Comment bien choisir son casque de scooter ?

Porter un casque fait partie des règles de sécurité les plus importantes quand on roule sur un deux roues. Cet équipement doit être d’excellente qualité pour une sécurité optimale.

A travers cette page, nous allons vous expliquer comment choisir le meilleur casque de scooter.

Quels sont les différents types de casques ?

Plusieurs types de casque existent : le casque intégral, le casque jet, et le casque modulable.

  • Le casque intégral de scooter

Ce type de casque propose un excellent niveau de sécurité. Il couvre tout le visage et assure la protection de la mâchoire. Il protège ainsi du vent, de la poussière et de tous les bruits parasites. Ce casque est parfait pour parcourir de longues distances. Cependant, le casque intégral peut être pénible à porter en période de forte chaleur.

  • Le casque jet

On l’appelle également le casque semi-intégral. Avec ce casque, on a un large champ de vision et il est plus aéré. Il est donc parfait pour une utilisation urbaine. Il existe même des casques jet très compacts qui peuvent être rangés dans le coffre d’un scooter. Toutefois, le niveau de protection de ce casque est moins important. Il ne protège pas le visage en cas d’accident, notamment en cas de choc frontal.

  • Le casque modulable

Le casque modulable est un véritable casque hybride. Il est une combinaison du casque intégral et du casque jet. Avec ce casque, vous avez donc un excellent champ de vision quand il est en mode semi-intégral et une protection optimale lorsqu’il est en mode intégral. Cependant, le casque modulable est souvent plus lourd que les autres types de casques. De plus, il faudra se méfier des casques modulables qui n’offrent pas la possibilité de relever entièrement la mentonnière.

Comment bien choisir son casque de scooter ?

Choisir un casque intégral, jet ou modulable est une simple question de goût. Viennent ensuite les véritables critères de choix :

  • La taille

La morphologie de la tête diffère d’un individu à un autre, ce qui rend plus difficile le choix du casque de scooter. Pour trouver un casque à votre taille, n’hésitez pas à mesurer votre tour de tête. Ainsi, les casques de taille XXS sont idéals pour les tours de tête de 51-52 cm. Quant aux casques de taille XS, S, M, L, XL, XXL, ils correspondent respectivement aux tours de tête 53-54 cm, 55-56 cm, 57-58 cm, 59-60 cm, 61-62 cm et 63-64 cm.
Un casque à la bonne taille ne vous serrera pas trop et vous permettra de tourner la tête.

  • La résistance du casque

Un casque bien résistant procurera une meilleure protection. Vous pourrez opter pour un casque fabriqué en fibre de carbone. Certains fabricants utilisent le thermoplastique pour obtenir un dispositif de protection optimal.

  • Le poids

Le poids des casques de scooter varie en fonction des matériaux utilisés sur chaque modèle. Il peut donc osciller entre 1200 et 1550 grammes. Mais les casques modulables dépassent souvent la moyenne (1,8kg) . Optez pour le casque le plus léger possible.

  • La ventilation

Une bonne ventilation vous permettra de ne pas avoir de buée dans le casque et d’éviter la surchauffe pendant l’été. Attention à ne pas avoir un casque trop ventilé pour limiter les bruits parasites !

  • L’étanchéité du casque

Un casque bien étanche est pratique pour la conduite dans un environnement humide. Ce critère est donc important si vous ne voulez pas que de l’eau s’infiltre dans votre équipement de protection.

  • La facilité d’entretien et le confort

Assurez-vous que le casque soit bien rempli de mousse. De plus, pensez à acheter un casque doté d’un revêtement anti-rayures.

  • Le prix

Pour l’achat d’un casque intégral, prévoyez au moins 85 euros. Les modèles les plus efficaces valent en moyenne 200 euros, certains peuvent coûter 500 euros. Le prix d’un casque jet peut varier de 75 à 500 euros. Si vous avez besoin d’un casque modulable, il faudra prévoir 150 ou 200 euros en moyenne ; pour un modèle haut de gamme il vous faut entre 300 et 500 euros. Le prix d’un casque cross de bas de gamme peut atteindre les 120 euros ; les modèles haut de gamme sont vendus entre 400 et 500 euros.

Les pièges à éviter lors de l’achat de votre casque de scooter

Assurez-vous que la jugulaire ne s’ouvre pas une fois qu’elle est fermée.

De plus, vous devez veiller à ce que votre casque soit homologué. Dans la garniture d’un casque homologué, vous observerez une étiquette verte NF ou une étiquette blanche CE 22/4 ou C 22/5. En France, seuls les casques portant les normes NF, E4 et E5 sont autorisés à être vendus.

Faites également attention à la visière du casque. Porter un casque avec une visière sombre ou iridium qui n’est pas vendu avec le casque est très dangereux. D’un côté, vous aurez du mal à voir, surtout si vous roulez de nuit. De l’autre côté, en cas d’accident, vous êtes considéré comme non assuré. De plus, si vous vous faites contrôler, vous pourrez écoper d’une contravention et d’un retrait de trois points sur votre permis de conduire.

Les nouveautés dans le secteur des casques de scooter

L’univers des casques de scooter est en constante évolution. Parmi les récentes innovations, on retrouve l’écran solaire interne. Il s’adapte à la luminosité de votre environnement et vous évite d’être ébloui par le coucher ou le lever du soleil.