Notre guide d’achat pour choisir la meilleure tondeuse thermique

La tondeuse thermique est un accessoire de jardin important que vous devez avoir chez vous. La multiplicité des modèles fait que son choix n’est pas aussi simple. Cet article vous permettra donc de choisir la meilleure tondeuse thermique en vous renseignant sur les critères essentiels de choix !

Comment bien choisir sa tondeuse thermique ?

Choisir une tondeuse thermique n’est pas aussi évident que ça en l’air. Il est important de connaître certains critères spécifiques qui vous permettront de dégoter la meilleure tondeuse. Parlant de ces critères, vous tiendrez compte des points suivants.

Autonomie

Les tondeuses thermiques, n’ayant pas de fil électrique, vous permettent de tondre loin de votre maison, car elles ne nécessitent pas d’être branchées sur secteur : elles sont autonomes sur ce plan. Cette liberté de déplacement constitue un véritable atout surtout quand il faut tondre une grande surface et être libre de tous les mouvements. Les tondeuses thermiques comme leur nom l’indique fonctionnent à l’essence. Cependant, la consommation de carburant est liée à la puissance du moteur : C’est ce qui détermine leurs autonomies en travail.

Choisir une tondeuse thermique qui vous offrira la bonne autonomie consiste à choisir une tondeuse avec un réservoir avec une contenance plus grande. Selon la puissance du moteur la consommation est de 0,7 litre lorsque la puissance est faible et 1,2 litre par heure lorsque la puissance est importante. À vous donc de calculer son autonomie en fonction de la contenance du réservoir et de sa puissance.

Puissance

Il est important de choisir une tondeuse puissante, selon la superficie à tondre. En général, vous devez choisir une tondeuse d’une puissance d’au moins 190 cm3 si votre pelouse dépasse les 600 m2. Si vous choisissez une tondeuse qui n’est pas assez puissance pour la tonte d’une grande pelouse, cette dernière risque de vous lâcher au cours du processus. Choisir la tondeuse avec la puissance idéale selon votre pelouse vous offre une utilisation confortable.

Le moteur est le facteur principal facteur qui détermine la puissance de votre tondeuse. La plupart des tondeuses thermiques rencontrées sur le marché ont des moteurs à 4 temps qui polluent moins l’environnement et offrent une facilité dans le démarrage de votre équipement. Bien que les tondeuses à 2 temps soient de nos jours rares, elles sont indiquées sur les terrains à pente supérieure à 10 %. Ainsi, la puissance d’une tondeuse se mesure à sa facilité à s’attaquer aux denses et hautes herbes.

La puissance est généralement estimée en kW ou en CV (cheval-vapeur). Par exemple, il faut une tondeuse de 1,5 kW ou 2,1 CV pour 800 m² ; 3 CV ou 2,2 kW pour une surface allant jusqu'à 1 200 m². Pour des superficies de plus de 2 500 m², il vous faudra une tondeuse avec une puissance allant de 5.4 à 16 CV.

Poussée, autotractée ou autoportée ?

Le type d’avancement est un critère de choix important en ce sens qu’il peut rendre la tonte difficile ou amusante. L’utilisation d’une tondeuse thermique que vous aurez à pousser peut s’avérer fastidieuse. En effet, une tondeuse à mobilité poussée est indiquée pour les petites surfaces. Vous aurez à pousser la tondeuse afin qu’elle bouge. De ce fait, vous aurez du mal à tondre une grande superficie, car cela requiert une grande débauche d’énergie. Ce type de tondeuse vous permet aussi de faire du sport tout en travaillant ! À vous de voir le bon côté des choses !

Les deux autres types de déplacements sont indiqués pour les grandes surfaces. Une tondeuse autotractée vous offre la facilité de tondre des superficies d’un peu plus de 700 m2 sans efforts physiques. Avec ce type de mobilité, sachez que les roues et les lames sont activées par le moteur. Si vous avez un terrain en pente, une tondeuse avec ce type de poussée vous sera très utile.

Dans le cas des grandes pelouses, c’est-à-dire plus de 3 000 m2, optez pour une tondeuse autoportée. En réalité elle vous offre le confort dont vous avez besoin pour la tonte de votre pelouse. Les tondeuses autoportées sont dotées de siège, elles sont comparables à de petits tracteurs. Vous pouvez même les équiper d’éclairage pour travailler même tard le soir. Ces types de tondeuses vous offrent également une bonne maniabilité dans la conduite et doté d’un système de coupe frontal, vous permettant ainsi de bien visualiser où vous tondez.

La largeur de coupe

La largeur de coupe n’est pas un facteur négligeable. Elle peut définir votre temps de tonte par exemple. Plus la largeur de votre tondeuse est grande, plus vite vous irez en faisant moins de passages. Cette largeur de coupe varie généralement en fonction de la tondeuse choisie.

Si vous avez une grande superficie à tondre, il faut sans doute choisir une largeur de coupe plus grande. Sur une pelouse réduite, cela n’est pas nécessaire. Il est important aussi de savoir qu’une largeur de coupe plus grande réduit la maniabilité de votre tondeuse thermique. Vous aurez par exemple du mal à faire des manœuvres dans les sentiers plus ambigus.

Si vous envisagez de tondre une pelouse d’un peu plus de 1 000 m², vous pouvez opter pour une lame de coupe de 46 cm. Une lame de 55 cm est indiquée au niveau des pelouses dont la surface est comprise entre 1 000 et 2 500 m². Pour des surfaces de 2 500 m² et plus, vous devez porter votre choix sur une lame de 66 cm.

La hauteur de coupe

Vous devez porter votre attention aussi sur la hauteur de coupe. Selon la finalité recherchée au niveau de votre pelouse. Si vous recherchez une pelouse du style green de golf ou une coupe du style de prairie après tonte, il faudra tenir compte du réglage hauteur de coupe. Le réglage peut se faire manuellement au niveau de votre tondeuse à l’aide des crans situés au niveau des roues ou grâce à un unique levier.

La hauteur de la coupe de votre pelouse peut définir son esthétisme. Alors, il faudra orienter votre choix sur une tondeuse qui vous permettra d’avoir une pelouse qui répond à vos désirs. Si vous envisagez un green anglais, vous devez vérifier si la tondeuse vous permet un réglage entre 20 et 30 mm. Cette hauteur de tonte est comprise entre 35 et 45 mm pour une pelouse classique et comprise entre 50 et 60 mm pour une prairie.

Mulching

Le mulching est une option dont est dotée la tondeuse thermique et qui permet de hacher l’herbe et la dépose ensuite sur la pelouse tondue. Ceci est important, car les herbes déposées constituent de l’engrais pour votre pelouse. Grâce au mulching, vous n’aurez plus à ramasser les herbes après tonte ni avoir à vider le bac de ramassage. C’est une option qui, en plus de simplifier le travail d’après tonte, vous permet d’enrichir votre pelouse en le fertilisant.

Bac de ramassage

La capacité du bac de ramassage est un critère qui nécessite également votre attention. Avant de choisir votre tondeuse, il faut vérifier s’il y a possibilité ou non de placer un bac de ramassage. Dans le cas où l’équipement ne dispose pas de l’option de mulching, il est nécessaire de placer un bac de ramassage. Ce bac doit être facile de pose et avoir une capacité de contenance assez importante pour vous éviter d’aller régulièrement décharger le contenu : cela vous ralentirait dans votre élan.

À l’achat, optez pour un bac de ramassage de 50 litres de contenance a priori si vous deviez tondre une pelouse de 1 200 m². Il faudra opter pour un bac de ramassage en fonction de la surface à tondre. Si vous avez besoin de savoir quand vider le bac sans le vérifier, optez pour une tondeuse qui dispose d’un indicateur de ramassage.

Démarrage électrique

Un démarrage électrique offre sans doute plus de confort dans l’utilisation qu’un lanceur. Opter pour une tondeuse avec démarrage électrique est moins contraignant par exemple. Les moteurs des tondeuses sont soit à 2 temps ou à 4 temps. Cependant, le démarrage d’un moteur à 2 temps est plus difficile que celui d’un moteur à 4 temps. Il faudra donc opter pour un démarrage électrique qui vous permette de ne pas perdre du temps et de l’énergie sur le démarrage de votre équipement.

Démarrer une tondeuse à l’aide d’un lanceur est un pari risqué pour des personnes ayant des problèmes aux bras ou à l’épaule par exemple. Aussi, lorsque vous n’avez pas suffisamment de force il faut surtout porter votre choix sur une tondeuse à démarrage électrique.

Les questions fréquemment posées – FAQ

Quelle tondeuse pour quel terrain ?

Le choix d'une tondeuse dépend en grande partie de la végétation du terrain. Une tondeuse débroussailleuse avec moteur thermique à essence sera utile pour un terrain envahi par des ronces et la broussaille. Elle peut être tractée ou autotractée, selon votre préférence. Une tondeuse à herbe haute est recommandée pour un terrain recouvert partiellement d'herbes, de broussailles et de ronces. Elle sera autotractée en raison de son poids. Pour un terrain planté de pelouse, un jardin avec gazon, il est recommandé d'opter pour la tondeuse à gazon.

Notez que pour une meilleure puissance, tous les moteurs de ces engins doivent être des moteurs thermiques à essence.

Quelle tondeuse à gazon pour un petit jardin ?

Vous avez le choix entre trois types de tondeuses pour un petit jardin.

  • La tondeuse manuelle

Elle est très pratique et facilement maniable. En plus d'être légère, elle ne coûte pas cher et respecte l'environnement, car elle est écologique. Elle est à utiliser sur une surface ne dépassant pas les 250 m2.

  • La tondeuse électrique avec ou sans fil

Il s'agit d'une tondeuse motorisée, équipée de quatre roues. Elle est aussi maniable, compacte, légère et écologique. Elle s'adapte parfaitement aux courbes de votre petit jardin et peut tondre jusqu'à 600 m2 de terrain.

  • La tondeuse thermique

La tondeuse thermique à essence est la plus puissante de toutes. Elle peut aller jusqu'à tondre une surface de 1000 m2. Elle est endurante, rapide et très efficace avec ses moteurs de 2 temps et 4 temps. Elle est assez bruyante et coûte également chère. Notez qu'elle nécessite un entretien régulier pour être en pleine forme.

Quelle tondeuse pour un terrain de 1000 m2 ?

La tondeuse idéale pour un terrain de 1000 m2 est la tondeuse thermique. Cette tondeuse conçue pour les terrains en pente et pour les travaux d'envergure est le parfait allié de tous les jardiniers et les amoureux de la jardinerie. Le modèle RM 253 T est recommandé pour sa robustesse et sa puissance à toute épreuve. Quant au modèle LM253 S, c'est une tondeuse à gazon conçue également pour l'entretien de jardin et de grand terrain allant jusqu'à 1 500 m2. C'est une tondeuse robuste et très économique. Côté maniabilité, elle est plutôt souple et adaptable. Les lames puissantes de ces machines sont capables de trancher avec une grande facilité les herbes et le gazon sous toutes ses formes. Par ailleurs, le coût de ces tondeuses est relativement élevé au vu de leurs efficacités reconnues. Privilégiez la tondeuse thermique à essence, si possible tractée pour vos terrains de plus de 1000 m2.

Quel tracteur tondeuse pour 6000 m2 ?

Il existe de nombreux modèles de tracteurs tondeuses. Les plus adaptées pour les terrains de 6000 m2 sont les modèles possédant un moteur thermique à essence. Avec quatre roues motrices, elles sont très efficaces pour l'entretien de grande surface. Les modèles recommandés sont :

  • Tracteur de pelouse Rider RC318 T

Avec un moteur Briggs Endurance de 7 200 bicylindre, une puissance de 12,6 kW et une boîte hydrostatique, le tracteur de pelouse Rider est une véritable machine à nettoyage. Sa manœuvrabilité est sans doute la meilleure de toutes les machines à traction motorisée. En plus, le mulching est totalement intégré à la machine. C'est un véritable avantage en termes de maniabilité et d'économie.

  • Le tracteur tondeuse Jhon Deere

C'est un modèle assez rare, mais très efficace. Avec un moteur de 22 cv, une transmission hydrostatique et une coupe convertible de 122 cm, le tracteur tondeuse reste le modèle le plus performant pour les surfaces allant jusqu'à 6000 m2.

  • Tracteur de pelouse Honda HF 2627

Le plus puissant de tous avec 13,8 kW, un moteur GCV de 688 cm3, une coupe convertible de 122 cm et un embrayage de lame hydromagnétique. Ce modèle est unique puisqu'il existe en seulement deux exemplaires. Notez que le bac de cet engin est de 250 litres et qu'il possède un mulching intégré. Sa capacité sur terrain dépasse même les 6000 m2.

Pourquoi la tondeuse à gazon ne démarre pas ?

Que votre tondeuse soit électrique ou à essence, diverses raisons pourraient très bien expliquer le refus de celle-ci à se mettre en marche.

Pour la tondeuse à gazon électrique, un problème de moteur pourrait très bien expliquer son arrêt. Un moteur défectueux est susceptible d'empêcher la machine de démarrer. Également, une mauvaise alimentation électrique due à un câble ou un fusible défectueux peut aussi empêcher la tondeuse de démarrer. Par ailleurs, vérifiez que la protection thermique ne soit pas activée car, elle surcharge le moteur qui sera dans l'incapacité de s'activer et de démarrer.

Au niveau des tondeuses à essence, notez qu'il y a problème de démarrage lorsque le carburant est sale. Un carburant sale est un danger pour le moteur de la tondeuse. Aussi, veillez à ce que le robinet à essence soit ouvert, car un robinet fermé empêchera l'essence de circuler jusqu'au moteur. En plus, si la bougie d'allumage est défectueuse, cela engendrera une panne de démarrage de votre tondeuse.

Comment mettre en route une tondeuse à essence ?

Vérifiez dans un premier temps l'état de votre tondeuse. Si elle a été déjà utilisée, alors, assurez-vous qu'elle est bien propre et nettoyée. Si c'est votre première utilisation, mettez à portée de main le manuel d'utilisation de votre tondeuse. Pour la pratique, posez votre tondeuse sur la partie plate de votre pelouse. Assurez-vous qu'il n'y a pas d'objets dissimulés dans la pelouse. En effet, ceux-ci peuvent endommager la lame de votre tondeuse. Ensuite, vérifiez le niveau d'huile ainsi que le niveau d'essence en utilisant la jauge de vérification. Vérifiez également que la bougie d'allumage est bien fixée. Elle se trouve à l'arrière du moteur. Par la suite, activez la manette de démarrage en vérifiant que le cordon d'allumage est lui aussi tiré. Maintenez-le fermement en l'accompagnant avec le poignet. Cela mettra en marche le processus d'alimentation du moteur par l'essence et le démarrage systématique de votre tondeuse.

Comment nettoyer une tondeuse thermique ?

Il faut tout simplement disposer d'équipements adéquats. Premièrement, veuillez vous mettre en sécurité en vérifiant que le fil de la bougie est bien débranché. Évitez surtout de tourner la lame manuellement, car une compression restante dans le cylindre pourrait très bien la mettre en marche. Vous risquez alors d'être blessé.

Videz le réservoir et basculez votre tondeuse à 90 degrés. Démontez la lame en vérifiant son affûtage. À l'aide d'un grattoir, débarrassez-vous de l'herbe en excès. Après avoir remonté la lame, servez-vous d'un balai ou d'une brosse métallique afin de décrasser les roues. Par la suite, utilisez un jet d'eau pour nettoyer le panier de ramassage. N'oubliez pas non plus les ouïes qu'il vous faudra nettoyer avec une brosse. Une fois ces étapes terminées, laissez votre tondeuse sécher tranquillement au soleil.

Comment nettoyer un carburateur de tondeuse à gazon ?

Pour effectuer cette tâche, vous devez au préalable vous munir d'un compresseur, d'une brosse à dents usagée et d'un fil nylon.

La première étape consiste à nettoyer le carburateur de l'extérieur. À l'aide du compresseur, effectuez une manœuvre de soufflage afin d'éliminer le maximum de poussière ainsi que l'herbe sèche. Ensuite, démontez le carburateur en vous assurant de noter avec précision tous les différents passages de fils électriques. Il est préférable de démarrer par les éléments qui donnent accès directement au carburateur. Puis, démontez la cuve du carburateur vous permettant d'accéder au gicleur. Il faudra également vous munir d'un chiffon ou d'un bocal afin de recueillir l'essence qui s'écoulera. Étant donné qu'il peut avoir plusieurs gicleurs, il est conseillé de tous les nettoyer. Ce qu'il faut savoir, c'est que les gicleurs ont la forme d'une vis assortie d'un trou de la taille d'une aiguille qui permet la circulation de l'essence. Veillez donc à les dévisser avec délicatesse avant de les nettoyer.

Les trois dernières étapes consistent à retirer le filtre à essence afin de le nettoyer à l'aide d'une soufflette. Ensuite, nettoyez toutes les pièces à l'essence dans un bocal, en vous servant d'une brosse usagée. À l'aide d'une soufflette, éliminez les impuretés qui pourraient se retrouver entre les vis. Pour terminer, remontez votre tondeuse sans sauter une seule étape depuis le démontage.

C'est quoi le mulching sur une tondeuse ?

Le mulching signifie « paillage » en français. Sur une tondeuse, il répond à deux principes fondamentaux.

  • Le respect de l'environnement ;
  • L'économie d'énergie.

Explicitement, le mulching sur une tondeuse est une invention qui permet de vous débarrasser définitivement de votre déchetterie. Il s'agit notamment des herbes et gazons accumulés dans le bac de la tondeuse. Il se charge de broyer leur contenu afin de les transformer en engrais naturel vert. Le broyage s'effectue grâce à une lame spécifique qui se trouve sous la tondeuse. Elle peut, en fonction des travaux, s'adapter à plusieurs modèles de tondeuse.

De plus en plus de tondeuses sont désormais équipées d'un mulching. Il est même possible, selon le modèle de la tondeuse, d'y ajouter le système mulching si celui-ci n'en dispose pas. Le mulching sur une tondeuse est une innovation sur le plan écologique par la transformation des herbes en engrais vert. Cette innovation est également perçue sur le plan économique, par le débarras et l'évacuation beaucoup plus aisée de la déchetterie de nettoyage.