Notre guide d’achat pour choisir la meilleure bouillotte

Il suffit d’un petit coup de froid pour que vous deveniez frivole et tout tremblant ? Pour vous réchauffer, la bouillotte est un allié de choix qui fait des prouesses. Il existe en effet, un nombre époustouflant de cet accessoire sur le marché. Ce qui peut rendre le choix un peu difficile, puisque tous ne se valent pas. Nous vous proposons quelques astuces afin de mieux orienter votre choix d’une meilleure bouillotte !

Critères de choix : Comment bien choisir sa bouillotte ?

Le type de bouillotte

La bouillotte est un accessoire qui se décline en plusieurs types actuellement. Chaque type de bouillotte est fonction du modèle choisi. Sur le marché, on retrouve des bouillottes à graines, à eau, en argile, en gel ou encore, électriques. Le modèle en graines contient des noyaux de cerise, colza, épeautre ou de blé. Disponible en coussin ou en peluches, il offre une chaleur instantanée. Par ailleurs, la bouillotte à eau permet de se réchauffer durant une longue période. Ce modèle est fabriqué avec du coton biologique et offre un réel confort.

Le modèle en argile ou en gel par contre, est idéal pour une thermothérapie. Ce modèle permet de soulager les douleurs du dos, les muscles, et aussi en cas de règles douloureuses. Le modèle électrique comme vous pouvez déjà l’imaginer, utilise de l’électricité. Ce modèle existe en coussins ou en couvertures chauffantes. Il offre une chaleur rapide. La bouillotte électrique est un peu coûteuse, cependant, elle vous garantit un confort incomparable.

Le type de chaleur

Le type de chaleur détermine le type de bouillotte. Si vous cherchez une chaleur diffuse, la bouillotte à eau est conseillée. Cette dernière utilise la chaleur de l’eau pour réchauffer lentement tout autour d’elle. Elle est idéale sous la couverture de canapé ou bien la couette. Elle peut fonctionner sur une longue durée, pour une contenance de 2 litres. Vous préférez la chaleur sèche ? Les modèles de ce genre ne contiennent pas d’eau, mais utilisent la chaleur des graines. Cependant, leur chaleur est d’une courte durée (15 à 30 minutes), en fonction de leurs tailles.

Vous recherchez plutôt une chaleur naturelle et pénétrante sur une partie spécifique de votre corps ? Le choix idéal est une bouillotte en argile ou en gel. Par contre, si vous voulez bénéficier d’une chaleur rapide, c’est la bouillotte électrique qu’il vous faut. Elle offre la possibilité de contrôler la température et le temps de chauffage. Ce qui est un atout majeur qui la rend si efficace.

L'ergonomie

La meilleure bouillotte est celle qui est confortable, pratique et facile à utiliser. Vous devez donc choisir votre bouillotte en fonction de sa taille. En effet, une grande bouillotte serait trop encombrante, voire difficile à utiliser pour un enfant. Il faut donc choisir une bouillotte de taille normale. Une bouillotte en forme de peluche par exemple serait beaucoup plus confortable pour vos enfants lorsqu’ils voudront dormir. Si vous souhaitez choisir une bouillotte que vous poserez sur votre corps, vous devez tenir compte de sa taille.

Pour votre sécurité, il faut choisir une bouillotte dotée de housses. Cette dernière servira à limiter la température de votre bouillotte. Ce qui vous évitera tout risque de brûlure sur votre corps. D’autre part, il faut opter pour une bouillotte simple à utiliser. Pour éviter de vous brûler par l’eau chaude d’une bouillotte à eau, vous pouvez par exemple choisir une bouillotte électrique. En plus d’être simple d’utilisation, elle est efficace et peut aussi, permettre de réchauffer plusieurs parties du corps.

Son usage

Les autres critères à eux seuls ne suffisent pas pour choisir une bonne bouillotte. Vous devez faire votre choix en fonction de l’utilisation que souhaitez en faire. Est-ce que vous voulez l’utiliser sur votre corps ou exclusivement pour réchauffer votre literie ? Demandez-vous également, si vous souhaitez vous en servir pour des douleurs passagères ou si vous voulez l’utiliser quotidiennement ! Ou bien, souhaitez-vous l'utiliser pour de petites enflures ou pour des douleurs articulaires ? N'écartez aucune possibilité.

Pour des utilisations répétées et à courte durée, vous pouvez choisir une bouillotte à gel. Ce modèle diffuse une chaleur qui agira spontanément pour réchauffer les parties du corps. Par contre, si vous souhaitez utiliser votre bouillotte pour plusieurs situations, vous pouvez choisir la bouillotte électrique. Cette dernière vous offre la possibilité de paramétrer la température et la durée de la chaleur. En fonction de la situation, il vous suffit de régler votre bouillotte et le tout est joué. Quel que soit le type de bouillotte, prenez en compte l’utilisation que vous voulez en faire avant de choisir.

Les questions fréquemment posées – FAQ

FAQ bouillotte

L’eau est l’élément principal autour duquel tourne l’usage de la bouillotte. Pour ce fait, une attention particulière doit être accordée à sa température. Dans l’utilisation de la bouillotte, une température non maîtrisée est un couteau à double tranchant. Non seulement, la bouillotte risque de s’endommager, mais aussi l’usager, risque de se brûler ou de subir une forte dose de chaleur. De même, lorsque la température est mal calculée, les effets escomptés risquent de se faire attendre. Ainsi, l'idéal serait de chauffer l’eau à une température raisonnable.

En matière de température, on se réfère à la personne à laquelle l’usage de la bouillotte est destiné. En effet, on distingue plusieurs catégories d’utilisateurs, notamment les bébés, les enfants, les adultes et les personnes âgés. C’est donc en fonction de chaque catégorie d’usager que la température de l’eau est déterminée. Pour les bébés, la température de l’eau, ne doit pas excéder les 40 °C. Les enfants et les personnes âgées doivent se servir d’une eau dont la température est fixée à 60 °C. En ce qui concerne les personnes adultes, la température de 80 °C est l'idéale pour elles.

Selon les scientifiques, le foie est un organe friand de la chaleur. Rien qu’une bonne dose de chaleur suffit pour entretenir et faire fonctionner correctement son foie. Ainsi, il est recommandé d’utiliser une bouillotte pour réchauffer le foie.
En hiver, avec la baisse des températures, le rituel peut se révéler utile pour le bon fonctionnement de cet organe vital du corps humain. Pour mettre du chaud sur le foie, il suffit de réchauffer la bouillotte. Ensuite, placez votre bouillotte en dessus de votre sein droit. Le foie se situant dans cette zone du corps, aspirera la chaleur nécessaire. Si correctement pratiqué, ce rituel facilitera le déroulement parfait de la fonction hépatique. Il est conseillé de mettre du chaud sur le foie quotidiennement. En effet, une pratique régulière d’environ 20 minutes, maintient le corps en parfaite santé.

La bouillotte a des usages spécifiques. Par exemple, mettre une bouillotte au milieu du jardin, ou au bord de la piscine n’est pas concevable. Compte tenu de ses fonctions, l’utilisation d’une bouillotte correspond à des emplacements précis. Ainsi, une bouillotte d’eau peut être placée sous le drap, au pied du lit, ou sous la couette. Un tel usage permet d’annihiler la froideur du lit. La bouillotte peut être aussi placée sous la mousse du canapé ou des divans.

Hormis ces formes d’utilisation, la bouillotte est utilisée sur plusieurs parties du corps. Ainsi, on peut mettre la bouillotte sur le ventre, le genou, le dos, le bras, ou l’avant-bras. Dans ces cas, la bouillotte sert d’antidouleur. On la place sur une crampe pour atténuer les douleurs musculaires. De même, on peut s’en servir sur les hématomes. Cependant, il est fortement recommandé de ne pas placer la bouillotte sur les plaies ou blessures profondes.

La bouillotte dite sèche est une forme spécifique de bouillotte. Contrairement à la bouillotte à eau, elle ne fonctionne pas grâce à un liquide. La bouillotte sèche émet de la chaleur à base des produits naturels tels que : les graines de riz, les graines de lin, les noyaux de cerise, et bien d’autres. Pour utiliser la bouillotte sèche, on la chauffe à l’aide d’une micro-onde, d’un radiateur ou sur un four traditionnel.

L’intérêt majeur de la bouillotte sèche, est bien évidemment sa praticité. Il suffit de disposer les matériaux cités plus haut dans la bouillotte sèche. Ensuite, la bouillotte devra être déposée dans une micro-onde. La durée de chauffage conseillée est de 30 secondes maximum. Par ailleurs, vous n'aurez pas besoin de beaucoup de moyens pour acquérir une bouillotte sèche. Avec quelques connaissances en couture, on peut fabriquer une bouillotte sèche soi-même.

Une bouillotte est utilisée comme anti-froid. Elle permet de réchauffer le lit pendant les périodes de fraîcheur. Glissée sous le drap pendant quelques minutes, la bouillotte transfère une température plus ou moins élevée au lit. Les personnes malades l’utilisent pour se réchauffer le corps, lorsque leur température corporelle est basse. Les vertus rattachées à la bouillotte ne sont pas exhaustives. Antidouleur, antistress, sédatif naturel, la bouillotte a des effets bénéfiques sur la santé.

Cependant, pour profiter de ce lot de bienfaits, il faut savoir correctement employer l'outil. Il est en effet, simple et facile d’usage. Lorsqu’on s’en sert pour réchauffer le lit, la bouillotte remplie d’eau chaude est placée au fond du lit. Au contact de la bouillotte, le lit absorbe une grande quantité de chaleur. Vous êtes alors assuré de profiter entre 4 heures et 8 heures de douce chaleur, selon la capacité de la bouillotte.

Utilisée pour se tenir au chaud, la bouillotte est appliquée contre une serviette ou une housse. La serviette réchauffée, sert ensuite à masser délicatement le corps. Cependant, avant de s’en servir, il faut savoir préparer la bouillotte. Cette préparation préalable requiert plusieurs étapes qu'il est important de connaître.

  1. S’assurer que la bouillotte est en parfait état, en vérifiant s’il est usé ou percée à des endroits.
  2. Chauffer ensuite de l’eau à l’aide d’un chauffe-eau ou d’une bouilloire
  3. Éviter de laisser l’eau bouillir.
  4. Enlever la fermeture de la bouillotte, puis maintenez la bouillotte dans une position verticale.
  5. Renverser lentement l’eau issue du chauffe-eau, dans la bouillotte
  6. Laisser s’effriter quelques vapeurs, avant de refermer délicatement la bouillotte
  7. S’assurer de l’herméticité de la bouillotte, puis le tout est joué !

Si vous n’avez pas de bouillotte pour soulager vos douleurs, pas de panique ! Vous pourrez en fabriquer chez vous. Fabriquer votre propre bouillotte ne vous coûtera pas grande chose. Il vous suffit de rassembler deux éléments : chaussette et quelques grains de riz.

Dans la chaussette propre, versez les grains de riz. Veillez à ce qu’il reste un peu d’espace dans la chaussette. Autrement, ne remplissez pas tout l’intérieur de la chaussette. Attachez ensuite le bout de la chaussette à l’aide d’un petit fil ou d’un élastique. Placez la bouillotte dans un micro-ondes. Après environ une minute, retirez la bouillotte du micro-ondes. Ça y est ! Votre bouillotte est prête pour vous servir.

Outil voisin de la bouillotte et de la chaufferette, la poche de gel sert à soigner et à décontracter les muscles du corps. La chaleur dégagée réduit de manière subséquente la douleur. En effet, la poche de gel calme les douleurs sur une grande partie du corps humain. Les orteils, les doigts, le dos, le ventre ou encore le front, peuvent être soulagés par l’action de la poche de gel. La poche de gel est parfaitement adaptée au traitement des lumbagos et du rhumatisme. Cependant, pour qu’elle fonctionne et produise de la chaleur, la poche de gel doit être chauffée.

Ainsi, il faudra placer la poche de gel dans une micro-onde ou dans un bain-marie. Quelques minutes suffisent à la poche de gel pour aspirer la chaleur que requiert son bon fonctionnement. Dès qu’elle est chauffée, la poche de gel est apte à être utilisée pour soulager le corps.

Les chaufferettes sont des outils de petits formats qu’on utilise pour se réchauffer. Le rôle de la chaufferette s’apparente à celui de la bouillotte. Cependant, la chaufferette n’est utilisée qu'en poche. Placée dans une poche, elle dégage de la chaleur permettant de réchauffer tout le corps. Quelques fois, elle porte le nom de bouillotte de magique.

La chaufferette fonctionne sur la base d’un système simple. En effet, elle est composée d’une pièce en forme de métal. Un liquide (solution d’acétate de sodium) recouvre l’objet métallique. Sur la base d’un procédé exothermique, le liquide subit une cristallisation qui a pour corollaire, l’afflux de la chaleur. Cette chaleur produite, ne dure qu’entre 20 à 30 minutes. Après cette tranche horaire, l’appareil se refroidit.

Pour la réutiliser, il faudra nécessairement la chauffer. Pour réactiver la chaleur à nouveau, il suffit de mettre une casserole d’eau sur le feu. Après l’ébullition, plongez la chaufferette dans l’eau bouillante pendant environ 15 minutes. Attendez la disparition intégrale des cristaux, puis ajustez la chaufferette au milieu de l’eau. Dès que l’eau se refroidit, enlevez la chaufferette de la casserole. La chaufferette est prête à être utilisée de nouveau. Toutefois, prenez le temps de vérifier la température de l’eau, pour écarter le risque de toute brûlure. L’avantage de la chaufferette est qu’on peut l’utiliser sur une très longue durée. Par contre, la bouillotte doit être remplacée par mesure de sécurité, chaque année.

La bouillotte est un matériel sensible. Pour jouir de tous ses bienfaits, il est impérieux de lui assurer un entretien irréprochable. La toute première précaution à adopter dans ce sens est liée à la température de l’eau. Chaque fois que vous chauffez de l’eau, faites attention à sa température avant de la renverser dans la bouillotte. Si l’eau est trop chaude et dépasse les températures recommandées, la bouillotte en caoutchouc pourrait s’abîmer. Ce dégât pourrait s’avérer irréversible et mettre votre bouillotte en caoutchouc, hors d’état d’usage.

Aussi, assurez-vous d’inscrire la date de la première utilisation de la bouillotte quelque part. Ce geste simple vous permettra de savoir quand est-ce que vous devrez changer votre outil. Cela dit, vous éviterez d’utiliser votre bouillotte au-delà du temps d’usage qui lui est imparti. Cette période est d’une année pour la plupart des bouillottes en caoutchouc.

Par ailleurs, assurez-vous de bien nettoyer votre bouillotte en caoutchouc après chaque utilisation. Ce nettoyage doit se faire avec de l’eau et du savon. De même, un autre entretien régulier permet de conserver la bouillotte dans son meilleur état. Pour rendre souple la bouillotte, prenez l’habitude de l’immerger dans de l’eau chaude. Ajoutez dans cette eau, une petite quantité d’ammoniaque.

Il n’est un secret pour personne que la bouillotte est gorgée de vertus. En effet, elle sert à soigner et à calmer un grand nombre de douleurs, par exemple les maux de ventre. Elle est conseillée aux femmes durant la période de menstruation. La chaleur stockée et dégagée par la bouillotte inhibe les douleurs ressenties. Ce soulagement peut se prolonger jusqu’à une heure environ. Il suffit de placer la bouillotte chauffée sur le ventre pendant une durée, d’environ 20 minutes. De temps en temps, n’oubliez pas de déplacer de manière délicate, la bouillotte sur le rond du ventre. Dans ce cas précis, la bouillotte doit être chauffée à environ 40 °C. Avec un tel massage, les maux de ventre se soulagent rapidement.

Load More