Notre guide d’achat pour choisir le meilleur hachoir

Bien choisir son hachoir peut s'avérer être une opération délicate et astucieuse. Alors, si vous projetez en acheter, il y a des critères de choix à prendre inconditionnellement en compte. Découvrez-les en continuant la lecture.

Critères de choix : comment bien choisir son hachoir ?

Savoir acheter un hachoir qui soit le meilleur n'est pas chose facile. Nombreux sont les modèles qui sont disponibles sur le marché. Alors, il est crucial de considérer certains critères pour orienter votre choix de la meilleure des façons. Voici quelques critères de choix à garder à l'esprit lors de l'achat de votre hachoir.

Hachoir électrique ou manuel ?

Le hachoir électrique est assez facile d'utilisation. Vous n'avez juste qu'à le mettre en marche et il se charge de chapeler les aliments pour vous. En outre, en optant pour un hachoir électrique, vous pourrez morceler une grande quantité d'aliments en un laps de temps puisqu'il dispose d'un moteur à la fois rapide et puissant. Cependant, il est relativement coûteux. Et puisqu'il fonctionne sur courant, vous verrez votre facture d'électricité augmentée de quelques euros.

Le hachoir manuel quant à lui fonctionne à la seule force des bras. Cela vous permettra de profiter de votre hachoir même en cas de coupure ou panne d'électricité. Il fonctionne grâce à une manivelle que vous devez faire tourner. Hacher des aliments à l'aide d'un hachoir manuel peut donc s'avérer être pénible et lent. C'est donc à juste titre qu'il est adapté pour des usages occasionnels.

Alors hachoir électrique ou manuel, le choix doit être fait en fonction de vos attentes ainsi que de vos moyens.

Si vous penchez en faveur d’un hachoir électrique, veuillez bien prendre en considération les points suivants : la capacité, la composition, la puissance, sa polyvalence et son ergonomie.

La capacité

La capacité est un facteur de choix non négligeable lors de l'achat d'un hachoir électrique. Il s'agit de regarder à la capacité de son bol. Il est important de relever que sur le marché, on retrouve des hachoirs munis d'un petit ou d'un grand bol.

Les hachoirs munis d'un petit bol ne peuvent gérer qu'une petite quantité d'aliments à hacher. Par contre, ceux dont le réservoir est grand sont à même d'écharper un volume important d'aliments en un tour.

Le critère capacité doit être subordonné à vos besoins. Si vous êtes une famille nombreuse ou si vous aimez préparer de grande quantité de nourriture, alors il est recommandé d'orienter votre choix vers un hachoir d'une capacité de 1 litre et plus. Au cas contraire, choisissez un appareil de 500 ml.

La composition

La robustesse d'un hachoir dépend de son matériau de fabrication. Le meilleur appareil doit pouvoir supporter un usage à fréquence régulière. D'où la nécessité de tenir particulièrement compte de ce critère si vous prévoyez utilisez fréquemment l'appareil. À cet effet, vous pouvez privilégier les hachoirs fabriqués en acier inoxydable ou en plastique certifié sans BPA.

Un hachoir conçu en acier inoxydable présente l'avantage d'être durable. De ce fait, vous pourrez alors profiter de votre appareil sur plusieurs années. En outre, il est facile d'entretien. Il est possible de laver les accessoires d'un hachoir en acier inoxydable dans le lave-vaisselle sans courir le moindre préjudice.

Si vous penchez pour un hachoir en matière plastique, alors optez pour une qui soit garantie sans bisphénol A (BPA) ajouté. Le bisphénol A est un composite chimique d'une grande nocivité pour la santé. C'est pourquoi son utilisation est désormais proscrite même à faible dose.

Pour ce qui est du bol du hachoir, il est vivement conseillé qu'il soit fait en acier inoxydable. Il cassera moins vite qu'un bol en plastique si jamais vous le faites tomber au sol.

La puissance

La puissance est une donnée déterminante de l'efficacité et du rendement par minute du hachoir. Elle est exprimée en watts. Plus un hachoir est puissant, plus il pourra chapeler. Il faut tout de même noter que la puissance d'un appareil rime avec consommation d'énergie. Si vous préférez un appareil puissant, d'emblée sachez que le montant de votre facture d'électricité sera revu à la hausse. C'est pourquoi il est crucial d'en acheter un qui saura répondre à vos besoins de manière adéquate.

Les valeurs idéales qui sont préconisées oscillent entre 200 et 500 watts.

Sa polyvalence

Le critère de polyvalence fait référence à l'aptitude de la machine à hacher un nombre infini d'aliments. Si votre hachoir est polyvalent, vous n'aurez plus besoin de vous encombrer d'autres appareils de cuisine. Le meilleur hachoir doit pouvoir vous faire gagner en espace et en économie. Aussi, il doit être en mesure de venir à bout de toutes catégories d'aliments, des plus dures à ceux qui le sont moins. Les viandes, les poissons, les salades, les fruits à coque, les légumes, les condiments, les épices, les graines, tout doit pouvoir y passer sans grande difficulté.

Généralement, les hachoirs à plusieurs lames et équipés de plusieurs accessoires sont ceux qui remplissent diverses fonctionnalités. Tournez donc votre choix vers des modèles dotés de 4 lames et plus.

Pour plus de confort et de sécurité, il est tout aussi préférable que votre hachoir polyvalent soit doté d’un couvercle anti-projection. Cela vous évitera de prendre les aliments en plein dans la face en cas d'éjection.

Son ergonomie

La qualité d'un hachoir est aussi fonction de son ergonomie. Ce critère fait référence au design, à la taille et à l'utilisation de l'appareil.

Le design dépendra de votre goût. Privilégiez donc un hachoir qui vous plaît avant tout.

Si vous avez une attirance prononcée pour tout ce qui est esthétique, pourquoi ne pas jeter votre dévolu sur les hachoirs en inox ? Ceux-ci font l'unanimité au sein de la clientèle. Leur design épuré attire plus d’un.

Si vous manquez de place dans votre cuisine, alors, il va sans dire que vous devez acheter une machine qui peut être facilement rangée et de taille raisonnable. Il existe des mini-hachoirs, généralement plus compacts et ayant une moindre capacité de contenance. Ceux-ci auront l'avantage de se ranger facilement dans l'une des armoires de votre cuisine.

Un hachoir de qualité doit aussi être facile à utiliser. C’est dire que même s'il possède plusieurs fonctionnalités, son usage ne doit pour autant pas être rendu difficile. En un clic, vous devez être capable de le faire fonctionner. Pour ce faire, veillez à ce que la machine vers lequel votre choix se porte soit munie des boutons essentiels au fonctionnement. Il s’agit de l’interrupteur de mise en marche et de mise hors tension et des boutons pour les vitesses.

Les questions fréquemment posées – FAQ

Quels aliments peuvent passer dans un hachoir ?

Avec le hachoir, vous avez la possibilité de hacher plusieurs aliments, à commencer par le poisson et la viande. Il s'agit en effet de la principale fonction de l'équipement. Si vous êtes habitué à cuisiner de la salade et des herbes aromatiques, l'appareil vous sera aussi d'une grande aide. Aussi, les jus aromatiques qui ont une facilité à s'intégrer dans une préparation, peuvent être créés avec du hachoir. Il vous suffit de mettre les plantes ou les herbes aromatiques dans l'appareil et d'y ajouter un peu de sel et d'huile d'olive avant de hacher. Vous pouvez aussi vous servir de cet outil pour réaliser vos soupes de salade.

Les fruits à coque comme les noix, les noisettes, les noix de cajou, les amandes… présentent de nombreux avantages pour l'organisme. Toutefois, il est recommandé de les consommer avec modération. Par ailleurs, servez-vous d'un hachoir pour les réduire en poudre. Ainsi la dose idéale vous sera plus facile à déterminer.

Les condiments ainsi que les légumes peuvent être parfaitement hachés avec votre appareil. Vous pourrez ainsi les conserver pour un futur usage. Il en est de même pour les graines et les épices. Votre hachoir peut aussi vous servir à hacher du fromage.

Comment utiliser un hachoir à viande manuel ?

L'un des principaux avantages d'un hachoir à viande est sa facilité d'utilisation. Comme pour tout équipement de cuisine, il est très important de s'assurer de la propreté de l'outil. Après l'avoir bien nettoyé, c'est le moment de passer au montage. Il vous suffit de bien suivre les instructions qui figurent sur la notice. Tenez compte du mode de rendu qui vous intéresse pour choisir l'embout. Pour finir, le morceau de viande doit être posé sur le plateau (supérieur) du hachoir.

La prochaine étape consiste à vous servir de votre main pour tourner la manivelle. En pratiquant l'exercice, utilisez l'accessoire fourni pour pousser la viande à l'intérieur de la cheminée. Pour pouvoir recueillir la viande hachée, placez un récipient au niveau de la sortie de l'outil. Si vous avez prévu de réaliser des saucisses, pensez à utiliser un boyau. Notez bien qu'il est déconseillé de faire usage d'une viande surgelée, car ce genre d'appareil n'y est pas adapté.

Comment assembler un hachoir à viande manuel ?

Pour assembler votre appareil, vérifiez d'abord que les parties ne disposent pas de rouille et qu’elles sont propres. Placez à l'intérieur du corps principal, la poignée. Il est important que la poignée, une fois montée, puisse tourner sans difficulté.

L'installation de la lame (de coupe) est l'étape la plus importante. L'un des côtés est poli et plat. Vous devez donc tourner la pièce au treillis afin qu'elle puisse glisser pendant qu'elle effectue le travail. En voulant placer l'option de disque, la grille et le tranchant doivent se faire face. Pour ce qui est de la grille, assurez-vous que sa rainure est bien insérée dans la tarière (corps principal).

Pour finir, vous devez enclencher le dispositif de serrage. Ce dernier fixe avec solidité chacune des pièces du boîtier. Installez à présent la poignée puis placez-le au bord de votre table. Retenez donc que le plus important pour un bon fonctionnement de l'outil est de réussir l'installation de la grille et de la lame de coupe.

Comment aiguiser un hachoir ?

Pour affûter efficacement le couteau de votre appareil, il est important de le préparer. Cette étape est importante pour obtenir un meilleur résultat. De plus, cela évite que l'outil utilisé pour aiguiser la lame ne se détériore. Avant d'entamer le processus, il convient donc de se servir de l'huile (de tournesol) pour lubrifier le couteau. Une fois que c'est fait, attendez cinq minutes le temps que le couteau se sèche. Faites de même avec l'outil pour aiguiser.

Il existe plusieurs méthodes pour obtenir un bon résultat. Vous pouvez choisir une machine spéciale. Dans ce cas, l'aiguisage se fait en plusieurs étapes. Cela permet au métal de se refroidir pour qu'il n'y ait pas de surchauffe. Il est également possible de se servir d'une meule pour affûter votre outil. Choisissez une meule en fonction du diamètre de votre lame. Il faut que la surface de la meule soit bien large. Une autre option est de se servir d'un papier de verre. L'épaisseur de ce dernier doit dépendre de celle du couteau.

Comment motoriser un hachoir ?

Commencez par enlever la manivelle de l'appareil. Servez-vous de la soudeuse (à l'arc) pour effectuer la fixation du pignon de l'arbre du hachoir. Assurez-vous que le pignon est bien centré. Installez votre machine au bord du bloc (de boucher). Utilisez la perceuse pour effectuer des trous au niveau des pieds du support. Placez des vis à l'intérieur des trous afin de sécuriser le matériel.

Installez à présent le moteur près du hachoir sur le bloc. Les roues dentées doivent être parallèles entre elles. Pour les monter sur le bloc, deux solutions s'offrent à vous : faire des trous au niveau des supports ou alors vous servir de supports de fixation. Pour finir, installez la chaîne de bicyclette (à pignon). Vous pouvez maintenant procéder au test de votre hachoir motorisé. Pour ce faire, vous pouvez vous en servir pour hacher plusieurs types de viandes. Cela vous permettra d'avoir une idée de son efficacité.

Comment hacher sa viande sans matériel ?

Vous ne disposez pas d'un matériel pour hacher votre viande ? Servez-vous donc de vos mains pour effectuer le travail. Pour ce faire, il est important de préparer d'abord la viande. Enlevez ensuite toutes les parties indésirables comme le tissu conjonctif, les morceaux de cartilage et les tendons. Il est important de le faire, pour ne pas les retrouver après opération dans la viande.

Découpez ensuite votre viande en morceaux. Leur épaisseur peut varier de deux à trois centimètres. L'étape suivante est de couper en deux chacun des morceaux en fonction de leur taille. Pour que l'opération puisse être un succès, il est important d'obtenir des bandes bien fines. Installez les morceaux sur une plaque puis refroidissez-les au frigo. Le refroidissement peut durer une vingtaine ou une trentaine de minutes. Lorsque votre viande est froide, le découpage est beaucoup plus facile.

Vous aurez à présent besoin de deux couteaux adaptés à ce genre d'opération. Assurez-vous qu'ils sont bien aiguisés. Découpez les morceaux en gardant dans chacune de vos mains un couteau. Effectuez des coups successifs de manières verticaux. Si la quantité de viande à traiter est grande, procédez par étapes.