Comment bien choisir sa couette ?

Lorsque nous prenons la décision de prendre notre indépendance, ou lorsque le besoin se fait ressentir, il arrive que l’on ait l’envie d’investir dans une couette. Mais alors, comment bien choisir sa couette ?

Quelle taille de couette choisir ?

Choisir une couette n’est jamais chose aisée. Avant tout, il faut savoir quelle taille de couette, il faut choisir, pour ne pas avoir la mauvaise surprise d’avoir une couette qui n’est pas adaptée à la taille de notre lit.

En France, la taille des lits est dite standard. On trouve des lits allant de la taille 90 x 190, à des lits pouvant aller jusqu’à 160 x 200. Même s’il est désormais possible de trouver des lits King Size, qui sont des lits de très grande taille, qui peut aller de 180 x 200 à 200 x 240 pour les lits super King Size.

Pour que votre couette donne un rendu harmonieux, sur votre lit, il est préférable de choisir une couette qui sera plus large de 30 cm par rapport à taille du lit. Cette marge va permettre d’éviter les entrées d’air lorsque vous serez couchés. Cependant, il est tout à fait possible de choisir une couette encore plus grande pour qu’elle tombe bien sur les bords du lit.

Quel garnissage choisir ?

Il existe aujourd’hui deux types de garnissages principaux. Le garnissage naturel, qui est fait en plume et duvet, et le garnissage synthétique. Il est aussi de possible de trouver des couettes en laine, soie ou bambou, mais étant des produits marginaux, il est beaucoup plus difficile d’en trouver et les prix grimpent souvent très rapidement.

Le garnissage naturel

Les couettes en garnissage naturel apportent beaucoup de chaleur et permettent une bonne respiration de la couette. Les couettes composées à 70-90 % de duvet seront plus légères et plus chaudes que celle composé de plus de plumes. Ces dernières sont alors plus lourdes et favorisent fortement la transpiration. Il est conseillé de faire entretenir les couettes en garnissage naturel en les portant au pressing une à deux fois par an pour garder au maximum la souplesse et l’efficacité de la couette. En respectant ce rythme d’entretien, la couette en garnissage aura une durée de vie allant de 10 à 15 ans.

L’inconvénient majeur de ces couettes est le risque allergène. Une personne à tendance allergique, ou allergique aux plumes et duvets, ne doit absolument pas prendre le risque de prendre une couette en plume et duvet.

Le garnissage synthétique

Les couettes en garnissage synthétique sont bien moins onéreuses que celles en garnissage naturel. Faites-en fibres polyester, ce type de couette est particulièrement recommandé pour les personnes souffrant d’allergies. Il existe un grand nombre de propriétés qui permet de répondre à un grand nombre de besoins et ainsi s’adapter aux besoins de chacun.

L’entretien de ces couettes est grandement simplifié. Il est tout à fait possible de les laver soi-même en les mettant dans la machine à laver sans mettre d’adoucissant, qui ferait perdre les propriétés de la couette. Il est cependant conseillé de mettre la couette au sèche-linge pour la sécher complètement avant de la réutiliser, et de ce fait éviter tous risques de propagation des bactéries.

La durée de vie d’une couette en garnissage synthétique est de cinq, en respectant l’entretien qui doit se faire une à deux fois par an.

Quel grammage de couette choisir ?

Le grammage de la couette est le poids du garnissage de celle-ci. Exprimé en g/m2, il permet de vous renseigner sur la capacité de la couette à garder la chaleur, mais aussi sur son gonflant. Ce grammage vire généralement de 175 à 500 g/m2. Plus celui-ci est petit, plus la couette sera légère et adaptée à des températures de chambre plus élevées. Au contraire, plus le grammage sera élevé, plus la couette sera épaisse et adaptée à des températures de chambre basse.

Il est possible d’avoir des couettes 4 saisons. Dans ce cas, il s’agit en réalité de deux couettes. 1 couette fine pour l’été et une couette moyenne pour les mi-saisons. En hiver, il suffit de les réunir grâce à des liens, ce qui permet d’avoir une couette épaisse, et bien chaude pour l’hiver.

Quel traitement choisir ?

Il y a différents traitements de chouette possible. Il existe des traitements antiacariens, antitaches, antibactériens ou encore anti-punaises de lit. Ces différents traitements peuvent être faits aussi bien sur l’enveloppe de la couette que sur son garnissage.

Quelle enveloppe de couette choisir ?

Il est important que la couette ne perde pas son garnissage, qu’il soit naturel ou synthétique, pour permettre à la couette de garder au mieux ces propriétés. Le tissage de l’enveloppe peut aller de 90 à 150 fils/cm2. Plus le tissage sera élevé, moins il laissera passer les fibres. Sur les couettes de qualité, il n’est pas utile de se poser la question du tissage de l’enveloppe, les constructeurs adaptant au mieux l’enveloppe au garnissage de la couette.

Quel piquage choisir ?

Le piquage permet de garder le garnissage en place, pour permettre à la fois de garder au mieux la chaleur et d’en avoir une meilleure répartition. Il est possible d’avoir un piquage en lignes, vagues, carrées ou losanges, mais également en capitons. Pour un garnissage naturel, il est préférable de choisir un piquage en carré, ce qui va permettre une meilleure répartition du garnissage. En ce qui concerne le garnissage synthétique, un piquage en capiton, va permettre d’optimiser l’isolation thermique, mais également de garder le gonflant de la couette.