Notre guide d’achat pour choisir la meilleure scie circulaire

La scie circulaire est un appareil destiné essentiellement à la découpe du bois. Plusieurs modèles existent. Il faut donc tenir compte de certains critères essentiels pour faire un bon choix. Découvrez-les tous dans ce guide !

Critères de choix : comment bien choisir sa scie circulaire ?

Bien choisir sa scie circulaire peut devenir un vrai casse-tête quand on n’est pas un professionnel. Il est possible de se baser sur certains critères pour un bon achat.

  • La puissance

Déterminer la puissance idéale de votre scie circulaire est très important. Si vous n’êtes pas un expert dans ce domaine, vous risquez de ne pas savoir ce qui pourrait vous convenir. C’est un élément essentiel du fait qu’il mesure la capacité de celle-ci à découper différents matériaux. En effet, si sa puissance est plus élevée, votre scie est capable de s’attaquer à des matériaux avec une épaisseur considérable. Généralement, la puissance de celle-ci varie de 1200 à 2500 Watts. Cependant, il existe quelques modèles rares qui sont à même de dépasser 6000 Watts.

Une scie circulaire dotée d’une puissance de 1200 Watts est plus que suffisante si vos travaux ne concernent que des planches de bois mélaminé ou aggloméré. Elle est également bien pour des découpes réalisées avec des petites épaisseurs. De plus, financièrement parlant, la scie circulaire est beaucoup plus accessible. Privilégiez une scie circulaire dont la puissance est située entre 1800 et 2200 Watts si vos matériaux sont plus résistants et massifs. Dans ce cas, elle doit être beaucoup plus élevée.

À titre illustratif, les travaux sur des poutres ou des planches épaisses nécessitent ce genre de scie. Dans le cas où vous avez l’intention de réaliser des ouvrages de grande envergure, optez pour une scie qui a au moins 2500 Watts à son compteur.

  • Le diamètre de la lame

Le diamètre de la lame est tout aussi important, car il sert à déterminer la profondeur de coupe. Il définit également la densité du matériau que votre appareil est capable de trancher. Il a une valeur qui dépend des modèles. Lorsque le diamètre de la lame mesure dans les 160 à 170 mm, vous avez la possibilité d’appliquer une profondeur de coupe de 55 mm environs.

Vous avez 60 mm de profondeur pour une lame faisant 185 mm de diamètre. 65 mm correspond à 190 mm de diamètre. Enfin, une scie ayant une lame de 235 mm environ de diamètre donne le droit à une profondeur de coupe de 85 mm à peu près.

  • Avec ou sans fil ?

C’est un élément que vous devez scruter attentivement pour le choix de votre scie circulaire. En effet, tout dépendra de vos besoins. Optez pour le modèle avec fil si vous avez un atelier de menuiserie avec établi. Il sert à faire beaucoup plus de travaux. Il possède également plus de puissance. La scie circulaire sans fil a avec le temps et la recherche, acquit beaucoup plus de puissance. C’est un modèle destiné à ceux qui font des travaux occasionnels. Elle présente l’avantage de pouvoir se déplacer en toute liberté quand et où vous voulez.

Vous n’avez plus nécessairement à penser à avoir une prise électrique à côté de vous. Aussi, la limitation de la taille du câble n’est plus un problème majeur. Faites tout de même attention avec ce modèle. Il faut vous assurer, en effet, de regarder les batteries de la scie circulaire sans fil. Privilégiez celle en Li-Ion et prenez-en deux. Elles sont capables d’offrir une puissance plus élevée et sont plus légères. Elles possèdent une longue durée de vie du fait de leur grande résistance. Elles servent à déployer une excellente autonomie.

Vous avez ainsi la possibilité de travailler avec l’une pendant que l’autre prend la charge. Il ne vous faudra donc pas prendre un temps de repos dans vos travaux de bricolage. Pour ne pas avoir de souci, le mieux est d’acheter un modèle de chaque type (avec et sans fil). Ainsi, vous êtes paré à toute éventualité. Il existe aujourd’hui des scies sans fil aussi performantes que celles avec fil.

  • L'inclinaison

Pour réaliser des découpes de biais, certaines semelles peuvent être inclinables. Elles servent à faire des coupes biaises. Elles sont très appréciées des utilisateurs qui ne possèdent pas de scie à onglets. Vous avez la possibilité d'avoir à votre disposition une semelle inclinable jusqu'à 60°. Tout dépend du modèle que vous souhaitez. Optez pour une scie inclinable à 45° si vous voulez réaliser des coupes biseautées. Il a l'avantage de vous offrir plus de confort.

  • La profondeur de coupe

La profondeur de coupe est déterminée en fonction du diamètre de la lame sur une scie circulaire. De ce fait, elle est plus élevée lorsque sa lame est dotée d’un diamètre assez important. Il faut donc que vous vérifiiez ce critère de choix à l’achat de votre scie.

Elle possède une profondeur maximale de coupe du fait de sa taille. En effet, il ne vous sera plus possible d’installer une lame plus grande sur un modèle qui n’est pas capable de la recevoir et de la faire tourner. Il vaut mieux pour vous d’opter pour une scie circulaire ayant une profondeur de coupe maximale élevée. Cela vous laisse la latitude de réaliser des travaux qui prennent en compte ce critère. Vous pouvez ainsi rattacher une lame avec un diamètre plus petit quand il n’y a pas besoin d’une profondeur de coupe importante. Cela risque de diminuer celle maximale que vous pouvez utiliser. Cependant, le fonctionnement reste le même.

  • Le poids

Manœuvrer une scie circulaire ne doit en aucun cas devenir une corvée. Bien au contraire, vous pouvez opter pour le bon modèle qui facilite vos découpes. Le poids est donc un autre point essentiel dont il faut tenir compte. Vous risquez, en effet, d’être gêné dans votre travail si vous avez du mal à la maintenir. C’est primordial que votre scie circulaire soit à la fois légère et compacte. Il vous est de ce fait difficile d’être moins à l’aise au bout d’un certain temps d’effort.

Le poids d'une scie circulaire varie entre 3 et 7 kg. De façon globale, le poids va de pair avec la puissance. Elle dépend de la profondeur de coupe, elle-même inhérente au diamètre de la lame. Comme exemple afin que vous ayez une idée, le poids moyen d’une scie circulaire avec une profondeur de coupe de 60 mm est de 5 kg. De ce fait, plus votre appareil est puissant, plus il pèse très lourd. Il est recommandé de privilégier un outil doté d’une semelle en aluminium ou tout métal qui pèse moins lourd. Il permet de guider la coupe et améliorer vos déplacements sans effort.

Par ailleurs, le principe de la scie circulaire étant d’être posée, un poids assez élevé présente un certain avantage. Il vous offre de la stabilité. Vous êtes ainsi assuré que le matériel reste correctement en place.

  • Le niveau sonore

De manière générale, le niveau critique des équipements de production est dépassé. Il correspond à 85 dB(A). Des précautions sont prévues pour cette raison afin de réduire le bruit aux postes de travail. À titre illustratif, nous avons les cloisons absorbantes, encoffrements et protections individuelles.

Le niveau sonore de votre appareil est indiqué dans la notice d’instruction délivrée avec celui-ci. Le niveau de pression acoustique « Lp » est défini par la mesure de puissance acoustique émise par la machine. La scie circulaire a un niveau sonore de 99 dB(A).

Les questions fréquemment posées – FAQ

C'est quoi une scie circulaire plongeante ?

À l'instar des autres scies, la scie circulaire plongeante sert à couper des matériaux. Ce qui signifie que cette scie est munie d'un moteur et d'une lame servant pour les découpes. Mais vous le savez sans doute déjà, elle est quelque peu spéciale.

La scie circulaire plongeante est un accessoire qui permet des découpes parfaites et particulièrement conçu pour les pros du bricolage. Grâce à ses lames un peu particulières, elle offre une multitude d'options de coupes même sur de durs matériaux. Coupe en longueur, coupes transversales, coupes droites et en biais, découpe en plein milieu, sont autant de choses faisables avec cette scie. Sous la semelle d'une scie circulaire, la lame sort constamment. Par contre, pour une scie plongeante, la lame n'est pas percevable et ne sort que lorsque le bricoleur utilise la scie. La lame plonge dès lors, d'où le nom de scie circulaire plongeante.

Quelle est la meilleure scie circulaire ?

Sur le marché, il existe plusieurs modèles de scies circulaires. Choisir une bonne scie circulaire s'avère donc être une mission assez délicate. Ne vous fiez surtout pas à n'importe quelle scie avant d'être sûr qu'elle est celle que vous recherchez. Certains critères particuliers peuvent néanmoins vous guider dans votre choix.

  • Puissance : la puissance devra être un critère clé pour votre choix. On distingue généralement entre 1 200 W et 1 800 W. Privilégiez une scie de puissance 1 200 W par exemple pour des travaux de maison.
  • Profondeur de la coupe : elle s'étend en général de 26 à 65 mm. Pour avoir un large choix à l'avenir, il vaudrait mieux opter pour une plus grande.
  • Type de matériau et lame : il existe des lames pouvant couper plusieurs matériaux à la fois. Cette une bonne alternative qui vous fera faire des économies. Sinon, vous pouvez toujours vous procurer des lames spécifiques à chaque matériau qui sont d'ailleurs plus performantes.

Quelle marque de scie plongeante choisir ?

Il existe aujourd'hui plusieurs modèles de scies. Cela se justifie par la pluralité des marques présentes sur le marché. On distingue notamment les marques DeWalt, Bosch et Makita.

  • DeWalt est une marque américaine, aujourd'hui un des leaders sur le marché. Elle vous propose un large éventail de produits électroportatifs. DeWalt réalise et commercialise des outils de bricolage dont les scies plongeantes qui ont la réputation d'être très performantes. Que vous soyez pro ou amateurs, vous en aurez pour votre compte.
  • Bosch est l'une des marques avec plus de notoriété dans le domaine de l'outillage de bricolage. Cette marque allemande grand public couvre une large gamme d'outils variés et performants. Plus encore, elle innove dans la fabrication avec des mises à jour régulières.
  • Malgré le fait qu'elle est peu connue du grand public, la marque japonaise Makita est une référence, aussi bien pour les professionnels que pour les amateurs de bricolages. Aujourd'hui, ses produits sont fortement recommandés pour leur haute performance.

Quelle taille de scie circulaire ?

Avant tout, il est à noter que la taille conditionne la profondeur de la découpe de la scie circulaire. Par conséquent, vous n'atteindrez qu'une faible profondeur avec une lame de petite taille. Il vous faudra donc faire le choix de la lame en considérant le type et la profondeur de la coupe.

En ce qui concerne la taille en elle-même, les lames de petites tailles ont un diamètre de 100 à 200 mm. Avec ces lames, vous n'atteindrez qu'une profondeur presque dans les normes estimées entre 200 et 400 mm. En revanche, vous pourrez découper des matériaux plus compacts et en profondeur avec des lames de grande taille. Leur diamètre s'estime à environ 600 mm de façon générale.

Par ailleurs, les pas de la lame peuvent vous servir de repère pour déterminer la taille de la lame. Un pas étant l'espace entre deux dents de lame. Généralement une lame de 23 dents a une taille de 130 mm.

Comment se servir d'une scie plongeante ?

D'abord, il faut choisir la lame. Cela dépendra du matériau à couper. Généralement, la lame se caractérise par son alésage, sa largeur et sa denture. Le diamètre de la lame est lié à la profondeur de la coupe, qu'on obtient à 90° ou moins. La denture de la scie influence le résultat de la coupe. Plus il y a de dents plus la coupe sera propre.

Ensuite, il faut utiliser un rail de guidage à associer à votre scie plongeante. Il sert de guide pour les coupes de matériaux. Il est donc important qu'il soit adapté à votre scie. Pour l'installer, il vous suffira de le placer le long du matériau à découper. Après, vous n'aurez juste qu'à actionner la scie et suivre son rythme.

Enfin, il faut régler la vitesse de coupe qui dépend de la puissance du moteur. Elle est importante pour éviter les secousses pouvant conduire à de graves accidents.

Comment se servir d'une scie circulaire ?

Premièrement, il faut choisir et installer votre lame. Le choix de la lame devra se faire en fonction du matériau à découper. Optez pour une lame multimatériaux pour éviter de changer à chaque fois votre lame. Une fois votre choix fait, installez-la sur l'axe après desserrage de la vis de fixation.

Par la suite, pour une découpe à main levée, il faudra maintenir la lame suivant la ligne de découpe. Au préalable, assurez-vous de placer la lame sur le côté que vous n'utiliserez pas pour des mesures plus exactes. Vous pouvez toujours utiliser un guide de coupe pour vous assurer une découpe droite et régulière. À défaut, utilisez un tasseau de bois à maintenir avec des serre-joints. Posez enfin votre scie circulaire sur la ligne de coupe et découpez en suivant le guide.

Il est primordial de respecter les consignes de sécurité comme le port des lunettes de protection et la vérification du câble d'alimentation.

Comment choisir une lame de scie circulaire ?

Le choix de la lame d'une scie circulaire et plus particulièrement celle qui lui est adaptée doit prendre en compte certains critères. Il faudra donc considérer le matériau à couper, le type de dent, l'alésage, l'épaisseur de la lame, la profondeur de la coupe. Le matériau de la lame et le nombre de dents peuvent être aussi des options.

En ce qui concerne les matériaux à couper (bois, plastique, métaux ferreux ou non), ils déterminent la plaquette de la dent. Si le type de dent est relatif au matériau à couper, le nombre de dents conditionne la finition de la coupe. Le diamètre de la lame est une indication quant à la profondeur de la coupe, même s'il dépend lui-même de la scie. On peut également passer à l'identification du nombre de tours/min de la lame admis par le fabricant. Ce critère est surtout lié aux diamètres de la lame à certifier avec les performances de la scie.

Comment affûter une lame de scie circulaire ?

Comme tout outil qui s'émousse avec le temps, la lame de votre scie peut devenir moins tranchante. Heureusement pour vous, vous pourrez l'affûter suivant deux étapes : la préparation de la lame et l'affûtage proprement dit.

Préparer la lame consiste à retirer dans un premier temps la lame fixée à la scie. Une fois la lame retirée, il vous faudra la nettoyer et vérifier l'écart entre les dents et l'épaisseur de la lame. Il doit être le même partout. Au besoin, il faudra gérer les déséquilibres à l'aide d'un tournevis par exemple.

L'affûtage proprement dit peut se faire à l'aide d'une lime ou d'un affûteur. Cependant, la seconde option est la meilleure pour un bon rendu, une bonne finition donc. Un affûteur pour lames circulaires dispose d'un emplacement sur lequel il vous suffira de fixer la lame et procéder ensuite à l'affûtage. Pour des modèles d'affûteurs automatiques, il vous faudra régler les paramètres. Le reste, la machine s'en chargera.

Qu'est-ce que l'alésage avec une scie circulaire ?

Le terme alésage a pour source cet outil appelé alésoir utilisé pour donner un bel état d'aire au diamètre interne d'une pièce creusée. En mécanique, c'est un terme qui désigne le perçage en forme de cylindre d'une pièce de métal. La lame d'une scie circulaire est un exemple de métal avec un trou au milieu. C'est ce trou qu'on appelle alésage et c'est par lui qu'on fixe la lame à n'importe quel support.

L'alésage avec une scie circulaire est utilisé pour déterminer le diamètre du perçage central de la lame de la scie. À titre illustratif, si votre scie circulaire est dotée d'un arbre de diamètre 20 mm, il faudra des lames avec un alésage de 20. Le choix d'une lame à diamètre d'alésage plus grand que celui de la scie est possible, mais est conditionné. Il faudra la placer avec une bague d'adaptation et que son diamètre soit inférieur de 5 mm à la flasque de serrage.