Notre guide d’achat pour choisir la meilleure tondeuse pour chien

La tondeuse pour chien est un appareil qui sert à couper les poils et faire le toilettage dudit animal. Les propriétaires des canines ont certes la volonté d’effectuer eux-mêmes le toilettage de leur animal, mais ils ne savent pas au juste laquelle des tondeuses choisir pour atteindre cet objectif sans blesser le chien. Voici donc pour vous un guide d’achat pour choisir la meilleure tondeuse pour chien.

Les critères de choix : comment bien choisir sa tondeuse pour chien ?

Le type de tondeuse (professionnelle et semi-professionnelle)

Il existe plusieurs types de tondeuses professionnelles. Il revient donc au propriétaire du chien d’opter pour celui qui convient le plus à son animal. Les tondeuses professionnelles sont utilisées pour faire le toilettage de tous types de chiens (le husky de Sibérie, le berger allemand, le caniche, le bulldog anglais, etc.). Dotée de têtes de coupe et de lames en acier, la tondeuse professionnelle est conseillée pour le toilettage des chiens qui ont des poils énormes.

Lors de l’activité, la tondeuse émet un léger bruit pour ne pas faire fuir l’animal. Il faut savoir qu’il est primordial de choisir une tondeuse professionnelle adaptée à la dureté et à l’épaisseur des poils du chien. Certaines sont dotées d’écran LCD. Le prix de la tondeuse professionnelle se situe entre 60 et 300 euros, tout dépend de la marque et de la qualité. Elles arrivent à jouer leur rôle malgré l’épaisseur des poils du chien.

En ce qui concerne les tondeuses semi-professionnelles, elles jouent pratiquement le même rôle que les tondeuses professionnelles. Toutefois, elles sont surtout utilisées pour des chiens ayant moins de poils. Elles peuvent s’abîmer plus rapidement si elles sont utilisées pour tondre un chien aux poils épais.

Ainsi, on peut retenir que c’est le type de poils du chien qui détermine le type de pondeuse que vous devez acheter. Qu’il s’agisse d’une tondeuse professionnelle ou semi-professionnelle, ce sont des appareils qui sont faciles à utiliser et certains sont rechargeables.

Le nombre de sabots

Les sabots pour chien vont jusqu’à quatre (4) niveaux de coupe (3 mm, 6 mm, 9 mm et 12 mm). Il faut acheter une tondeuse professionnelle ayant une tondeuse réglable. Ces sabots de 3 à 12 mm servent à ajuster la taille de la coupe du chien, il s’agit de tout harmoniser. Généralement, on achète à part les sabots des tondeuses. Dans tous les cas, il faut opter pour une tondeuse qui peut coiffer le chien tout en évitant la formation de nouveaux nœuds dans ses poils. Si vous ne prenez pas des sabots adaptés, ils se casseront pendant l’activité, ce serait un investissement inutile. Il faut choisir le type de sabot en fonction des poils de l’animal.

Le type de lame

Pour avoir une bonne tondeuse adaptée à votre chien, il faut jeter un coup d’œil au niveau des lames. Assurez-vous de prendre une tondeuse dont vous pouvez régler les sabots et dont les lames ne blesseront pas l’animal. Les lames des tondeuses sont en céramique ou en acier inoxydable. Les tailles de ces lames varient entre 1 ; 1,3 ; 1,6 et 1,9 mm. Il faut acheter une tondeuse avec des lames qui pourront tondre le chien sans grande difficulté.

Si votre chien a des poils épais, il faut donc opter pour une tondeuse (professionnelle ou semi-professionnelle) ayant des lames requises pour le travail. On peut régler à sa guise les lames de certaines tondeuses. En somme, il faut connaître la taille de ses poils avant d’acheter une tondeuse pour son toilettage.

Les tondeuses avec ou sans fil

La tondeuse à acheter peut-être sans fil, c’est-à-dire qu’on ne la branche pas dans une prise électrique pendant la tonde du chien. Il convient de recharger sa pile lorsqu’elle n’est pas utilisée. Elle permet de couper les poils entre 3 et 12 mm de votre chien. La tondeuse sans fil est agréable à utiliser, car elle peut être utilisée même s’il y a une interruption de l’électricité. Ses lames sont en céramique et elle n’émet pas de bruit pouvant effrayer l’animal. En effet, l’appareil émet un bruit qui est inférieur à 50 Db. L’autonomie d’une tondeuse sans fil est estimée à 120 minutes. Lors de l’achat, vous remarquerez qu’il y a une deuxième batterie de rechange dans le kit. Vous pouvez régler la vitesse de la tondeuse à votre guise. En ce qui concerne les tondeuses avec fil, elles sont presque pareilles aux tondeuses sans fils. La seule différence, c’est qu’elles sont introduites dans une prise électrique avant l’utilisation. Elles émettent aussi un bruit faible.

Les questions fréquemment posées – FAQ

FAQ Tondeuse pour chien

Si vous ne souhaitez pas faire appel à un professionnel pour prendre soin de votre chien, le faire soi-même est également une bonne idée. Néanmoins, il sera capital d’avoir la technique adéquate. À ce niveau, il sera nécessaire de l’habituer très tôt à passer sa toilette.

Ensuite, même si vous avez l’habitude, il ne faut pas le laver de façon fréquence. Il faut uniquement le faire lorsque le pelage est sale et qu’il dégage de mauvaises odeurs. C’est ainsi, que la fréquence est estimée à 2 ou 3 mois.

De plus, il faut veiller à assembler les accessoires nécessaires pour entreprendre cette procédure. Vous devez également faire très attention à ce que votre chien ne profite pas de votre inattention pour s’échapper, alors qu’il est toujours humide. Pour ce qui est de la toilette, il est également possible de le faire dans une baignoire ou dans une bassine. En plus, il sera nécessaire de démêler les poils de votre chien, afin d’entreprendre la toilette correctement.

Si vous avez un bichon frisé, sa toilette doit s’effectuer de manière précise. Il sera nécessaire de tondre celui-ci à partir de son contour. Ensuite, passez au niveau du haut des cuisses, afin de vous rendre légèrement sur l’anus. Il faut ensuite tondre la zone en dessous des pâtes et procédez à l’épilation des poils fins qui se trouvent à l’intérieur des oreilles.

Ensuite, vous devez veiller à lui couper les ongles. Une fois que vous avez terminé, il s’agira de rincer votre chien avec un brushing très soyeux. Munissez-vous ensuite de ciseaux pour tailler le tour des pieds, sans avoir à retirer les poils qui se trouvent au-dessus. Égalisez ensuite les pâtes, afin qu’elles soient homogènes à la coupe. Vous devez en faire de même avec les oreilles, le dos et le ventre.

Ensuite, vous devez veiller à tailler de façon modérée la queue de votre animal en veillant à égaliser les franges au préalable.

Que votre chien soit petit ou grand, le fait est que s’il a les poils longs, il faut user d’une certaine technique pour faire la tonte. Pour ce faire, il sera tout d’abord nécessaire de grossir votre chien en vaporisant un peu d’eau sur ses poils. Faites cela jusqu’à ce que les poils ne soient plus humides. Ensuite, vous devrez passer par différentes étapes.

Vous devez tout d’abord l’allonger sur le flanc et veillez à ce qu’il ne soit pas nerveux. Après, il faut commencer le brossage au niveau des pattes en vous prenant par le sens opposé de ses poils. Faites ensuite en sorte que votre brosse passe par la poitrine et le ventre. Cependant, ici il faut veiller à y aller dans le sens du poil.

Si vous rencontrez un nœud, il faut vous assurer de le démêler. Il s’agira ensuite de travailler les flancs et le dos. Tout comme avec le ventre et la poitrine, faites-le dans le sens du poil. L’étape finale consistera à lisser les poils de votre chien, en vous servant d’une brosse de sanglier.

Il peut arriver certains cas où votre chien n’arrive pas à effectuer ses défections. Il faudra donc dans ce cas-là, aider à entreprendre ses décharges. Pour cela, vous devez bien manipuler ses glandes anales. Il faut donc veiller à lui soulever la queue afin que l’anus soit correctement écarté. Faites ensuite usage d’un linge ou d’un papier absorbant. Il faudra ensuite vous assurer qu’avec 2 doigts, vous pouvez presser tous les côtés de l’anus en effectuant un mouvement qui va de bas en haut.

À ce moment, vous devez faire attention, car un liquide malodorant et sombre sortira de son anus. Il est donc important de veiller à bien essuyer. Une fois que ce sera fait, veillez à ce que votre chien soit bien douché, afin de le débarrasser de toutes ces odeurs et des traces de l’opération.

Si vous remarquez que le liquide a une couleur verte et que l’odeur est forte, cela est souvent signe d’une infection. Il faudra donc l’amener chez votre vétérinaire. Au moins, vous devez garder à l’esprit que cette procédure doit être entreprise une fois tous les semestres.

Si vous souhaitez tondre votre chien, il faut dans un premier temps, le placer sur une table afin que cela soit très pratique pour vous. Après cela, il faudra prendre en compte un élément capital : la tondeuse pour chien. Il faut donc sélectionner un dispositif performant et professionnel, afin d’entreprendre cette procédure.

Veillez aussi à faire usage de la même tête de coupe pour couper les poils de votre chien. Nonobstant, il faut également vous assurer de le faire doucement. Ceci, si vous ne souhaitez pas risquer de blesser votre compagnon.

En plus, si vous arrivez à des zones difficiles d’accès, il vaudrait mieux préférer les ciseaux à la tondeuse. Gardez également à l’esprit, que certains endroits sont plus sensibles par rapport à d’autre. Il s’agit entre autres des tétines de la chienne, des pattes et du ventre de votre chien.

Pour entreprendre sa toilette d’un coton de Tulear, vous devez faire du grooming. Cela suppose de faire attention à la partie anale qui doit être coupée de façon subtile, après chaque défécation. Il faut aussi le laver une fois par semaine avec du shampoing hydratant, et veiller à rehausser ses couleurs pour lui donner un blanc assez pur.

Une fois que vous l’avez lavé, veillez à ce que le séchage soit effectué dans de bonnes conditions. En effet, cette étape est assez lente. Il faut vous munir de patience, afin d’absorber l’excès d’eau à l’aide de serviettes. Il faudra aussi veiller à ce que les ongles ne soient pas trop longs et de peigner correctement vers le front.

Load More