Notre guide d’achat pour choisir le meilleur perforateur

Plusieurs perforateurs sont commercialisés chaque année par des marques spécialisées dans la vente d’outils professionnels. Les performances de ces perforateurs ne sont pas les mêmes. Certaines d’entre elles peuvent satisfaire sans aucun problème vos besoins tandis que d’autres peuvent ne pas convenir à vos travaux.

C’est pour cela que nous avons décidé de faire notre guide d’achat sur les perforateurs. Afin que vous ayez une idée précise du type de perforateur à choisir en fonction de vos besoins.

Critères de choix : Comment bien choisir son perforateur ?

Il y a un certain nombre de critères qu’il est important de prendre en compte lorsque l’on veut s’acheter un perforateur. Ces critères se définissent comme suit :

La puissance

La puissance fait partie de ces paramètres qui influent grandement sur la capacité à perforer d’un perforateur. Ainsi, plus un appareil de ce type dispose de puissance et plus ce dernier voit sa capacité de perforation augmenter considérablement. Ce qui permet à son utilisateur de réaliser très facilement différents travaux, sans avoir à déployer une trop grande quantité d’énergie.

Généralement, les perforateurs vendus dans le commerce disposent d’une puissance qui varie entre 750 W et 1800W. On trouve néanmoins des perforateurs ayant une puissance de 550 W. C’est une puissance suffisante pour permettre d’effectuer des travaux sur des matériaux qui ne sont pas trop durs. Cette puissance est idéale pour les travaux à la maison.

Si vous cherchez une puissance suffisante pour des travaux professionnels, vous pouvez monter à une puissance de 1500 W. Avec une puissance pareille, vous pouvez être sûr d’avoir en votre possession un perforateur haute performance. Capable de s’adapter à tout type de chantier. Attention tout de même aux vibrations.

La fréquence de frappe

Le second paramètre entrant en ligne de compte pour la capacité d’un perforateur est celui de la fréquence. S’exprimant en coups par minute, la fréquence définit le nombre de fois que l’emmanchement de l’outil arrive à frapper la surface de travail. Elle est définie en une minute de fonctionnement continu. Cette fréquence varie justement en fonction de l’emmanchement dont dispose le perforateur.

Avec un emmanchement outil de type cylindrique que l’on retrouve généralement sur les perceuses à percussion, la fréquence de frappe varie entre 37 000 et 64 000 coups par minute. Avec un emmanchement de type cannelé que l’on retrouve sur les perforateurs SDS Plus et les perforateurs SDS Max, les fréquences de frappe disponibles sont moindres. Elles sont de 2000 à 3500 pour les SDS Max et de 3000 à 5000 pour les SDS plus.

Il faut souligner une chose à propos du diamètre de l’emmanchement outil d’un perforateur. Plus ce diamètre est grand et moins ce dernier nécessite de fréquence de frappe pour déployer une grande énergie de travail.

La vitesse de rotation

S’il faut donner un paramètre global, pour définir la capacité d’un perforateur face à un matériau donné, nous parlerons certainement de puissance de frappe. Il s’agit d’un paramètre qui regroupe la puissance du perforateur, sa fréquence de frappe et sa vitesse de rotation. Ainsi, la vitesse est le troisième critère qu’il faut prendre en compte lors du choix d’un perforateur.

La vitesse de rotation d’un perforateur est une variable qui s’exprime en tours par minute. Selon le type de perforateur, celle-ci peut varier de 220 tours par minute pour les moins rapides à 4000 tours par minute pour les plus rapides. Cependant, s’acheter un perforateur qui tourne à une grande vitesse de rotation n'est pas le plus important. Dans la mesure où une grande vitesse ne signifie pas forcément que le perforateur dispose d’une meilleure performance que les autres. Les autres paramètres comme la puissance et la fréquence de frappe sont tout aussi importantes.

Une vitesse de rotation tournant autour de 1000 tours par minute est un bon compromis avec les autres paramètres. Avec cette vitesse, un perforateur peut sans aucun souci perforer le bois, l’acier et le béton.

Avec ou sans fil ?

Vous avez la possibilité de choisir soit un perforateur sans fil, soit un perforateur avec fil. Chacun d’entre eux offre des avantages et dispose de quelques inconvénients.

Le perforateur de type sans fil est un perforateur que l’on peut utiliser partout du fait de sa batterie et de son autonomie. Nul besoin de brancher ce dernier sur le secteur avant de pouvoir s’en servir lors des différents travaux. Il est également plus facile à manier. Son défaut principal est en rapport avec sa puissance. Elle est moins importante que celle du perforateur avec fil. Pour avoir des perforateurs sans fil disposant d’une grande puissance il faudra débourser plus d’argent.

Le perforateur avec fil de son côté revient moins cher en ce qui concerne la puissance, en comparaison du perforateur sans fil. Cependant, son cordon d’alimentation ne permet pas d’avoir une grande liberté de mouvement. Il faudra pour cela penser à utiliser une rallonge avec le perforateur avec fil.

Le poids

La maniabilité de l’appareil est très importante. Cette dernière ne se limite pas uniquement au fait que le perforateur soit sans ou avec fil. Le poids également entre en jeu. Si vous faites le choix d’un perforateur dont le poids est trop important, vous aurez du mal à l’utiliser pour une longue durée. Vous disposerez peut-être d’un outil performant, mais que vous n’utiliserez que sur une courte durée.

Les modèles de perforateurs qui sont vendus dans le commerce pour la plupart ont un poids qui varie entre 3 et 6 kg. Il est donc important de choisir un poids qui peut vous convenir. Pour des tâches ponctuelles, un perforateur lourd n’est pas un réel problème. Par contre, pour des tâches régulières il faut adopter un perforateur léger. Si le perforateur est destiné à une équipe de travailleurs, optez pour un appareil dont le poids est dans la moyenne.

Électromécanique ou électropneumatique

Il existe principalement deux types de perforateurs : les perforateurs électromécaniques et les perforateurs électropneumatiques.

Le perforateur électropneumatique est un appareil qui convient aux chantiers de démolition. Il s’agit d’un type de perforateur dont le fonctionnement repose sur un système d’air comprimé auquel s’ajoute un système de pistons. Grâce à cela, le perforateur électropneumatique est capable de délivrer une puissance de frappe constante pouvant aller jusqu’à 30 joules. Cependant, qui parle de grande puissance parle forcément de vibrations. Il vaut mieux choisir un modèle qui limite au maximum les vibrations.

Le perforateur électromécanique de son côté est un type d’appareil qui rime avec simplicité d’utilisation et légèreté. Ne disposant pas d’une grande puissance comme le modèle électropneumatique. Il peut s’utiliser pour les petits travaux qui ne demandent pas le déploiement d’une trop grande puissance. Son fonctionnement est basé sur un système de ressorts et de lames. La puissance de frappe maximale d’un perforateur électromécanique est de dix joules.

Les options

Le gros du travail est certes fait par le perforateur lui-même. Cependant, pour un travail impeccable vous aurez besoin d’un certain nombre d’accessoires qui sont vendus en options sur le perforateur. Comme accessoires disponibles en option, vous avez le choix entre les forets, la mallette de rangement. Aussi, figurent les lunettes de protection, les gants et le casque de protection. De même que les bouchons pour oreilles. Certains de ces accessoires permettent de ranger facilement votre perforateur. Tandis que d’autres sont destinés à la protection des utilisateurs.

Les options ne se limitent pas uniquement aux accessoires. Certaines concernent le perforateur lui-même. Ainsi, parmi ces options vous avez le choix entre la jauge de profondeur, le débrayage et l’éclairage intégré. La jauge de profondeur permet de réguler et de déterminer la profondeur des perçages. Le débrayage permet d’éviter que le moteur chauffe excessivement. Pendant que l’éclairage intégré permet d’éclairer la zone de travail.

Les questions fréquemment posées – FAQ

FAQ Perforateur

Le béton fait partie des matériaux durs. De ce fait, il ne serait pas idéal de vouloir le percer avec une perceuse à faible vitesse. Celle-ci risquera de s’endommager, et même, de vous blesser à l’occasion. Néanmoins, une vitesse élevée n’est également pas très recommandée. En effet, il ne s’agit pas d’un matériau excessivement dur comme le béton vibré. C’est pour cela qu’il est conseillé d’avoir recours à une vitesse moyenne pour réaliser ce type de travail. Il est possible de supposer que la vitesse idéale se situe entre 1 000 et 1 500 tours par minute.

La puissance que vous devez sélectionner pour votre perforateur variera en fonction de l’usage que vous souhaitez faire de l'appareil. En réalité, nous distinguons trois différentes catégories d'utilisation du perforateur :

  • l’usage ponctuel ;
  • l’usage régulier ;
  • l’usage professionnel ou soutenu.

Si vous souhaitez faire un usage ponctuel de votre appareil, il serait préférable d’opter pour un perforateur présentant une force d’impact de 3 joules pour 3 000 coups par minute. Cela équivaut à une puissance de 900 W. Par ailleurs, il faudra veiller à ce que le dispositif présente également une vitesse de 800 tours par minute.

Pour un usage régulier, votre perforateur doit avoir une force d’impact se situant entre 4 et 6 joules, ce qui équivaut à 4 300 coups par minute. La puissance sera donc estimée à 1.500 W environ. Pour ce qui est de la vitesse, elle devra se situer aux alentours de 900 tours par minute.

Un usage professionnel nécessite un perforateur dont la puissance de frappe varie entre 8 et 10 joules, ce qui équivaudra à 3 000 coups par minute. La puissance quant à elle devra débuter à partir de 1.200 W. Toutefois il existe des appareils qui sont capables de dévoiler une puissance de frappe supérieure à 20 joules.

Pour percer du béton, vous devez sélectionner la mèche adéquate de votre perceuse à percussion. De façon générale, l'appareil doit être recouvert d’une plaque de carbure faite en tungstène. Il faudra également que le point soit en V. Cela assurera un perçage optimal du béton.

En outre, il faudra aussi que le diamètre du foret soit inférieur à 1 mm de celui de la cheville. Aussi faut-il observer qu’il y a différentes catégories de forets de béton. Votre choix devra donc varier en fonction du travail à réaliser. Ainsi, pour ce qui est des matériaux tendres, il faudra sélectionner un foret standard dont le diamètre varie entre 3 et 13 mm. Un foret extra sera idéal pour le béton, le carrelage, le ciment classique, les matériaux moyennement durs et les briques. Le diamètre devra varier entre 3 et 20 mm.

Un foret industriel est capable de traiter du granit, du marbre, du béton vibré. Il faudra donc un diamètre compris entre 13 et 14 mm. Cependant, il y a encore des forets SDS, idéaux pour traiter le béton vibré et les surfaces extrêmement dures. Leur diamètre varie ainsi de 5 à 25 mm.

Il n’est pas possible de désigner un meilleur perforateur sans fil sur le marché, car cela dépend de vos critères de choix et de l’usage que vous souhaitez en faire. Nonobstant, il y a certains modèles qui se distinguent des autres en raison de leurs performances.

On peut citer par exemple le perforateur sans fil à 18 V 8 SDS + Bosch Professional GBH 18 V 26 F. Sa force de frappe équivaut à 2,6 joules et sa fréquence de frappe est égale à 4 350 coups par minute. Il y a également le perforateur burineur sans fil SDS Plus 18 V de Makita. Ce dispositif présente une poignée secondaire associée à une butée de profondeur. Pour ce qui est de sa puissance de frappe, elle est égale à 4 700 coups par minute.

Plusieurs appareils sont éligibles au titre de meilleur perforateur burineur. Toutefois, il faudra se baser sur plusieurs aspects : la performance, le rapport qualité prix et le prix.

En ce qui concerne la performance, il faut dire que le modèle Bosch Professional GBH 8-45 DV sds max n’est pas à prendre à la légère. En réalité, il est équipé d’un moteur assez puissant qui présente 1500 watts à son compteur. Il permettra aussi de délivrer 12,5 joules et est capable de présenter une force de frappe comprise entre 1.380 et 2 764 coups par minute.

Si on se base sur le rapport qualité prix, le perforateur burineur Bosch Professional GBH 2-28 F sds + est à regarder de près. Avec sa puissance de 800 watts et sa force de frappe de 3,2 joules, il permet d’aller à une vitesse de rotation allant jusqu’à 900 tours par minute. Sa fréquence de frappe quant à elle, peut être estimée à environ 4 000 coups par minute.

Quand on prend en compte le prix, le modèle Bosch PBH 2500 SRE ne coûte pas cher. Il est parfait pour des travailleurs occasionnels, tels que les bricoleurs du dimanche ou les débutants.

Il existe une multitude de perceuses à percussion pour vous aider à réaliser vos travaux. Généralement, une perceuse à percussion vous sera utile pour traiter du béton léger, de la pierre ou encore de la brique. En plus, il s’agit d’un dispositif que vous pouvez facilement manipuler en raison de son poids et de ses boutons de contrôle. Même s’il est nécessaire de disposer d’un certain temps avant de vous adapter à cet appareil, il vous permettra de réaliser des travaux en vous proposant tout son potentiel.

En clair, la perceuse à percussion est un dispositif qui a pour principe fondamental la percussion, comme son nom l’indique. Il s’agit donc d’un appareil qui crée des vibrations qui seront très efficaces pour réaliser des travaux sur des surfaces denses.

Un perforateur burineur est un outil ou un appareil de maçonnerie qui est idéal pour entreprendre plusieurs types de travaux. Il est en effet, à la fois capable d’effectuer le burinage, le perçage ou encore la perforation de mur. Par ailleurs, il peut être de plusieurs catégories. C’est ainsi qu’on distingue le perforateur burineur filaire, le perforateur burineur à batterie, le perforateur burineur pneumatique et le perforateur burineur électromécanique.

L'appareil est capable de percer n’importe quel type de surface. Il peut s’agir de métal, de bois ou encore de béton. Dans certains cas, il est utilisé par les professionnels pour effectuer des travaux de démolition où on pourra retirer le carrelage incrusté sur le sol ou dans un mur. Il faut également observer que le perforateur burineur est dispositif électrique que vous pouvez transporter pour réaliser vos travaux.

Le foret SDS est un produit du fabricant d’outils professionnels Bosch. C’est en réalité cette marque qui a inventé le tout premier système de fixation SDS en 1975. Pour être plus précis, SDS signifie « Special Direct System ». Il s’agit principalement d’un mécanisme qui permet au perforateur d’effectuer des grands ouvrages.

C’est ainsi que le système SDS de Bosch est devenu plébiscité au point d'être adopté par plusieurs marques. Ce système de serrage permet à l’utilisateur de changer d’accessoires, que ce soit un foret, une mèche ou une lame. Ces changements d’accessoires peuvent s’effectuer sans nécessiter un outil de serrage ou de desserrage. En clair, lorsque vous choisissez un outil de fixation pour votre, vous pouvez sélectionner une fixation par mandrin ou une fixation par mandrin SDS. Il en existe également plusieurs variantes, telles que le SDS + et le SDS Max.

Utiliser une perceuse à percussion suppose de prendre plusieurs précautions et de suivre des étapes. Pour ce qui est des précautions, il s’agira de porter des équipements de protection adaptés au type de travaux que vous souhaitez entreprendre. Munissez-vous donc de gants, d’un casque antibruit, d’un masque anti-poussière et des lunettes de protection.

Parlant des étapes, nous en distinguons quatre. La première suppose de faire une inspection de la surface à traiter. En effet, il n’est pas surprenant que certaines surfaces possèdent des canalisations ou des conduites de gaz. Ensuite, vous devrez préparer la perceuse en la branchant sur un secteur électrique. Effectuez donc les différents réglages nécessaires et installez la poignée amovible pour qu’elle tienne fermement dans vos mains. Ajoutez ensuite le foret pour percer la surface, en l’installant dans le mandrin.

Néanmoins, veuillez bien tenir la perceuse à percussion afin d’éviter qu’elle glisse entre vos doigts. Sélectionnez la vitesse à laquelle le moteur de votre appareil devra tourner en fonction de la surface à traiter.

Percer un mur en béton est une tâche pas très facile à effectuer. Pour cela, il y a trois principales étapes à suivre. La première consiste à déterminer la taille du trou que vous souhaitez percer. Pour cela, trouvez la vis qui s’adaptera parfaitement au trou du foret que vous devez fixer. Cela vous permettra de sélectionner la cheville idéale. Il sera également nécessaire d’utiliser un foret qui présente les mêmes diamètres que la cheville.

La seconde étape nécessitera d’adopter une certaine position. En effet, il n’est pas très recommandé d’attaquer le béton lorsque vous êtes dans une position frontale par rapport au mur. Vous devez alors garder vos pieds parallèles au mur. Tout ce qu’il vous restera à faire ensuite est de percer le trou de votre mur en béton. Vous pouvez le faire par érosion. Quel que soit le cas, il sera nécessaire d’y aller doucement et de ne pas exercer trop de force sur l’appareil.

Load More