Notre guide d’achat pour choisir la meilleure douche extérieure

Beaucoup plus pratique que le tuyau d’arrosage, la douche extérieure vous aide à vous rincer et à vous rafraîchir. Cependant, ce ne sont pas les modèles qui manquent sur le marché, vous aurez donc du mal à en trouver un si vous ne savez pas vous y prendre. Pour ce faire, il est indispensable de prendre en compte les critères de ce guide d’achat afin de choisir la meilleure douche extérieure.

Critères de choix : comment bien choisir sa douche extérieure ?

Bien avant de penser aux mesures à prendre pour son installation, il est important de choisir correctement votre douche extérieure. Les critères à ne pas négliger lors d’un tel achat sont au nombre de six.

Type de douche

Le type de douche est le principal critère de choix à prendre en compte. Elle fait souvent référence à l’emplacement de votre douche extérieure. Voulez-vous en faire une douche de piscine, une salle de bains d’été en bonne et due forme ou un point fraîcheur et plaisir ? Votre choix devra tenir compte de vos besoins. S’il s’agit d'une douche de piscine, elle doit être le plus près possible de votre bassin. Ceci vous permet de garder vos pieds propres avant d’entrer dans la piscine. Une telle douche se scelle ou se visse sans grands efforts.

Dans le cas d'une salle de bains d’été, il suffit qu’elle soit accolée à un des murs de votre maison. Pour une utilisation optimale, raccordez-la à l’évacuation des eaux usées et à l’arrivée d’eau. Pour ce qui est du point fraîcheur et plaisir, votre douche extérieure doit être installée au jardin. Si vous préférez l’installer sur une pelouse, choisissez une douche solaire sans récepteur spécifique.

Fixe ou portable

Désirez-vous installer votre douche extérieure une fois pour toutes ? Ou préférez-vous la ranger dans un coin du jardin tous les soirs ? En fonction de vos besoins et de vos possibilités, vous avez le choix entre une douche extérieure fixe et une douche extérieure portable ou amovible. Si par exemple un usage quotidien doit être fait de la douche extérieure, il est préférable d’opter pour une douche fixe. L’alimentation en eau d’un tel modèle se fait grâce au raccordement à un tuyau d’arrosage. La douche extérieure fixe est très pratique et très esthétique.

Quant à la douche portable ou amovible, elle se révèle très économique. Pour l’utiliser, il vous suffira de la planter dans votre pelouse et de prendre un trépied de parasol ou un plateau pour lui servir de fixation. Elle est peu encombrante puisqu’elle se démonte en un laps de temps. Sa fourniture en eau provient du tuyau d’arrosage et l’eau utilisée est directement évacuée dans votre jardin.

Quels matériaux pour sa douche d’extérieur ?

Pour une douche extérieure, les matériaux à prendre en compte ne concernent que la colonne de douche. En effet, le réservoir de douche a toujours été fabriqué avec du polyéthylène. Les matières qui se présentent à vous sont le plastique, le PVC, l’inox, le bois exotique (iroko ou teck) ou la résine tressée. La douche extérieure faite de plastique est par exemple plus facile à installer et à entretenir. Elle est très légère, contrairement à la douche extérieure en aluminium qui est néanmoins très robuste, en plus de présenter un design assez beau.

La résine tressée et le bois exotique quant à eux font assez nature et simples, même si leur choix est discutable si l’on veut considérer le côté écologique et humain. Si vous vivez en bordure de mer, optez pour une douche extérieure en inox. Cette matière résiste beaucoup plus que les autres au sel marin. Vous pourrez également penser à un modèle en acier galvanisé. Pour ce critère, il faut dire que vos goûts et votre budget ont un grand rôle à jouer lors du choix.

Douche solaire ou eau chaude intégrée ?

La douche solaire est bien différente de la douche traditionnelle. En effet, elle ne fonctionne qu’avec une seule source d’énergie : le soleil. Pour donc en profiter, il faut qu’elle soit installée à un endroit bien en vue afin que les rayons de soleil puissent l’alimenter. Raccordez-la à une arrivée d’eau, fixez ensuite la douche au sol puis le tour est joué. L’avantage ici est que la température de l’eau peut rapidement atteindre les 60 °C. Il est toutefois recommandé de préférer un modèle avec mitigeur pour contrôler la température de l’eau. Cette option se révèle très avantageuse lorsque vous vivez dans une région très ensoleillée. Si ce n’est par contre pas le cas, optez pour une douche extérieure avec eau chaude intégrée. Ce système se sert de l’électricité pour réchauffer votre réservoir d’eau. Le ballon thermodynamique offre également l’avantage d’optimiser l’utilisation de l’énergie électrique.

Les options : les douchettes à main, avec caillebotis, avec différents jets

Plusieurs options doivent accompagner votre douche extérieure afin d’en ajouter à votre confort. Ce sont entre autres les douchettes à main, les caillebotis et les douches extérieures avec plusieurs jets. Dans le premier cas, la douchette à main vous aide à diriger l’eau où vous le voulez. Il vous délivre une eau saine sans calcaire. Quant aux caillebotis, ils sont une solution peu onéreuse très facile à poser. Ils en rajoutent à l’esthétique de votre douche extérieure et se posent très rapidement. Quant au nombre de jets pour une douche extérieure, il vous fait économiser de l’eau, tout en augmentant le débit.

Le design

Le choix du design de votre douche extérieure doit tenir compte de deux aspects. Il s’agit de vos goûts et de l’aspect de l’extérieur de votre maison. Les idées design ne manquent pas et très vite, vous pourrez avoir l’embarras du choix. Si par exemple vous aimez faire les choses sobrement, le bois est très recommandé, car il fait assez classique. De couleur marron ou noire, il fond parfaitement dans tous les décors.

Si par contre, vous désirez que votre douche extérieure ne passe pas inaperçue, préfériez de l’acier inoxydable comme matière et un design assez nature avec un sol en galets décoratifs par exemple. Pourquoi ne pas aussi penser à un design de type happy ? Très coloré, il redonne de la gaieté et des couleurs à votre environnement. Vous pouvez également opter pour une douche extérieure avec un design très futuriste. Une telle touche esthétique donnera toujours envie à vos visiteurs de prendre une douche chaude ou froide !

Conclusion

Tous les secrets pour bien choisir une douche extérieure viennent d’être dévoilés, il ne vous reste plus qu’à faire le meilleur en les prenant en compte.

Les questions fréquemment posées – FAQ

Comment entretenir une douche extérieure ?

Entretenir une douche extérieure signifie nettoyer ses joints et sa robinetterie. Les joints sont des éléments sensibles aux tâches et moisissures. Il vous suffit d’utiliser du vinaigre blanc que vous mélangez à du liquide vaisselle ou du bicarbonate de soude.

Vous n’avez qu’à mettre la solution sur les joints. Il est également possible de faire usage du savon noir, du dentifrice ou encore du jus de citron. Ces produits vont nettoyer complètement les salissures.

La robinetterie est sujette à des traces de calcaire. L’acidité naturelle que contient le jus de citron vous aidera à supprimer celles-ci. Vous pouvez prendre aussi du jus d’orange. La farine est une des solutions possibles pour un bon nettoyage. Vous n’avez qu’à en appliquer un peu sur la robinetterie.

Quand le mauvais temps arrive, vous devez absolument penser à faire hiverner votre douche extérieure. Ce processus consiste à endormir votre douche. En effet, le gel risque de l’abîmer. Il vous faut tout d’abord couper l’arrivée de l’eau et vider le réservoir.

Vous devez vous assurer qu’aucune eau ne vient jusqu’au tuyau. Il vous suffit de bien fermer le robinet d’arrêt. Dévissez le bouchon de vidange en vous servant d’une clé à cliquet ou d’un tournevis plat.

Vider le réservoir demande au minimum vingt minutes. Il s’agit de faire en sorte que toute l’eau s’écoule. Démontez après tous les composants de votre douche extérieure. Cette étape est somme toute assez simple car votre douche extérieure est basée sur des raccordements faciles.

Nettoyez chaque composant avec des produits. Il sert à éliminer toutes les saletés. Ensuite, mettez-les tous à sécher. Vous risquez de laisser la corrosion s’installer sur les composants s’ils ne sont pas bien séchés.

Enfin, stockez tous les éléments dans un lieu sec pendant tout l’hiver. Vous pouvez le faire dans votre grenier. Assurez-vous qu’il est bien dépoussiéré. Déposez votre douche dans un carton hermétiquement fermé. Ne pensez pas à le ranger dans votre garage car il y a les fumées de gaz provenant des voitures.

Où placer une douche extérieure ?

Pour installer votre douche extérieure, privilégiez l’endroit situé à proximité de votre piscine. Le raccord au réseau d’eau chaude se trouvant dans votre maison doit pouvoir se faire facilement. L’emplacement se doit de bénéficier du soleil d’après-midi. Toutefois, il dit rester discret, sans vis-à-vis avec vos voisins et la rue.

Vous devez pouvoir répondre aux questions suivantes : où votre douche vous servira le plus ? Est-ce que vous devrez évacuer les eaux usées ? Il faut que vous pensiez à acheter un siphon pour cela. Il sert à évacuer l’eau. S’il ne vous faut qu’un lavage froid, optez pour mettre votre douche extérieure à l’arrière de votre cour. De plus pensez à planter des palmiers, des fougères ou encore du bambou afin de vous isoler du bruit.

À quelle hauteur mettre le pommeau de douche ?

La hauteur normale que peut avoir un pommeau de douche est de 2 mètres. Cependant, ceci n’est que standard. Elle peut être amenée à changer en fonction de certains critères tels que des préférences personnelles et la taille.

Pensez à acheter une barre de douche réglable. Il vous suffit pour cela respecter les normes de fixation. Si vous voulez installer un pommeau à effet pluie, choisissez de faire appel à un professionnel. Celui-ci vous aide à trouver la hauteur idéale qu’il vous faut.

Comment faire un receveur de douche extérieure ?

Un receveur de douche est préfabriqué. Il est posé à même le sol en ce qui concerne celle extérieure. Grâce à lui, les possibles problèmes d’infiltration et les travaux sont limités. Le receveur vous aide à aménager des pentes. Celles-ci conduisent l’eau vers la grille d’évacuation ou vers le caniveau.

Vous devez le réaliser en le collant et le scellant au sol. Vous n’aurez que peu de travaux de décaissement afin de mieux emboîter votre receveur. Il faut créer des joints périphériques autour de lui. Le receveur fait partie des solutions la moins chère. En effet, sa réalisation est plus facile et demande moins de temps.