Comment bien choisir son VTT ?

Vous souhaitez acheter un VTT mais vous êtes perdu parmi les centaines de modèles différents ?

Nous allons à travers cet article vous présenter les principaux paramètres à prendre en compte.

Quels sont les critères de choix pour un VTT ?

La pratique du VTT

Le première critère à prendre en compte est bien entendu le type de pratique : balades, sportive, cross country, … Mais aussi la fréquence de vos sorties. Vos besoins ne seront pas les mêmes que vous soyez débutant ou professionnel. Ils seront aussi différents en fonction de la pratique.

Voici les principales pratiques à faire en VTT :

  • Cross country
  • Freeride
  • Cyclocross
  • Descente
  • Dirt
  • Enduro
  • Trekking

De façon générale, les VTTistes font du trekking et du cross country (sorties en forêt et sentiers).

Le type de cadre

Lorsque vous aurez défini le type d’utilisation que vous ferez de votre vélo, le type de cadre à choisir devrait être « logique ». Votre posture ne sera pas la même que vous fassiez de la descente, du freeride ou bien du trekking. C’est là qu’intervient le cadre, il sera intimement lié à votre performance.

Vous aurez le choix entre trois types de cadres : rigides, semi-rigides et suspendus. De façon générale, le cadre rigide est recommandé sur les chemins et sentiers. Le tout suspendu est plus une histoire de confort, il peut être pratique pour les routes chemins caillouteux et de montagne. Attention toutefois, un vélo tout suspendu est généralement plus cher qu’un vélo avec un cadre rigide. Vous pouvez opter pour un semi-rigide avec des suspensions à l’avant et à l’arrière.

La taille du VTT

Une fois votre pratique définie et le type de cadre voulu, il faut bien entendu choisir la taille du VTT. Vous aurez le choix entre VTT Homme, Femme ou Junior.

La taille des vélos tout terrain n’est pas standard. Chaque constructeur établit son barème, et il est difficile de faire un choix.

Heureusement, les fabricants affichent la correspondance entre la taille du vélo (S, XS, M, XL, L) et la taille de l’utilisateur (en cm). Notre conseil est donc de demander au vendeur ces différents détails.

La largeur des roues

Sur un VTT, la largeur des roues a une importance capitale, notamment pour l’accroche. Communément, cette largeur, en moyenne, est 2.0. Et on indique les caractéristiques de la roue d’un VTT de la manière suivante : 26*2.0.

L’esthétique

L’esthétique vient en dernier et sera très certainement le critère qui vous permettra de choisir entre deux vélos. Prenez avant tout un vélo qui correspondra à vos attentes, le design du vélo est secondaire.

Lors de votre sélection, vous pourrez par exemple prendre en compte le recul de la selle, son ajustement et la présence d’un porte-bidon.

Quels pièges éviter lors de l’achat d’un VTT ?

L’achat d’un VTT, même neuf, n’évite pas toujours les mauvaises surprises. Vous devez prêter attention aux équipements du VTT et aux matériaux utilisés pour sa fabrication. Les performances de votre vélo en dépendent et parfois votre sécurité. Pensez à vérifier le type de freins et la transmission :

Quel matériau pour le cadre de votre VTT

En général, trois matériaux sont utilisés pour le cadre des VTT. Chaque matériau a ses qualités propres, et les prix sont variables :

  • L’acier : le moins cher, le cadre en acier est classique et léger ;
  • Le carbone : très solide, ultra léger et résistant. Évidemment il est plus cher mais c’est une Rolls-Royce comparé à un cadre en acier).
  • L’aluminium : son utilisation est encore trop récente pour que nous nous prononcions. Nous n’avons pas encore de visibilité sur la corrosion et la résistance en cas d’utilisaiton intensive.

Quels freins équipent le vélo ?

Le choix sera fait entre deux types de freins :

  • Le frein à disque : ils sont plus puissants, et donc plus efficaces en freinage pur. Leur efficacité touche aussi la précision, car ils apportent une progressivité, et dosent ainsi le freinage.
  • Les V-brake : il s’agit des freins à patin qui équipent le plus souvent, les VTT à patin. C’est la solution la moins chère du marché mais la moins efficace.

Quelles sont les nouveautés en matière de VTT ?

Maintenant que vous savez quel VTT choisir et quels sont les pièges auxquels il faut faire attention, passons aux nouveautés pour les VTT :

Les VTT 29 pouces

Les VTT 29 pouces ou les 29ers, connaissent un succès indéniable auprès des consommateurs. Conscientes de l’engouement qu’ils suscitent, toutes les grandes marques sortent leur 29ers. L’avantage du 29er est simple : ils sont plus grands donc plus stables et confortables. Leur rendement est aussi meilleur dans les montées.

Le Tubeless

Le tubeless se démocratise. Il s’agit de pneus sans chambre à air, ce qui limite les risques de crevaison. Si vous roulez en pleine forêt, privilégiez le tubeless, les épines des sapins se bloqueront dans les pneus et boucheront d’elles-mêmes les crevaisons qu’elles auraient pu occasionner.

Système anti-pompage et blocage de fourche

Le pompage c’est la perte de puissance de pédalage. Celle-ci est généralement causée par la présence de suspensions. Pour y remédier, certains constructeurs ont élaboré des systèmes anti-pompage. Lorsque vous pédalez, le vélo n’arrive pas à amortir les chocs. Les systèmes anti-pompage sont automatiques ou manuels, avec des blocages de fourche au guidon. Les vélos qui ont ce genre de système, possèdent généralement un dérailleur différent (Shimano se démarque encore une fois sur ce point).