Notre guide d’achat pour choisir le meilleur lave linge séchant

Choisir un lave-linge ne relève généralement pas d’un choix idéaliste. Il s’agit plutôt d’opérer un choix réaliste en fonction de son cadre de vie ou du profil de la famille. Grâce aux nombreuses fonctionnalités intégrées dans la fabrication de ces appareils, les conditions de choix deviennent plus souples pour le consommateur. Cependant, il existe des critères déterminants à prendre en compte pour réussir son achat de lave-linge séchant.

Comment bien choisir son lave-linge séchant ?

La vitesse d’essorage

Dans le fonctionnement d’un lave-linge séchant, la vitesse d’essorage est un élément extrêmement déterminant. De ce facteur dépend l’essentiel de la consommation énergétique de l’appareil. Pendant le séchage du linge, la vitesse d’essorage peut tourner très rapidement.

Ainsi, la vitesse peut varier entre 600 et 1 600 tours, voire 1 400 ou 1 600 tours par minute. La vitesse d’essorage peut donc varier du simple au double, sinon au triple. C’est ce mécanisme qui conditionne la vitesse de séchage du linge. Dans le principe, plus la vitesse d’essorage est rapide, plus vite le linge vient à sécher. D’ordinaire, cet aspect est peu ou pas du tout pris en compte dans l’achat d’un lave-linge séchant, quoiqu’il soit crucial.

Bien sûr que le choix de votre lave-linge séchant dépendra de sa vitesse d’essorage, en fonction des besoins du consommateur. Si vous avez un sèche-linge, un lave-linge séchant de plus de 1 000 tours par minute ne vous sera pas vraiment nécessaire. Pour un maximum de 1 400 tours par minute, la vitesse d’essorage est déjà suffisamment efficace.

La capacité

Il est préférable d’opter pour un lave-linge séchant adapté à vos besoins. Si le besoin ne se fait pas réellement sentir, un appareil avec une capacité mesurée pourrait contribuer à alléger les factures. La capacité de séchage n’équivaut pas forcément à la capacité de lavage.

Pour obtenir un résultat efficace dans le séchage de votre linge, il importe de limiter le volume de séchage. Une limitation à la moitié de la capacité maximale de l’appareil est vivement recommandée. Si vous possédez par exemple, un lave-linge séchant d’une capacité maximale de 8 kg, vous ne devrez qu’y insérer 4 kg de linge.

Le consommateur a donc le choix entre deux alternatives. La première alternative consiste en ce qu'il ne tourne que des demi-charges, ce qui équivaut à consommer encore plus d’eau que d’électricité pour le traitement d’une quantité de linge identique. La deuxième alternative consiste à ce qu'il vide le tambour à la fin du lavage pour faire sécher le surplus lors d’un cycle de séchage ultérieur.

L’option vapeur

Pour certains modèles de lave-linge séchant, un système d’aide au défroissage par la vapeur est disponible. Sur ces modèles testés, ce système permet de gagner du temps dans le repassage.

Outre la facilité que cela apporte dans le repassage, la vapeur apporte une valeur ajoutée réelle dans le traitement du linge. Elle permettrait d’en améliorer l’état à la sortie du séchage. La vapeur a aussi la réputation de contribuer à détendre les fibres facilement.

Par ailleurs, on estime que cette option aide à rafraîchir le linge. La vapeur est adoptée par plusieurs marques de fabrication de lave-linge séchant. Cependant, dans certains cas, il est possible d’utiliser le programme ‘’prêt à repasser’’. Ce programme permet notamment de laisser le linge légèrement humide en fin de séchage.

Les résultats peuvent être probants si le repassage s’effectue juste à la fin du cycle de séchage.

Le label énergétique

Dans le contexte spécifique des lave-linge séchant, le lavage énergétique va de A à G. A étant la norme la moins exigeante en consommation d’électricité et le G étant la norme la plus énergivore.

De façon pratique, il faut comprendre que plus les + sont alignés, plus l’appareil est économe. Certes, la réglementation en Europe table sur un barème allant de B à A +++. Ces normes évoluent du plus énergivore au plus économe. Cependant, les fabricants de façon générale, innovent avec des appareils de catégorie A +, beaucoup plus adaptés aux besoins des consommateurs.

Pour le reste, le nombre de + se réfère au niveau de consommation de certains éléments clés de l’appareil. Entre autres, la consommation d’eau, la capacité du tambour, la vitesse d’essorage, de la consommation en énergie et du niveau sonore.

Par ailleurs, les modèles marqués de plusieurs + sont généralement plus chers que les modèles A +. Ce qui peut valoir le coup en termes de réduction de la consommation d’eau et d’électricité.

L’ergonomie

Avant de procéder à tout achat de lave-linge séchant, il est important de se familiariser aux appareils. Ceci doit être effectué en magasin d’abord, avant de finaliser l’achat du produit.

Tous ces paramètres doivent être vérifiés. Le sens et l’angle d’ouverture de la porte, le diamètre d’ouverture du hublot, etc. Ce dernier paramètre permet de faciliter le changement et le déchargement du linge. Il serait aussi pertinent de vérifier la sécurité enfant. C’est-à-dire s’assurer de la bonne marche des systèmes de verrouillage des commandes ou de la porte…

Il faudrait aussi manipuler les fonctions de départ différé et même l’entretien du bac à produits. L’acheteur doit également s’assurer que le bandeau de commandes est largement compréhensible et que les boutons et sélecteurs sont faciles à manipuler.

Tous ces paramètres doivent être pris en compte par le consommateur avant l’acquisition d’un lave-linge séchant. Ce n’est qu’après avoir fait le tour de ces fonctions qu’on peut procéder à l’achat du produit.

Top ou frontal ?

Le modèle dit ‘’Top’’ est un modèle dont l’ouverture pour le chargement du linge est située au-dessus de l’appareil. Ce modèle est pertinent dans le sens où sa largeur n’excède pas 45 cm. En ce sens, il grignote moins d’espace que le modèle dit ‘’frontal’’.

Dans une pièce exiguë, c’est le modèle parfaitement indiqué. De plus, sa capacité de chargement est assez intéressante. Un lave-linge séchant top peut absorber entre 5 et 8 kg de linge. Par ailleurs, pour charger le linge dans le tambour, cela se fait sans avoir à se donner des courbatures.

Quant au modèle frontal, aussi appelé hublot, il a une forme beaucoup plus volumineuse. Il peut en effet, aller jusqu’à 60 cm de largeur.

Cette dimension supérieure lui est un atout supplémentaire puisqu’il a une capacité de chargement plus élevé. Un modèle frontal peut contenir jusqu’à 13 kg de linge. Si avec un hublot, l’ouverture est frontale, donc large, il n’est tout de même pas très compliqué d’y insérer le linge.

Encastrable, intégrable ou en pose libre ?

Les termes pourraient vous paraître quelque peu techniques, mais l’on peut comprendre les choses très facilement. Tout est une question de disposition de votre logement. C’est d’ailleurs ce critère qui vous permettra de vous décider quant au choix de l’une de ces trois options. Un lave-linge pose libre peut être installé n’importe où à la seule condition que vous disposiez d’une prise et d’une arrivée d’eau à proximité. On peut donc l’installer indépendamment des meubles de cuisine ou de salles de bains.

Pour le modèle encastrable, on le glisse entre deux meubles. Cela permet de créer une continuité visuelle entre les blocs. Dans ce cas, il faut s’appliquer à prendre une bonne mesure de l’espace disponible. Au risque de vous retrouver avec un appareil qui ne convient pas à l’endroit prévu.

Quant au lave-linge intégrable, il est équipé d’une porte décorative. Ce modèle offre un design de camouflage qui crée une harmonie d’ensemble dans la pièce. Ce qui peut être particulièrement intéressant si vous envisagez d'installer votre lave-linge séchant dans une cuisine ouverte.

Les fonctionnalités

Les fonctionnalités pour un lave-linge sont multiples. On citera entre autres le départ différé, la fonction anti-froissage, la demi-charge, les cycles spécifiques pour le linge des sportifs ou des bébés pour les couettes.

On peut également mentionner les voilages ou la possibilité d’ajouter du linge en cours de cycle. Des systèmes anti-fuite sont disponibles selon les modèles et les marques. Tout comme des systèmes anti-débordement ou encore des appareils intelligents qui adaptent le cycle de lavage selon le poids et le type de textile à traiter.

Avec la multiplicité des marques et des modèles, de nombreuses fonctionnalités sont proposées sur le marché aujourd’hui. La concurrence amène les différents fabricants à innover encore plus pour se démarquer, et ce, tant au niveau des prix que de l’aspect qualitatif des produits.

Certes, cibler un appareil avec un plus grand nombre de fonctionnalités peut s’avérer plus coûteux, mais tout est question d’optimisation. Finalement, le choix appartient au client.

Les questions fréquemment posées – FAQ

Est-ce bien une machine à laver séchante ?

Il s'agit bien d'une machine à laver séchante ou d'un lave-linge séchant, car il combine un lave-linge classique et un sèche-linge. Il dispose tout comme les machines à laver normales, de deux ouvertures pour le chargement. Il s'agit d'une ouverture sur le devant qui est le lave-linge frontal. Il est généralement de 60 cm de large. La deuxième ouverture est celle sur le dessus : qui est le lave-linge séchant du dessus. Il est généralement de 45 cm de large.

Il dispose de deux fonctions principales qui sont l'essorage et le séchage.

  • L'essorage : le lave-linge séchant est très performant pour l'essorage. Sa puissance d'essorage est généralement de 1 000 tours par minute. Cette puissance garantit un séchage rapide, un gain d'eau important et une économie d'électricité considérable.
  • Le séchage : le lave-linge séchant effectue le séchage du linge par évacuation et par condensation. Le séchage par évacuation se fait par un trou d'aération sur lequel est raccordée une gaine souple. Le séchage par condensation se fait par transformation de la vapeur de séchage en eau qui est évacué par un tuyau.

Comment choisir sa machine à laver le linge ?

Pour choisir votre machine à laver le linge, vous devez faire attention à ces critères.

  • La capacité de lavage : elle varie en fonction du modèle choisi. La plupart des lave-linge ont une capacité allant de 6 à 12 kg, voire 17 kg. Si vous êtes une famille nombreuse, un lave-linge d'une grande capacité vous arrangera.
  • La puissance d'essorage : elle varie de 1000 à 1600 tours par minute. Une grande puissance d'essorage est synonyme de bonne performance.
  • La capacité de séchage : elle se situe souvent entre 5, 7 et même 9 kg. Plus la capacité de séchage est élevée, plus vite le linge sera prêt à être rangé.
  • Le type de moteur : il existe le moteur de lave-linge classique et le moteur à induction. Les lave-linge récents sont équipés de moteur à induction.
  • Le système de défroissage par vapeur : certaines machines à laver séchantes proposent le système de défroissage par vapeur. Ce système fait gagner un temps fou au repassage, car la vapeur détend les fibres du linge.
  • L'ergonomie : n'hésitez pas à vérifier l'ergonomie du lave-linge séchant (exemple : sa facilité d'ouverture pour le chargement et le déchargement du linge, la simplicité de manipulation du panneau de commandes, etc.).

Les critères tels que le niveau sonore et la classe énergétique sont également à prendre en compte.

Quelles sont les marques de lave-linge les plus fiables ?

Il existe une multitude de marques de lave-linge qui ont chacune leurs forces et leurs faiblesses.

  • Bosch : elle est spécialiste des appareils électroménagers et se distingue par sa qualité. Les lave-linge de marque Bosch ont la réputation d'être des machines ayant un bon niveau sonore. Elles sont également équipées de fonctionnalités d'économie d'énergie et d'eau.
  • Samsung : elle se distingue par ses équipements et ses appareils électroménagers qui intègrent des technologies de pointe. Vous retrouverez ainsi des lave-linge Samsung connectés. Ils sont également puissants et économiques.
  • Whirlpool : elle est internationalement connue pour les autres marques qui la composent et la qualité de ses appareils. Les lave-linge Whirlpool bénéficient d'une efficacité incomparable et d'un confort d'utilisation extrême. Ils allient à la fois économie d'énergie, faible niveau sonore et grande capacité.
  • LG : s'il y a bien une marque qui est de tout bord à part Samsung, c'est LG. Propulsée par sa technologie et ses expériences dans d'autres secteurs, la marque produit des lave-linges affichant des performances incroyables. Que ce soit en économie d'énergie, en puissance ou en efficacité, les lave-linge LG répondent à l'appel.

Aussi, on peut citer des marques comme Electrolux, Hotpoint, Siemens qui sont aussi très fiables.

Quelle est la durée de vie d'un lave-linge ?

Il est difficile de donner une durée de vie précise à un appareil électroménager encore moins à un lave-linge. La plupart des constructeurs affichent 11 années comme durée de vie de leurs lave-linge. Mais les spécialistes ou experts techniques estiment la durée de vie moyenne d'un lave-linge à 7 ans. Généralement, la durée de vie d'un lave-linge est étroitement liée à son modèle ou à son fabricant, son utilisation et son entretien.

Les fabricants ou marques fiables de lave-linge ont l'œil sur la qualité des composants de leurs appareils. En plus, ils rendent disponibles les pièces de rechange de ces derniers pour un long moment (entre 5 ans et 10 ans). Pour ce qui est de l'utilisation du lave-linge, il est indéniable qu'elle impacte la durée de vie. Si vous poussez à l'extrême votre lave-linge, cela réduira considérablement son fonctionnement et elle se retrouvera vite en panne. Quant à l'entretien, il remet à neuf le lave-linge et accroît sa résistance au temps.

Quel niveau sonore pour lave-linge ?

Le niveau sonore d'un lave-linge est un critère parfois oublié avant l'acquisition ou l'utilisation d'un lave-linge. Le niveau sonore d'un lave-linge séchant est indiqué en décibels. Il est souvent indiqué sur l'étiquette énergétique de l'appareil. Vous y retrouverez généralement le bruit pendant le lavage et le bruit pendant l'essorage. Un lave-linge est surtout bruyant à l'essorage. C'est la raison pour laquelle vous devez prêter attention au nombre de décibels affiché à l'essorage si vous souhaitez acquérir un lave-linge non bruyant,

Les lave-linge silencieux affichent une valeur de niveau sonore entre 50 et 60 décibels pendant l'essorage. Les lave-linge moins bruyants affichent une valeur de niveau sonore entre 60 et 70 décibels. Les lave-linge légèrement bruyants affichent une valeur de niveau sonore entre 70 et 75 décibels. Les lave-linge bruyants affichent une valeur de niveau sonore entre 75 et 79 décibels. Les lave-linge de dernière génération intègrent aussi des technologies dites silencieuses. C'est le cas du moteur à induction qui fournit au lave-linge un bruit inférieur à 70 décibels.

Quelle est la consommation en eau d'un lave-linge séchant ?

Un lave-linge séchant consomme en moyenne 40 à 100 litres par lavage. Pour être sûr de la consommation d'eau d'un lave-linge séchant, il faut connaître sa classe énergétique. Cette dernière figure sur l'étiquette de l'appareil. Le rapport classe énergétique consommation d'eau est la suivante :

  • Classe A : de 70 à 80 litres par cycle
  • Classe A + : de 60 à 70 litres par cycle
  • Classe A ++ : de 50 à 60 litres par cycle
  • Classe A +++ : de 40 à 50 litres par cycle

Les fabricants améliorent à chaque fois leurs appareils. Ainsi, les lave-linge modernes ou de dernière génération consomment de moins en moins d'eau.

Quelle est la consommation électrique d'un lave-linge séchant ?

La consommation électrique moyenne d'un lave-linge séchant ne peut être donnée de façon précise. Les fabricants indiquent souvent pour les lave-linge séchants une consommation de 486 kWh/an.

Vous lirez toutefois la consommation électrique sur l'étiquette produit. Elle est donnée en Kilowattheures par cycle (kWh/cycle). La classe énergétique permet aussi d'avoir une idée de la consommation électrique du lave-linge séchant. Les lave-linge de classe A ont une consommation électrique faible. Particulièrement, les lave-linges de classe A ++ ont une consommation plus basse et permettent de réaliser de belles économies.

Retenez quand même que les fabricants de lave-linge améliorent ces derniers de plus en plus. Ainsi, les lave-linge modernes ou de dernières générations sont plus économiques et consomment moins d'électricité.