Notre guide d’achat pour choisir la meilleure calculatrice graphique

Les calculatrices graphiques se sont démocratisées dans l’enseignement moderne. Elles sont des outils puissants pour les apprenants, car elles permettent de visualiser des fonctions complexes et de procéder à des calculs souvent fastidieux. Un grand nombre existe sur le marché, alors comment choisir la meilleure calculatrice graphique ?

Critères de choix : comment bien choisir sa calculatrice graphique ?

De manière basique, les calculatrices graphiques présentent un ensemble de caractéristiques communes. Il s’agit d’une mémoire permettant de retracer les historiques des opérations, d’une interface pour la visualisation des résultats des calculs sous forme de graphique, d’un processeur permettant d’effectuer instantanément des calculs complexes, etc. Cependant, pour choisir la meilleure calculatrice graphique, il y a des points nécessaires qu’il faut examiner avec attention.

Les fonctionnalités de la calculatrice

Les calculatrices graphiques sont premièrement des calculatrices scientifiques qui permettent de réaliser toutes les opérations de calcul algébrique. La fonctionnalité première de ce type de calculatrice réside dans sa capacité à tracer des graphes représentatifs de fonctions numériques. Corrélativement, elle donne la possibilité de déterminer les extremums, d’afficher le tableau des valeurs, de calculer les images, etc. C’est donc un puissant instrument de simplification de certaines opérations, qui permet en outre de visualiser la présentation d’une courbe afin de mieux la modéliser.

À côté de ce type de calculatrice qui peut être considéré comme la version classique des calculatrices scientifiques graphiques, il existe une catégorie plus évoluée qui permet en plus de ces fonctionnalités de base de résoudre des équations et d’y opérer tous les développements algébriques. Il s’agit des calculatrices CAS. Elles permettent de faire du calcul formel et de résoudre des équations (développer, factoriser, dérivé, etc.). Vous pourrez également y entrer des données pour le calcul des primitives, le calcul des limites et la détermination de solutions exactes sous forme irrationnelle.

L’écran est-il en couleur ou noir et blanc ?

Il existe deux principaux types d’affichage : des écrans couleurs et des écrans noir et blanc. Déjà, il faut relever que ce détail n’influence en rien la performance de l’appareil. Il s’agit simplement d’une amélioration graphique qui s’est imposée avec le temps pour s’adapter aux goûts des utilisateurs. En effet, les calculatrices couleurs offrent une visualisation améliorée des tracés par rapport à celles en noir et blanc.

Cela peut également avoir une incidence sur le prix. Donc, en fonction de ses préférences et de sa bourse, l’utilisateur devra opter pour le type d’affichage qui lui sied le mieux. Il faut toutefois relever que les modèles couleurs présentent un avantage indéniable face aux calculatrices graphiques en noir et blanc, celui d’offrir une meilleure visualisation des courbes tracées en 3D. Cela dit, si vous avez l’intention de procéder à des opérations présentant des résultats affichables en trois dimensions, il est préférable d’opter pour une calculatrice graphique à affichage en couleur.

Les programmes

Un élément déterminant pour le choix d’une calculatrice graphique est bien le nombre de programmes proposés par l’appareil. Les programmes sont les environnements installés dans la mémoire de la calculatrice qui permettent de traiter des données pour en afficher les résultats aux utilisateurs. Les calculatrices graphiques viennent avec des programmes par défaut.

Leur nombre peut varier en fonction d’un fabricant à l’autre, ou d’un niveau de performance à un autre. En fonction des traitements que vous envisagez, il faudra donc judicieusement choisir la calculatrice adaptée. Selon les modèles, vous pouvez accéder à l’interface des programmes installés et utilisables soit au travers d’une touche « prog » ou alors « menu ».

Toutefois, notez que certaines calculatrices offrent la possibilité d’installer de nouveaux programmes dans la mémoire de l’appareil, une option qui présente un intérêt non négligeable.

Les questions fréquemment posées – FAQ

Comment utiliser une calculatrice graphique ?

En raison de la différence entre les modèles de calculatrice graphique qui existent, les modes d’utilisation ne sont pas toujours les mêmes. Chaque machine a un mécanisme d’utilisation spécifique qui ne se retrouve pas forcément au niveau des autres. Toutefois, il y a un grand nombre de points communs à l’ensemble des calculatrices.

De manière générale, pour résoudre une fonction et tracer une courbe dans une calculatrice graphique, la procédure consiste à d’abord entrer la fonction sur la machine. Ensuite, suivez les recommandations du manuel d’utilisation afin d’aboutir au tableau de valeurs puis à la courbe représentative. Vous aurez besoin de calculer les images de l’ensemble des entiers relatifs puis connaître les secondes nécessaires pour atteindre la hauteur maximale.

À partir de cet instant, vous pouvez résoudre graphiquement la fonction et tracer la courbe correspondante. Tout compte fait, il est important pour vous de bien lire le manuel d’utilisation qui accompagne la calculatrice et de vous approprier l’emplacement de chacune des fonctions.

Comment télécharger des jeux sur sa calculatrice graphique ?

Pour mettre des jeux sur sa calculatrice graphique, le fonctionnement peut différer d’une machine à l’autre. Nous partageons avec vous ici la procédure de téléchargement et d’installation des jeux sur les calculatrices graphiques TI. Pour le faire, vous devez suivre les étapes suivantes.

Téléchargez le logiciel ion puis transférez-le sur la RAM de votre calculatrice. Ensuite à partir de la machine, allez dans les programmes et retrouver le fichier ion que vous y avez copié. Ouvrez le fichier en tapant sur ENTRER. Ceci va procéder à l’installation du fichier sur votre machine. Téléchargez le jeu que vous souhaitez mettre sur votre appareil et transférez-le dessus. À présent, installez le jeu en procédant exactement comme avec l’application ion. Pour jouer à votre jeu, allez dans Programme où vous verrez « A« , faites ENTRER deux fois de suite et vous aurez accès votre jeu.

Comment utiliser une calculatrice graphique pour l'algèbre ?

Pour le calcul des nombres complexes, vous devez dans un tout premier temps appuyer sur la touche OPTN, F3 (CPLX) afin d’afficher le menu de calcul des nombres complexes. À partir de là, vous pouvez commencer. Pour les opérations arithmétiques, elles se passent exactement comme avec les calculs manuels. Il est possible d’utiliser les parenthèses et la mémoire.

Pour ce qui du calcul de la valeur absolue et de l’argument, la machine prend un nombre complexe dans la forme a+bi comme cordonnée sur un plan de Gauss et à partir de là calculez la valeur absolue /Z/ et l’argument (arg). Dans le cas des nombres complexes, avec la calculatrice graphique, un nombre complexe de formes a + bi devient un nombre complexe conjugué de forme a – bi.

Toutefois, il est recommandé de prendre certaines précautions lors du calcul des nombres complexes. En effet, généralement la plage d’entrée/sortie des nombres complexes est de 10 chiffres pour la mantisse et de deux chiffres pour l’exposant. Par ailleurs, au-delà 21 chiffres, la partie réelle et la partie imaginaire d’un nombre complexe sont affichées sur deux lignes séparées. Dans le même temps, quand l’un ou l’autre de ces parties est égale à zéro, elle n’est pas affichée.

Comment modifier la base LOG sur sa calculatrice ?

Les calculatrices graphiques sont conçues pour ne comprendre que la base « e » logarithmes ou les touches ayant pour base 10. En conséquence, pour utiliser d’autres bases, il vous faut apprendre à apporter une modification à ce principe de base. Pour le faire, nous vous proposons de suivre les étapes suivantes.

Identifiez la base de votre logarithme. Elle est toujours mise en indice en base de LOG. La base de Log2 (45) est de 2. Trouvez le logarithme qui n’est autre chose que ce qui est entre parenthèses. Le logarithme de Log2 (35) est de 35. Appuyez sur la touche LOG qui est sur votre calculatrice graphique et saisissez le chiffre correspondant au logarithme. Ensuite, tapez sur la touche de division, puis. Appuyez à nouveau sur LOG, puis entrez la base du logarithme. Enfin, tapez la touche ENTRER et reporter la valeur que vous aurez

Comment trouver la cotangente sur une calculatrice graphique ?

Dans la trigonométrie, la détermination de la tangente, il faut diviser le côté opposé du triangle par son côté adjacent. Or, la cotangente étant l’inverse de la tangente, la détermination de la cotangente consiste donc à diviser le côté adjacent par le côté opposé du triangle. Pour opérer une saisie de la cotangente sur une calculatrice graphique, il est nécessaire que vous sachiez l’angle en degré duquel vous comptez trouver la cotangente. Ensuite, suivez les étapes suivantes sur la calculatrice graphique.

  • Saisissez le chiffre 1 sur votre calculatrice graphique !
  • Tapez sur le symbole de division. (Votre calculatrice est prête pour un calcul réciproque) !
  • Appuyez maintenant sur le bouton TAN !
  • Tapez l’angle pour lequel vous cherchez la cotangente !
  • Appuyez sur ENTRER pour déterminer la cotangente !

Comment faire une courbe sur une calculatrice graphique ?

Pour faire la courbe d’une fonction sur une calculatrice graphique, il faut commencer par taper la formule sur l’appareil. Pour tracer la courbe de la fonction f définie pour tout réel x entre 0 et 100 par : f (x) = 0,004×2 + 0,6x, suivez les indications ci-après.

Écrivez la formule en allant dans l’éditeur de fonctions en tapant sur la touche Y=, puis appuyer sur la touche ENTRER. Une fois dans l’éditeur de fonctions, écrivez la formule Y1=0,004X2 + 0,6X puis cliquez sur ENTRER. Maintenant, tracez la courbe en tapant sur GRAPH. Appuyez sur la touche WINDOW et réglez Xmin, Xmax, Ymin et Ymax pour voir la courbe entière.

Comment calculer le cosinus d'une calculatrice graphique ?

Pour calculer le cosinus d’une fonction primaire, il suffit d'appuyer sur la touche COS de votre calculatrice graphique. Entrez ensuite une valeur, puis validez avec la touche ENTRER. Vous aurez alors le cosinus d’un nombre réel, d’une expression ou d’une liste.

Pour calculer le cosinus inverse, vous tapez la touche COS combinée avec SHIFT, puis vous entrez le nombre dont vous recherchez le cosinus. Quand il s’agit de calculer le cosinus hyperbolique, vous appuyez sur la touche CH, ensuite vous mettez une valeur puis vous validez pour avoir la valeur du cosinus hyperbolique. Si vous recherchez la réciproque d’un cosinus hyperbolique, vous appuyez sur la touche ARGCH, puis vous entrez la valeur du cosinus et finissez en tapant la touche ENTRER.

Comment écrire sur une calculatrice graphique ?

Écrire sur votre calculatrice graphique est un exercice simple. Pour le faire, vous n’aurez qu’à suivre les étapes suivantes :

Allez dans le menu de votre matériel de calcul et rendez-vous dans les programmes PRGM A Pressez la touche F3 afin de créer un nouveau programme. Appuyez sur la touche SHIFT, puis ALPHA pour pouvoir écrire sous la forme de lettres. Les minuscules sont accessibles à partir de la touche F5 après avoir appuyé sur ALPHA.

Les caractères spéciaux comme les slashs ou les lettres grecs sont accessibles à partir de la touche F6. La touche F vous permet de naviguer entre les différentes catégories. Retournez au menu des programmes à la fin de votre prise de notes en appuyant sur EXIT. Pour retrouver votre cours, il vous suffit d’appuyer sur EXE. Fermez le message « Erreur syntaxe » qui pourrait s’afficher.

Vous avez également la possibilité de transférer des fichiers et images sur votre calculatrice graphique que vous pourrez lire directement à partir de l’écran de votre machine.