Comment bien choisir son poêle à granulés ?

Vous êtes en train de rénover ou de construire votre maison et la question du choix du chauffage se pose rapidement. Vous avez décidé de prendre un poêle à granulés, mais comment bien le choisir ?

Qu’est-ce qu’un poêle à granulés ?

Le poêle à granulés est un système de chauffage économique, confortable et écologique. Il est désormais de plus en plus courant de voir ce type de chauffage dans les foyers français.

Comment fonctionne un poêle à granulés ?

Le principe de fonctionnement est simple. Le poêle émet de la chaleur grâce à la combustion de granulés de bois, appelés également pellets. Ces granulés de bois peuvent être mis à l’intérieur du poêle manuellement ou par le biais d’un mécanisme automatique. Il existe aujourd’hui un grand nombre de poêles à bois ayant chacun des caractéristiques différentes.

Quels critères prendre en compte pour choisir son poêle à granulés ?

La puissance

La puissance du poêle à granulés que vous allez choisir va dépendre de la surface à chauffer. Il vaut mieux choisir un poêle adapté au plus juste des besoins. Il ne faut pas choisir un poêle plus puissant que ce qui est nécessaire. Le fait de tourner au ralenti va faire s’encrasser plus vite et de ce fait consommer plus et demander plus d’entretien.

La programmation

Les poêles équipés de système de programmation permettent de gérer au mieux le chauffage de l’habitation. La programmation journalière et hebdomadaire va permettre de déclencher le poêle quelque temps avant le retour au domicile ou un peu avant le réveil. Les modèles équipés de sondes à températures permettent un contrôle plus précis.

Le déclenchement

Certains modèles de pôles proposent des déclenchements à distance, ce qui permet de d’améliorer le confort d’une résidence, surtout si l’on s’absente pendant plusieurs jours.

La capacité du réservoir

La capacité du réservoir va faire varier la capacité d’autonomie du poêle. Plus la capacité de stockage sera élevée, plus l’autonomie sera grande avant de recharger en granulés. La capacité varie entre 15 et 35 kg. La fréquence de rechargement du réservoir va dépendre de la capacité du réservoir.

La diffusion de la chaleur

Il y a différentes manières de diffuser la chaleur que les poêles produisent.

Convection

Ce système de poêle permet une diffusion de la chaleur naturellement. La chaleur produite ne se diffuse pas les sorties d’air du poêle, sans avoir recours à des ventilateurs. La chaleur se diffuse donc lentement, mais sont plus silencieux. Ils sont généralement installés au centre de maisons compactes.

Air pulsé

Ces poêles à granulés équipés d’un ou plusieurs ventilateurs permettent de propulser rapidement la chaleur produite dans l’habitation. La transmission de la chaleur se fait donc rapidement dans tout le domicile. Certains modèles permettent d’acheminer la chaleur dans toutes les pièces de l’habitation, grâce à l’installation de gaines allant jusque dans les pièces les plus éloignées du poêle. Ils sont cependant plus bruyants, à cause, notamment des ventilateurs.

Le label

Le label « flamme verte » indique sur le niveau de performance et sur les émissions des polluants. Plus l’appareil est performant sur différents critères plus il aura un nombre d’étoiles élevé. Les exigences ont été renforcées en début 2015, il est désormais nécessaire d’avoir un appareil avec un minimum de 5 étoiles.

Un appareil ayant 5 étoiles signifie qu’il a un rendement d’au moins 85%, que les émissions de monoxyde de carbone sont de 0,04% maximum et que les particules fines sont inférieures à 90 mg/m3.

Un poêle ayant un niveau de 6 étoiles aura un rendement minimum de 87%, des émissions de carbones de 0,03% maximum et une limite de 40 mg/m3 de particules fines.

Le label 7 étoiles, qui est le maximum, exige quant à lui un rendement minimum de 90%, des émissions de carbone de 0,02% et de particules fines inférieures à 30 mg/m3.

Il ne vous reste désormais plus qu’à choisir le poêle à pellets qui vous conviendra le mieux.

Related Post