appareil photo bridge lumix

Différents par leur objectif non interchangeable, les bridges ont su conquérir les amateurs et les professionnels de la photographie. Avec les différents modèles présents sur le marché, vous pourrez vous avoir l’embarras du choix. Voici donc un comparatif d'appareils photo bridges lumix disponibles dans la gamme de Panasonic.

Panasonic Lumix Appareil Photo Bridge Tropicalisé DMC-FZ300EFK Noir – Version Française

Résistant à l'eau et à la poussière, ce bridge est bien adapté pour les voyageurs. Conçu pour la photo ainsi que pour la vidéo, le lumix DMC-FZ300 EFK possède une réactivité sans pareil qui favorise une excellente capture de tous vos moments forts.

Ses caractéristiques techniques

Disponible en couleur noir, le Lumix bridge DMC-FZ300 EFK est doté d'un écran LCD 3 pouces, et d'une batterie Lithium-ion. Son Zoom optique 24 x (25-600 mm) s'accompagne d'une ouverture constante F2.8. Ce qui lui permet des prises de vues lumineuses. Un Zoom numérique 4x vient renforcer l’optique pour agrandir efficacement les images. L'ouverture du diaphragme est de 2.8 millimètres.

Avec une distance focale comprise entre 25 à 600 millimètres, ce bridge possède un capteur d'une résolution équivalente à 12.1 Mégapixels. Il bénéficie au surplus d'une stabilisation d'image qui contribue clairement à l’obtention d’une qualité d’image optimale. Son viseur électronique favorise une certaine précision et un cadrage assez confortable.

Par ailleurs, en mode photo, Panasonic a doté cet appareil des fonctions telles que les prises de vues en rafale, les priorités à la vitesse d'obturation et à l'ouverture. En mode vidéo, la fonctionnalité 4K permet d’obtenir une résolution d’image nettement supérieure à celle de la Full HD (3 840 x 2 160 pixels). Pour la connectivité, un port HDMI est prévu sur l'appareil. La présence du Wifi est tout aussi utile.

Ce qu'on a aimé

Le lumix bridge DMC-FZ300 EFK est un appareil d'une esthétique irréprochable. Avec une poignée bien accrochante, l’équilibre en main est parfait. Par ailleurs, il dispose d'une large possibilité de personnalisation. Les formats d’enregistrement des vidéos, en l’occurrence le format 4k reste tout aussi intéressant. Il apporte une définition plus impressionnante à la vidéo. L'écran orientable ainsi que le viseur ajoutent un certain confort d'utilisation à l'appareil.

En ce qui concerne la réactivité, le lumix bridge FZ300 EFK est sans faille. D’ordinaire, les appareils photographiques à forte amplitude de zoom impliquent souvent une certaine lourdeur des lentilles. Ce modèle de lumix fait évidemment exception à la règle. Son Zoom s'exécute très rapidement et son stabilisateur optique HYBRID O.I.S sur 5 axes supprime les flous et facilite l’usage de l’appareil d’une seule main. Quant à la mise au point et au déclenchement au grand-angle, cela s’effectue de façon presque instantanée. Le mode rafale est tout aussi impressionnant. En JPG H et JPG SH par exemple, les cadences d'enregistrement sont respectivement de 10 images par seconde et 60 images par seconde.
Par ailleurs, la tropicalisation de l'appareil reste aussi un avantage considérable. Il s'adapte à toutes les conditions environnementales.

Ce qui nous a moins plu

Malgré ses nombreux avantages, le lumix FZ 300 EFK présente tout de même quelques limites. Son flash manque quelque peu de hauteur. Avec un pare-soleil, on remarque très vite de l'ombre sur les prises et c'est parfois très déconcertant. Le Wifi, également, n'est pas tout aussi efficace. Il dénote une certaine lenteur. Par ailleurs, il faut remarquer que le lumix bridge FZ 300 EFK ne reste exploitable qu’à f/2.8 de 25 mm à 300 mm. Au-delà de cette marge, l'optique devient très faible, peu importe l'ouverture. Au grand regret, il n'existe ni la graduation de la focale sur l'objectif ni la bague d'objectif programmable.

En ce qui concerne la qualité des images, une petite faille est notable. Le traitement des images en jpeg s'affiche un peu trop lisse. Il faudra donc trouver un compromis avec le format RAW pour obtenir un résultat plus réel. Pour la vidéo, seul l'enregistrement en 4K permet de bénéficier du grand-angle maximal. Il n'y a pas de prise casque. Aussi, dans certaines régions, la limitation d'enregistrement est de 29 minutes et 59 secondes par séquence. Pour le mode de lecture, seul le PAL est disponible et pas le NTSC.

En substance, le lumix FZ300 de Panasonic n'est pas aussi décevant. Il est très bien maniable, et pour un bridge polyvalent, il répond très bien au critère. Il est très réactif et mérite bien sa place dans ce comparatif d'appareils photo bridges.

Panasonic Lumix Appareil Photo Bridge Zoom Puissant DC-FZ82EF-K Noir – Version Française

Le Panasonic DC-FZ82EF-K est un bridge très intéressant, surtout à cause de sa polyvalence. Agréable à l'usage, cet appareil photographique détient les critères essentiels pour séduire.

Ses caractéristiques techniques

Le constructeur Panasonic a su booster en conséquence ce bridge. On remarque en effet la présence d'un capteur MOS avec une résolution de 18.9 Mégapixels. Une telle résolution est clairement favorable à l'obtention de photos bien détaillées. Sa stabilisation d'image Power O.I.S permet d'avoir des images plus nettes. Son zoom optique Lumix 60x est suivi d'une ouverture F2.8-5.9 et d'un grand-angle 20mm (20-1200mm) pour plus de lumière pendant les prises.

Avec un viseur électrique 0.2 et l'intégration d'un zoom numérique 4 x, le DC-FZ82EF-K offre un grossissement d'image d'excellente qualité. Il possède une ouverture de 32 millimètres pour le diaphragme et une distance focale de 20 à 1 680 millimètres. Les priorités à la vitesse d'obturation et à l'ouverture sont des fonctions intégrées à ce bridge. Le DC-FZ82EF-K embarque aussi une fonction Post Focus qui rend la mise au point moins stressante pendant la prise. En effet, cette fonction permet d'effectuer une mise au point même après la prise de vue. Aussi, faut-il ajouter la rapidité de l'auto focus DFD 49 collimateurs et l'intégration d'un mode rafale de 30 images par seconde.

Le format d'enregistrement 4K disponible pour la vidéo et la photo octroie une importante résolution d'image à l'appareil. Afin d'avoir une meilleure visualisation, un écran tactile LCD 3.0 de 7.5 centimètres est fixé au boîtier. Du reste, le DC-FZ82EF-K est pourvu d’une batterie de type NiMH, d'un flash intégré, d'un Wifi ainsi qu'un port HDMI.

Ce qu'on a aimé

À première vue, le bridge lumix DC-FZ82EF-K garde une forme quelque peu arrondie et compacte. Ceci lui confère une certaine élégance.

Grâce à son grip relooké pour une prise en main stable et durable, l'appareil épouse parfaitement la paume. L'écran tactile dont il est pourvu facilite la navigation dans ses menus. D'ailleurs, en parlant de ses menus, il faut souligner leur simplicité et leur lisibilité. Ce qui contribue favorablement à l'ergonomie de l'appareil. Le DC-FZ82EF-K est surtout très polyvalent dans l'usage. Son objectif grand angle 20 mm permet d'obtenir de belles photographies en panoramique. Son zoom 60x ultra puissant ajoute une touche exceptionnelle à sa capacité de capture des images à bonne distance. Son viseur facilite une précision de l'aperçu environnemental, même en pleine lumière. La stabilisation de l'appareil est tout aussi irréprochable. La technologie 4K reste un atout de taille pour la photo comme la vidéo. Pour la photo, cette technologie permet à la fonction Post Focus de sélectionner une zone de mise au point même après la prise de vue. C'est très pratique.

Par ailleurs, avec la fonction Focus Stacking, on a la possibilité de sélectionner plusieurs zones de mise au point sur une même image. En mode vidéo, le 4k offre des vidéos en ultra-haute résolution. L'intégration du Wifi à ce modèle de bridge est tout aussi avantageuse. Il permet non seulement de piloter l'appareil à distance, mais aussi de partager les images directement sur un smartphone via l'application Image App.

Quant à la réactivité de l'appareil, elle est très acceptable. D'ailleurs, son processeur de dernière génération Venu Engine et sa stabilisation y contribuent favorablement. Les modes rafales sont tout aussi intéressants.

Ce qui nous a moins plu

Le DC-FZ82EF-K présente quelques limites. Déjà, il n'est pas tropicalisé et on remarque tout de suite l'absence d'un détecteur oculaire. Au-delà de f/2,8, son objectif devient peu homogène. Son viseur aussi est un peu trop étroit et son écran est non orientable. Il ne possède ni Bluetooth ni NFC. Quant à la qualité de l'image fournie, on remarque une légère dominante jaunâtre sur les images, même si ce fait n'entame pas réellement leur qualité. Concernant la réactivité de l'appareil, le petit bémol est au niveau de son initialisation. Il lui faut généralement 2,34 secondes pour effectuer le déploiement de son zoom 60x. Ce qui est non négligeable. Concernant la vidéo, la capacité d'enregistrement n'est pas aussi conséquente. En Full HD et en HD par exemple, il faudra se contenter de 30 minutes de filmage.

En gros, le Panasonic DC-FZ82EF-K est un bridge d'une extrême utilité. Il est très polyvalent et bénéficie d'une stabilisation assez efficace. Toutefois, quelques petits points restent à corriger sur l'appareil afin qu'il soit irréprochable.

Panasonic Lumix DMC-FZ300EGK Appareils Photo Numériques 12.1 Mpix Zoom Optique 24 x Version étrangère

Idéal et adapté à un usage extérieur, le Lumix DMC-FZ300EGK de Panasonic est un appareil photo très réactif. Avec un objectif (600 mm/F2.8) très rapide qui lui permet les prises les plus insolites, ce bridge reste un outil photographique hors pair.

Ses caractéristiques techniques

Cette version française du bridge Lumix DMC-FZ300 est dotée d'un capteur d'image MOS de taille 1/2.3″ avec une résolution maximale de 12.1 mégapixels suivis d'un stabilisateur. Le système d'objectif est constitué d'un Zoom optique 24x, et d’un Zoom numérique 4x. Il comporte également une longueur focale allant de 4,5 à 108 millimètres pour 2,8 millimètres d'ouverture de diaphragme. Le DMC-FZ300EGK est pourvu d'un écran tactile LCD orientable, d'une taille de 7,62 cm avec une résolution d'affichage numérique équivalente à 1040000 pixels.

Muni d'un viseur électronique, ce bridge possède une sensibilité ISO qui varie entre 100 et 6 400 avec évidemment un mode automatique. Les priorités à la vitesse d'obturation et à l'ouverture sont d'autres fonctions prévues pour l'exposition. La technologie 4K est assurément omniprésente et accompagne une résolution de vidéo maximale de 3840 x 2160 pixels. Quant à la connectivité, ce bridge est pourvu d'un pictBridge, d'une entrée USB 2.0, d'une entrée HDMI, d'une sortie A/V, d'une entrée jack microphone ainsi qu'un algorithme de sécurité soutenu WPA et WPA2. À l'instar du DMC-FZ300EFK, ce modèle lumix garde toujours la batterie du type Lithium-ion.

Ce qu'on a aimé

La morphologie du DMC-FZ300EGK est tout aussi agréable au regard. Bien équilibré, ce bridge possède une excellente capacité de rendu d'image. Son capteur MOS en connexion avec son processeur nouvelle génération Venus favorise l'obtention d'image de haute qualité. Aussi, avec son système de réduction de bruit avancé, les prises de vues donnent un rendu plus net même en basse lumière. Son objectif LEICA DC VARIO-ELMARIT équipé d'un zoom 24x (25-600 mm) avec une ouverture constante F2.8 confère au bridge une réactivité très satisfaisante. Qu'importe la distance du sujet ou sa vitesse de déplacement ? On est en mesure d'obtenir une prise de vue avec toute la précision nécessaire. Au surplus, le traitement nano permet une réduction efficace des reflets et des images parasites afin d'aboutir à un résultat optimal. Par ailleurs, son stabilisateur optique HYBRID O.I.S sur 5 axes détecte et équilibre les 5 types de mouvement de l'appareil à savoir : horizontal, vertical, axe de rotation, rotation verticale et rotation horizontale. Ceci favorise donc la suppression des flous afin de permettre à l'utilisateur un usage anticipé et beaucoup plus facile. En plus, la fonction Level Shot Function est essentiellement conçue pour détecter la ligne horizontale de l'image afin de la maintenir même en cas d'inclinaison.

En ce qui concerne la réactivité, il n'y a absolument rien à reprocher à ce bridge. Il est à l'image du DMC-FZ300EFK voire plus.

Ce qui nous a moins plu

En ce qui concerne les limites de ce bridge, il faut déjà remarquer qu'en mode silencieux, le flash est inutilisable. D'ailleurs, sa hauteur n'est pas assez conséquente pour éliminer l'ombre d'un pare-soleil lorsque l'on y en adapte. En ce qui concerne le rendu de l'image, il est certes fort intéressant, cependant, en format jpeg, il y a un peu trop de lissage. Ceci dénature quelque peu l'image.

Concernant la vidéo, le NTSC n'est toujours pas disponible.

Panasonic Lumix DC FZ82 Appareils Photo Numériques Version étrangère

Cette version étrangère du lumix DC FZ82 reste tout aussi polyvalente dans l’usage.

Ses caractéristiques techniques

Le bridge LUMIX DC FZ82 de Panasonic est équipé d'un capteur MOS d'une résolution de 18 mégapixels et d'un processeur Venus Engine. La combinaison de ces deux caractéristiques assure à l'appareil un temps de réaction assez court et des photos de qualité supérieure. Son objectif polyvalent Lumix DC Vario est constitué d'un zoom optique 60x avec une ouverture f2.8-5.9 et une longueur focale de 3,8-215 mm. Ce qui est carrément l'équivalence d'un objectif grand-angle. On y remarque également l'intégration d'un zoom numérique 4x et une ouverture du diaphragme équivalente à 5.9 f_stop.

Quand bien même le bridge LUMIX DC FZ82 ne dispose pas de stabilisation, il possède tout de même un viseur électronique de haute définition et une capacité interne de 1 GB. Sur le boîtier, un écran de 3 pouces est fixé. On y retrouve les fonctions Post Focus et Focus Stacking. Pour l'exposition, les fonctions de priorité à la vitesse d'obturation et à l'ouverture sont rajoutées. Un mode rafale rapide de 10 ips (AFS) ou 6 ips (AFC) est également intégré.

Cette version étrangère du DC-FZ82 dispose d'une batterie du type Lithium Ion et supporte des formats tels que : EXIF,JPG, RAW.

Ce qu'on a aimé

Ce bridge est un véritable couteau suisse, car les possibilités qu'elles offrent sont aussi nombreuses que variées. Son objectif exceptionnel permet à la fois d'effectuer des captures précises de sujet en mouvement, et même lointain. Son zoom est impressionnant. Son flash est très bien efficace et se déverrouille manuellement en circonstance de faible lumière.

Par ailleurs, lorsque vous êtes débutant en photographie, les trois modes d'exposition représentent un véritable atout pour faire usage de la lumière. Le mode automatique est tout aussi performant et facile d'utilisation. Les fonctions Post Focus et Focus Stacking sont très utiles. Plus besoin de perdre du temps. Le Lumix DC FZ82 offre la possibilité d'animation image par image. Sa batterie dispose d'une très bonne autonomie.

En ce qui concerne sa réactivité, le mode rafale est d'une performance irréprochable. Même sur des sujets en mouvement, chacune des images fournies est d'une qualité impressionnante. La mise au point est presque systématique.

Ce qui nous a moins plu

Cette version étrangère du Lumix DC FZ82 de Panasonic présente quelques limites. En premier lieu, il n'est pas pourvu de stabilisateur. Ce qui est un peu perturbant lorsqu’on se retrouve dans des conditions un peu agitées. D'ailleurs, l'appareil est non tropicalisé. L'utilisation extérieure dans certaines situations n'est donc pas possible, au risque de l'endommager. On remarque tout de suite l'absence d'un détecteur oculaire et son viseur est aussi un peu trop étroit. Aussi, la complexité des paramètres nécessite un peu de temps pour mieux appréhender toutes les fonctionnalités de l’appareil.

Panasonic Lumix Appareil Photo Bridge Expert DMC-FZ1000EF Version française

Le Panasonic Lumix DMC-FZ1000 offre tout un panel de fonctionnalités, à commencer par son zoom stabilisé et très polyvalent.

Ses caractéristiques techniques

Équipé d'un capteur MOS 1 pouce avec une résolution de 20,1 Mégapixel, le brigde expert DMC-FZ1000EF de Panasonic est conçu pour créer des vidéos et photos 4K d'excellente qualité. Il possède un objectif LEICA lumineux pourvu d'un zoom optique 16x avec une distance focale comprise entre 9 et 146 millimètres. Son ouverture du diaphragme est de 8 millimètres et il bénéficie d'une stabilisation 5-axes HYBRID O.I.S.

Ce bridge détient un viseur OLED 2359K points de type hybride. On retrouve sur le boîtier un écran LCD OLED orientable 3 pouces avec 921K points pour une bonne visualisation. Toujours avec la technologie 4k, l'appareil photo fournit une résolution vidéo de 2160p. L'intégration du zoom numérique 4x vient renchérir son zoom optique afin d'assurer un grossissement optimal des images. Les fonctions de prise de vues en rafale font également partie de ses caractéristiques techniques.

Pour l'alimentation, on distingue clairement une batterie de type Lithium-ion.

Ce qu'on a aimé

Le DMC-FZ1000EF s'avère très agréable et efficace à l'usage. À première vue, le bridge possède un aspect assez imposant. Cependant, il n'est pas pour autant lourd. L'appareil pèse environ 831 grammes avec tout son arsenal. Ce qui est plutôt intéressant pour sa transportabilité. En matière de qualité d'image, son capteur ultra performant de 20 Mpx en connexion avec son ISO qui s'étend jusqu'à 1600 lui confère une excellente qualité. Avec ses deux obturateurs mécanique et électronique, on a la facilité d'obtenir des images assez éclairées même en basse lumière. Son Zoom, stabilisé sur 5 axes, favorise une bonne prise de vue à une distance éloignée. Le viseur OLED, quant à lui, permet l'obtention d'une précision optimale du sujet à photographier.

En ce qui concerne la réactivité de l'appareil, il n'y a absolument rien à lui reprocher. La mise au point est presque instantanée, et ce, peu importe la circonstance. La rafale est également bien au point. Par ailleurs, le DMC- FZ1000EF comporte des fonctions assez avancées pour la vidéo. Ce qui est excellent pour les professionnels. Son écran orientable sur rotule permet une certaine aisance d’usage des paramètres. On remarque également la présence du Wifi qui est très favorable au transfert et au partage des fichiers.

Ce qui nous a moins plu

Malheureusement, ce bridge a aussi des insuffisances. On remarque clairement l'absence d'une bague de diaphragme. Ce qui est quelque peu décevant, car cela aurait ajouté un plus à sa grande performance. L'écran est non tactile. Pour un appareil photo de cette gamme, cette absence lui ôte quand même un peu de prestige. Aucune présence de prise de casque et visiblement, la finition et la dynamique sont à améliorer.

Par ailleurs, l'ouverture f/2,8 est seulement destinée à l'usage du grand-angle. Le fait que le logement SD dépend du même compartiment que la batterie n'est pas aussi pratique.

Malgré ses limites, il faut reconnaître que le Panasonic Lumix DMC-FZ1000 est un haut de gamme. Il mérite bien sa place dans ce comparatif d'appareils photo bridges. Sa polyvalence n'est plus à prouver et sa réactivité est sans pareil. Rajout de contenu