Notre guide d’achat pour choisir la meilleure plaque de cuisson

Équiper sa cuisine peut paraître délicat pour de nombreuses femmes. C'est le cas lors des choix des vaisselles, ustensiles, appareils et surtout pour les appareils de cuisson. Pour préparer les repas, rien de plus facile que d'utiliser les tables de cuisson. Comment choisir la bonne plaque de cuisson? Dans le but de vous aide, nous avons élaboré le présent guide.

Les critères de choix d'une plaque de cuisson

Une plaque de cuisson ou encore table de cuisson permet de préparer ou de réchauffer les repas. Élément indispensable de la cuisine, elle permet de ressentir le bonheur de cuisiner. Elles sont visibles dans n’importe quelle cuisine, aussi bien dans les maisons, dans les restaurants et même dans les fast-foods mobiles. Plusieurs critères entrent en jeu lors de l’achat de sa plaque de cuisson :

En fonction du type de plaque (à induction/ vitrocéramiques/au Gaz/électriques/mixtes)

Il existe une variété de types de plaque sur le marché.

  • La plaque de cuisson à induction

C’est le top des tables de cuisson. En plus d’être performante, elle est en avance technologiquement. Elle a un fonctionnement magnétique. Un champ magnétique générant de la chaleur chauffe directement l’ustensile posé sur la plaque et non cette dernière. Ce magnétisme est provoqué par la bobine de cuivre sous le foyer et réagit au contact du métal. Les ondes produisent du courant électrique dans le métal de l’ustensile et chauffe le contenu. La plaque elle, restera froide pendant la cuisson. Ce qui nécessite l’utilisation d’ustensiles avec un fond en fonte ou en acier.

La plaque de cuisson à induction offre à la fois performance, réactivité, flexibilité et précision. Elle est très facile à nettoyer et offre plus de sécurité. Sa consommation électrique est réduite, car la chaleur étant produite directement et sans intermédiaire dans le fond de l'ustensile. Il n'y a pas d'inertie avec cette plaque, car la chauffe s'arrête automatiquement à l'extinction. Enfin le temps de cuisson est réduit et permet ainsi à la plaque à induction de ne consommer que 30 % d'énergie. Concernant sa finition, la plaque à induction est souvent de couleur noire. Certaines plaques ont des bords en inox. Rares sont celles qui sont blanches.

  • La Plaque de cuisson vitrocéramique

Souvent confondue avec la plaque à induction, celle-ci est très différente. Sa particularité est sa matière, le verre vitrocéramique. Elle est très résistante avec une forte chaleur, mais aussi ne se brise pas facilement. Cette plaque fonctionne grâce au principe de conduction et de rayonnement. Une chaleur dense provient d’une résistance avec des rayons lumineux qui diffuse des infrarouges. Ces infrarouges procurent de la chaleur par rayonnement. Il existe deux types de foyers sous la plaque de cuisson. Le foyer radiant qui produit une cuisson lente et le foyer halogène beaucoup plus puissant. Chaque foyer s’utilise différemment. La plaque de cuisson vitrocéramique offre une rapidité de chauffe et davantage de précision. Son nettoyage est simple et elle est compatible avec de nombreux ustensiles.

Tout comme la plaque de cuisson à induction, celle vitrocéramique aussi est souvent en couleur noire et certains ont des bords en inox. Enfin, cette plaque peut être acquise à un prix très abordable. Son prix varie entre 150 et 160 euros.

  • La plaque de cuisson au gaz

Cette table de cuisson est populaire et d’un style traditionnel. Elle est raccordée au gaz. Un robinet libère ce dernier à travers un tuyau jusqu’à l’injecteur. À l’allumage (manuel ou électronique), le gaz est pulvérisé. Cette plaque est dotée de brûleurs à gaz pour émettre des flammes. Un injecteur est placé sous chaque foyer permettant de réguler le volume de gaz. Pour activer le brûleur, il suffit d’enfoncer le bouton correspondant et tourner vers la droite jusqu’au symbole grand feu. Ensuite, le bouton toujours enfoncé déclenche la flamme.

Cette plaque est très simple d’utilisation et offre une cuisson rapide. C’est la plaque de cuisson préférée des chefs de restaurants. Son allumage peut se faire avec une seule main. Elle est aussi compatible avec tous les ustensiles. Ces matériaux peuvent être en verre, en inox, en émail ou en acier. Ses couleurs peuvent varier du noir au blanc.

  • La plaque de cuisson électrique

Cette table de cuisson est en fonte. Les plaques électriques sont apparentes avec des foyers circulaires en fonte qui se distinguent par un rond central. Cette plaque se chauffe par conduction. La plaque chauffante dotée de résistances transfère de la chaleur vers l’ustensile utilisé.

Il existe trois modèles de plaque électrique : la plaque à foyer automatique, la plaque à foyer rapide et la plaque à foyer thermostatique. La plaque de cuisson électrique permet de conserver la chaleur. Elle est très facile d’utilisation. Enfin, elle est compatible avec tous les ustensiles. Les plaques de cuisson électrique sont souvent en matière inox et ses couleurs varient du noir au blanc.

  • La plaque de cuisson mixte

Cette plaque est une conjugaison des différentes plaques ci-dessus. Elle est dotée de plusieurs types de foyers avec des utilités variées. Il existe les foyers gaz et électrique, les foyers gaz et induction, les foyers gaz et vitrocéramique et enfin les foyers induction et vitrocéramique.

Les différentes puissances de plaques

Les puissances des plaques de cuisson sont des critères essentiels au choix final. La puissance des foyers est exprimée en watts pour les différentes plaques. Pour les plaques à induction et vitrocéramiques, la puissance des foyers peut aller jusqu’à 5 000 W. Pour celle à induction, il existe un booster. Il permet d’emprunter la puissance des autres foyers et de rendre le foyer actif plus puissant. La plaque à gaz a une puissance qui s’exprime également en Watts. La puissance des foyers peut aller jusqu’à 3 000 W et il existe plusieurs types de foyer. Il y a les foyers rapides, semi-rapides, auxiliaires, double couronnes et triple couronnes.

Une grande puissance vous permettra de cuir rapidement, mais elle occasionne aussi une grande consommation d'énergie. Une faible puissance réduit votre consommation en électricité ou en gaz, mais la cuisson peut être lente surtout si vous utilisez tous les foyers de la plaque.

À vous de trouver le compromis idéal.

Les types de revêtements

À ce jour, cinq types de revêtements sont dénotés pour une plaque de cuisson. Il y a le verre qui est présent sur les plaques à inductions et sur certaines en vitrocéramique. L’inox est présent sur les plaques électriques et sur certaines plaques à gaz. L’émail est aussi un élément qui se retrouve sur les plaques électriques, au gaz ou mixte. Concernant la vitrocéramique, c’est de la céramique mélangée à une solution vitreuse. Principalement utilisée sur la plaque vitrocéramique, elle est aussi utilisable sur les plaques à induction ou à gaz. D'autres plaques sont aussi revêtues de fonte émaillée.

Assurez-vous que le revêtement à choisir épouse votre décor intérieur.

Les différents types de foyers des plaques

Concernant les foyers des plaques, leur nombre varie entre 2 et 6. Il existe cinq types de foyers :

  • Les foyers à gaz,
  • Les foyers électriques,
  • Les foyers à inductions,
  • Les foyers radiants pour les plaques vitrocéramiques ;
  • Les foyers halogènes également pour les plaques vitrocéramiques.

Les différentes commandes des plaques

Enfin, les commandes des plaques de cuisson sont différentes et variées. Il y a des commandes manuelles, des commandes sensitives et des commandes tactiles. La fonction timer ou minuteur est très utile. Des minuteurs peuvent être intégrés sur un foyer ou sur tous. Les commandes des plaques de cuisson à gaz sont disposées latéralement ou en frontales.

Les différentes tailles des plaques

Parmi les critères de choix de sa plaque de cuisson idéale, la taille compte beaucoup. Le choix de celle-ci dépend de plusieurs aspects à ne pas oublier tels que le nombre des personnes. Pour les tailles des plaques autres que celle à gaz, les dimensions standards vont de 30 cm à 60 cm de largeur. De 75 cm à 90 cm pour une grande largeur. Pour les tailles des plaques à gaz, elles varient entre 26 cm de largeur avec 2 foyers et 110 cm avec 5 foyers. La dimension standard pour une plaque avec 4 foyers reste 60 cm de largeur.

Il faudra aussi tenir compte de l'espace allouée pour choisir votre plaque. Si vous choisissez une grande plaque alors que vous n'avez qu'une petite espace, il y aura problème.

Les différentes options des plaques

Concernant les options de plaques, des modes de cuissons déterminés peuvent être intégrés dans les fonctions. Ces dernières peuvent être de maintien au chaud, de saisie ou de mijotage. Les plaques à induction et vitrocéramiques peuvent être dotées d’une assistance culinaire. Cette dernière permettra de réguler la puissance de chauffe selon les aliments à cuire. En tenant compte de leur épaisseur, du mode de cuisson souhaité et de la durée. D’autres plaques sont dotées de capteurs sous les foyers qui discernent le type et la matière de l’ustensile. Cela permet de déterminer la puissance de cuisson.

Satisfait de notre guide ?

Maintenant, il vous est facile de faire votre choix définitif de plaque de cuisson grâce à ce guide d’achat.

Les questions fréquemment posées – FAQ

Quel est le mode de cuisson le plus économique ?

Pour connaître le mode de cuisson le plus économique parmi ceux qui existent, il convient de faire un petit récapitulatif. À l’achat, la plaque de cuisson électrique est un type de dispositif qu’on peut retrouver en entrée de gamme. Il est donc possible de se l’offrir pour pas cher. Cependant, c’est également le mode de cuisson qui consomme le plus d’énergie. Ceci est dû au fait que la puissance maximale des foyers qui utilisent cette plaque soit limitée. Le temps de cuisson est donc plus long et la consommation énergétique plus élevée.

La plaque vitrocéramique a un temps de cuisson beaucoup moins long que la plaque électrique. De fait, elle légèrement moins énergivore que celle-ci. Il est également important de noter que le foyer halogène de la plaque vitrocéramique a une consommation en énergie qui est assez élevée.

On peut également trouver économe une plaque au gaz lorsqu’on parle en termes de consommation d’énergie. Elle l’est en tout cas, lorsque vous comparez sa consommation énergétique à celle d’une plaque vitrocéramique ou d’une plaque électrique.

On finira avec la consommation énergétique de la plaque induction que se trouve être la moins énergivore des plaques. Les perditions de chaleur constatée avec l’utilisation de cette plaque sont réduites comparées à celles d’une plaque au gaz.

Quel est le plus économique gaz ou induction ?

Lorsqu'on compare les deux systèmes, il ressort que l’induction est beaucoup plus économique que le gaz. En effet, l’induction a été pensée pour réduire les pertes de chaleur constatées avec le gaz.

À l’achat, vous constaterez qu’une plaque à induction est beaucoup plus coûteuse qu’une plaque au gaz. Cette différence au niveau du prix est cependant, compensée par le rendement élevé de la plaque à induction. En effet, cette dernière consomme moins d’énergie du fait de la considérable réduction des pertes de chaleur qu’une cuisinière à gaz.

Il y a un autre critère très important dont vous devez également tenir compte pour cette comparaison : le coût énergétique. La cuisson à induction est effectivement moins consommatrice en matière d’énergie qu’une cuisson au gaz. Vous devez savoir toutefois, que vous allez devoir payer plus avec l’induction. Le prix de l’électricité est en effet, plus élevé que celui du gaz.

Si vous avez un raccordement au gaz, c’est donc la cuisson au gaz qui est moins coûteuse, que ce soit à l'achat ou au niveau du coût énergétique.

Qui consomme le plus, vitrocéramique ou induction ?

Vous dépenserez plus à l’achat avec une plaque à induction qu’avec une plaque vitrocéramique. La consommation électrique de cette dernière est cependant beaucoup plus élevée que celle de la plaque à induction. C'est surtout avec le système de chauffe par halogène que cette différence au niveau de la consommation d’énergie est la plus marquée. On dira donc de ce système de cuisson que c’est celui que vous devez privilégier si vous n’avez pas un très gros budget et que vous cuisinez très peu.

De par son système de chauffe qui permet un chauffage très rapide, la plaque à induction a une consommation en énergie qui est très faible. C'est sur le long terme que vous profiterez de cette plaque. Sachez toutefois, avant de courir dans le magasin pour vous l’offrir que vous devez renouveler tout votre matériel de cuisine. Il s’agit d’un type de plaque qui ne supporte en effet, que l’acier, la fonte ou les ustensiles qui ont un disque ferromagnétique.

Quel est le plus économique le gaz ou l'électricité ?

La plaque de cuisson au gaz est un bon investissement si vous êtes raccordé au réseau de gaz de la ville. Même lorsque votre logement n'est pas raccordé à ce réseau, vous pouvez trouver avantageux de profiter du gaz, surtout lorsque vous ne l’utilisez que pour la cuisson. Vous aurez en effet, de cette manière, beaucoup moins de bouteille de gaz à utiliser. Cela vous évitera également de faire un abonnement au gaz mensuel dont vous ne profiterez même pas comme il se doit.

Vous devez par ailleurs, savoir que la plaque au gaz est beaucoup moins énergivore que la plaque de cuisson électrique. Utilisez le gaz pour la cuisson vous reviendra beaucoup moins cher que si vous utilisez l’électricité.

Quant au coût à l'achat, vous devez savoir que la plaque électrique et la plaque au gaz sont les systèmes les moins chers sur le marché.

Quel type de casserole pour plaque électrique ?

Si vous avez une plaque de cuisson électrique, les casseroles que vous pouvez utiliser sont celles qui ont été fabriquées dans un matériau qui soit très bon conducteur de chaleur. Vous pouvez notamment utiliser les casseroles en inox, en fonte d’aluminium ou encore en aluminium. Sachez toutefois, que l’aluminium est une matière qui n’est pas très recommandée pour être en contact alimentaire direct.

Ayez une préférence pour qui ont le fond plat et épais. Cela permettra eu fond de l’ustensile d’être en contact avec la plaque de cuisson et ainsi, que la cuisson soit uniforme. Les casseroles en fer ou en terre cuite sont à éviter.

Quelle casserole pour une plaque vitrocéramique ?

Si vous avez une plaque de cuisson vitrocéramique, vous n’aurez pas trop de soucis à vous faire quant aux types de casseroles que vous aurez à utiliser. La particularité de cette plaque, c’est qu’elle supporte en effet, la plupart des matériaux dans lesquels ont été conçus les ustensiles.

Vous pouvez donc utiliser les casseroles en acier inoxydable, en aluminium ou encore en titane. La porcelaine, l’émail ou encore le cuivre sont également des matériaux dans lesquels la casserole pour votre plaque vitrocéramique peut être fabriquée. Pour la porcelaine et l’émail, vous devez toutefois, faire un peu attention. Ce sont en effet, des matériaux qui risquent de se fondre ou de se coller à la plaque.

Bien que la plaque vitrocéramique supporte un large panel de choix en matière de casserole, les ustensiles conçus dans du verre ou de la pierre doivent être évités. Ils ont un peu tendance à provoquer des rayures peu esthétiques sur la plaque.

Votre choix pour la casserole doit se porter sur un ustensile à fond plat. Elle doit parfaitement bien s’adapter aux éléments chauffants afin que la cuisson soit uniforme.

Quelle casserole pour cuisiner sainement ?

Certains types de casseroles sont plus recommandés que d’autres pour la cuisson de vos aliments. Il s’agit notamment des casseroles en inox, en céramique ou en fonte naturelle. Pour les casseroles en inox, ayez une préférence pour le type inox 18/10. C'est un composé dans lequel on retrouve une quantité importante de nickel et de chrome. Les casseroles conçues dans cette matière sont résistantes à l’eau et aux chocs. Elles donnent un goût plus prononcé à vos plats et les rendent beaucoup plus savoureux. Si vous êtes allergique au nickel, vous devez cependant, éviter d’utiliser ce type de casserole.

La céramique est une bonne matière pour votre casserole à condition qu’elle ne soit pas mélangée aux métaux lourds ou à d’autres éléments toxiques à la santé de l’homme. La propriété antiadhérente de cette matière rend facile son entretien. Il faudra cependant, que vous suiviez certaines recommandations si vous voulez pouvoir utiliser votre ustensile pendant un long moment.

Les casseroles en fonte naturelle sont celles que vous devez choisir si le respect de l’environnement est l’une de vos priorités. Ce sont en effet, des casseroles 100 % naturelles et qui peuvent parfaitement bien résister aux chocs et à la chaleur.

Quel type de casserole pour induction ?

Pour que votre casserole soit adaptée à votre plaque à induction, il faut que celle-ci ait été fabriquée dans du fer, dans l’inox ferromagnétique ou dans de la fonte. Vous pouvez également utiliser pour votre plaque les casseroles en acier émaillé.

Les autres matières telles que la terre cuite, la céramique, le verre, l’aluminium ou encore le cuivre sont à éviter pour les casseroles destinées à votre plaque à induction.

Les casseroles adaptées à ce type de plaque sont celles qui ont un fond épais et plat pour une cuisson uniforme des aliments. Il est également important que vous teniez compte du diamètre de la casserole. Vous trouverez dessiné sur la plaque, un cercle qui indique la taille minimale que doit avoir votre casserole. C’est en fonction de cette taille que vous devez opérer votre choix. En effet, la taille de la casserole ne doit pas être inférieure à plus de 12 % à celle du cercle.

Comment savoir si une casserole est compatible vitrocéramique ?

La compatibilité des casseroles avec la plaque vitrocéramique n’est pas vraiment un problème qui se pose. Il s’agit d’une plaque qui supporte à peu près tous les matériaux. Les seuls matériaux qui semblent poser un problème de compatibilité avec cette plaque sont le verre et la pierre.

Comment se servir d'une plaque vitrocéramique ?

Vous devez savoir qu’il y a deux sortes de plaque vitrocéramique : la plaque à foyer halogène et la plaque à foyer radiant. C'est de cette dernière que vous devez vous servir si votre but est de faire mijoter vos plats. Elle produit en effet, une chaleur qui est constante sur toute la surface de la vitre. C’est à partir d’une combinaison de résistances qui sont placées en dessous de la vitre que fonctionne ce type de plaque.

La plaque vitrocéramique à foyer halogène est quant à elle, adaptée à la cuisine de cuisson vive. En dessous de la vitre de cette plaque, on retrouve un réflecteur qui est composé de lampes à filaments de tungstène. Ce sont ces lampes qui renvoient une lumière infrarouge sur la plaque. Et c’est cette lumière qui va chauffer votre casserole ou votre poêle.

Comment fonctionne une plaque de cuisson à induction ?

Le fonctionnement de la plaque de cuisson à induction est assez simple. Il suffit que vous posiez un ustensile en métal sur la plaque pour que celle-ci se mette à chauffer. Dès que vous retirez la casserole ou la poêle, la plaque redevient tout de suite froide.

Cela s’explique par le fait qu’à l’intérieur de la plaque, on retrouve des électroaimants. Leur rôle est de créer un champ magnétique qui pourra circuler dans n’importe quel sens et de créer une interaction entre la plaque et la casserole. Les particules de métal qui composent la casserole vont ainsi chauffer et faire chauffer à son tour, la casserole.

Si on a donné le nom de plaque à induction à cette plaque, c’est surtout à cause du courant induit que crée le champ magnétique en mouvement. Ce n’est qu’au contact de certaines molécules notamment le métal, que peut avoir lieu l’échauffement qui se crée.

Comment enlever une tache sur une plaque induction ?

Pour nettoyer votre plaque à induction, plusieurs astuces peuvent être utilisées. Vous pouvez notamment utiliser des produits spécifiques après chaque cuisson pour nettoyer, mais en même temps, récurer votre plaque.

Pour enlever la graisse incrustée sur votre plaque, vous pouvez également utiliser du vinaigre blanc. Il vous suffit de diluer le produit dans de l’eau tiède, puis d’imbiber un papier absorbant de ce mélange. Placez ensuite le papier sur la plaque froide pendant une dizaine de minutes environ, puis passer au rinçage avec une éponge non abrasive de préférence. Pour plus de brillance, passez un coup de chiffon microfibres sur toute la surface de la vitre.

Vous pouvez également utiliser du bicarbonate ou encore du liquide vaisselle pour enlever les taches présentes sur votre plaque. Sachez cependant, que le liquide vaisselle est peu efficace sur les taches tenaces.

Comment choisir la puissance d'une plaque à induction ?

Choisir votre plaque à induction en fonction de la puissance totale qu’affiche celle-ci, ne serait pas très judicieux. Il s’agit en effet, de la puissance maximale du dispositif. Autrement dit, la puissance produite par la plaque lorsque tous les foyers sont utilisés simultanément et fonctionnent à leur maximum. Or, il est très rare que vous ayez à reproduire chez vous une telle expérience.

Ce qui serait recommandé, c’est de choisir la plaque en considérant la puissance maximale de chaque foyer au lieu de la puissance totale du dispositif. Il ressort de ceci, que c’est plutôt sur le nombre de foyers que vous devez vous concentrer lors de votre choix. Si vous avez une grande famille, 3 ou 4 foyers qui vous permettront de mijoter en un rien de temps des plats rapides après une journée chargée serait l’idéal.

Comment choisir une bonne plaque vitrocéramique ?

Le choix de votre plaque de cuisson vitrocéramique devra d’abord être fait en fonction du type de la plaque. Si vous préférez les bons petits plats mijotés, optez pour la plaque vitrocéramique à foyer radiant. Pour ceux qui ont une préférence pour les cuissons vives, la plaque vitrocéramique à foyer halogène serait plus adaptée. Sachez par ailleurs, qu’il existe des plaques vitrocéramiques qui peuvent combiner ces deux technologies.

Vous pouvez également faire votre choix en fonction du prix du dispositif. Les modèles les moins chers, ceux d’entrée de gamme, ont pour la plupart, deux feux. La puissance moyenne pour ces modèles est de 1 800 W. Ce sont des modèles que vous pouvez vous offrir pour une centaine d’euros environs.

Vous pouvez pour un peu moins de 200 euros, des modèles de plaques vitrocéramiques à 3 ou à 4 feux. Il s’agit bien souvent de modèles qui n’ont cependant pas de zones de cuisson extensibles.

Il faudra prévoir un minimum de 300 euros pour pouvoir vous offrir une plaque de cuisson vitrocéramique qui soit équipée de zones de cuisson extensibles.