Notre guide d’achat pour choisir le meilleur DAC audio

Face aux nombreux modèles de DAC disponibles de nos jours sur le marché, il est primordial d’avoir des outils permettant de choisir celui qui vous convient le mieux. Le choix adéquat devra se faire en prenant en compte certains critères essentiels. On vous présente ici comment faire le meilleur le choix pour un DAC audio.

Les critères pour choisir le meilleur DAC audio

Au nombre des critères les plus importants pour le choix du meilleur DAC audio, nous pouvons citer : la fréquence d’échantillonnage, la résolution, la distorsion harmonique, les connectiques et enfin le système d’alimentation (bloc secteur ou port USB). Il existe bien d'autres critères subsidiaires sur lesquels vous pourrez vous baser, mais ceux que vous découvrez ici semblent les plus importants.

La fréquence d’échantillonnage

Elle fait partie des principaux éléments de base pour connaître la capacité de lecture d’un DAC audio. Elle se définit comme étant le nombre d’informations utilisées pour vous servir une seconde de musique. Son unité d’expression est le kilohertz (kHz). En connaissant la fréquence d’échantillonnage d’un DAC audio, vous pourrez avoir une idée de la rapidité avec laquelle il lira la musique et aussi son niveau de précision. Pour le choix d’un bon DAC, une haute fréquence est alors indiquée, car elle implique une meilleure qualité de la musique.

La résolution

Elle est elle aussi un élément important pour la connaissance de la qualité de musique fournie par un DAC. Elle s’exprime en bits et explique en détail ou avec quelle précision le signal est traité. La qualité minimale fournie par un DAC ne devrait pas être en dessous de 16 bits au risque de détériorer le signal. Pour ce qui est des débits de DAC, pour de bons rendus sonores, ils ne devraient pas être en dessous de 192 kHz à 16 bits.

Ceux proposant un débit de 192 kHz à 24 bits sont parmi les plus recommandés puisque cette valeur est celle des studios d’enregistrement. Cependant, il en existe proposant des valeurs hors-norme de 384 kHz à 32 bits. Ces derniers permettent la lecture de tous les types de musiques ou sons provenant de n’importe quel support.

Plusieurs DAC sont connus pour leur capacité à ré-échantillonner les signaux : du sur-échantillonnage. Cela peut causer des erreurs de décodages, provoquant ainsi une certaine agressivité sonore. Ils sont très peu recommandés.

La distorsion harmonique

Elle est tout aussi importante que les deux premiers critères dans le choix du meilleur DAC audio. Elle permet de mesurer à quel point le signal est déformé pendant la conversion lors de son passage dans le convertisseur du DAC et dans le circuit. Comparativement aux autres critères, notamment la fréquence d’échantillonnage, la distorsion harmonique doit être Le plus faible possible pour des sons de bonne qualité.

Nous suggérons un taux de distorsion pas plus élevé que 0.05 %. En effet, il est reconnu comme idéal pour une bonne transmission de signal.

Les connectiques

Ils sont nombreux et varient selon l’usage que vous aurez prévu pour votre DAC. Si vous souhaitez vous servir de votre DAC audio relié un amplificateur ou un lecteur CD, l’idéal serait que vous en choisissiez un disposant d’une entrée optique ou coaxial.

Certains amplificateurs, dans de rares cas, ne disposent pas d’entrées analogiques connectables à la sortie du DAC. Ils portent plutôt des entrées RCA ou XLR. Le DAC que vous achèterez devra alors disposer de connectiques compatibles avec ces entrées.

Par contre, si vous comptez utiliser votre DAC en lieu et place de votre carte son (pour ordinateur bien sûr), une entrée USB est recommandée. Son association avec une sortie S/PDIF est encore mieux, car elle permet de contourner l’obstacle que sont parfois les prises USB pour de plus hautes résolutions.

Pour le choix des connectiques USB du DAC audio, il existe deux modèles rangés en classes. La classe 1 de DAC USB est de basse qualité comparativement à celle de la classe 2. La classe 2 de DAC USB est aussi appelée DAC USB asynchrone. Il est préférable d’utiliser un DAC USB asynchrone surtout pour la lecture des sons en Haute Définition. En effet, il supporte l’extraction de flux des données audio à haut débit et stabilise ce flux afin d’éviter des erreurs de décodage.

En outre, d’autres DAC proposent des fonctionnalités technologiques plus évoluées telles que les connections sans fil. Cette fonctionnalité est disponible avec certaines applications. Ainsi, la lecture des musiques ou sons peut se faire sans perte grâce à des normes de transmissions. En résumé, le choix des connectiques du DAC se fera en fonction de sa compatibilité avec l’appareil que vous souhaitez utiliser.

L’esthétique

Il existe différentes tailles et formes de DAC audio. En effet, vous pourrez en trouver de tout petit ayant la forme de disquettes, tout comme vous pourrez en trouver de beaucoup plus grandes. Il existe des DAC de toutes les tailles, de toutes les formes, pourvu que vous soyez à l’aise avec son utilisation. La présentation est faite de telle sorte qu’il existe de grands modèles, dont la façade est généreusement garnie de boutons et de prises. Ces modèles disposent aussi parfois de télécommandes.

Par contre, il en existe d’autres, beaucoup plus attrayants, de multiples couleurs. Elles ne présentent pas beaucoup de commandes externes (car ici c’est l’effet simplicité d’utilisation qui est recherché). Souvent, ces modèles ne présentent qu’un petit panneau de sélecteur d’entrées. Ensuite, en position centrale un énorme bouton de volume et la prise du casque ainsi que la prise d’alimentation et les entrées et sorties USB.

Enfin, il y a les amplificateurs DAC USB pour casques. Ces derniers sont conçus petits, légers et résistants pour faciliter le déplacement. Ces derniers modèles existent aussi en plusieurs catégories et colories. Leur particularité est qu’ils ne possèdent moins d’entrées que les modèles précédemment cités. Le choix de la forme ou du design de votre DAC dépendra aussi de l’usage pour lequel il est prévu.

Un DAC avec bloc secteur ou un DAC USB ?

Il s’agit également d’un critère important lors du choix de votre DAC. Il faut que vous preniez en compte le système d’alimentation de votre appareil. Les modèles de DAC disposant d’un bloc secteur sont plus performants que les DAC USB qui s’alimentent elles-mêmes. Les DAC USB disposant d’un transformateur torique (avec bloc secteur), ont un courant idéalement stable. On obtient donc des graves plus intéressants et une marge dynamique plus hausse.

En conclusion

Le choix du meilleur DAC audio, comme vous pouvez le constater, nécessite la prise en compte de chacun des critères précédemment cités, ils sont tout aussi importants les uns que les autres.

Les questions fréquemment posées – FAQ

Pourquoi acheter un DAC ?

Aujourd’hui, que ce soit les CD, les DVD ou encore les fichiers audio, les sources audio modernes sont pratiquement toutes en numérique.

L’utilité d’un DAC est dans ce cadre, c’est qu’il sert de convertisseur de ses sources numériques en analogiques. C’est un appareil l’on installe entre la source numérique et l’amplificateur. Cet appareil est devenu indispensable car les convertisseurs dont sont équipés les produits numériques ont un système qui ne permet pas de transcrire de manière adéquate les fichiers audios.

Pour vous permettre de mieux comprendre, prenons l’exemple des platines CD. Ces dernières sont composées de deux parties. Il s’agit d’abord de la partie lectrice dont le rôle est de collecter les informations qui sont fixées en format numérique sur le support CD. Ensuite, nous avons, la partie conversion qui permet de transformer les informations sous format numérique en flux analogique. La platine dispose donc d’un convertisseur intégré. Toutefois, la conversion est de qualité moyenne. On utilise ainsi un DAC pour garantir une meilleure qualité de conversion. Le résultat final est donc meilleur.

Qu’est-ce qu’un streamer audio ?

C’est un appareil qui se présente sous une petite taille et qui permet de réaliser la lecture des fichiers audio numérique qu’il reçoit. Il doit être connecté soit via le réseau wifi soit par un câble. On peut lui transmettre donc les fichiers audio à partir de son téléphone portable, de sa tablette ou de son ordinateur. Une carte SD ou une clé USB peuvent aussi être utilisées.

Un streamer audio est composé d’un circuit de conversion numérique analogique. Ce circuit se charge de délivrer des signaux analogiques qui peuvent être exploités par certains appareils tels que la chaine Hi-Fi et certains streamer. Il comprend également une sortie numérique de type S/PDIF qui peut être raccordé à un DAC au besoin.

Il faut souligner qu’un DAC prend seulement en charge les signaux issus d’un streaming ou d’une carte UD ou Clé USB.

Généralement, les protocoles Airplay et DLNA UPnP sont compatibles avec un streamer audio. Par conséquent, un streamer peut recevoir des fichiers numériques issus par exemple des appareils Apple.

Quel est le meilleur DAC ?

Aujourd’hui, on peut dire que le meilleur DAC audio est le Chord Mojo.

Comme caractéristiques, il se présente comme suit :

  • Les entrées : il a des entrées numériques coaxiales, optiques et micro USB
  • Les sorties : 3.5 x 2
  • Prise en charge de la fréquence d’échantillonnages native : elle est de 32 bits/768 kHz PCM, DSD512
  • La taille : 2.2x6x8.2 cm
  • Le poids : son poids est de 180 grammes

C’est un appareil qui présente des avantages certains. En effet, il se distingue par une grande subtilité et un dynamisme. Son entraînement rythme présente une très grande finesse. Par ailleurs, son design est bien élaboré avec une grande solidité. Le seul point faible de cet appareil c’est qu’il n’est pas équipé de Bluetooth.

Pour ses produits, Chord a opté pour des processeurs programmables équipés d’un logiciel pour remplacer les puces DAC que l’on voit dans d’autres types de DAC.

Ce choix semble porter ses fruits car cet appareil est à ce jour, le plus puissant sur le marché.

Comment fonctionne un DAC ?

Comme explique plus haut, un DAC convertit un fichier audio numérique en analogique. Son fonctionnement est très simple.

D’abord, on branche l’appareil à une source numérique avant de procéder à l’installation Hi-Fi. S’agissant de la source numérique, elle peut être soit un ordinateur, un lecteur, un Smartphone ou encore, une tablette.

On commence par raccorder l’appareil à la chaîne Hi-Fi à l’aide d’un câble de type TCA. Ensuite, on relie le DAC à la source numérique en utilisant un câble USB ou encore, un câble optique.

Par ailleurs, il est possible de brancher le DAC à l’ordinateur ou autre appareil par WIFI dans certains nouveaux modèles.

Tout est en place. La conversion se déroule comme suit. Le son numérique envoie des 0 et des 1 vers la DAC. Ce dernier se charge alors de transformer ces 0 et ces 1 en fréquences électriques. Le résultat final sera d’avoir un fichier audio sous format analogique. Le son peut alors être écouté.

Le convertisseur d’un DAC peut prendre en charge tout type de fréquence.