Comment bien choisir son robot aspirateur ?

Loin de se limiter à un gadget, le robot aspirateur, depuis peu, commence à investir les maisons du fait de sa grande utilité. Il s’agit d’un appareil ultra pratique et autonome qui rend la vie moins difficile à son utilisateur. Avec les robots aspirateurs, fini donc les corvées éprouvantes de tous les jours.

Aujourd’hui, de plus en plus de marques se lancent dans la production des robots aspirateurs. Cela conduit inévitablement à la diversité des modèles.

Découvrez comment choisir au mieux votre robot aspirateur.

Les différents types de robot aspirateur

On distingue deux types de robots aspirateurs :

Ceux qui fonctionnent de façon aléatoire ; c’est-à-dire ceux qui naviguent avec plus ou moins de précision. Ces aspirateurs sont généralement dépourvus de caméra et peuvent intervenir sur une superficie d’environ 60 m2 pour une autonomie de 3 heures en fonction du modèle. Pour un nettoyage rapide en un temps record, n’optez pas pour un robot qui navigue de façon aléatoire.

Ceux qui fonctionnent méthodiquement et de manière intelligente. Nous vous les recommandons même s’ils sont plus chers. Ils sont pourvus de caméra et de laser, ont la capacité d’avoir une configuration plus nette de la pièce. Ainsi, le nettoyage des sols se fait de manière plus complète et impeccable. Ces aspirateurs à navigation méthodique peuvent nettoyer une surface de 100 m2 en un temps record (1h) ou mettront un peu plus de temps si vous possédez un tapis ou une moquette. L’autonomie de ces appareils est d’environ 1h30 et ils peuvent reprendre le travail à l’endroit ils se sont arrêtés dès que les batteries sont rechargées.

Quel robot aspirateur correspond le mieux à mes besoins ?

Les robots aspirateurs sont désormais accessible à tous. Leur démocratisation a permis de faire baisser les prix de façon conséquente. Néanmoins, avant de procéder à votre achat, assurez-vous que le robot soit le plus adapté à vos besoins.

  • Avez-vous des escaliers chez vous ?

Si tel est le cas, optez pour un robot avec une caméra ou un capteur d’espace vide. Le robot s’immobiliera alors au bord de l’escalier. Vous pouvez également acheter un « mur virtuel » dans le commerce pour pallier à l’absence de capteur.

  • Avez-vous beaucoup de meubles ?

Si votre pièce comporte de nombreux meubles et surtout, en plein milieu de la pièce, choisissez un robot avec un « détecteurs d’obstacle ». Ainsi, face à vos meubles, le robot pourra dévier et ne pas entrer en collision avec les meubles.

  • Intérieur avec dénivelés

Avant d’acheter votre aspirateur, prenez la mesure de votre dénivelé afin de choisir le modèle qui vous convient. Certains aspirateurs peuvent franchir des obstacles jusqu’à 1,5 cm de hauteur. Mais pour un tapis de 2 cm par exemple, il y a de fortes chances que l’aspirateur reste coincé.

  • Avez-vous des allergies particulières ?

Un aspirateur avec filtre HEPA sera d’une grande utilité pour les personnes allergiques à la poussière. En effet, le filtre HEPA absorbe la poussière jusqu’à 0,3 microns, ce qui permet d’assainir la maison tout en écartant les allergènes avec une puissance d’aspiration et un débit d’air acceptables. Vous pouvez aussi vous laisser tenter par un robot avec un « variateur de puissance »

  • Quel bruit fait le robot-aspirateur ?

Comme pour les aspirateurs classiques, le robot aspirateur n’échappe pas à l’émission de bruit. Le nombre de décibels émis est moins important mais optez pour le robot le moins bruyant possible. Attention toutefois à avoir un aspirateur avec une puissance d’aspiration suffisante !

Une astuce est aussi d’acheter un robot aspirateur programmable et autonome. Vous pourrez le mettre en marche pendant votre absence et ne pas être ennuyé par le bruit d’aspiration.

Enfin, pensez à acheter un aspirateur avec une brosse spéciale pour le parquet ou une brosse motorisée si vous le passez sur une surface planne ou un sol particulièrement dur.

Comment entretenir le robot aspirateur ?

Pour optimiser la durée de vie de votre robot-aspirateur, pensez à vider de façon régulière son bac à poussière. L’idéal est d’avoir un bac qui peut contenu jusqu’à 2L de poussière et un collecteur de poussière.

Pensez aussi à nettoyer de façon régulière les brosses. Des détritus peuvent y restés coincés, ce qui limitera l’efficacité du robot par la suite.

Enfin, pour des raisons pratiques et économiques, optez pour un robot aspirateur avec des filtres lavables. Vous pourrez les passer dans votre machine à laver après chaque usage.