Comment bien choisir sa platine vinyle ?

Comment choisir sa platine vinyle ?

Les disques vinyle font aujourd’hui leur grand retour. De plus en plus d’artistes sortent des albums sous forme vinyle, et plus des formes classiques comme les CD-ROM, ou formats dématérialisés. Alors que la dématérialisation bat actuellement son plein, certains amateurs de musique fuient ce nouveau mode d’écoute, et privilégient la qualité de son que proposent les vinyles. Pour lire ce type de support audio, il faut se munir de sa platine vinyle.

Le mode d’entraînement

Entraînement par courroie

Ce système d’entraînement permet de réduire les pollutions sonores que peut provoquer le moteur de la platine lors de la lecture du vinyle. Ces platines sont cependant plus fragiles. Il faut prévoir de changer les courroies régulièrement, car elles sont faites en caoutchouc, qui avec le temps se déforment. Le fait de changer ces courroies permettra de garder une vitesse de rotation idéale pour la meilleure lecture possible du vinyle. Ce système offre néanmoins la meilleure expérience technique et musicale qui sera appréciée de tous.

Entraînement direct

L’entraînement en direct est souvent utilisé par les professionnels de l’audio ou par les DJ. Ce système d’entraînement était courant dans les années 70/80. La vitesse de lecture est plus stable que le système d’entraînement par courroie. Ces vinyles sont plus robustes et le scintillement durant la lecture du vinyle est très faible. Le démarrage de la lecture est très rapide ainsi que l’arrêt. Ce style de platine est très lourd car il faut une grande qualité de conception pour assurer le meilleur fonctionnement sans la pollution sonore que peut engendrer le moteur.

Le type de fonctionnement

Dans les deux cas, le type de fonctionnement n’aura pas d’incidence sur les performances audio de la platine.

Automatique

L’utilisation d’une platine automatique est très simple. Il suffit d’appuyer sur le bouton de démarrage de la platine, pour lancer la lecture du vinyle. Le bras ira alors automatiquement se poser sur le vinyle à la première chanson. Lorsque la lecture complète du vinyle sera faite, le bras reviendra automatiquement sur son support, ce qui éteindra de ce fait le moteur et la rotation du plateau. Il sera possible également, de programmer une lecture répétée du vinyle, le bras se remettra alors au début de la première chanson au lieu de se placer sur son support.

Manuel

Pour ce système, aucun mécanisme automatique n’est présent pour le fonctionnement de ce type de vinyle. Il faudra actionner manuellement le bras afin de le positionner pour la lecture, de le relever en fin de course, mais aussi d’arrêter la rotation du plateau. Ce système très simple est aussi beaucoup plus robuste, car il n’y a pas de problème de programmation ou d’automatisme.

Semi-automatique

Ce style de platine est très proche du système de platine manuelle. Le mécanisme permettra uniquement de lever le bras de lecture en fin de course et d’arrêter le plateau. Pour ce qui est de placer le bras sur le vinyle, c’est à l’utilisateur de le faire.

Préampli phono

Les platines avec des préamplis intégrés sont de plus en plus fréquentes. Elles permettent aux néophytes de pouvoir écouter en toute simplicité les galettes noires, et de découvrir ou redécouvrir le son de ces vinyles en toute simplicité. Pour des raisons de coût, les platines avec préamplis intégrés seront d’entrée ou de milieu de gamme. Pour les audiophiles qui voudront avec une meilleure expérience audio, se muniront de préamplis phono séparés. La plupart des platines ayant le préampli intégré, propose une fonction désactivant celui-ci.

Bras de lecture

Il existe deux formes de bras de lecture. Que ce soit le bras de lecture droit ou celui en ‘S’, la qualité de lecture sera la même. Seule la matière et le niveau de technicité du bras auront de l’importance. LA longueur du bras lecture permettra de définir l’utilité de la platine. En effet, un bras de lecture court sera plus utile pour les personnes faisant du scratch ou du mixage. Ce type de bras permet une meilleure adhérence au disque, mais détériore la qualité sonore et entraîne une usure prématurée du disque.