Notre sélection des meilleurs appareils photos bridges Fujifilm

Plus que la maîtrise de l’art de la photographie, c’est la qualité de l’appareil utilisé qui permet d’obtenir de bons clichés. Les versions modernes de cet équipement se présentent avec de nouvelles fonctionnalités et une grande polyvalence. Cela permet à l’utilisateur de réaliser de belles photos, quelles que soient les conditions dans lesquelles il se retrouve.

Plusieurs marques d’appareils photo sont aujourd’hui disponibles sur le marché. Les concepteurs tentent de répondre à l’exigence de qualité et de performance recherchées par les utilisateurs. Dans ce lot, les appareils photo bridges de Fujifilm sont les meilleurs du marché si l’on doit s’en tenir à l’avis des utilisateurs.

Les appareils photo bridges de Fujifilm se déclinent en plusieurs modèles. Toutes ces versions sont aussi performantes les unes que les autres. C’est d’ailleurs ce qui fait que les amateurs se perdent facilement dans leur choix, même lorsqu’ils se basent sur des critères d’achat précis. Nous vous proposons ici, trois modèles d’appareils photo bridges conçus par Fujifilm afin de vous permettre de choisir celui qui répond le mieux à vos besoins.

Fujifilm X-T20

Le modèle Fujifilm X-T20 est un appareil complet dont les caractéristiques conviendront aux plus exigeants d’entre vous.

Ses caractéristiques techniques

Cet appareil photo bridge présente un design impressionnant avec sa couleur noire et sa facilité à être porté. Du point de vue technique, le X-T20 de Fujifilm est doté d’un capteur de 24,2 MP de résolution. Sa distance focale est comprise entre 16 et 50 mm et il est équipé d’un stabilisateur d’image. Cette configuration rend plus faciles les captures de sujet en mouvement. Ses performances AF (l’algorithme AF est remanié) participent également à cette qualité optimale.

Le viseur de l’appareil est électronique. Les vidéos issues de ce modèle bénéficient de la technologie 4K UHD 2160p. Il est aussi possible pour l’utilisateur de l’appareil de zoomer. Le modèle est équipé d’un zoom optique de 3X et d’une connexion Wifi. Cette dernière fonctionnalité permet à l’utilisateur de transférer facilement des données de l’appareil vers un autre périphérique et vice-versa.

Le X-T20 de Fujifilm est offert avec une batterie de type Lithium-ion. Son écran LCD large de 3 pouces de même que sa fonction tactile et inclinable font de lui un appareil à la pointe de la technologie. À travers cette fonctionnalité, l’utilisateur de l’appareil peut facilement prendre des clichés avec plusieurs angles pour un rendu optimal.

Par ailleurs, son ouverture de diaphragme est de 3,5 f_stop et sa mémoire est suffisante pour le stockage des données de grandes tailles. En clair, il faut simplement retenir que le nouvel appareil photo bridge X-T20 est le choix idéal pour un usage professionnel. Son capteur X-Trans CMOS III au format APS-C de 24,3 MP et son processeur X-Processor Pro indiqué pour le traitement d’image font de cet appareil une alternative presque parfaite.

Ce qu’on a aimé

En dehors des caractéristiques techniques du X-T20 qui sont déjà très appréciées par les utilisateurs, cet hybride de Fujifilm offre également des avantages considérables. Par exemple, il est compact et léger de sorte que l’utilisateur puisse le porter facilement. Cette portabilité est aussi effective pour les longs déplacements. Il est également équipé d’un mode « Tout Auto » qui est très utile.

Le design fonctionnel de l’appareil permet en outre de démarquer le modèle avec aisance. Tout en restant fidèle à la Série X, ce nouveau prototype de Fujifilm affiche une unicité qui le particularise davantage. Son ergonomie est basée sur les réglages mécaniques et il affiche une visée de style « reflex électronique ». Il est ainsi considéré comme le meilleur appareil photo bridge.

De plus, la possibilité qu’offre l’appareil pour l’enregistrement des vidéos 4K est un véritable plus. Cela est rendu possible grâce à sa fonction de vidéo optimisée. Mieux, cette fonctionnalité est assortie des modes de simulation de film de Fujifilm.

Ce qui nous a moins plu

En dépit de ses nombreux avantages, le Fujifilm X-T20 a quelques limites. Celles-ci sont moins appréciées par les utilisateurs de l’appareil. Le premier élément déploré en ce qui concerne l’appareil est son zoomer. Il manque de souplesse et n’est donc pas facile à manœuvrer.

De plus, la prise en main du modèle n’est pas très aisée. Lorsque l’on tente par exemple de le porter à l’œil avec une seule main, il est fort probable que l’on puisse cliquer sur l’une des commandes arrière de l’appareil sans s’en rendre compte. Il faut aussi compter avec les limites de son viseur électronique. Il est étriqué et son rendu n’est pas naturel dans certaines conditions de lumière.

Fujifilm FinePix S5600

Le Fujifilm FinePix S5600 apparaît comme un appareil polyvalent destiné aux amateurs et aux professionnels.

Ses caractéristiques techniques

Le modèle FinePix S5600 proposé par Fujifilm est doté de 5,1 Mégapixels effectifs. Cette fonctionnalité permet à l’appareil de réaliser de grandes performances technologiques. C’est le cas par exemple de la captation des images haute définition. De même, l’appareil offre aux utilisateurs la possibilité de prendre des clichés en faisant le moins de bruit possible.

Cela est possible grâce à la diversité des sensibilités proposées par le modèle. Il s’agit d’un paramètre allant de 80 à 1 600 ISO. Cet aspect s’associe par ailleurs à la Technologie Real Photo de la marque. De même, lorsque le sujet à photographier est en mouvement, le FinePix S9500 supprime le flou et rend l’image plus nette. Cet appareil photo bridge est équipé d’un mode de Lumière Naturelle.

Grâce à cette fonctionnalité supplémentaire, l’utilisateur peut ajuster automatiquement la sensibilité et la vitesse d’obturation pour rendre les conditions de photographie meilleures. Ainsi, l’utilisation du flash n’est plus nécessaire dans ce cas. En s’en tenant toujours compte de l’aspect technique de l’appareil, il convient de souligner le zoom optique de 10X et le zoom numérique de 5.7X.

Avec son écran de 1,8 pouce et sa capacité de stabilisation d’image intégrée, le FinePix S9500 de la marque Fujifilm est un choix propice. Le viseur de l’appareil est de type optique avec une ouverture du diaphragme de 3 mm. Du reste, la distance focale du FinePix S9500 est comprise entre 38 et 380 mm.

Ce qu’on a aimé

Les utilisateurs du Fujifilm FinePix S9500 s’accordent sur la diversité des modes de prises de vues qu’il offre. Ils peuvent choisir entre les modes : Auto, P, S, A, M, mode anti flou, lumière naturelle, portrait, paysage, scène de nuit ou vidéo. De même, l’appareil offre des réponses rapides lors de son utilisation.

Son allumage ne prend par exemple que 1,1 seconde. Ensuite, il faudra simplement attendre 0,01 seconde pour le déclenchement. Cette rapidité permet à l’utilisateur de prendre plusieurs séries de photos en un temps record. Les fonctions manuelles et de prise de vues variées sont en outre très appréciées par les utilisateurs de l’appareil.

Il en est de même de son enregistrement vidéo qui est de très bonne qualité. L’autre atout de l’appareil, c’est son design moderne avec sa couleur noire qui se démarque des modèles de la concurrence.

Ce qui nous a moins plu

L’appareil photo bridge Fujifilm FinePix S9500 est certes un outil recommandable pour l’usage des professionnels. Cependant, il y a certaines insuffisances relevées sur l’appareil qui sont déplorées par les utilisateurs. La qualité de son flash est ainsi un motif de déception. Il est si mal dosé que les photos sont ratées lorsqu’on l’utilise.

Il est donc indispensable de changer les réglages du FinePix S9500 en amont puis de l’utiliser sans flash. Le coût plus ou moins onéreux des cartes mémoires du modèle est aussi déploré. Comparativement au format mmc ou secure digital, ces kits associés à l’appareil nécessitent un budget consistant.

Fujifilm Finepix S8600

Le Fujifilm Finepix S8600 est un chef-d’œuvre visuel et esthétique pour les amoureux des beaux objets.

Ses caractéristiques techniques

L’appareil photo bridge Finepix S8600 commercialisé par la marque Fujifilm est le choix idéal pour les personnes qui désirent faire leurs premiers pas dans l’univers de la photographie numérique. Il est compact (la plus petite taille proposée par la marque), mais doté d’un zoom très gros. Son épaisseur est inférieure à 6,5 cm. Son zoom optique est de 36X (25 à 900 mm équivalents). Du reste, son zoom numérique est de 6.7X.

Le Finepix S8600 est d’une telle compacité qu’il se porte en poche avec une grande discrétion. Il est donc utile pour les voyages en famille ou en solitaire. Les 16 millions de pixels de son capteur et sa capacité à capter jusqu’à 8 images en une seule seconde font aussi partie des atouts de l’appareil.

Pour offrir un certain confort d’utilisation, le concepteur a doté l’appareil d’un écran LCD de 7,6 cm. De même, il est équipé d’un stabilisateur d’image qui permet à l’utilisateur de prendre de très bons clichés y compris pour des éléments non stables (des poissons par exemple).

Au nombre des fonctions principales intégrées à l’appareil, on peut citer la prise de vue en rafale, la priorité à l’ouverture et la priorité à la vitesse d’obturation. La distance focale de l’appareil est comprise entre 4.5 et 162 mm avec une ouverture du diaphragme de 2,9 f_stop. Pour le transfert des données, l’appareil est équipé d’une connexion HDMI et d’une mémoire pour leur stockage. Sa batterie de type alcalin lui offre en outre une bonne résistance.

Ce qu’on a aimé

Le design de cet appareil photo est d’un tel esthétisme que tous les utilisateurs sont tombés sous le charme. D’une couleur blanche, le Finepix S8600 symbolise la candeur et l’innocence des débuts de l’aventure en photographie. Les photos réalisées avec cet appareil sont nettes dans l’ensemble. Ce constat est valable aussi bien pour les prises à l’intérieur que pour celles d’extérieur.

D’un autre côté, les utilisateurs apprécient également la puissance du zoom de l’appareil. Il a un fort grossissement et il n’y a pas de distorsions trop remarquables. Le rapport qualité-prix de ce modèle d’appareil photo bridge est aussi d’une compétitivité à souligner. Il est le compromis parfait pour les personnes qui aspirent à une haute technologie, mais qui n’ont qu’un faible budget.

Parmi les éléments les plus appréciés sur l’appareil, il y a aussi ses modes AF et d’exposition. Ils sont réglables en mode spot utile par exemple. Y recourir peut vous permettre de photographier par exemple la Lune avec la majorité des détails qui l’entoure. L’appareil permet aussi de faire du bracketing (si vous n’êtes pas en mode P). Il autorise également de longues poses et de nombreux effets y sont intégrés. De même, sa sortie HDMI lui permet de se brancher sur un iPad. Du reste, ses piles ont une bonne autonomie.

Ce qui nous a moins plu

L’appareil n’a pas de viseur. Cela oblige l’utilisateur à se servir impérativement de l’écran LCD pour la captation des images. De même, il n’est pas possible d’ajouter un objectif à cet appareil, seulement un reflex. En absence de lumières, les images captées semblent floues.

Il est aussi déploré l’absence d’une connexion Wifi intégrée à l’appareil. Il n’est pas non plus possible d’éditer des vidéos à partir du Finepix S8600 de Fujifilm. Les piles alcalines sont certes résistantes, mais elles ne préviennent pas avant de faire défaut à l’utilisateur. Pour finir, les couleurs ne sont pas vraiment les meilleures (CCD). Pour un débutant dans la photographie, ce choix est presque parfait malgré les limites susmentionnées.

En définitive, les modèles d’appareils photo bridges évoqués offrent de grandes possibilités en dépit de leurs défauts. N’hésitez donc pas à tenir compte des conseils contenus dans cet article pour réaliser les meilleures photos qui soient.