Notre guide d’achat pour choisir la meilleure scie

Quand il s'agit de faire un travail de coupe, la scie reste l'outil idéal. Peu importe le style de coupe ou le matériau à couper, vous trouverez toujours une scie qui fera l'affaire. Si vous ne connaissez rien en matière de scie ou si vous avez du mal pour vous faire votre choix, cet article vous guide pour choisir la meilleure scie.

Comment bien choisir sa scie ?

Quel type de scie ? (manuelle/mécanique)

C’est la première question à se poser quand on est sur le point d’acheter une scie. Le type de scie est important. C’est lui qui va orienter et rythmer le travail que vous voulez accomplir.

Il existe deux types de scie : les scies mécaniques et les scies manuelles.

Les scies manuelles sont des outils que vous allez faire fonctionner à la seule force de vos bras. Elles nécessitent des coups énergiques pour en venir à bout du matériau à couper. Cependant, elles sont peu lourdes, facilement transportables et très maniables. Elles conviennent pour de petits travaux ou pour le bricolage.

Les scies mécaniques rendent le travail beaucoup plus facile. Votre seule tâche est de les orienter là où vous voulez qu’elles coupent. Elles permettent d’obtenir des résultats beaucoup plus précis. Elles offrent l'avantage de réduire la durée du travail. On les utilise plus pour de grands travaux ou pour un usage plus professionnel.

En fonction du type de matériau que l'on va couper

Retenez que toutes les scies ne sont pas faites pour tous les types de matériau. Une fois de plus, c’est le problème auquel vous faites face qui déterminera votre choix.

Dans un premier temps, tous les types de scies tant manuelles que mécaniques sont capables de couper du bois. Ensuite quand il s’agit de faire des coupes sur des matériaux autres que le bois, il faut d’abord se renseigner.

Concernant les matériaux de construction comme les briques, le béton ou le carrelage, il faut opter pour les scies mécaniques. De plus, ce type de scie est efficace pour couper des métaux (acier, aluminium, fer, inox,…). Les scies manuelles sont recommandées plus pour le bois même si une scie à égoïne peut couper du béton (mais avec un risque élevé d’usure).

Notez que pour du bricolage où les matériaux utilisés sont tendres, il vaut mieux utiliser une scie mécanique. Les scies mécaniques conviennent plus à un usage professionnel.

Quel type de scie manuelle ?

Au cas où vous sentez qu’une scie manuelle est ce dont vous avez besoin, sachez qu’il existe environ 9 différents types :

  • La scie égoïne : c’est le modèle de scie le plus répandu. C’est également la scie la plus polyvalente d’entre toutes. Il est possible d’y fixer plusieurs types de dent différents.
  • La scie à dos : elle est utilisée pour faire des coupes d’angles précis (à 45 ou 90°). Sa denture est fine pour une coupe rapide.
  • La scie japonaise : cette scie est composée d’une lame souple à fine denture. Sa souplesse lui permet d’atteindre des endroits difficiles d’accès.
  • La scie à guichet : elle a l’allure d’une arme à feu. Sa lame est fine et rigide. Elle peut faire des trous.
  • La scie à chantourner : sa lame est en forme de U. on l’utilise pour des coupes circulaires.
  • La scie à araser : elle est principalement utilisée pour des travaux de finition.
  • La scie à bûches : comme le dit son nom, elle est destinée à couper les bûches. C’est l’outil préféré des bûcherons.
  • La scie d’élagage : sa principale raison d’être est l’élagage. Sa lame est très rigide.
  • La scie à cadre : c’est un vieux modèle de scie en forme de rectangle. La lame est l’un des côtés de ce rectangle.

Vous comprenez donc que chaque scie manuelle est destinée pour un usage précis.

Quel type de scie mécanique ?

Si c’est plutôt la scie mécanique qui vous tente, vous ferez votre choix entre :

  • La scie sauteuse : sa petite lame fait des mouvements de va-et-vient rapide pour de petites coupes droites ou circulaires.
  • La scie circulaire : elle est équipée d’une lame circulaire qui coupe grâce à des rotations très rapides.
  • La scie plongeante : c’est un modèle évolué de scie circulaire, mais ici, il est possible de faire avancer la lame pour changer la profondeur de coupe.
  • La scie à onglet : c’est l’instrument à utiliser pour obtenir rapidement des coupes à angles précises.
  • La scie radiale : elle est pareille à la scie à onglet. Cependant on l’utilise plus pour de plus grosses pièces.
  • La scie à chantourner : elle permet de réaliser des coupes très précises comme des pièces de puzzle.
  • La scie à ruban : elle ne demande aucun effort à son utilisateur. Il ne reste à celui-ci qu’à mettre sa pièce en contact avec le ruban et le tour est joué.
  • La scie sabre : c’est la version mécanique de la scie égoïne.
  • La scie sur table : elle accueille sur sa table les pièces de bois que vous voulez couper. On l’utilise en général pour des travaux de grande envergure.
  • La scie cloche : elle est un accessoire à fixer sur une perceuse. Elle sert à faire des trous.

La maniabilité

La maniabilité est un critère très important pour le choix de votre scie. Votre scie doit se laisser manipuler pour que vous puissiez travailler facilement. Optez pour celle qui vous convient le mieux en essayant les différents types.

Les scies manuelles sont généralement plus pratiques que les scies mécaniques. Elles sont plus petites. Elles tiennent toutes dans la main (à part certaines scies à cadre). Cela les rend donc plus maniables et moins encombrantes. Du fait qu’elles tiennent dans la main, elles sont facilement transportables.

Cependant, les scies mécaniques ne sont pas difficiles d’utilisation. Elles facilitent plus le travail de coupe. Elles ne sont pas toutes très volumineuses et les plus grandes d’entre elles sont à installer de façon fixe et disposent de tables ou planches de travail pour recevoir le bois.

Alors, que vous optiez pour une scie manuelle ou une scie mécanique, la maniabilité est toujours au rendez-vous.

Le poids

Un autre conseil essentiel est de vous intéresser au poids de votre scie. La grande majorité des travaux de coupe nécessite que vous teniez la scie dans vos mains. Choisissez une scie pas trop lourde. Le travail de coupe est déjà fatigant en lui-même, il serait dommage de le compliquer plus avec une scie aux allures d’haltères. Dans le cas des scies manuelles qui sont toutes portables, vous devez en choisir une que vous serez capable de tenir pendant un temps relativement long. Quant aux scies mécaniques, elles ne sont pas toutes portables. Celles qui ne sont pas du tout portables disposent de tables pour la coupe et pour celles qui le sont, n’hésitez pas à faire un tour en magasin pour les essayer. Il faut retenir dans tous les cas que les scies mécaniques sont plus lourdes que les scies manuelles. Ces dernières ressemblent juste à de grands couteaux.

Les lames

Qu’il s’agisse d’une scie manuelle ou d’une scie mécanique, l’élément principal est la lame. C’est pour pouvoir l’utiliser qu’on achète une scie. Le choix de la lame est en fonction du travail à réaliser, mais surtout du temps qu’on veut consacrer à la coupe.

Concernant les types de travaux, disons que si vous travaillez sur une pièce qui contient des espaces difficiles d’accès, une scie à lame souple ou de taille fine (mais rigide) est conseillée.

Pour des coupes qui nécessitent une grande précision, la petite lame rigide de la scie à chantourner mécanique est l’idéale.

Si vous voulez vous attaquez à un gros tronc d’arbre échoué sur votre chemin ou le tronc de votre sapin de Noël, il vous faudra une lame à grosse dent.

Le type de lame affecte le temps de coupe. En général, une lame à grosses dents permet une coupe rapide mais grossière et une lame à petites dents permet une coupe nette, mais requiert plus de temps.

Conclusion

Vous avez à présent toutes les connaissances nécessaires pour acquérir la meilleure scie qui répondra le mieux à vos besoins.

Les questions fréquemment posées – FAQ

Quelle scie pour couper des planches ?

Une scie égoïne est l’un des outils les mieux adaptés du marché pour couper des planches. Ce modèle qui est le plus répandu dans l’univers des scies manuelles possède une poignée ainsi qu’une lame flexible conçue en acier. En général, les versions que vous trouverez dans le commerce sont dotées de lames qui ne tournent que dans un sens unique. Toutefois, il est possible dans certains avec une construction leur permettant de tourner dans les deux sens pour une découpe parfaite de vos planches. Grâce à sa lame d’une longueur atteignant les 50 cm pour certains modèles et une épaisseur de près de 1 mm, une scie égoïne fait partie des outils avec lesquels vous pouvez réaliser une coupe droite de planches en bois.

Quel outil pour couper des branches ?

Plusieurs outils sont disponibles dans le commerce pour une coupe efficace des branches. Si le sécateur et le coupe branches peuvent être utilisés pour la réalisation de ce type de travaux, la scie d’élagage et la scie à bûches ou scie à archet sont deux modèles à privilégier. Plus ou moins compacte, la scie d’élagage séduit par sa praticité. Sa forme permet à son utilisateur d’accéder facilement aux zones difficiles. De plus, elle est parfaite pour effectuer des coupes de branches en hauteur dans des conditions de sécurité maximale. Il suffit pour ce faire de choisir un modèle de scie d’élagage télescopique. Elle convient aux grandes branches qui ne peuvent être coupées avec le coupe branches. Quant à la scie à bûches connue également sous le nom de scie à archet, elle est parfaite si vous ne coupez pas régulièrement de grosses branches. Si vous devez travailler sur des branches humides, n’oubliez pas de doter votre scie à bûches d’une lame adéquate.

Quel outil pour couper des bûches ?

Une scie à bûches qu’elle soit thermique ou électrique est l’outil parfait pour couper des bûches pour le chauffage. Pour un raccourcissement des bûches dans le but de réaliser une coupe permettant leur utilisation dans une cheminée ou un poêle, le modèle est le choix idéal. Il permet également d’obtenir une coupe de morceaux de bois plus ou moins longs. Si vous recherchez l’outillage de tronçonnage adéquat pour le bois, vous serez comblé par l’efficacité de la scie à bûches électrique. Sa particularité réside dans le fait qu’elle vous assure des coupes à la longueur désirée. Pour tirer un meilleur de votre scie à bûches, vous devez définir au préalable vos besoins. Ainsi, vous opterez pour la version électrique dans le cadre d’usage occasionnel et donc peu régulier. Si au contraire vous comptez en faire une utilisation quasi-professionnelle ou intensive, tournez-vous dans ce cas vers une scie à bûches thermique. Elle semble plus adaptée pour répondre à ce type de besoin.

Comment couper un contreplaqué ?

La découpe de contreplaqué fait partie des travaux du bois que vous pouvez effectuer à l’aide d’une scie manuelle ou d’une scie circulation. Si vous décidez de couper ce matériau au moyen d’une scie à main, vous avez le choix entre scie japonaise, la scie égoïne ou encore la scie à dos. En utilisant un guide tel qu’un tasseau de bois, vous obtiendrez une coupe parfaitement droite du contreplaqué dans le cadre de l’utilisation d’une scie manuelle. Il faut simplement installer cet accessoire au moyen des serre-joints. Si vous privilégiez une découpe du contreplaqué avec une scie circulaire, le résultat final en termes de finition sera irréprochable. Toutefois, vous devez mettre en pratique certaines astuces pour avoir le résultat escompté. Ayez ainsi, une avance linaire particulièrement lente tout en utilisant une lame d’une grande finesse munie d’un nombre élevé de dents. Veillez à ce que la vitesse de rotation de votre scie soit d'une rapidité optimale.

Quelle scie pour couper droit ?

Pour couper droit, il faut privilégier une scie manuelle comme la scie égoïne. Munie d’une poignée et d’une lame en acier, elle séduit par sa polyvalence. Ce qui en fait l’une des scies à main les plus répandues à la fois auprès des professionnels et des bricoleurs. Pour la réalisation de découpes droites, c’est un outil dont l’efficacité n’est plus à prouver. Il s’agit en outre d’un équipement permet de couper droit avec une finition plus ou moins prononcée. Une scie égoïne est par ailleurs un outil de choix pour découper avec précision du bois que ce soit du contre-plaqué, de l’aggloméré, du massif, du mélaminé ou du médium. Avec un tel outil, il est également possible d’obtenir une coupe droite du métal et de bien d’autres matériaux encore.

Comment se servir d'une scie à chantourner manuelle ?

Bien qu’elle soit d’une grande simplicité, l’utilisation d’une scie à chantourner manuelle peut nécessiter le recours à d’autres outils tels que la perceuse. Cette dernière sera employée pour réaliser un trou au niveau de la plaque à découvrir avant l’intervention de la scie. Après avoir fait le premier, procédez à un démontage de la lame afin qu’elle puisse y passer. Ensuite, remontez la structure tout en vérifiant que la fixation de l’ensemble est correcte. Après ces vérifications, vous pouvez maintenant démarrer votre sciage manuel par le biais de votre scie à chantourner. Pensez à effectuer au préalable un dessin des formes à découper pour obtenir des résultats d’une grande précision. Selon l’épaisseur et la nature du matériau à découper, vous choisirez la denture de la lame et les dimensions de la scie à chantourner manuelle.

Quel bois utiliser avec une scie à chantourner ?

Une scie à chantourner qui est un outil permettant de réaliser la découpe de tous types de formes à partir d’un patron ou d’un modèle s’utilise dans le cadre d’un travail du bois. Elle convient très bien à une utilisation sur un matériau tel que le contreplaqué. L’application du vernis après un sciage de ce genre de bois à l’aide d’une scie à chantourner donne un résultat impeccable par la mise en valeur de ses fibres. Le MDF est également une autre qualité intéressante qui se travaille parfaitement au moyen de cet équipement. En plus de présenter une surface particulièrement lisse, les arêtes de ce bois demeurent nettes après la découpe sans qu’un ponçage ne soit nécessaire. La tablette qui est un bois brut peut être aussi sciée avec une scie à chantourner en dépit de la difficulté de sa découpe, surtout en cas de présence de nœuds sur celui-ci.

Qu'est-ce qu'une égoïne ?

Appartenant à la famille des scies à main, une scie égoïne est un outil en acier avec des dents triangulaires très affûtées. Elle est généralement dotée d’une poignée réalisée dans des matériaux tels que le bois et le plastique. Préférable au sécateur pour la taille de branches de section importante, la scie égoïne est connue sous les appellations de scie Saint-Joseph ou de scie braquet dans un pays comme la Belgique. Une utilisation de cet outillage dans le respect scrupuleux des consignes de sécurité assure une coupe parfaite même dans le cas des branches élevées. Ses utilisateurs, qui maîtrisent son fonctionnement, peuvent couper une branche sans causer la moindre déchirure de l’arbre au moment où elle tombe. Elle s’utilise pour couper des planches avec une très grande précision et une finition impeccable.

Comment utiliser une scie égoïne ?

Pour réaliser la coupe d’un matériau tel que le bois en atelier, la scie égoïne est l’outil approprié. Cependant, vous ne tirerez un meilleur de cet équipement que si vous savez l’utiliser correctement. Ainsi, assurez-vous que la scie soit dans la bonne position avant d’entamer le sciage. En positionnant une hauteur confortable le bois à couper, vous obtiendrez une puissance de coupe importante sans fournir de gros efforts. Veillez pour ce faire à ce que soient alignés derrière la lame l’épaule, le coude et le poignet. Quant à la scie égoïne, elle doit être positionnée par rapport à la planche en respectant un angle de 45 degrés. Une tenue correcte de votre outil vous garantit un résultat optimal de coupe. Il faut pour cela positionner votre pouce d’un côté et 3 autres doigts de l’autre. Effectuez en outre des coupes longitudinales et transversales.

Comment couper du contreplaqué sans Éclat ?

Le sciage d’un contreplaqué peut favoriser des éclats. Or, il est possible de scier un tel matériau à l’aide de votre scie sans que ne se produise ce phénomène. Pour ce faire, il faut respecter de manière scrupuleuse les consignes sécuritaires en vigueur en la matière. Assurez-vous que vous disposez d’un bon matériel en optant pour un modèle de scie à denture fine et parfaitement affûtée. Il convient également de noter que les éclats se produisent généralement au lieu de sortie des dents de votre outil. Pour une scie circulaire, l’endroit se trouve en dessous, tandis qu’il est au-dessus dans le cas d’une scie à main. Une fois, ces dispositions ont été prises, collez une bande de ruban adhésif des deux côtés afin de réaliser un sciage du panneau plaqué sur ses deux faces. Faites un trou à la scie cloche en perçant en deux temps. Vous commencerez une face d’un côté avant de retourner la pièce et y glisser la mèche dans le trou créé à son passage et terminez par un perçage plus complet.

Comment utiliser une scie à bois ?

Une scie à bois un outil de coupe et de découpe qui exige de son utilisateur un respect strict des règles de sécurité et une certaine expérience dans la manipulation des outillages de sa catégorie. Ce dispositif est équipé d’une poignée qui permet à la personne qui s’en sert de le contrôler et le diriger à sa guise. Pour commencer le sciage du bois à l’aide de cet équipement, il faut veiller à le disposer sur un support, une table de préférence. Si vous êtes un utilisateur droitier, tenez dans la main droite votre scie à bois et utilisez la main gauche pour la stabilisation du matériau à scier. Pour ce faire, il est recommandé de plaquer fermement le bois contre la table. Tirez l’outil vers le support afin d’amorcer le trait de coupe. Pour obtenir une coupe parfaitement droite, guidez par l’intermédiaire du pouce de votre main gauche. Gardez à l’esprit que vous éviterez que le bois ne se casse en sciant tout en douceur avec un angle de 15°.

C'est quoi une scie circulaire plongeante ?

Une scie circulaire plongeante désigne un outil électroportatif qui permet de réaliser différents types de coupes. Elle s'utilise non seulement pour couper des panneaux en leur milieu, mais aussi pour effectuer des coupes en biais, droites, transversales ou longitudinales. Utilisables aussi bien par les professionnels que les bricoleurs, c'est un outillage parfaitement adapté à la découpe des matériaux composites et du bois. En fonction des lames dont elle est dotée, une scie circulaire plongeante peut se montrer très efficace pour découper des plaques de carreaux, de l'aluminium, du PVC ainsi que de nombreux matériaux durs. Contrairement à un modèle circulaire classique, sa lame est masquée par un couvercle. Avec cette conception, celle-ci plonge de façon directe dans le matériau à découper. La spécificité de la scie circulaire plongeante réside par ailleurs dans la possibilité pour son utilisateur de choisir une profondeur de coupe au moyen d’une échelle. De plus, vous pouvez sélectionner un angle de coupe selon vos besoins.