Notre guide d’achat pour choisir le meilleur joystick

Les simulateurs de vol arcades à bord d’avions de combat vous passionnent autant que les jeux de conquêtes spatiales. Pour un maximum de réalisme, de précision et surtout de sensations, vous le savez sans doute, il vous faut un joystick pour remplacer votre vieux clavier et la souris. Avant de jeter votre dévolu sur un modèle, lisez notre guide d’achat afin de choisir le meilleur joystick pour votre plus grand plaisir.

Critères de choix : Comment bien choisir son joystick ?

Parallèlement au développement de l’industrie du jeu et des simulations virtuelles, le marché des joysticks prend du volume avec une large gamme de modèles. Si cette concurrence a du bon en permettant l’amélioration permanente des propositions, elle rend la tâche bien assez compliquée quant à l’achat. Pour vous assurer de faire un investissement rentable, voici des critères qui pourraient orienter votre choix.

Un joystick ou une manette ?

Les manettes numériques ne datent pas d’aujourd’hui et conviennent mieux aux petits jeux vidéo. Toutefois, malgré leurs commandes minimalistes, elles s’adaptent tant bien que mal aux simulateurs de vol et autres jeux du type. La plupart du temps, elles tiennent la route, mais vous devez faire avec les bugs et le manque de précision. Quant aux joysticks, ils sont parfaits lorsqu’il s’agit d’avoir un maximum de confort et de plaisir pendant que vous allez à la conquête de l’espace. Les options proposées font que beaucoup préfèrent les joysticks.

Seulement, il y a des paramètres à garder à l’esprit avant de faire un choix entre acheter un joystick ou se contenter d’une manette. Il s’agit notamment du système de jeu. Pour un jeu sur une console (Sega, PlayStation, Xbox, etc.), le meilleur outil est la manette. Cependant, si vous devez jouer sur un ordinateur, un joystick vous conviendra mieux. Faites toutefois attention à vous assurer que sa puissance est proportionnelle aux capacités vidéo, audio et vitesse du PC.

La résistance du manche

La manche est indubitablement la pièce maîtresse d’un joystick. Le plaisir que vous aurez à jouer avec votre matériel est fonction de sa facilité de manipulation. En conséquence, la résistance de la manche est un critère important à prendre en compte lors de l’achat. Elle doit être suffisamment souple pour éviter les décollages malencontreux du joystick du bureau pendant que vous jouez. Dans le même temps, il doit aussi avoir un peu de résistance, nécessaire pour avoir une bonne précision.

Il est également important que le manche ait un retour au centre rapide. De plus en plus de modèles offrent aujourd’hui la possibilité à l’utilisateur de régler la résistance en fonction de ses attentes. Un conseil : privilégiez les manches qui donnent une possibilité de manipulation sur trois axes. Les deux axes basiques qui sont X et Y et un troisième appelé Z qui permet au joystick de tourner sur lui-même.

Manette de gaz ou throttle

Avant d’adopter un modèle de joystick, il est important que vous vous intéressiez un peu à l’accessoire de gestion de puissance moteur qui l’accompagne. Entre un joystick doté d’une manette à gaz et un joystick avec un throttle, n’hésitez surtout pas. Votre préférence doit aller à celui avec un throttle. En plus d’une prise en main très aisée, il vous permet de réguler avec beaucoup de facilité votre vitesse. Conçu de sorte à permettre une manipulation très intuitive, le throttle offre un gain de précision considérable.

Toutefois, tout cela dépend du niveau de gamme que votre budget vous permet de vous offrir. Alors, si vous devez vous contenter d’un joystick pas trop cher et donc doté d’une simple manette à gaz, essayez de prendre celui avec une manette ayant un minimum de résistance pour une meilleure précision. De plus, elle doit être un peu longue pour vous assurer une gestion des moteurs plus ou moins optimale.

Design

Cet élément peut paraître superflu, mais il ne l’est pas. Le design compte énormément dans le plaisir que vous avez à manœuvrer votre accessoire de jeu. En effet, l’aspect esthétique et ergonomique peut faciliter ou rendre difficile la prise en main du matériel. Pendant que certains joysticks recouverts de boutons vous permettent d’accéder facilement à un grand nombre de commandes, d’autres auront des boutons dont la manipulation vous donnera mal à la main.

Vous devez donc garder à l’esprit qu’un joystick simple n’est systématiquement pas synonyme de « pas bien » et vice versa. Prenez votre temps pour vous assurer que vous faites le bon choix, tant esthétiquement que sur le plan productif.

Les vibrations

Elles sont un atout non indispensable, mais qui peut être très intéressant pour vous permettre d’avoir des sensations encore plus proches du réel. En effet, certains fabricants poussent la simulation assez loin au point d’intégrer des vibrations que l’utilisateur ressent sur le joystick. Essuyez-vous des attaques de l’adversaire au point où ses projectiles vous atteignent ? Ou êtes-vous dans une zone de turbulences ? Les vibrations sur votre joystick vous permettent de vivre tout cela en temps réel.

Mais faites attention, car il n’y a rien d’extraordinaire puisque ces vibrations sont un peu trop faibles. En conséquence, la prise en compte de cet élément lors de l’achat de votre joystick sera totalement liée à votre bon vouloir. Vous pouvez très bien vous en passer tout prenant beaucoup de plaisir à jouer avec votre matériel.

Un palonnier ou pas ?

Ensemble de pédales vous permettant de manœuvrer directement avec vos pieds les gouvernails de votre avion virtuel, le palonnier est forcément une option très intéressante pour être plus proche de la réalité. Seulement, il n’est pas donné. Il vous faudra débourser un peu plus pour vous offrir ce joyau. Toutefois, si vous n’en avez pas les moyens, nul besoin d’en faire un drame. Vous pouvez vous contenter de votre joystick qui est tout aussi capable d’assurer à lui seul cette fonction grâce à l’axe Z.

Votre accessoire de jeu dans ce cas peut tourner sur lui-même. À défaut de l’avoir au niveau du joystick, recherchez les palonniers sur le dos de votre throttle d’où vous pouvez les manipuler à l’aide de votre index et de votre majeur. Ce sont généralement de simples boutons sur la base ou un chapeau multidirectionnel grâce auquel vous avez le même confort d’utilisation.

Conclusion

Prenez le temps de bien déterminer les fonctionnalités souhaitées pour votre matériel en vous basant sur ces critères avant d’aller effectuer l’achat de votre joystick.