous retrouverez en stationnement.

Le nombre d'images par seconde

Cette caractéristique est intrinsèquement liée à celle de la résolution des images. Pour une caméra embarquée, le nombre d'images par seconde est encore appelé fps, ou fréquence de trame ou encore framerate. Généralement, le framerate est de 30 fps. Par ailleurs, sur le marché vous trouverez des caméras embarquées dont le nombre d'images par seconde avoisine les 60 fps. Or, notez que plus le nombre de fps est élevé, plus fluides et nettes seront toutes les vidéos que vous enregistrerez. Partant de cela, au moment de faire votre choix de caméra embarquée, misez sur une résolution Full HD 1080p comme mentionné. Cependant, n'oubliez pas de prendre en compte le framerate, dont le minimum est de 60 fps. Il se pourrait que vous ne trouviez pas ce critère très important. Cependant, imaginez que vous soyez impliqué dans une affaire avec la police sur une route. La caméra embarquée avec de telles caractéristiques, pourra certainement vous aider à fournir des preuves matérielles, afin d'être disculpé de tout soupçon. Pensez-y donc.

Quelle est son autonomie ?

Voir s'afficher sur son écran la notification batterie faible est assez perturbant. Surtout si cela se produit au moment où la caméra enregistre un événement important. Le risque que l'enregistrement ne s'interrompt pour faute de caméra éteinte est grand. C'est la raison pour laquelle le critère de l'autonomie est assez important dans le choix de sa caméra embarquée. Choisissez donc une qui vous permettra de faire la route sans risque de s'éteindre après seulement quelque temps d'utilisation. Faites donc attention à l'autonomie, en prenant soin de choisir une caméra embarquée avec une batterie de qualité supérieure.

Peut-on la brancher en USB ?

Entre une caméra embarquée qui vous offre une possibilité de branchement USB, et une autre qui ne dispose pas d'une telle fonctionnalité, le choix est vite fait. La première vous sera assez utile et pratique, contrairement à la seconde. En effet, avec une caméra disposant d'une option branchement USB, vous avez la possibilité de la connecter à votre ordinateur ou à votre smartphone. Ce qui permettra de la recharger un temps soit peu, au moment où vous êtes en train de filmer quelque chose. En plus de cet avantage, un branchement USB vous permettra d'importer facilement vos photos et vos vidéos de la caméra embarquée à un PC ou à un téléphone. Ceci vous évitera de devoir retirer la carte micro SD à chaque instant avant de visionner les images. Or, avec une caméra embarquée ne disposant pas de la fonctionnalité branchement en USB, vous n'aurez pas ces possibilités. Vous savez donc à quoi vous en tenir concernant le critère de branchement USB.

Peut-on zoomer avec ?

La fonction zoom se révélera également très importante si vous vous retrouvez embarquer dans une enquête de police. Elle permettra aux agents de visualiser correctement les images. En dehors de cette situation, la fonction zoom peut se révéler aussi utile dans n'importe quelle circonstance. Dans la mesure où elle vous permettra de revoir avec précision les images enregistrées par votre caméra. Heureusement que sur le marché, la plupart des dashcams en possèdent. Vous n'aurez donc pas à vous en faire à ce sujet. L'option zoom doit toutefois être activée sur votre commande.

Quelle est sa taille ?

Une chose est de posséder une caméra embarquée et de l'installer dans sa voiture, une autre est de la rendre totalement invisible pour les autres. Qu'il s'agisse d'étrangers ou de personnes que vous connaissez parfaitement, la présence de la caméra embarquée pourrait paraître désorientant. Dans la mesure où elles pourraient avoir la désagréable impression d'être constamment filmées dans ses faits et gestes. Pour éviter cela, votre caméra embarquée doit être la plus petite possible. Il est même recommandé d'opter pour une caméra embarquée de type mini. Un autre inconvénient d'une caméra embraquée de grande taille, est qu'elle pourrait bien attirer des malfaiteurs. En ce sens qu'ayant repéré l'appareil, ils sauront alors comment s'y prendre pour lui faire changer de champ de vision. À partir de ce moment, plus rien ne pourrait les empêcher de commettre tranquillement leur forfait. Ils pourraient même vous la voler. D'ailleurs, une toute petite dashcam agit exactement comme un espion. Pour ces différentes raisons, il serait judicieux que vous optiez pour une mini caméra embarquée.

Conclusion

Vous savez à présent tout ce dont vous avez besoin pour choisir la caméra embarquée qu'il vous faut !

Les questions fréquemment posées — FAQ

L’utilisation de la caméra embarquée a souvent fait émerger de nombreuses questions. Certaines de ces questions pourront trouver réponse ici.

Comment fixer une caméra embarquée ?

La fixation de la caméra embarquée est un détail très important. Les caméras sont vendues avec les accessoires de fixation, il suffit donc de les utiliser pour stabiliser sa caméra. La notice d’utilisation de la caméra pourrait aussi vous orienter dans sa fixation.

Toutefois, de manière générale, pour réussir la fixation, il faut d’abord bien déterminer l’endroit où elle sera fixée. Il peut s’agir d’un guidon de VTT, d’une planche de ski ou sur un casque. L’endroit de fixation une fois déterminé, il faut poser la fixation (pince, magnétique, perche, etc.) selon le modèle et serrer avec une vis. Par la suite, il faudra installer le stabilisateur (s’il est fourni) pour maintenir la caméra. Après cette étape, la caméra pourra être installée sur le stabilisateur. En outre, il faut veiller à ce qu’elle soit serrée et maintenue. Pour finir, il faut allumer la caméra et essayer un enregistrement.

Par ailleurs, il est fortement recommandé de préférer les fixations de caméra incurvée encore appelée scotch. Les fixations trop résistantes ou perforantes ne sont pas très recommandées pour des raisons de sécurité.

Comment fixer une caméra embarquée à son casque de moto ?

Fixer une caméra sur un casque de moto obéit à des règles particulières. En effet, plusieurs emplacements peuvent accueillir la caméra sur le casque. Il faut donc choisir le bon emplacement selon le modèle du casque. En général, la caméra embarquée peut être posée sur le côté, sur et au-dessus de la mentonnière du casque. Toutefois, l’ouverture de l’aération n’est pas possible sur certains modèles lorsque la caméra est fixée sur la mentonnière.

Pour trouver le meilleur angle de fixation, il faut fixer la caméra de manière horizontale. Dans cette position, elle exclut tout décalage avec la ligne d’horizon lors des prises d’images. Par la suite, il s’agira d’incliner la caméra sous un angle de 10 % vers le haut. Cette astuce empêche la caméra d’avoir pour champ de vision le réservoir de la moto ou le bitume.

De moins en moins, des conducteurs fixent une petite caméra. Pourtant, cette caméra permet d’obtenir un cadrage original. C’est aussi un moyen idéal pour obtenir les images issues de plusieurs angles au cours d’un virage.

Quelles sont les meilleures marques de caméras embarquées ?

Pour avoir un produit de qualité, il est important de se renseigner sur ce qu’il y a de mieux sur le marché. Ainsi, les meilleures marques se distinguent par la qualité de leurs produits. On pourrait donc recommander les marques suivantes.

  • Kodak

La marque Kodak est l’une des plus vieilles marques, elle est présente sur le marché depuis les années 1900. Ces performances en matière d’imagerie ont traversé les âges et ne sont plus à prouver. Kodak fait aujourd’hui des merveilles en matière de production de caméras de toutes sortes.

  • GoPro

Cette marque fait ses preuves depuis plus de 6 ans. Elle met sur le marché des caméras qui font preuve d’une résistance impressionnante aux chocs et à l’eau.

  • Garmin

Cette marque se diversifie et est active dans le domaine sportif, marin et même aérien. La marque met à la disposition de ses consommateurs des caméras de qualité qui ont un point commun, la durabilité.

Comment se filmer au ski avec une caméra embarquée ?

Il est tout à fait normal de vouloir immortaliser certains moments quand on fait du ski. On pourrait se dire que ce serait très compliqué, mais ce n’est pas du tout le cas, il suffit d’avoir la bonne formule. Avant d’aller sur la piste, il est important de faire certains réglages. Les réglages doivent commencer par le choix de la qualité d’image. En général, il faut choisir le meilleur format de vidéo que peut offrir la caméra notamment la Full HD. Il est aussi important d’activer le stabilisateur d’images de la qualité afin de recueillir des images nettes même en mouvement.

Pour se filmer, il est recommandé de fixer la caméra à son bâton et il doit être gardé à l’horizontale. La longueur du bâton permettra d’avoir du recul et une bonne vue de face. Par ailleurs, il est recommandé de lancer l’enregistrement quand on se trouve en haut des pistes et de l’arrêter une fois en bas. C’est une technique qui permet d’économiser l’autonomie de la batterie.