Comment bien choisir son congélateur ?

Comment bien choisir son congélateur ?

Il est toujours bien d’avoir un congélateur chez soi. Cela permet de consommer des produits saisonniers toute l’année, mais aussi de stocker des aliments que l’on a eus en gros. Mais comment bien choisir son congélateur ?

Les différents types de congélateurs

Avant de savoir quel congélateur choisir, il faut savoir où l’on désire le mettre dans notre logement. Car selon le type de congélateur, un minimum de place est recommandé.

Le congélateur coffre

Le congélateur coffre est le pionnier en matière de stockage des aliments surgelés à domicile, il est également le plus connu. Ce congélateur ne possède pas de tiroirs, ce qui en fait le congélateur ayant le plus gros volume de stockage. Il peut éventuellement posséder des paniers amovibles. L’inconvénient est qu’il demande plus d’espace au sol que les autres types de congélateur, et s’ouvre uniquement sur le dessus. Au vu de la place qu’il prend, il serait idéal pour les personnes possédant un garage, une cave ou encore un grand cellier. Ce congélateur a d’autres avantages. En plus de sa grande capacité de stockage, il est moins gourmand en énergie, et à une plus grande autonomie.

Le congélateur armoire

Le congélateur armoire à l’aspect d’un réfrigérateur classique. Il est composé de tiroirs ce qui permet de mieux conserver les aliments surgelés. Ce type de congélateur est souvent plus évolué technologiquement en termes de production de froid. Généralement, ces congélateurs utilisent le froid ventilé, ce qui permet une meilleure répartition du froid dans l’ensemble du congélateur. Ce type de congélateur s’intègre bien dans une cuisine.

Le congélateur encastrable

Les congélateurs encastrables permettent de les encastrer dans les meubles de la cuisine et donc d’être cachés de la vue de tous. Il en existe de toutes tailles, les plus petits mesurant 90 cm de haut ou moins, les plus grands étant du type congélateur armoire. Ces congélateurs sont également équipés de tiroirs et du froid ventilé.

Le congélateur sous plan

Le congélateur sous plan est un petit congélateur armoire qui mesure environ 85 cm de haut et qui se place sous le plan de travail de la cuisine. Ces petits congélateurs sont généralement équipés du froid statique car il est alors inutile de les équiper du froid ventilé au vu de la petite quantité de produits stockés.

Le congélateur bar

Les congélateurs de bar, sont des petits congélateurs d’environ 55 cm de haut. Ils ne prennent pas beaucoup de place et peuvent être placés sur le plan de travail. Il est également possible de les placer dans un meuble de bureau pour avoir tout de suite accès aux glaçons par exemple. Ce sont les congélateurs qui prennent le moins de place au vu de leur taille.

Caractéristiques

Après avoir déterminé la taille du congélateur que l’on souhaite obtenir, différentes caractéristiques sont disponibles pour avoir le congélateur qui nous conviendra le mieux.

Le type de froid

Il existe différents types de froid qui permettent d’augmenter les performances du congélateur selon sa propre nature.

Froid statique

Le froid statique est le système traditionnel. Il permet une répartition du froid naturellement et librement. De manière naturelle, le froid descend et le chaud monte. Ce système de froid permet d’avoir des zones de températures différentes qui permet de stocker les produits selon leur durée de stockage. Les denrées ayant une durée de stockage plus longue seront alors positionnées en bas du congélateur, contrairement ceux devant être consommés rapidement seront placés en haut.

Froid ventilé

Une turbine permet de propulser l’air froid équitablement dans l’ensemble du congélateur. L’air passe ensuite dans un évaporateur pour éliminer l’humidité, ce procédé permet d’éviter la formation de givre. La température est donc constante et homogène sur l’ensemble du congélateur. Ce type de froid est uniquement disponible sur les congélateurs de type armoire.

Smartfrost ou stopfrost

Ce système de froid est une alternative entre le froid statique et le froid ventilé. Les parois du congélateur sont alors lisses et sont équipées de conduites d’évaporations, ce qui permet d’éviter une formation de givre à 80%. Cela permet de faciliter l’entretien, et d’augmenter légèrement les capacités de stockage.

La consommation

Tout comme de réfrigérateur, le congélateur fait partie des électroménagers qui restent allumés en toutes circonstances. Il est donc primordial de prendre en compte la classe énergétique de ces appareils. Les étiquettes « Eurolabel » ont désormais un affichage qui va de A+++ à D pour l’électroménager.

Les fabricants sont maintenant obligés d’afficher la classe énergie des produits électroménagers qu’ils proposent. Ils n’ont plus le droit de vendre des produits appartenant à la classe A ou inférieure depuis le 1er juillet 2014.

La classe climatique

La classe climatique indique la température ambiante dans laquelle l’appareil électroménager fonctionne le mieux, c’est-à-dire sans consommer plus et en conservant une température à l’intérieur du congélateur stable.

Quatre classes climatiques ont été définies.

– SN : de 10 à 32 °C, c’est la classe tempérée élargie ;

– N : de 16 à 32 °C, c’est la classe tempérée ;

– ST : de 16 à 38 °C, c’est la classe subtropicale ;

– T : de 16 à 43 °C, c’est la classe tropicale.

Les fabricants apposent parfois plusieurs classes climatiques sur leurs produits. Ainsi, un congélateur qui aura l’affichage ST/T sera adapté à des températures comprises entre 16 et 43 °C.

L’autonomie

Lors d’une coupure d’électricité, le congélateur doit pouvoir préserver la température pour ne pas risquer de perdre les produits congelés contenus dans celui-ci. Il s’agit alors de l’autonomie. Bien évidemment cette autonomie varie selon l’environnement et si le congélateur reste fermé ou non.

Les options

Même s’ils sont moins utilisés que les réfrigérateurs, les congélateurs ont désormais des options qui sont plus dans la gestion du froid. Il est donc possible d’avoir un thermostat digital qui sera plus précis que les thermostats mécaniques. Un signal sonore ou lumineux est souvent mis d’office pour permette de savoir si la porte du congélateur est restée ouverte ou mal fermée. Il est également possible d’avoir un verrouillage de la porte, ce qui permet d’éviter aux enfants d’ouvrir la porte et ainsi ne pas risquer de perdre ce qui se trouve à l’intérieur du congélateur ou empêcher que l’enfant s’enferme à l’intérieur de ce dernier.

Related Post