Comment bien choisir sa scie à chantourner ?

Comment bien choisir sa scie à chantourner ?

Que ce soit pour faire des travaux d’ébénisterie, ou encore des pièces de modélisme, il est souvent recommandé d’utiliser une scie à chantourner pour réaliser des petites pièces de modélisme en bois. Mais comment bien choisir sa scie à chantourner ?

Qu’est-ce qu’une scie à chantourner ?

La scie à chantourner permet de découper de petites pièces de bois ou faire des petits travaux de finitions sur le bois. Elle permet de réaliser des travaux de découpes curvilignes. Même si cette scie est principalement utilisée pour la découpe de forme curviligne, elle peut également servir à réaliser des formes droites. Cette scie peut aussi bien être manuelle qu’électrique.

La scie à chantourner manuelle

La scie à chantourner manuelle est une scie à découper pourvue d’une lame fine est souple. Les dents de la scie sont tournées vers le manche, et la lame est tenue par une monture en forme de U en métal rigide.

Cette scie est très maniable, ce qui permet de facilement tourner la scie autour de la pièce et ainsi réaliser tous les mouvements que l’on souhaite.

Le col-de-cygne, qui est la forme en U métallique, va permettre de déterminer la dimension découpe maximale. Plus cette dimension de découpe sera grande, plus il sera possible de réaliser de grosses pièces. La taille du col-de-cygne peut aller de 80 à 300 millimètres. Le choix du col-de-cygne dépendra alors des travaux à réaliser.

Les scies à chantourner manuelles vont permettre de travailler des pièces de différents matériaux. Ainsi il sera possible de réaliser des pièces en bois, plastique ou encore métal souple comme le cuivre ou le laiton. Il faut cependant respecter une épaisseur maximale de découpe comprise entre 30 et 40 millimètres pour ne pas risquer d’abîmer les pièces.

La scie à chantourner électrique

La scie à chantourner électrique est quant à elle fixe, c’est la pièce qui est déplacée à la main. Cette scie a un moteur électrique à faible puissance, qui permet le mouvement de va-et-vient de la lame. Une table horizontale en fonte d’aluminium permet de poser la pièce à travailler. Cette table est inclinable jusqu’à un angle de 45°, ce qui permet de réaliser des angles et autres découpes en biseaux.

Cette scie électrique possède un col-de-cygne compris entre 30 et 60 centimètres, ce qui va permettre de travailler sur de plus gros ouvrages.

Les scies à chantourner électriques disposent de quatre pieds, ce qui permet de travailler de manière indépendante et également à hauteur, pour permettre à l’utilisateur de garder une bonne posture. Si la scie ne possède pas de pieds, elle peut être posée sur un établi, où elle sera généralement fixée pour plus de sécurité.

Quelle lame choisir ?

Le choix de la lame va se faire en fonction du matériau sur lequel vous allez travailler, ainsi que de son épaisseur. La longueur la plus courante de lame est de 130 millimètres. Attention cependant, certaines scies à chantourner de modèles plus rares, demandent des lames de dimension différentes qui seront donc plus difficiles à trouver.

Quelle scie à chantourner, choisir ?

Le choix de la scie à chantourner va donc se faire par rapport à l’utilisation que vous allez en faire, mais également en fonction de votre budget.

Si vous désirez réaliser des travaux occasionnels, ou faire un travail sur de toutes petites pièces, alors il sera préférable de choisir une scie à chantourner manuelle. Cette scie sera très bien pour débuter et conviendra également pour les petits budgets.

Si vous êtes plus expérimentés, et que vous travaillez également sur des pièces plus grosses et plus encombrantes, le choix de la scie à chantourner électrique sera meilleur. Il ne vous reste donc plus qu’à choisir la scie à chantourner qui correspondra le mieux à vos attentes.