Comment bien choisir sa rainureuse ?

Le bricolage est une forme de distraction à la fois divertissant, instructif et il s’avère être un anti-stress efficace. Aucune institution n’est spécialisée pour dispenser des cours de bricolage, c’est-à-dire que l’activité est accessible à tous. Néanmoins, les outils font la différence. Un bon résultat s’obtient avec de bons outils. Ce dernier doit être choisi en fonction des besoins de l’utilisateur. Avant de vous lancer dans l’achat d’un outil, pensez en premier aux attentes que vous faites de l’outil et définissez les critères de votre choix. Donc, ici, on vous guide dans votre choix d’un outil de bricolage : la rainureuse.

Une rainureuse, c’est quoi ? Pour faire quoi ?

Une rainureuse est un appareil électrique destiné à faire des rainures, c’est-à-dire des saignées pour encastrer des gaines ou des conduites. Si vous devez donc réaliser l’équipement électrique d’une maison, pour que les fils ne soient pas visibles, vous devez vous munir d’une rainureuse pour creuser le mur et réaliser de petits canaux. Les fils seront alors invisibles puisqu’enterrés sous le mortier.

Réaliser des travaux d’art et gagner encore plus de temps pour une parfaite réalisation de saignées dans vos murs pour vos travaux de rénovation, la rainureuse est incontestablement l’outil indispensable. Que vos matériaux soit mou ou dur, elle creuse les murs sans complication et réduit la fatigue d’un travail fait à la main. Elle facilitera vos travaux de rénovation tout en vous donnant un résultat meilleur.

On sait tous que tout le monde n’est pas expert en bricolage, c’est pourquoi choisir une rainureuse peut poser problème pour certaines personnes, surtout quand il s’agit de votre première rainureuse. Il en existe deux types, mais nous avons quelques listes spécifiques pour que votre choix tombe mieux sur vos intérêts.

Différent types et modèles

Il existe deux types de rainureuse sur le marché sur lequel vous voudriez effectuer vos travaux d’encastrement.

  • La rainureuse à fraise.
  • La rainureuse à disque.

– La rainureuse à fraise

Moins chère, elle est destinée pour les matériaux tendres comme les plâtres ou aussi le bois. Il est possible de l’utiliser avec une seule main car elle est également plus légère et maniable que celle à disque. Elle est dotée d’une fraise perforatrice qui fera vos saignées en tournant à grande fréquence. La largeur de rainure obtenue peut atteindre les 25 mm en profondeur de 35 mm.

Elle est donc avantageuse sur le confort et la rapidité, mais attention à ne pas l’utiliser sur les matériaux plus durs.

La rainureuse à disque

Plus chère que le modèle à fraise, cette rainureuse permet de réaliser des saignées de large coupe et en profondeur, ce ne sera donc pas un problème pour vous de réaliser de gros travaux de rainurage. Équipée de plusieurs types de disques résistants segmentés, diamants et d’un moteur de 1 500 W jusqu’à 2 000 W, les efforts seront inutiles. Cet outil est adapté pour les matériaux durs comme le béton ou pierre ainsi que le parpaing et les briques, car elles peuvent atteindre les 25 mm de profondeur (béton). Comparée à la rainureuse à fraise, elle est plus lourde mais plus puissante.

Il convient toujours de porter des protections comme les gants, les lunettes et la casque pour la sécurité. Et aussi d’autres matériels pour évider la saignée, comme les marteaux et les burins.

Les critères à prendre en compte

Plusieurs critères sont à tenir en compte pour guider votre choix de rainureuse. À part le premier choix entre rainureuse à fraise et rainureuse à disque, d’autres facteurs interviennent. Comme tout outil de bricolage, les modèles présents sur le marché sont multiples. Le choix n’est pas aisé.

En premier lieu, il y a les outils portables, c’est-à-dire ceux qui fonctionnent avec une batterie. Par la suite, il y a les appareils qui sont utilisés sous-secteur. Du coup, vous pouvez établir votre choix selon l’utilisation prévue pour la rainureuse. La version portable est idéale pour de petits travaux relativement courts. Néanmoins elle est très utile pour une utilisation en hauteur ou des endroits confinés. De plus ces modèles portables bénéficient la plupart du temps d’un éclairage Led. Pour une utilisation prolongée, par contre, le mieux serait d’opter pour une version électrique. Plus lourde et plus encombrante, elle est néanmoins plus résistante, et plus performante. Elle vous permettra d’effectuer beaucoup plus de travaux en moins de temps qu’il en faut pour le dire.

Quelques conseils techniques

Pour le modèle à disque, ne jamais utiliser des disques abrasifs et toujours changer les deux disques en même temps pour une qualité optimale.

Il faut s’assurer que la surface travaillée est exempte de fils électrique pour prévenir les accidents. Avant de commencer votre saignée, écarter tous types d’obstacle, comme les matériaux qui traînent près de la rainureuse, ou encore des clous dans les murs.

Encastrer uniquement les câbles électriques dans les murs, jamais dans d’autres matériels tels que le plancher sauf après la construction de la maison.

Pour prévenir les accidents, pensez à vous protéger. Choisissez des moyens de protections qui sont préconisés par votre fournisseur ou par la notice qui accompagne le matériel : lunette de protection, casque anti-bruit et des bottes de chantier.

Le but premier de la rainure étant la beauté du mur sur lequel vous travaillez, reboucher les murs correctement est la dernière étape de votre travail.

Il ne faut surtout pas oublier que le bon résultat vient en grande partie d’un bon outil. À votre choix !