Notre guide d’achat pour choisir le meilleur cuiseur vapeur

L’alimentation reste un élément très important dans le quotidien et la santé de chaque individu. La cuisson du repas occupe une place centrale dans l’alimentation et concourt à la conservation de la valeur nutritive des aliments. De plus en plus, la cuisson des aliments à la vapeur devient une technique adoptée dans les ménages.

Ce mode de cuisson préserve les aliments des apports de matières grasses. Il est donc recommandé d’adopter ce mode cuisson diététique en prenant soin de bien choisir son cuiseur vapeur. Ce choix s’opère en prenant en considération certains critères pour profiter des meilleures performances du cuiseur. Voici un véritable guide pour vous orienter dans le choix du meilleur cuiseur vapeur adapté à vos exigences.

Critères de choix : comment bien choisir son cuiseur vapeur ?

Le choix du cuiseur vapeur n’est pas une mince affaire. Il faut s’y prendre minutieusement afin de ne pas opérer un choix regrettable. Il y a donc des critères et des informations à ne pas négliger sur chaque cuiseur vapeur. Un bon choix constitue la garantie d’une durabilité certaine et des performances assurées.

Capacité du bol

La capacité du bol reste un élément majeur dans les critères de choix du cuiseur vapeur. Les cuiseurs vapeurs disposent des capacités de bol évaluées entre 4 et 10 litres. Un volume de 4 litres est assez bas et ne peut convenir de la nourriture que pour deux personnes. On peut y faire l’entrée, le plat de résistance et le dessert. Lorsque le repas doit être fait pour plus de deux personnes, il vaut mieux recourir à un bol de 5 litres.

La capacité la plus recommandée pour une famille de 3 à 4 personnes est de 9 litres. Une telle capacité permet de cuire des aliments d’une quantité suffisante avec la place qu’il faut. Pour des plats pour 5 personnes, une capacité de 9 à 10 litres est l’idéal. En général, le nombre de bols d’un cuiseur vapeur est souvent de 3 : C’est le nombre idéal.

Puissance

Une grande puissance du cuiseur vapeur permet de réduire le temps de cuisson et d’avoir un repas de qualité. Lorsque la puissance du curseur est faible, elle met plus de temps à cuire les aliments. Elle n’arrive pas à cuire correctement les aliments qui nécessitent assez de chaleur. Dans de pareils cas, les repas perdent facilement leur saveur à cause d’une cuisson mal réalisée.

La puissance du moteur du cuiseur vapeur est libellée en Watts. La puissance recommandée pour le moteur est celle de 2000 watts et plus. Toutefois, il existe des modèles de cuiseur vapeur de basses et de moyennes gammes dont les puissances sont entre 600 et 1 200 watts. Dans ces cas, le cuiseur est plus adapté à la cuisson d’une petite quantité de nourriture.

Il est important de noter qu’un cuiseur vapeur de 2000 W consomme plus d’énergie. Il faut en acquérir dans les cas où on doit faire des cuissons rapides, régulières et de grande quantité.

Les fonctions

Les fonctionnalités du cuiseur vapeur sont nombreuses et diverses. Elles ne sont pas à utiliser obligatoirement et ne devraient être sollicitées qu’en cas de besoin. Chaque utilisateur définit donc les fonctions qui lui sont utiles. Le cuiseur vapeur programmable est très pratique et permet de vous simplifier la vie. Il est possible de le régler et de lancer la cuisson sans avoir à être présent. La fonctionnalité « départ différé » permet de programmer la cuisson après avoir disposé les aliments à cuire. Les fonctions arrêt automatique et minuterie sont utiles pour indiquer un temps de cuisson et déclencher l’arrêt du cuiseur.

La fonction maintien chaud permet de conserver le repas à une certaine température jusqu’au moment de sa consommation. Certains modèles du cuiseur vapeur sont munis d’une jauge qui renseigne sur le niveau d’eau dans l’appareil. Cette approche permet d’en ajouter au besoin au cours de la cuisson. C’est une fonction importante pour cuire un aliment nécessitant une quantité d’eau supérieure à la capacité maximale du cuiseur.

Le remplissage

La cuisson en général fait appel à l’eau. Ce liquide constitue un élément central dans l’usage du cuiseur à vapeur. C’est lui qui fait fonctionner la machine. Il est important de choisir un cuiseur permettant de vérifier la quantité de l’eau afin de pouvoir ajouter de l’eau aux aliments en cas de nécessité.

Manquer d’eau au cours de la cuisson pourrait gravement affecter la qualité du repas. Il faut veiller à avoir la fonction arrêt automatique afin que la machine s’arrête quand l’eau manque pour la cuisson. Le remplissage d’eau reste ainsi un facteur important dont il faut tenir compte dans le choix de son appareil.

La facilité de nettoyage

La plupart des modèles permettent de faire le nettoyage des bols à la main. Cependant, l’utilisateur peut décider de le faire au lave-vaisselle. Dans ce cas, il doit s’assurer que le modèle qu’il va acquérir permet de le faire. L’entretien du cuiseur est l’élément le plus déterminant pour lui assurer une bonne durée de vie. Ce critère permet de profiter de ses performances le plus longtemps possible.

Pour assurer le nettoyage facile, il est recommandé de préférer un modèle permettant de passer les compartiments de la machine au lave-vaisselle. Dans ces cas, il faut faire attention à ne pas passer le bloc-moteur dans l’eau. Il pourrait ainsi être endommagé. Certaines pièces du cuiseur nécessitent un nettoyage à la main et parfois à sec.

Il est aussi important de détartrer le cuiseur vapeur. Ce nettoyage se fait avec une solution de vinaigre blanc ou du citron. Il consiste à nettoyer le réservoir à eau du cuiseur. Le détartrage du cuiseur doit être effectué après 10 usages. Pour éviter des dépôts dans le réservoir, il faut le vider de temps à autre. Du reste, il faut débrancher le cuiseur vapeur avant de le nettoyer pour des raisons de sécurité.

Le matériau

Généralement, on retrouve des modèles avec des bols en plastique, en inox ou encore en verre. Le plastique au contact de la chaleur dégage de la toxine, des débris cancérigènes qui sont dangereux pour la santé des personnes âgées et des enfants surtout. Ils sont les plus exposés en raison de leur système immunitaire plus faible. On pourra citer Bisphénol A (BPA) une substance cancérigène.

Mais les bols en plastique offrent l’avantage d’être transparents et de permettre de suivre la cuisson plus facilement. Mais de plus en plus, il existe des bols en plastique sans composé de Bisphénol A sur le marché. Si l’utilisateur choisi cette option, il doit bien se renseigner chez son concessionnaire et dans les caractéristiques du produit.

Les bols en inox sont plus prisés, mais coûtent cher sur le marché. Ils sont esthétiques et offrent une meilleure conservation de la température du repas. Les bols en verres sont beaucoup plus adaptés à la cuisson des fruits de mer.

Les accessoires

Pour finir, il est important de ne pas acheter son cuiseur vapeur sans certains accessoires. Ces accessoires facilitent l’usage de la machine et permettent de jouir de toutes les fonctionnalités dont on a besoin. Il n’est pas rare de trouver dans le commerce des cuiseurs vendus avec des accessoires et un livre de recettes. Ces accessoires sont le plus souvent les bols de riz, les plateaux, les verrines et bien d’autres accessoires très utiles à la cuisine. Avant d’acquérir la machine, il est important de vérifier si elle est vendue avec ses accessoires.

De plus, ce serait regrettable de ne plus pouvoir utiliser son cuiseur vapeur simplement à cause d’une petite pièce endommagée. Il faut donc vérifier si le cuiseur vapeur à acheter dispose des pièces de rechange disponibles sur le marché.

Les questions fréquemment posées – FAQ

Qu'est-ce que la cuisson à la vapeur douce ?

La cuisson à vapeur est une procédure très pragmatique et différente de plusieurs techniques de cuisson. L’objectif de cette cuisson est de préserver les apports en vitamines et de nutriments. En qualité et en dose, la cuisson garantit les mêmes principes actifs que les aliments à l’état non cuit. Pour obtenir ce résultat, la température doit rester dans un intervalle donné. Lorsque ce dernier est dépassé, les nutriments et les vitamines perdent de leurs propriétés. Proprement détaillée, la cuisson à vapeur douce s’obtient par un ensemble de trois éléments. Il faut une cuve, un tamis et un couvercle.

De la cuve sortira la vapeur qui va cuire l’aliment. Le rôle du tamis est de supporter l’aliment qui ne sera pas directement en contact avec l’eau bouillante. Le couvercle servira naturellement à couvrir la cuve. C’est sous l’action de la vapeur que les aliments sont cuits. La vapeur en se propageant dans la cuve, passe par les trous du tamis. Ainsi, l’aliment est cuit de façon homogène, mais aussi sans discontinuité.

La cuisson à la vapeur douce a la capacité de neutraliser les toxines des aliments. Le bénéfice de cette cuisson réside dans le fait que la vapeur ne revient pas sur les aliments cuits. Le cuit-vapeur se charge de l’eau de la condensation de la vapeur. Ainsi celle-ci ne retourne pas sur les aliments. Le résultat est que défensivement la cuisson à vapeur douce garde intacts les apports nutritifs de vos aliments. Le couvercle du cuiseur vapeur a un poids qui lui permet de se détacher en cas de chaleur plus intense ou de vapeur. Ainsi les aliments ne sont pas sous l’effet de la pression.

Pourquoi acheter un cuiseur vapeur ?

Les raisons fondamentales qui poussent à acheter un cuiseur vapeur sont essentiellement sa praticité et sa capacité unique de cuire les aliments avec la vapeur. Les multiples fonctions font du cuiseur à vapeur un bon ustensile. Il est si pratique qu’il est irrésistible. Il est très simple d’utilisation et ne demande pas un retour sans cesse à la notice pour le programmer. Sa programmation simple lui permet de gérer la cuisson en toute autonomie jusqu’à la fin de l’heure programmée. Le cuiseur vapeur est une avancée technologique qui offre la meilleure cuisson qui existe aujourd’hui.

En dehors du fait de ne pas brûler l’aliment, il offre une cuisson en douceur des aliments sans détruire leurs qualités nutritives. Les vitamines et les éléments nutritifs sont cuits de façon homogène et régulière jusqu’à la fin de la cuisson. La conséquence directe est que les aliments gardent leur saveur. Mieux, les aliments sentent les épices dont ils sont assaisonnés. Ils gardent leur parfum. C’est un résultat à mettre à l'actif du cuiseur vapeur.

Quel est le meilleur cuiseur vapeur ?

Pour l’achat d’un cuiseur à vapeur, il faut rechercher plusieurs critères essentiels. Ce sont la puissance, la capacité, les fonctionnalités, les matériaux, le prix, la marque, la garantie et finalement les évaluations clients.

La puissance d’un bon cuiseur vapeur doit lui permettre de garantir une bonne cuisson. Il faut tenir compte du nombre de personnes pour acheter un cuiseur vapeur. Le plus petit modèle d’un cuiseur vapeur peut offrir une contenance de 5 litres pendant que le plus grand peut aller jusqu’à 10 litres. Les fonctionnalités doivent être intuitives et simples pour vous faire gagner du temps. Votre cuiseur doit avoir un écran LCD. Aussi, la fonctionnalité de maintien au chaud et la fonctionnalité de départ différé doivent être présentes pour une meilleure utilisation.

Les paniers des cuiseurs sont en général en thermoplastiques. Cependant, il faut que le panier soit sans Bisphénol A. Autrement, optez pour un panier en verre ou en acier inoxydable. Au-delà de tout, il faudrait que le cuiseur soit en acier inoxydable. Généralement, le prix des cuiseurs se situe entre 30 et 300 euros pour les meilleurs modèles. Il faut repérer sur le marché les grandes marques avec des garanties sérieuses. Pour finir, les évaluations des clients comptent pour faire un bon choix. Un cuiseur d’évaluation de moins de trois étoiles est susceptible de vous apporter bien de problèmes.

Quelle puissance choisir pour un cuiseur vapeur ?

Pour avoir un temps de cuisson moindre, il est recommandé de se procurer un cuiseur vapeur assez puissant. Les cuiseurs vapeur sont nombreux sur le marché avec une puissance de 900 watts ou inférieure. Les fonctionnalités de ce genre de cuisson vapeur sont réduites. Ces cuiseurs vapeur sont démunis du programmable arrêt et départ ainsi que de la fonctionnalité maintien au chaud.

Un cuiseur vapeur de puissance de 1 400 watts minimum est idéal pour un temps de cuisson conséquent. C’est déjà un modèle performant avec cette puissance. Si vous êtes nombreux dans la famille, il serait peut-être préférable d’avoir un cuiseur à vapeur de grande contenance. Vous gagnerez plus de temps au cours de la préparation. Ainsi, il faut choisir les types de modèles les plus puissants allant jusqu'à 2 000 Watts.

Avec cette puissance, vous pouvez avoir la cuisson vapeur comme mode de cuisson principale. Votre cuisson vapeur peut vous aider à préparer des poissons, des légumes, de la viande et des féculents.

Quelle température pour cuisson vapeur ?

La vapeur même impose par sa nature de ne pas dépasser les 100 °C. Cette température est d’ailleurs la température pour un cuiseur vapeur. Elle est idéale pour les légumes. Au-delà de 100 °C, les aliments deviennent nocifs même s’ils sont préparés avec de l’eau. La vapeur douce n’altère pas la préparation. Alors que les autres formes de préparation des aliments font cuire l’aliment à 100 °C, la cuisson vapeur à 100 °C fait attendrir le cœur des aliments. La vapeur à 100 °C garde intacte la valeur des aliments, leur texture biologique, la dégustation, le goût et la couleur. Elle évite la formation des oxydants nuisibles au corps.

Comment cuire à la vapeur douce ?

Le mode d’emploi de la cuisson à vapeur d’eau est simple. La cuisson à la vapeur douce se déroule en quelques étapes rapides.

  • Il faut remplir le cuit-vapeur avec de l’eau jusqu’à un tiers de sa capacité
  • Il faut aussi charger les bacs perforés avec l’aliment à préparer. L’aliment peut être une viande, un poisson ou des légumes déjà mis en morceau et nettoyés.
  • Enfin, il faut programmer la minuterie de votre cuit-vapeur.

Ce réglage est disponible sur les cuiseurs vapeur des modèles avancés. Il vous évite de surveiller l’aliment. Dans le cas où la minuterie n’est pas présente sur votre cuiseur vapeur, il faut surveiller la cuisson pour s’assurer et vérifier si le niveau de cuisson est bon. Il est impératif de recouvrir la cuve avec son couvercle lorsque le cuiseur vapeur est mis en marche. Cette précaution empêchera la vapeur de s’échapper.

Comment se servir d'un cuiseur vapeur ?

Il y a des dispositions à prendre pour se servir d’un cuiseur vapeur dans les bonnes conditions. Ces précautions concernent les actes à ne pas poser pour se blesser et se faire brûler ou même détruire l’appareil. Le câble électrique du cuiseur vapeur ne doit pas être submergé sous un objet. Il en va de même pour le support du cuiseur vapeur. Cet appareil est à utiliser à la maison dans un lieu moins exposé et sur une surface plane et stable.

Le cuiseur vapeur doit contenir une certaine quantité d’eau avant d’être mis en marche. Autrement, il prendra feu ou s’abîmera s’il est allumé à sec. À l’ouverture de l’appareil, vous pouvez vous faire brûler par la vapeur si vous ne prenez pas de précaution. L’intérieur du couvercle contient l’eau chaude condensée qui éclabousse. Aussi, retenez qu'il faut toujours débrancher le cuiseur lorsqu’il n’est pas en train d’être utilisé. Pour ce qui est du nettoyage, il doit se faire lorsque votre appareil est débranché et totalement désassemblé.

Comment placer les aliments dans un cuiseur vapeur ?

La cuisson à la vapeur offre une cuisson maximale lorsque vous placez de façon intelligente les aliments dans le cuiseur vapeur. Les avantages de votre cuiseur vapeur concernent aussi les niveaux de palier.

Il faut remplir le cuiseur vapeur d’eau avec de l’eau froide et selon le niveau requis par le fabricant. Lorsque l’eau est chaude, la programmation du temps de cuisson peut être faussée. Il convient de respecter les marqueurs de niveau minimum et maximum indiqués sur les modèles par les concepteurs. Aussi, il faut placer les aliments sur les paliers selon leur résistance à la cuisson. C’est-à-dire les aliments les plus faciles à cuire dans les paliers supérieurs et les aliments plus difficiles dans les paliers inférieurs.

Pour cela, le poisson doit être sur le palier supérieur loin de la cuve d’où sort directement la vapeur. La viande qui demande un temps de cuisson plus élevé doit se retrouver sur les paliers plus proches de la cuve d’eau.

Comment cuire à la vapeur avec un panier en bambou ?

La cuisson à vapeur avec un panier en bambou nécessite quelques procédures simples à mettre en application. Il est impératif de veiller au découpage régulier et presque uniforme des aliments à préparer. Cela vous garantit une cuisson uniforme. Ensuite, il faut les mettre dans le panier. En revanche, il faut éviter de mettre les morceaux coupés les uns sur les autres. Refermez le panier avec son couvercle.

Il faut choisir une casserole dont le diamètre est inférieur au diamètre de votre panier en bambou. Dans la casserole, il faut bouillir l’eau. Ensuite, il faudra déposer le panier sur la casserole. Sous cette dernière, il faut un feu moyen pour maintenir la vapeur à la cuisson de l’aliment dans le panier en bambou. En moyenne, il faut pour la cuisson 20 à 30 minutes selon les aliments. En revanche, les légumes prennent environ 15 minutes pour cuir. Le temps des autres aliments est un peu supérieur.

Comment saler quand on cuit à la vapeur ?

Au cours de la cuisson à la vapeur, les aliments ne sont pas salés de la même manière. Compte tenu de la fragilité des légumes et leur temps de cuisson plus ou moins rapide, l’eau de la cuve peut être salée directement. En revanche, il faut veiller à ce que l’eau ne soit pas trop salée pour agir négativement sur la qualité de la cuisson des légumes et même altérer les éléments nutritifs.

D'un autre côté, les aliments qui demandent plus de temps de cuisson sont à traiter différemment. Pour cela, il faut saupoudrer l’aliment directement avec le sel avant de la mettre dans le cuiseur vapeur. La viande doit être saupoudrée directement de l’intérieur comme de l’extérieur avant d’être déposée dans le cuiseur.

Lorsque vous avez à cuire la viande et les légumes avec du sel, il est conseillé de les cuire séparément pour respecter la dose du sel. Autrement, la viande sera plus salée si l’eau est salée pour les légumes et que la viande était déjà saupoudrée de sel.

Où mettre l'eau dans un cuiseur vapeur ?

Dans un cuiseur à vapeur, l’eau est chargée dans la cuve. Sur certains cuiseurs à vapeur, le niveau de l’eau est indiqué. À cet effet, il faut respecter rigoureusement les indications du fabricant. Au risque de ne pas endommager le cuiseur, il faut prendre en compte les indications minimales et maximales.

Pour d’autres, moins performants, il faut mettre à la hauteur convenable en jugeant de la nécessité de vapeur qu’il faut pour cuire vos aliments introduits dans le cuiseur. Parfois, cette indication peut se trouver sur la notice sans être présente sur l’appareil. L’eau introduite ne doit pas être une eau chaude au risque de modifier la minuterie du cuiseur. Ceci peut jouer sur la cuisson et donner une mauvaise qualité.

Quels aliments à la vapeur ?

Plusieurs aliments peuvent se prêter à la cuisson à vapeur. Il s’agit principalement des légumes, des légumineuses, des pommes de terre, des poissons, des céréales, les raviolis asiatiques, les flans, et certains desserts. Chacun de ces aliments se prépare sans aucune difficulté sous l’effet de la vapeur. Ils gardent de façon excellente toutes leurs qualités nutritives.

Quelle viande à la vapeur ?

Les viandes blanches conviennent mieux pour être cuites avec le cuiseur vapeur. Cependant, il faut choisir des morceaux de viande tendre. Les morceaux durent ne s’y prêtent pas, encore moins les viandes rouges. Il faut préciser par ailleurs que les volailles sont particulièrement très bonnes pour la cuisson à vapeur. Le foie gras aussi peut s’ajouter à cette liste.

Comment faire cuire du riz dans un cuiseur vapeur ?

La cuisson du riz à vapeur nécessité quelques démarches pour obtenir un meilleur résultat. Vous devrez suivre certaines étapes importantes. Il faut remplir la cuve d’eau du cuiseur jusqu’au trait supérieur indiqué sur le cuiseur. Ensuite, il faut rincer le riz. Une fois à cette étape, vous verserez le riz dans le bol à soupe du cuit-vapeur. Il faut ajouter de l’eau et du sel en respectant les standards.

Selon la marque du cuit-vapeur, il faut mettre le bol à soupe sur un palier ou mettre le bol rempli du riz dans un panier à vapeur. Après cette étape, il faut couvrir le cuit-vapeur et laisser cuire le riz sous la vapeur pendant 45 minutes. Il faut donc programmer le minuteur sur 45 minutes Au cours de la cuisson, il faut égrainer le riz à l’aide d’une cuillère et y mettre une noix de beurre. Ensuite, saupoudrez le riz avec le gruyère. Il y a aussi la possibilité d’utiliser le parmesan pour parsemer votre aliment.

À ce stade, votre riz est prêt à être servi. Vous pouvez le maintenir à chaud avec la fonctionnalité maintien à chaud du cuiseur jusqu’au moment de servir à table.

Comment doser riz autocuiseur ?

Il est recommandé de respecter le dosage approprié d’eau et de riz pour avoir un résultat parfait. Cependant, il faut avouer que les dosages indiqués sur la notice de l’appareil ne sont pas toujours les mêmes pour tous types de riz. À cet effet, il faut prendre avec vigilance la notice. En général, certains cuiseurs se vendent avec des dosettes. Cependant, on peut aussi se servir d’un verre ou d’un gobelet pour faire la dose.

Pour réussir votre cuisine, vous devez impérativement mettre la quantité de riz désirée avec le volume d’eau correspondant dans le cuiseur. Les démarches à suivre sont aussi simples, mais demandent d'être appliquées en fonction de la nature du riz. Le dosage varie selon les types de riz. En revanche, certaines variétés de riz sont connues et leur dosage aussi.

D’une façon générale, une dose de riz long blanc correspond à une dose d’eau. Une dose de riz complet à longue cuisson demande deux doses d’eau. D'un autre côté, pour une dose de riz blanc à cuisson rapide, il faut une mesure et demie d’eau pour la cuisson.

Comment faire cuire les brocolis frais ?

La première étape est de commencer par rincer votre brocoli avec de l’eau propre. Dans un papier absorbant ou un torchon, il faut sécher le brocoli. La cuisson au cuiseur vapeur ou dans le panier vapeur vous donnera de préserver les éléments essentiels du brocoli. À l’étape suivante, vous devez tailler les petits bouquets. Ensuite, vous devez déposer ces brocolis dans le panier à vapeur ou dans le cuiseur vapeur.

Chargez la cuve de l’eau pour permettre à la vapeur de cuir les brocolis. Les brocolis peuvent être précuits pour être utilisés en gratin par la suite. Pour que les brocolis soient cuits, il faut compter 4 minutes de cuisson. Ils sont croquants avec ce temps de cuisson. Pour 6 minutes de cuisson, les brocolis sont fondants. Après la cuisson, il est conseillé de mettre le brocoli dans un saladier rempli d’eau glacée pour conserver leur couleur.

Comment enlever le calcaire d'un cuit-vapeur ?

Pour utiliser longtemps votre cuiseur vapeur, il faut le maintenir, c’est-à-dire le nettoyer régulièrement. C’est capital de le détartrer régulièrement. Pour enlever le calcaire, le vinaigre blanc est particulièrement efficace pour faire le travail. Il faut verser un demi-litre d’eau dans la cuve et le refermer. Ensuite, il faut allumer le cuit-vapeur pendant une durée d’une heure et demie. À la fin du temps, il faut rincer l’intérieur de la cuve avec de l’eau propre.

Cependant, il est plus commode de prévenir le dépôt de calcaire par des précautions très simples. Il suffit de verser régulièrement une cuillère à soupe de vinaigre blanc dans l’eau à vapeur de cuisson de vos aliments. Une cuillère à soupe de vinaigre n’affecte pas la qualité ni le goût de votre aliment.