Notre guide d’achat pour choisir le meilleur four

Si vous sentez le besoin d’acheter un four, il sera d’une importance capitale d’effectuer le meilleur choix. Malheureusement, une multitude de modèles sont disponibles sur le marché. À tel point que choisir un modèle au détriment d’un autre est une situation délicate. Pour vous aider au mieux à faire un bon choix, nous avons élaboré le présent guide qui vous sera sans doute d'une grande utilité.

Comment bien choisir son four ?

Le choix du meilleur four est soumis au respect de certains critères indispensables. Il y a entre autres, le mode de cuisson, la capacité du four, mais aussi l’esthétique.

Le mode de cuisson

En ce qui concerne ces modes, il y en a 5 :

  • La convection naturelle : il s’agit d’un mode de cuisson assez standard. 2 résistances sont placées à l’intérieur de votre four. L’une se situe sur la voûte tandis que l’autre se situe sur la sole. Ainsi, l’air chauffé se déplace à l’intérieur de façon naturelle.
  • La cuisson à convection forcée : ici, l’air chaud ne circule pas dans un sens, mais dans tous les sens. Ceci, en raison de la présence d’un ventilateur.
  • La cuisson à chaleur brassée : ces fours disposent également de deux résistances. Cependant, celles-ci fonctionnent en même temps que le ventilateur qui est situé au fond du four.
  • La cuisson à chaleur pulsée : en dehors des résistances qui se situent en bas et en haut du four, il y a une autre résistance présente. Celle-ci est de forme circulaire et entoure le ventilateur qui se trouve au fond de votre appareil.
  • La cuisson à la vapeur : ici, il y a un générateur de vapeur qui injecte de l’eau dans le four pour entreprendre la cuisson. La vapeur créée préserve l’humidité et la saveur des plats.

Pour choisir un mode de cuisson, vous devez tenir compte des aliments à préparer.

Le mode de nettoyage

Il y a également ici, 5 modes de nettoyage pour un four. Le choix de l’un d’entre eux sera donc laissé à votre discrétion.

  • Le nettoyage manuel : comme son nom le renvoie si bien, ce type de four exige un entretien fait à la main de façon régulière. Il vous sera nécessaire pour cela de vous munir d’une éponge et d’un produit de nettoyage, afin de ramasser les éclaboussures et les salissures à l’intérieur de l’appareil.
  • Le nettoyage par catalyse : les fours à catalyse ont la principale caractéristique de se nettoyer tout seuls. Dans ces conditions, le nettoyage se déroule au même moment que la cuisson des aliments. Plus précisément lorsque la température dépasse les 220 degrés.
  • Le nettoyage par pyrolyse : cette technique engendre la destruction des résidus à haute température. Pour l’entreprendre, il vous suffit d’appuyer sur le mode pyrolyse pour que le four fasse son travail à une température de 500 degrés.
  • Le nettoyage EcoClean : on l’effectue sur les fours de marque Siemens et Bosch. Il mélange à la fois le nettoyage par catalyse et le nettoyage par pyrolyse. La différence, c’est qu’il est plus économique que la pyrolyse et plus efficace que la catalyse.
  • Le nettoyage hydrolyse ou vapeur : Il s’agit d’un processus simple qui permet d’entretenir le four avec l’aide de la vapeur. Versez donc un peu d’eau mélangée à du liquide vaisselle sur la sole de votre four. Programmez ensuite ce dernier sur le mode hydrolyse.

Le volume du four

Le volume est aussi un critère assez essentiel. En réalité, il vous permet de cuisiner vos repas suivant une certaine quantité. Si vous optez donc pour un four d’un petit volume, c’est que vous souhaitez cuisiner des repas de petite quantité. Dans le cas contraire, c’est que vous avez l’intention de cuisiner pour un bon nombre de personnes.

De plus, le volume a un rapport très étroit avec la capacité de votre appareil. Pour ce qui est des fours de petite taille, ils sont principalement utilisés si vous souhaitez cuisiner pour deux personnes au plus. Les fours de taille moyenne sont idéaux pour 3 ou 4 personnes. Les fours de grande capacité sont utiles pour les familles nombreuses.

Ainsi, si vous souhaitez acheter un four de petite taille, il faudra veiller à ce que le volume ne dépasse pas les 45 L. Pour les dispositifs de taille normale, il faudra compter entre 45 et 60 L. Néanmoins, les gros appareils disposent d’une capacité supérieure à 60 litres.

La consommation

Le four est l’appareil le plus gourmand parmi tous les appareils électroménagers. Tel est le cas en raison de sa puissance. Plus celle-ci est élevée, plus la consommation sera importante. Il faudra donc veiller, lors de votre achat, à faire preuve de vigilance sur ce critère.

Pour ce qui est de sa puissance, il faut compter entre 2 000 et 2 500 W en moyenne. Cela équivaut donc à une consommation de 162 kWh par an. Néanmoins, il existe des fours dont la consommation se situe au-delà. Si vous ne souhaitez donc pas que votre facture d’électricité soit salée, il sera nécessaire de ne pas l’utiliser en permanence. Variez donc son utilisation avec des cuisinières ou tout autre appareil de cuisson.

Les commandes

Les commandes que peuvent présenter les fours disponibles sur le marché sont nombreuses. Néanmoins, celles-ci ne sont pas toutes présentes sur tous les modèles d’appareils. Il est possible que votre four dispose :

  • De la commande préchauffage rapide ou boost ;
  • De celle pizza ;
  • De celle pain ;
  • De la commande qui lance le mode décongélation ;
  • De la cuisson à basse température ;
  • De la touche injection de vapeur ;
  • De touche de séchage et déshydratation ;
  • De la commande de cuisson de grosse pièce ;
  • Et de la touche maintien au chaud.

En dehors de cela, il faut aussi compter la commande qui lance le thermostat et le minuteur. Ils vous permettent de déterminer le temps ou la température de cuisson de votre repas.

Il faudra aussi prendre en compte l’ergonomie de votre four en rapport avec ses boutons. Il est possible d’opter pour des commandes à molettes ou des boutons électroniques ou mécaniques. Des commandes tactiles sont également disponibles sur certains fours.

L’esthétique

C’est également un critère des plus importants lorsque vous effectuez votre choix. En réalité, vous pouvez opter pour un style contemporain, rustique ou rétro. À vous de voir le style qui épouse le décor de votre cuisine. Il faudra aussi choisir la couleur et les matériaux que votre four devra posséder. Quant à savoir si vous souhaitez disposer d’un four connecté, il faut dire que ces appareils haut de gamme sont d’une esthétique impressionnante.

Aussi faut-il observer qu’il faut compter sur le type de four pour effectuer votre choix. Cela participe en effet grandement à son esthétique. Vous pouvez donc pour cela, sélectionner un four encastrable. Il vous sera certainement plus pratique qu’un four sur pied.

Par ailleurs, le type d’ouverture est également d’une importance capitale. Vous pouvez choisir entre une porte abattante ou une porte latérale. Une porte chariot ou tiroir donnera également un certain style à votre four.

Quel four choisir ?

Le mieux serait de choisir un four capable de présenter le maximum de critères susmentionnés.

Les questions fréquemment posées – FAQ

Il existe plusieurs variantes du four et le principe de fonctionnement de chacun dépend de son modèle. La plupart des utilisateurs s’en procurent un, mais sans savoir sous quel principe celui-ci marche. Ce guide propose alors de répondre à toutes les questions concernant les fours généralement.

Quelle différence entre chaleur pulsée et chaleur tournante

Le four à chaleur tournante fonctionne selon un réchauffement de l’air à l’intérieur de l’enceinte. L’air est brassé dans tout le four grâce à un système de ventilation situé au fond de la paroi. On l’appelle aussi le “four à convection forcé’’.

La chaleur pulsée quant à elle est une variante de la chaleur tournante. Cette dernière en comporte deux d’ailleurs : la chaleur brassée et la chaleur pulsée. Ainsi, le fonctionnement de la chaleur pulsée repose sur l’action simultanée d’une résistance circulaire et d’une turbine située au fond du mécanisme.

La différence avec le four à chaleur pulsée est donc une question de fonctionnement. La chaleur pulsée ne permet pas la cuisson simultanée de deux aliments de natures différentes. Par contre, avec la chaleur tournante, il est possible de cuire deux différents plats simultanément. La particularité avec elle réside dans le fait qu’il n’y a ni mélange d’odeurs ni de goûts. Notez que le bruit qu’émet le ventilateur de la chaleur pulsée le rend moins préférable à la chaleur tournante.

Qu’est-ce que la chaleur pulsée

La chaleur pulsée est un type de four à chaleur tournante. En revanche, son mode de fonctionnement est limité. Cette variante est caractérisée par le fonctionnement d’un ou plusieurs ventilateurs situés sur la paroi de la cavité. La turbine fonctionne alors en association avec une résistance circulaire placée au fond.

Dans ce mode, seule la résistance circulaire chauffe, tandis que celles de la voûte et de sole restent inactives. Ainsi, la turbine se charge d’aspirer l’air dans l’enceinte du four et de le faire passer par la résistance. À ce niveau, cette dernière se charge de le chauffer. Une fois chauffé, il est pulsé par les côtés pour se répandre dans l’enceinte du four. Ce type de four fonctionne à deux sources d’énergie au choix. Il s’agit du gaz ou de l’électricité. Avec l’une ou l’autre, il est possible d’avoir de bons résultats.

Qu’est-ce que la chaleur brassée

Il s’agit d’un type de four à chaleur tournante. Cette variante est beaucoup plus préférée pour la cuisson de plusieurs plats. En effet, ce type de four fonctionne grâce à des résistances situées en haut et en bas de la paroi. On les appelle respectivement résistance de voûte et résistance de sole. Son mode de fonctionnement est différent de celui de la chaleur pulsée. Contrairement à ce dernier, la chaleur brassée associe l’action de deux résistances à celle de la turbine.

En effet, les résistances de la voûte et de la sole chauffent lors de l’utilisation. La turbine entre en action pour répandre leur chaleur dans l’enceinte du four pour agir sur les aliments. La particularité ici est qu’il est possible de cuire deux repas simultanément. De cette cuisson, il ne résulte aucun mélange d’odeurs et le goût de chaque plat est conservé. Ce four fonctionne aussi bien à l’électricité qu’au gaz.

Comment faire un nettoyage pyrolyse

Avec un four à pyrolyse, le nettoyage se fait sans difficulté. Ce four offre un système de nettoyage automatique pour éliminer les résidus de graisse et de sucres dans la cavité. Vous pouvez toutefois lancer ce processus manuellement lorsque la crasse est trop. Pour cela, commencez par vider la cavité de tous les débris. Ensuite, vous pouvez lancer la pyrolyse en fonction du degré de la salissure. Elle peut durer entre une heure et deux heures en fonction de la quantité de la crasse.

Lorsqu’il n’y a plus de débris d’aliments dans le four, lancez le processus à 500 °C. Le reste des débris sera réduit en cendre par la forte température. Après cette étape, il faut attendre que le four arrive à la température tiède. Ensuite, utilisez une éponge pour enlever les résidus de cendre et nettoyer l’intérieur. N’ouvrez jamais le four lors de la pyrolyse et n’y oubliez pas un torchon ou un autre objet abrasif.

Comment nettoyer un four pyrolyse très sale

Il est possible que par défaut d’entretien, votre four accumule la crasse et la saleté. Dans ce cas, la pyrolyse seule ne saurait être efficace. Il faut opter pour un nettoyage en profondeur de chaque pièce du système.

Ainsi, pour commencer, ouvrez votre four et démontez les pièces amovibles. Suivez le guide d’utilisateur pour ne pas abîmer votre appareil en le démontant. Munissez-vous d’une éponge et du liquide de vaisselle pour laver chaque pièce. N’utilisez ni une éponge métallique ni un objet abrasif afin de ne pas abîmer le produit.

Essayez la cavité du four pour enlever les crasses et n’y laissez pas des morceaux d’aliments. Ils pourraient prendre feu lors de la pyrolyse. Les traces de graisse peuvent aussi s’enflammer lors du processus. Il faut donc les nettoyer avant de lancer la pyrolyse.

Dès que toutes les pièces sont nettoyées, refermez la machine et lancez le processus. À la fin, enlevez les résidus à l’aide d’une éponge humide. Toutefois, il est possible que les odeurs persistent après le procédé. Pour cela, il faut mettre des zestes d’agrumes dans le four et les chauffer à 200 °C pendant 15 minutes.

Comment enlever de la graisse brûlée dans un four

Lors de l’entretien du four, les traces de résidus de graisse brûlée sont tenaces et difficiles à être enlevées. Ces résidus s’attachent solidement aux pièces de la machine, à la cavité et à la vitre. Pour les enlever, il faut utiliser de l’eau et du liquide de vaisselle avec une éponge adaptée.

Il faut sortir toutes les pièces amovibles de la machine afin de les laver minutieusement. Il est conseillé de ne pas utiliser une éponge métallique ou un objet abrasif. Cela pourrait provoquer la corrosion des pièces.

Attaquez-vous à l’intérieur de la machine puis à la vitre. Les taches de graisse sur ces parties sont les plus tenaces. Pour l’intérieur, vous pouvez opter pour de l’eau chaude à 50 °C ou préchauffer le four et le nettoyer à tiède. Quant à la vitre, vous pouvez utiliser de l’eau et du bicarbonate de soude pour enlever la crasse. Laissez la couche agir quelques heures puis procédez au lavage avec votre éponge et l’eau savonneuse. Après ce processus, l’intérieur de votre four sera comme neuf.

Comment enlever du sucre brûlé dans un four

Les tâches les plus résistantes lors du nettoyage sont celles laissées par le sucre brûlé. Elles ne partent pas à un lavage simple à l’eau et au savon.

Pour cela, il faudra vous munir d’un gant en caoutchouc, une vieille brosse à dents, des sacs plastiques et la traditionnelle éponge. Commencez par enlever chaque tablette du four et trempez-les dans de l’eau chaude durant quelques minutes. L’opération peut durer des heures en fonction de la ténacité des tâches, mais va ramollir le sucre.

Ensuite, mettez votre four à une température tiède et débranchez-le après. Mettez-vous au nettoyage de l’intérieur de la machine avec votre éponge. Il est possible que certaines taches résistent sur les tablettes comme dans le four.

Enlevez-les avec une couche de bicarbonate de soutes mélangé à de l’eau. Utilisez votre brosse à dents pour atteindre les parties difficiles d‘accès. Si la crasse résiste, ajoutez du vinaigre blanc à votre préparation de soude pour plus d’efficacité. Sur la vitre du four, vous pouvez employer un linge imbibé d’alcool ménager pour enlever les traces de jet.

C’est quoi un four à chaleur tournante

Encore appelé four à convection forcée, c’est une machine dans laquelle l’air chaud circule grâce à une turbine. Elle associe une résistance et un ventilateur qui fonctionnent en synergie pour cuire les aliments. Il existe deux types de fours à chaleur tournante : la chaleur brassée et la chaleur propulsée.

La chaleur brassée fait intervenir deux résistances situées en haut et en bas de la paroi du four. Celle-ci fonctionne avec un ventilateur situé au fond de l’appareil. La chaleur propulsée utilise une résistance située au fond de la machine pour chauffer l’air. Cet air est réparti dans le four grâce à la turbine située au même endroit.

Par ailleurs, le four à chaleur tournante est un modèle multifonction capable de cuire plusieurs plats en simultanée. Il a la particularité de conserver le goût et l’odeur de chaque repas après la cuisson. Le four à chaleur tournant est une machine capable de fonctionner au gaz, mais aussi à l’électricité.

Quelle grille du four utiliser

L’utilisation du four peut s’avérer délicate lorsqu’on ne sait pas sur quelle grille positionner son plateau. Or, pour une meilleure performance, vous devez utiliser une grille appropriée en fonction du résultat escompté. Toutefois, il est conseillé d’utiliser la grille au milieu du four lorsque vous avez un doute. Il ne s’agit pas de celle au milieu des autres, mais plutôt d'une grille positionnée au milieu du four.

En effet, pour gratiner la partie supérieure d’un plat ou faire dorer une pâte, il faut opter pour la grille du haut. La chaleur à ce niveau est beaucoup plus élevée pour y arriver. En revanche, préférez le milieu du four pour vos gâteaux et biscuits. À ce niveau, vos plats bénéficieront d’une cuisson uniforme grâce à la répartition équitable de la chaleur. Cependant, pour un gâteau ou une dinde de grande taille, faites en sorte que son milieu soit au milieu du four.

Utilisez la grille du bas pour les aliments qui nécessitent une forte température, mais un temps de cuisson plus court. Il s’agit ici des pizzas, des tartes, des pains, etc.

Comment nettoyer un four chaleur tournante ?

Le nettoyage d’un four à chaleur tournante peut paraître banal, mais quand on s’y prend mal, cela peut s’avérer inefficace. Pour y arriver, il faut choisir des accessoires spécifiques qui ne vont pas abîmer le produit.

La première étape consiste à sortir les grilles et à les laver à l’eau savonneuse. Il est conseillé d’utiliser du liquide de vaisselle pour le procédé. Afin d’enlever les taches tenaces, il faut tremper les accessoires dans de l’eau chaude et les garder durant des heures. Cela dépend du degré de salissure.

Pour nettoyer l’intérieur du four, il ne faut pas mettre de l’eau sur les parties chauffantes ou les résistances. Pour les tenir à l’écart, utilisez du linge de cuisine pour les couvrir. Ensuite, procédez au nettoyage de chaque partie de la paroi.

Il est possible que vous rencontriez des taches résistantes. 10 cuillères à café dans un peu d’eau suffiront pour en venir à bout. Appliquez le mélange sur la paroi et attendez 12 minutes environ, puis lavez tout et remontez votre machine.

C’est quoi un four combiné

Un four combiné est un appareil électroménager qui combine les fonctions d’un four et d’un micro-ondes. Cette machine dispose de la particularité d’agir comme un micro-ondes au besoin. Mais il garde les fonctions basiques d’un four classique. On lui donne généralement l’appellation de four multifonction.

En effet, avec un four combiné, plus besoin d’avoir deux appareils dans votre cuisine. Il peut remplir efficacement le rôle du second. Ainsi, vous pouvez réchauffer vos aliments, dorer vos plats et les décongeler. Cette fonctionnalité de votre appareil ne nécessite pas une grande consommation d’énergie. De plus, cela ne diminue en rien ses performances de four.

La nuance qu’il existe au niveau de ce type de four est qu’il n’offre pas la totalité des fonctions d’un micro-ondes. Toutefois, il s’agit d’un modèle compact qui prend moins de place dans la cuisine.

Qu’est-ce que le nettoyage Ecoclean pour un four ?

Lorsqu’un four classique est utilisé sur une longue durée, il accumule la crasse et son nettoyage est difficile. En revanche, avec les dernières générations de four, il est possible de nettoyer votre four avec la fonction Ecoclean.

Cette fonction est native avec les fours et permet de les nettoyer automatiquement lorsque le matériel est sale. Il s’agit d’un système de nettoyage très écologique, d’où son appellation “Ecoclean’’. Ce mode de nettoyage est qualifié d’écologique parce qu’il occasionne une consommation très réduite en énergie. C’est un mode de nettoyage qui permet un entretien manuel réduit, comme les fours à catalyse. Il favorise une oxydoréduction plus efficace au niveau de la machine.

En effet, le nettoyage Ecoclean se fait entre 200 et 270 °C et ne dure qu’une heure. Il est plus adapté aux fours à paroi en céramique poreuse. Les fours qui disposent de cette fonctionnalité avertissent l’utilisateur de la nécessité de nettoyer.

Comment nettoyer un four à pyrolyse

Le nettoyage d’un four à pyrolyse se fait généralement de manière automatique. Cependant, lorsqu’il faut le déclencher manuellement, il faut suivre certaines étapes. Il faut d’abord retirer la grille de cuisson et la laver à l’eau et liquide de vaisselle. Si vous les laissez dans le four, elles risquent de noircir ou de s’abîmer. Le nettoyage ne doit pas se faire à l’éponge métallique.

L’étape suivante consiste à vider la cavité de tous les résidus susceptibles de s’enflammer. En général, ce type de four dispose d’une fonction “Pyrocontrol’’. Celle-ci permet de nettoyer la machine en fonction de la salissure. Une fois que votre four ne comporte plus de débris d’aliments, lancez le processus de nettoyage.

À la fin, cycle, il faudra enlever les résidus de cendre avec un chiffon et de l’eau savonneuse. Notez que le processus se fait entre 300 et 500 °C en fonction du degré de la salissure de votre four. Il serait assez imprudent d’ouvrir la porte lors de la pyrolyse.

Comment nettoyer un four à catalyse

Le nettoyage par catalyse se fait lorsque les résidus de graisse sont projetés sur la paroi du four. La catalyse est un processus de nettoyage qui s’effectue à une température pas trop élevée (220 °C). Elle ne prend en charge que certaines parties du four, dont le bas de la vitre, et les côtés de la paroi. Le nettoyage du reste de l’équipement doit se faire à la main.

Pour mener à bien cette mission, il faut enlever les débris d’aliments encastrés dans le four avant d’enclencher le système. Lorsque le processus arrive à son terme, il faut nettoyer les résidus au chiffon. Veillez à ne pas frotter puisque ce type de paroi est assez sensible.

Il faudra ensuite sortir les parties non prises en charge par la catalyse et les nettoyer manuellement. Il s’agit du bas de la paroi, de la grille et de la vitre. L’utilisation des produits abrasifs et décapants est formellement déconseillée.

Comment faire fonctionner la pyrolyse d’un four ?

La pyrolyse consiste à chauffer le four à une température comprise en 300 et 500 °C.

Pour activer ce mode sur votre four, il suffit de suivre les instructions du concepteur. Elles se trouvent dans le manuel d’utilisation de la machine. Ainsi, après avoir suivi les étapes nécessaires pour un nettoyage en profondeur, vous pouvez activer cette fonctionnalité sur l’appareil.

Étant donné que la pyrolyse de fait à 500 °C, il faut avoir des astuces pour réduire la consommation. Il faut donc la lancer juste après une cuisson normale. En procédant ainsi, l’appareil n’aura pas besoin de beaucoup d’énergie pour atteindre son pic de température.

En réalité, le système dispose d’une fonction appelée “Pyrocontrol’’ qui contrôle le niveau de salissure. La pyrolyse peut alors être économique, moyenne ou intense en fonction de la quantité de la crasse. Par ailleurs, il suffit de programmer la température souhaitée directement au niveau des commandes de la machine.

Comment faire fonctionner un four autonettoyant ?

Le principe de fonctionnement d’un autonettoyant est simple. Pour commencer, il faut enlever le surplus de la saleté du mieux que l’on peut. En revanche, il ne faut laisser aucun ustensile dans le four avant de le faire fonctionner.

Il faut aussi retirer l’ampoule pour ne pas la brûler. Toutefois, avec les modèles récents, vous n’aurez pas à craindre ce souci. Vérifiez juste les caractéristiques de votre modèle sur internet pour en être sûr. Ainsi, vous saurez aussi s’il faut retirer le tiroir du bas.

Après vous être assuré d’avoir tout éliminé, sélectionnez sur la machine le cycle et la durée du nettoyage. En enclenchant le système, la porte du four se verrouille automatiquement et ne s’ouvrira qu’à une température sécuritaire. Toutefois, il est conseillé de rester dans la maison jusqu’à la fin du processus. Vous pouvez sortir de la pièce pour ne pas inhaler d’éventuelles fumées.

À la fin du processus, la porte se laissera ouvrir à une température sécuritaire vous permettant de passer l’aspirateur.

Comment nettoyer la vitre d’un four pyrolyse ?

Après le nettoyage automatique par la pyrolyse, toute la cavité du four est très propre. Par contre, on ne peut pas en dire autant de la vitre. En effet, celle-ci n’élimine pas totalement les traces d’impureté. Il faut donc procéder à un nettoyage manuel. Celui-ci devra se faire avec un chiffon doux pour ne pas enrailler la vitre.

En effet, il y a des traces de graisse mélangées à la cendre qui restent sur la vitre de l’appareil. Pour les enlever, il faut utiliser de l’eau savonneuse et du chiffon. Il est également possible de préparer une solution à base de bicarbonate de soude. À cette préparation, il faudra ajouter un peu de vinaigre blanc.

Utilisez ensuite le produit obtenu pour nettoyer la vitre en la frottant avec délicatesse. À la fin, procédez au rinçage avec de l’eau claire puis essuyez avec un torchon propre et doux.