Comment bien choisir sa lampe de luminothérapie ?

La luminothérapie est une technique ancestrale, visant à recréer, par le biais d’une lumière artificielle, les bienfaits que peut apporter une exposition au soleil. Le principe est d’utiliser une lumière blanche, dite « à large spectre », qui va permettre de reproduire les qualités que peuvent apporter les rayons solaires. La luminothérapie a des effets thérapeutiques mais cette technique ancestrale est tout à fait accessible à domicile. Mais comment bien choisir sa lampe de luminothérapie ?

Les bienfaits de la luminothérapie

La luminothérapie va permettre de traiter des troubles de l’humeur grâce à la lumière. Ces troubles peuvent être divers comme la dépression saisonnière, le baby blues, le jet-lag ou encore la boulimie influencée par les saisons. L’ensemble de ces troubles est bien souvent la cause d’un manque d’exposition au soleil. En effet, l’exposition aux rayons lumineux permet naturellement de traiter la plupart de ces troubles.

Comment bien choisir sa lampe de luminothérapie ?

Pour profiter au mieux d’une lampe de luminothérapie, il est important de bien la choisir. Certains critères doivent être respectés.

Normes européennes

Pour vous assurer que vous utilisez une lampe de luminothérapie sans danger, il est important de veiller à ce que la lampe soit conforme aux normes européennes. Ces normes sont vérifiées par la mention CE. Il est bon de savoir que le label CE médical (93 / 42 / CEE) reste le principal gage de fiabilité. En veillant au respect de ces normes, vous serez assuré d’utiliser une lampe sans danger.

Quantité d’émissions infrarouges et ultraviolettes

Dans la photothérapie, le principe est d’utiliser les bienfaits qu’apporte une lumière blanche, lumière naturellement présente dans les rayons solaires. En plus de cette lumière blanche, il y a la présence de rayons ultraviolets et infrarouges, que l’on ne souhaite pas utiliser durant une séance de luminothérapie. Il est donc important de veiller à ce que la lampe de luminothérapie que vous allez choisir n’émet pas ces types de rayons lumineux. En choisissant une lampe comportant la mention « CE médical », vous avez l’assurance que cette lampe n’émet pas de rayons ultraviolets et infrarouges. Cette lampe sera alors sans danger pour vous.

Production de 10 000 lux

Le lux est l’unité lumineuse correspondant à la lumière produite par une bougie sur une distance d’un mètre. Cette unité de mesure va vous permettre de définir vos séances de photothérapie. En effet, si vous choisissez une lampe délivrant 10 000 lux, vos séances pourront se limiter à 30 minutes. En revanche, si la lampe que vous choisissez délivre uniquement 5 000 lux, la séance de luminothérapie devra se prolonger à 1 heure. Plus la quantité de lux délivrée par la lampe sera faible, plus la durée d’exposition devra être importante.

Garantie

Comme tous les appareils technologiques, il est important de veiller à ce que la lampe possède une garantie du revendeur ou du constructeur. Cela vous permettra d’avoir plus de sécurité en cas de défaillance. Dans ce cas, il vous sera possible de retourner la lampe, pour qu’elle subisse les éventuelles réparations. Dans le cas où les réparations ne sont pas possibles, un échange ou dans certains cas un remboursement vous sera alors proposé.

Une lampe qui vous correspond

Il est désormais possible de choisir la lampe qui vous correspond le mieux. De nombreux modèles sont maintenant disponibles pour répondre à vos critères esthétiques. Parmi le large choix de lampes de luminothérapie, il est cependant conseillé de choisir une lampe qui a une large émission lumineuse. Ce type de lampe va vous permettre de réaliser ce que vous avez à faire tout en profitant de votre séance de photothérapie.

Quand utiliser sa lampe de luminothérapie ?

Il est recommandé d’utiliser sa lampe chaque matin quelque temps après le lever. Le temps d’exposition va dépendre de l’émission lumineuse de la lampe, une séance d’une demi-heure suffira si votre lampe émet 10 000 lux. Il n’est pas recommandé de réaliser les séances de luminothérapie les soirs, les séances auront alors un impact sur votre sommeil.

La séance est très simple à réaliser. Il suffit d’allumer la lampe et de se placer face à celle-ci pour profiter de ses bienfaits. Il est fortement recommandé de ne pas regarder directement la lampe de luminothérapie. De ce fait, vous pouvez réaliser votre séance de luminothérapie durant votre petit-déjeuner ou encore durant une séance de lecture.

Si vous avez un rythme de vie classique, c’est-à-dire avec des horaires de travail en journée, il vous sera recommandé d’utiliser la lampe du début de l’automne à la fin de l’hiver. Si au contraire vous avez des horaires décalés, ou que vous travaillez de nuit, il vous sera recommandé d’utiliser la lampe tout au long de l’année.

Prix d’une lampe de luminothérapie

Les prix de ce type de lampe peuvent aller de 150 à 300 euros. Il est important de veiller à prendre une lampe ayant une grande espérance de vie. Selon les modèles, l’espérance de vie est indiquée par le fabricant.

Entretien d’une lampe de luminothérapie

Pour profiter au maximum des bienfaits de la lampe de luminothérapie, il est important de l’entretenir. Même si l’entretien d’une lampe de luminothérapie est relativement simple à réaliser. Éteignez et débranchez la lampe, nettoyez ensuite l’écran avec un chiffon propre et humide. Si vous devez effectuer le changement du tube lumineux, référez-vous à la notice explicative.